background preloader

Numérique éducatif : Les enseignants français nettement moins formés que les autres

Numérique éducatif : Les enseignants français nettement moins formés que les autres
L'Ecole française a-t-elle loupé le virage numérique et est-ce grave ? Un nouveau numéro des Notes d'information de la Depp, la division des études du ministère de l'éducation nationale, n'apporte qu'une réponse partielle. Elle montre quand même le retard des équipements à l'école et au collège et des usages en classe. Avec 12 ordinateurs pour 100 élèves au primaire, 18 au collège, 30 au lycée et 42 en lycée professionnel, l'équipement des établissements scolaires français est en général inférieur à la moyenne européenne, à l'exception des lycées. La Depp exploite également l'enquête PISA sur les usages du numérique. 91% des élèves testés par Pisa (élèves de 15 ans) utilisent quotidiennement chez eux Internet contre 45% depuis l'école. Cela permet d'arriver à l'apport essentiel de cette note. L'étude Related:  Le débat sur le numérique à l'école

Mon plan pour l’école numérique connectée, saison 1 en 11 épisodes Puisque tout le monde s’y met, il n’y a pas de raison que je ne fasse pas moi aussi un devoir d’automne sur le sujet. Ainsi, c’est à l’issue de plusieurs longs mois de concertation avec moi-même, lors de longues et pénibles veillées tardives où la recherche permanente du consensus fut ma ligne de conduite, que je suis enfin arrivé à mettre au point les onze points-clés de mon plan pour l’école numérique. Vous les trouverez ci-dessous énumérés. Il y en a onze parce que je n’aime pas les comptes ronds et que la onzième me semble être la cerise sur le gâteau. Pour l’essentiel, ce sont des propositions que j’avais déjà faites, dans des billets épars, qui se trouvent ici présentées en un ensemble cohérent. Il va de soi que je suis prêt à en faire une présentation détaillée à qui me la demandera, jusqu’au plus haut sommet de l’État. Connecter à l’Internet à très haut débit chaque espace d’enseignement, chaque salle de classe, dans chaque école, collège ou lycée Michel Guillou @michelguillou

Entre la raison et la magie : Faut-il enseigner le code ? La pression mise par certains lobbys auprès des gouvernements pour favoriser l'introduction de l'enseignement de l'informatique et en particulier du "code" dans l'enseignement scolaire n'est pas nouvelle. Mais elle ressurgit depuis quelques années dans les échanges sur la nécessité de cet enseignement, le moment de cet enseignement, le contenu de cet enseignement. Faut-il ajouter un énième enseignement ? De l'Académie des sciences à Xavier Niel L'Académie des sciences avait publié un avis en 2005 sur cette question. La première observation que l'on peut faire est que parmi les recrutés de l'Ecole 42, certains, et ils sont nombreux n'ont pas les diplômes académiques habituellement requis pour entrer dans ce genre de cursus. Rappelons ici qu'en France le monde scolaire, et en particulier celui des disciplines scolaires et universitaires repose sur des règles ancestrales qui n'ont que peu à voir avec les savoirs eux-mêmes mais plutôt avec des moyens, des statuts, des espaces d'exercices.

Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités Eric Sanchez, Institut Français de l’Enseignement (IFE) L’éducation est aujourd’hui soumise à un changement de référentiel. Agir contre le harcèlement à l'École "Harcèlement : briser la loi du silence" Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale Si le climat scolaire est le plus souvent propice aux apprentissages dans les écoles et les établissements scolaires, nous y découvrons chaque jour trop de cas de harcèlement. Qu’il s’agisse de brimades, de racket, d’insultes, de messages intimidants, ou encore de violences physiques, nous ne pouvons accepter que nos enfants soient victimes de ce genre de comportements. Parce qu’il est souvent dissimulé ou insidieux, le harcèlement n’est pas facilement détecté par les adultes, qu’il s’agisse des parents, des enseignants ou de l’ensemble des personnels de l’éducation. Le harcèlement est source d’humiliations, si bien que les victimes osent rarement évoquer les souffrances qu’elles traversent. Nous ne lutterons efficacement contre le harcèlement à l’École qu’en brisant cette loi du silence. Agir contre le harcèlement : lancement de la campagne, intervention de Vincent Peillon Un plan de formation I. II.

Enseignement de l’informatique : dans les classes de primaire à partir de 2016 Selon l'EPI, dont le direc­teur a été reçu en audience par Najat Vallaud-Belkacem, de pre­mières notions d'informatique pour­raient être ensei­gnées sur le temps sco­laire en pri­maire à par­tir de la ren­trée 2016. © Shawn Hempel — Fotolia.com Selon un com­mu­ni­qué de Jean-Pierre Archambault, pré­sident de l'EPI, Gilles Dowek, pré­sident du Conseil scien­ti­fique de la SIF, et Maurice Nivat, membre de l'Académie des Sciences, reçus en audience la semaine der­nière par la ministre de l'Education natio­nale, l'enseignement sur le temps sco­laire d'éléments d'informatique en pri­maire inter­vien­dra "plu­tôt à la ren­trée 2016 qu'à celle de 2015". Des "ensei­gnants for­més" à la ren­trée 2016 "Dans un pre­mier temps" seront orga­ni­sées "des ini­tia­tives dans le cadre du péri-scolaire, tran­si­toires", indiquent-ils, avant la mise en oeuvre, "dans un deuxième temps, [...] d'éléments d'informatique dans le cadre sco­laire, avec des ensei­gnants for­més", à la ren­trée 2016.

Pédago : comment faire « tweeter » des enfants de 7 ans ? Twitter dès le CE1, pour donner le goût d’écrire, de lire et de l’orthographe : un maître raconte comment il a entraîné élèves et parents dans cette expérience. Une tablette sur un bureau, en classe (François Lamoureux) Cela fait maintenant un an que j’utilise tous les jours Twitter dans ma classe de CE1-CE2 de Gaujacq, un petit village landais avec notre compte : @CE1_CE2_Gaujacq. Les productions d’élèves sont de plus en plus intéressantes et riches et Twitter me permet d’approfondir des notions d’une autre façon, plus concrète. Making of C’est par son blog – Si c’est pas malheureux – que j’ai découvert la « Twittclasse » de François Lamoureux. François Lamoureux a été inspiré dans ses activités par d’autres professeurs comme Laurence Juin (en lycée), Alexandre Acou (CM2) et Jean-Roch Masson (en CP). Il existerait aujourd’hui plus de 200 classes utilisant Twitter en France, principalement en primaire. Emilie Brouze « @Classe_Masson Bonjour, vous avez de très bonnes idées de tweets. »

Apprendre à apprendre - M. LINARD 2000 Apprendre à apprendre L'expérience montre que les TIC présupposent d'avoir acquis les savoirs-faire cognitifs et socio-affectifs de la connaissance, plutôt qu'elles ne les développent. Devant les forts taux d'abandon chez les apprenants non experts, la nécessité d'un soutien à l'acte d'apprendre s'est imposée partout : par tutorat, rencontres et/ou échanges (forums, Chats, groupes de collaboration). Pour dépasser le niveau spontané des démarches, les TIC doivent être conçues et encadrées de façon à développer un double niveau de conduite chez l'apprenant : le niveau cognitif (structuration, contrôle, intégration, formalisation des connaissances) et un niveau métacognitif (interrogation des résultats, des erreurs et des échecs, évaluation réflexive de ses propres stratégies ). Générique

Médiation, médiations … 1Les expressions communément utilisées pour décrire le type de média que Distances et médiations des savoirs représente, revue scientifique, revue à comité de lecture, revue académique, … soulignent chacune une composante différente d’une revue, la recherche elle-même, les experts, l’institution …, et toutes recouvrent l’intense activité qui précède le moment où le lecteur peut ouvrir ou cliquer sur ses pages. 2Le fond de l’affaire c’est bien entendu le travail des chercheurs et des praticiens, qui une fois leurs conclusions atteintes doivent « écrire la recherche » pour la partager, puis s’enquérir d’un espace de diffusion pour leurs travaux, et choisissent de les soumettre à DMS. 4Mais un numéro de revue c’est aussi une somme, un équilibre d’articles, d’entretiens, de notes de lectures, etc. 1 Cf. Peraya, D. (2010). 6Daniel Peraya1 - Le terme de médiation ‑ l’ouvrage dirigé par V. 3 Cette définition appelle une remarque. 4 Chevallard, Y. (1985).

Préparer l'école numérique de demain 28 projets-pilotes ont été sélectionnés pour un budget total de 450.000 euros, afin de préparer le prochain plan d'équipement TIC des écoles. En phase de démarrage, ils bénéficieront d'un suivi pédagogique et technique Dynamique positive L'enthousiasme était palpable lors de l'annonce des 28 projets pilotes retenus, à l'issue d'un colloque consacré à la place des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans l'éducation, qui s'est tenu le 18 novembre 2011 au Val Saint Lambert. Les 28 projets sélectionnés sont en phase de démarrage. Zoom sur les TNI et tablettes L'engouement pour les TNI Tableau remplaçant le tableau à craie ou à marqueur effaçable, le tableau interactif détecte les commandes de l'utilisateur via caméras ou par système tactile (interne ou externe). Si le potentiel en termes d'interactivité et de pédagogie active est réel, il peut aussi conduire à un enseignement hyper-transmissif, qui mise sur la passivité et la docilité des élèves. Pour en savoir plus

Daniel Peraya En guise d’introduction Notre réflexion comme notre démarche s’inscrivent dans une interdiscipline (Meunier, 1995) à la croisée des sciences de la communication (sémiopragmatique et sémiocognitive) et des sciences de l’éducation (technologie de l’éducation, pédagogie universitaire), mais aussi, notamment, de la psychologie cognitive, de l’informatique, etc. Notre ancrage institutionnel (école normale primaire, ENS, faculté de psychologie et des sciences de l’éducation) n’est pas sans effet sur notre orientation, nos centres d’intérêts et nos objets de recherche. Enfin nos terrains d’observation et de développement : ils apparaissent tous liés à la communication pédagogique médiatisée, aux pratiques éducatives médiatisées ou instrumentées, plus spécifiquement la formation à entièrement ou partiellement à distance. Quelques prémices indispensables Communiquer : contenu et relation La communication instrumentée : technologie intellectuelle, outil cognitif et registre sémiocogntif

untitled La motivation scolaire (2009) [version intégrale] par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières Pour faire des apprentissages et réussir, il faut plus que des capacités – il faut aussi être motivé ! Les spécialistes l’affirment (1), et la majorité des intervenants scolaires le reconnaissent d’emblée. Aux yeux de plusieurs, néanmoins, la motivation scolaire demeure difficile à définir et à situer parmi les autres composantes de l’enseignement et de l’apprentissage. Or, il faut d’abord être en mesure de bien connaître ce concept si l’on désire accroître la motivation des élèves face aux tâches scolaires qui leur sont proposées (2). Le texte qui suit propose d’abord une définition de la motivation scolaire, puis précise ses sources et présente les indicateurs qui permettent d’évaluer le niveau de motivation chez un élève. Qu’est-ce que la motivation scolaire? Dans son livre, La motivation en contexte scolaire, Rolland Viau (1994) propose la définition suivante : Les sources de la motivation scolaire L’engagement

La Cartographie des Savoirs, mirage et dérives de l’e-éducation Le SE-Unsa a pris connaissance du projet de Cartographie des Savoirs développé par la société Educlever, soutenu par le fond d’investissement, et qui travaille en partenariat avec le CNED. Au salon Educatice 2014, et aussi à l’Université d’été Ludovia 2014, nous avons visité le stand d’Educlever, échangé avec les promoteurs de ce projet. Récemment, Benjamin Magnard, fondateur de Educlever, a publié une tribune sur le Huffington Post montrant, face à une gabegie dans l’éducation nationale, comment “se dessine désormais une solution numérique pour éradiquer rapidement l’échec scolaire : la pédagogie adaptative à base de cartographie des savoirs et des compétences (l’adaptive learning, déjà très présent dans les pays anglo-saxons).” Le SE-Unsa s’inquiète aujourd’hui d’une telle conception de l’éducation et de la pédagogie et tient à pointer un certain nombre de dérives à travers ce projet de Cartographie des Savoirs. Qu’est-ce que la Cartographie des Savoirs ? J'aime : J'aime chargement…

Related: