background preloader

Répartition des plantes par groupe biodynamique et par famille

Répartition des plantes par groupe biodynamique et par famille
Related:  Cultiver autrementPotagerpotager

Les bons outils au jardin Xavier Mathias et Les Cahiers du Potager Bio nous raconte Les bons outils au jardin « C'est à ses outils qu'on reconnaît un bon ouvrier. » Je suis bien conscient que ce genre d'aphorisme date un peu. L'idée d'outil s'est peu à peu dissoute dans le jetable et, que signifie « bon ouvrier » quand le travail manuel est à ce point déconsidéré ? Et pourtant. Soigneusement choisis, bien entretenus, de simples objets au départ, les outils deviennent de véritables compagnons. Les retrouver est un plaisir et a un côté presque rassurant. Thermique ou pas thermique ? Commençons par les gros achats : un motoculteur ou une moto bineuse sont-ils indispensables ? Travailler le sol en « profondeur » Avant tout, je précise que l'expression « en profondeur » ne signifie pas défoncer le terrain comme cela s'est produit dans un passé récent, à coups d'engins agricoles surpuissants. Le travail du sol en surface Entretenir le sol et les cultures Les accessoires « indispensables » L'arrosage Tout ça pour rien ?

Cinq techniques pour faire pousser plus de légumes au potager Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. Quelle quantité de légumes peut-on espérer produire dans un petit potager ? En moyenne, on s’attend à récolter environ 2 kg de haricots, 5 kg de tomates, une dizaine de laitues ou 3 kg de carottes par mètre carré. Mais de nos jours, la taille du potager a tendance à se réduire car les jardiniers ont moins de temps à lui consacrer, moins de surface aussi (le terrain est cher) et peut-être aussi moins d’endurance physique. Alors il faut être malin et chercher des techniques qui permettent d’augmenter le rendement du potager. Ici à PotagerDurable, je ne vais point vous parler de produits chimiques qui empoisonnent les sols, ni de légumes hybrides F1 qui sont productifs mais sans goût. Non, je vais par contre vous montrer la façon dont j’ai réussi à caser encore pas mal de légumes dans mes parcelles déjà pleines et comment vous pourrez faire pareil. Voyons quelques exemples :

Bien marier les légumes entre eux Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies. Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent. La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner. Au contraire, certains légumes ont l’art de se stimuler. Les grandes familles de légumes : Au potager, il existe plusieurs familles de légumes, les principales étant : les solanacées : aubergine, piment, poivron, tomate, pomme de terre, etc,les ombellifères : carotte, céleri, cerfeuil, fenouil, persil, etc,les crucifères : chou, cresson, navet, radis, raifort, etc,les légumineuses : fève, haricot, lentille, pois, etc) etles liliacées : ail, asperge, échalote, oignon, poireau, etc. Certaines familles cohabitent sans problème tandis que d’autres ne se supportent pas. Les familles qui s’entendent bien : les ombellifères, les crucifères et les légumineuses. Aubergine : haricot.

10 légumes faciles à cultiver pour le potager du débutant Beaucoup de mails que je reçois sont envoyés par des débutants qui ne savent pas trop par quel type de légumes commencer leur potager (en carré ou non d’ailleurs). Cette interrogation est légitime, tout le monde à peur d’échouer, et les catalogues très fournis des marchands de graines ou des pépiniéristes n’aident pas à faire son choix. Mon but est donc aujourd’hui de vous présenter une sélection de 10 légumes que tout débutant devrait avoir dans son potager. Courgettes, haricots, radis, tomate : les incontournables La laitue On la trouve sous plusieurs variétés dont : Les laitues à couper : on récolte les feuilles en les coupants, il est possible d’obtenir deux à trois récoltes successives. Vous pouvez semer vous-même ou bien acheter des plants en jardinerie. Les radis Le premier légume à sortir de terre au printemps, les premières récoltes de l’année, bref le plaisir de tout jardinier :). Une récolte de radis La courgette Les haricots Vous souvenez-vous de votre passage à l’école ?

Ail, échalotes, salades radis : les plantations et semis de printemps Avec la fin des grands froids et malgré quelques gelées matinales, les plantations et les semis de printemps peuvent commencer au potager. Cela vaut particulièrement pour l’ail, les échalotes, les laitues et les radis. Ces semis sont très faciles à réaliser, y compris pour les jardiniers débutants. Potager du jardin de Greignac dans le Limousin (photo Vavou) 1 – Ail, échalotes et oignons, des valeurs sûres Le début du printemps (février-mars) est l’époque idéale pour planter les caïeux d’ail rose et disposer ainsi d'une récolte en juillet-août. Si votre sol est sableux, l’ail ne poussera pas très bien. A partir du 15 février, vous pouvez aussi mettre en place les bulbilles d’oignon ‘Jaune de Mulhouse’ pour récolter de très gros oignons en juillet. Oignons blancs chez Biaugerme à Montpezat d'Agenais (47), (Photo Vavou) 2 – Les laitues, une large gamme de variété possibles Mélanges de laitue aux Salines d'Arc-et-Senans dans le Doubs (25) (Photo Vavou) 3 – Les radis, faciles à réussir

Des trucs pour chaque légume Le chou a besoin d'un sol ferme, ne pas trop bêcher avant la plantation et Borner les plants lors du repiquage Pour prévenir la hernie du chou, assurez une rotation des cultures, ne jamais planter les choux deux années de suite au même endroit. Ne jetez pas les déchets de chou au compost et apportez un amendement calcaire; la hernie du chou est moins fréquente dans les sols alcalins. Planter des oignons , du céleri , des tomates à coté des choux. Protéger les choux des altises en les plantant près des salades Planter quelques soucis entre les rangées de choux pour limiter les attaques de la mouche blanche Planter à proximité, absinthe, aneth, camomille, céleri, chanvre, hysope, mélisse, menthe, romarin, sauge, thym, qui ont une action insecticide. Pour aider à la formation de la pomme, on peut supprimer une partie du pivot de la racine au moyen d'un coup de bêche donné obliquement, ou inciser légèrement la tige à l'aide d'une serpette.

Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. (Redirigé depuis Cultures associées) Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu. De nos jours, avec le retour de l'agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l'honneur. Avec l'association des cultures, ce que cherche le jardinier ou l'exploitant agricole, c'est à "minimiser les intrants" (engrais, produits phtytosanitaires pesticides ou herbicides, azote, eau) et une plus grande efficacité des systèmes de production dans une logique de développement durable ou de jardinage écologique. Pourquoi associer les cultures ?

Compagnonnage végétal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple d'association végétale bénéfique : les œillets d'Inde protègent les tomates des attaques parasitaires. Le compagnonnage végétal, appelé aussi culture associée, est une technique d'horticulture consistant à associer, au sein de mêmes cultures, des plantes compagnes l'une de l'autre. Ces plantes peuvent s'échanger divers services (fertilisation, action répulsive ou toxique sur des insectes spécifiques et/ou des mauvaises herbes). Ces interactions s'appellent l'allélopathie. Par extension, dans un jardin potager, on veille à ne pas cultiver côte à côte des plantes du même genre (pomme de terre et aubergine par exemple) qui risquent de se faire concurrence en recherchant les mêmes éléments dans le sol et en devenant une cible facile pour les mêmes maladies cryptogamiques et prédateurs[1]. Modes d'action[modifier | modifier le code] Exemples de compagnonnage[modifier | modifier le code] Les Allium[modifier | modifier le code]

JARDIN SANS TRAVAIL DU SOL: Sans engrais ni produits chimiques, ni bêcher ,labourer, biner, sarcler etc -Sans engrais ni produits chimiques, récolter dans son potager de beaux et bons légumes sans s'être donné la peine de le bêcher ,labourer, biner, sarcle -Masanobu Fukuoka et l'agriculture du non-agir Sa méthode d'agriculture ne nécessite pas de labour, pas de fertilisants ni de pesticides, pas de désherbage ni d'élagage ainsi que très peu de travail! > > photo:unwelcomeguests.net -JARDINER SANS TRAVAILLER LE SOL ET SANS PRODUITS... Des vers qui ne mangent que les végétaux morts : 1. 1. >brico.ecolo.free.fr/ Photo:vie-plus-saine.com Il est possible de parvenir en quelques années à réaliser entre 30 et 50 % de l'alimentation de base sur une période de 8 mois. **BRF - Bois Raméal Fragmenté photo: leprogres.fr - Livernon. > photo: jardi.fr

Related: