background preloader

L'histoire secrète des animateurs de communauté

L'histoire secrète des animateurs de communauté
Alors que souffle dans les plus hautes sphères intellectuelles un vent de révolte quant aux origines du nom « Robert », un autre débat enflamme les universitaires. Celui du plus vieux métier du monde. Il est coutume d’utiliser l’adage « la prostitution est notre raison » pour souligner le caractère séculaire de cette profession, à savoir lorsque des femmes, hommes ou loutres offrent des services lubriques (brouette de Shanghai, poirier kamikaze) en échange de biens matériels ou financiers. Or, de récentes études sociologiques démontrent qu’en premier lieu, la profession la plus ancestrale, la plus primitive, est celle d’animateur de communauté. Car avant même la reproduction, les humains cherchaient la confrontation. Et pour les calmer, il n’y avait pas une prostituée de petite taille avec des mains ressemblant aux tarentules du Nebraska. Les premiers animateurs de communauté Pourtant, le terme animateur de communauté est né en 1348 lors de la grande peste noire. Sacrifiés. Suppliciés.

http://www.mycommunitymanager.fr/lhistoire-secrete-de-lanimation-de-communaute/

Related:  Animer une communauté (en ligne)Communication de marqueCommunity Manager

Les 5 caractéristiques que doit avoir un leader d’opinion dans votre réseau social d'entreprise Temps de lecture estimé : 3 minutes Pour que votre réseau social d’entreprise fonctionne parfaitement, vous devez être en mesure de détecter les acteurs susceptibles de le dynamiser, et les encourager à construire et contribuer à diriger le projet. Nous avons abordé à plusieurs reprises l’importance de la participation, la mise en place d’un plan des contenus, sa pleine mise en œuvre. Pour ce faire, il est primordial d’identifier les personnes clés au sein de votre entreprise, des Community Managers internes qui aident à alimenter les esprits, à générer du contenu diffusé de façon virale et de l’engagement interne. Nous partageons aujourd’hui les 5 caractéristiques que ces team players doivent avoir pour que vous puissiez les repérer plus facilement et les inviter à participer au projet :

Vie et mort des communautés en ligne Les communautés en ligne naissent, vivent et meurent dans le cyberespace. Cette vie suit de grandes étapes qui sont toujours les même, quelque soit le dispositif utilisé. De Usenet aux groupes Facebook en passant par les listes de diffusion, la vie des groupes en ligne suit ces 5 grandes étapes. Les dynamiques qui sont ici décrites tiennent compte des connaissances issues de la psychanalyse des groupes. A coté la la pratique un à un qu’on lui connait, la psychanalyse a exploré la vie des groupes.

Google Plus : pourquoi l'intéger à votre stratégie Social Media ? Si votre activité professionnelle repose en toute ou partie sur Internet, il y a de fortes chances pour que vous ayez un jour besoin d’entretenir une présence sur les réseaux sociaux. Désormais indispensables, ils constituent effectivement des outils marketing puissants que de nombreuses entreprises et marques ont dors et déjà investi dans le cadre de leur stratégie de communication online, voir dans certains cas, cross-canale. Parmi eux, il y en a un qui fait beaucoup parler de lui, notamment parce que son utilisation est sujette à controverse. Guide de l’animateur de communauté pour un évènement : publications sur les réseaux sociaux en ligne Comment intégrer l’utilisation des réseaux sociaux en ligne Facebook et Twitter à l’occasion d’un évènement ? Et comment devenir un animateur de communauté lors d’une manifestation professionnelle : conférence, congrès, salon, séminaire… L’association francophone pour le savoir (ACFAS) a publié fin février 2013 le guide de l’animateur de communauté (13 pages, en pdf) qui vise à « enrichir la discussion sur les médias sociaux » lors du plus grand congrès scientifique de la Francophonie qui se déroule à l’Université de Laval (Québec) en mai 2013. Méthodologie, repères et stratégies pour l’animateur de communauté

La part de mystère des communautés de pratique L'institutionnalisation des communautés de pratique est assurément une bonne chose pour leur pérennité. A condition toutefois qu'elles parviennent à préserver ce qui fait leur originalité et leur puissance. Ce qui nécessite de cultiver une part de mystère. Dans un long article publié en mars 2010 dans Harvard Business Review (Harnessing Your Staff's Informal Networks), Richard McDermott et Douglas Archibald observent que ces réseaux internes d'experts sont de plus en plus intégrés dans les structures hiérarchiques officielles des entreprises.

Mettre en place une communauté de pratique en ligne - CRéATIF Un article repris du wiki de l’Université de Montréal est publié sous une licnece creative commons By Ce scénario pédagogique est une version simplifiée de l’excellent guide sur les communautés de pratique du CEFRIO, Travailler, apprendre et collaborer en réseau. Guide de mise en place et d’animation de communautés de pratiques intentionnelles 1. Scénario pédagogique Communauté de pratique 10 bonnes idées pour animer votre communauté sans dépenser 1 euro. Vous avez créé vos pages ou vos profils sociaux. Vous avez des fans, des abonnés et vous cherchez des bonnes idées afin d’animer votre communauté gratuitement. Dans le cadre de cet article, je vais partager avec vous ma manière d’animer ma communauté sur l’ensemble de mes réseaux sociaux sans dépenser 1 euro. 1ère idée : Animez votre communauté avec vos images : Les images sont des médias très appréciés des internautes qui utilisent les réseaux sociaux.

Animer une communauté de pratique, d'expertise Une communauté de pratique est un ensemble de personnes qui ont généralement comme objectifs de : construire, représenter une fonction, un métier, des compétences, une expertise ; supporter des activités de management fonctionnel transverse (ex. : animation des experts de manière transverse à plusieurs entités de l’organisation) ; permettre les rencontres, le partage entre des personnes qui sont localisées dans des sites différents (sur plusieurs continents par exemple) ; permettre le travail collaboratif pour résoudre des problèmes, pour innover ; développer, diffuser des compétences, partager des expériences. Les acteurs à considérer sont : Le schéma ci-dessous présente le processus « cycle de vie » d’une communauté :

Communautés de pratique : un partage des connaissances idéal La compétitivité d'une enteprise dépend directement de la qualité des connaissances auxquelles ses employés ont accès : être mieux informé que la concurrence est un objectif majeur pour chaque firme. Ce qui explique le succès des outils de partage des connaissances - ou KM. Pour Etienne Wenger cependant - l'un des gourous du collaboratif -, les managers ont une idée bien trop restrictive du partage des connaissances, qui se cantonne souvent à des bibliothèques statiques, des répertoires de documents écrits. Pourtant, "ce sont les savoirs dynamiques qui font la différence - explique posément E.Wenger dans une article de Systems Thinker. Ce qui requiert la participation de personnes totalement immergées dans le processus de création, raffinement, communication et utilisation des connaissances". Un mystérieux lieu d'échange Ces acteurs échangent leurs savoirs - sans même que l'entreprise en soit consciente - au sein de "communautés de pratique".

Qu'est ce qu'un vrai community manager ? E-Alchimie Si chaque community manager a sa vision et sa définition de son propre métier, pour beaucoup un community manager c’est juste quelqu’un (de jeune) qui passe son temps sur Facebook et qui en plus se paye le luxe d’être payé pour ça ! Autrement dit, que ce soit auprès du grand public ou des dirigeants d’entreprises, l’image des community managers n’est pas franchement glorieuse, au grand désespoir de ces derniers qui s’insurgent contre cette vision réductrice de leur métier, mais alors pourquoi tant d’incompréhensions et si peu de reconnaissance ? Qu’est-ce qu’un community manager ?

Collaborer en ligne : facile à dire. Voici comment le faire Le problème avec les grands groupes est évidemment le nombre. Comment faire pour que la participation de chacun demeure significative ? Pour que le travail de traitement ou de lecture des données ne devienne pas herculéen ? Comment le Community Manager peut-il exploiter les richesses de sa communauté ? Cet article a été publié il y a 1 an 3 mois 19 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Aujourd’hui, je souhaiterais m’intéresser de plus près aux différentes possibilités des entreprises quant à leur manière d’engager la conversation avec leurs fans. 10 conseils pour rédiger des publications plus engageantes sur Facebook Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vos concurrents arrivent à générer des dizaines de likes, de partages et de commentaires sur chacune de leurs publications sur Facebook alors que les vôtres sont pour la plupart ignorées ? C’est certainement parce que, contrairement aux apparences, rédiger une publication Facebook qui engage ses lecteurs, c’est tout un art (si, si, demandez à n’importe quel Community manager, il vous confirmera !). Et c’est d’autant plus vrai aujourd’hui, car avec les récents changements d’algorithme effectués par Facebook, il devient de plus en plus difficile d’atteindre facilement son audience. Pas de panique ! Nous avons déniché pour vous une infographie qui vous aidera à produire des messages plus séduisants sur Facebook :

Le jeu de rôle: stratégie éditoriale pour vos réseaux sociaux? Voilà un bon début pour entamer la réflexion quant à la stratégie éditoriale à mettre en place sur vos réseaux sociaux: et si les communautés en ligne fonctionnaient comme des jeux de rôle, dans lesquels chaque membre incarne un personnage, et la communauté crée et vit ensemble une histoire, votre histoire… Le jeu de rôle est, selon une de ses acceptions, une activité récréative dans un environnement fictif, où les participants incarnent un personnage, créent et vivent ensemble une histoire, par le biais de dialogues. On n’est pas loin de la dynamique d’animation communautaire à la Facebook, Twitter et consorts…

Related: