background preloader

Où sont les violeurs? 

Où sont les violeurs? 
Le traitement médiatique du viol a ceci d'étonnant qu'il décrit toujours l'agresseur et la victime avec un champ lexical similaire. Pour la victime, nous avons jeune, pauvre au sens de "à plaindre", seule parfois, et souvent un détail physique accablant du type "elle avait les cheveux longs (la salope)" (blonde, au 36 quai des Orfèvres ; jolie, dans le métro de Lille). Le violeur a toujours une bonne excuse, lui. Il avait bu, monsieur le juge. (36) Il venait de se disputer avec son amie et il n'avait pas de travail, monsieur le juge (Lille). Bref, elle, avant d'être une victime, était déjà marquée du sceau de l'infamie ; et lui avant d'être un agresseur était déjà le good guy qu'il redeviendra après quelques heures de travaux d'intérêt général. Si bien que notre société est intrinsèquement pleine de victimes de viols, mais vide de ses violeurs. Lire aussi: Mais statistiquement, ça ne fonctionne pas. Comme mon amie qui a conclu son histoire par : "Tu le connais, c'est X. X... ? Oui.

http://www.huffingtonpost.fr/marlene-schiappa-bruguiere/hommes-viols_b_5226030.html

Related:  halfladyViols et victimesFeminisme

Comment être une bonne victime de viol Nous le savons tous et toutes, la société française est extrêmement attentive au problème du viol, et tant au niveau éducatif que répressif, mène une lutte sans relâche contre ce crime. Néanmoins il convient de parfois faire preuve de bon sens - et disons le tout net les femmes en manquent souvent - prodiguons leur quelques conseils afin de devenir une parfaite victime de viol. Cela vous semblera, de prime abord, pas totalement évident, mais en y mettant un peu du vôtre, vous devriez y arriver. - Ne soyez pas un homme. Nous le savons tous, un homme c'est un homme. C'est fort, c'est costaud.

Andrea Dworkin  Je veux une trêv labrys, études féministes/ estudos feministas juillet / décembre 2013 -julho / dezembro 2013 Je veux une trêve de vingt-quatre heures durant laquelle il n'y aura pas de viol Andrea Dworkin Femmes, vous n’êtes plus payées depuis lundi Vous êtes une femme ? Vous travaillez dans un pays européen ? Depuis lundi 2 novembre au soir, vous n’êtes plus payée. En Europe, une femme gagne en effet en moyenne 16,3 % de moins qu’un homme. Rapporté sur une année, « c’est comme si elles étaient payées cinquante-neuf jours de moins par an », souligne le site Les Nouvelles News.

Hommes et femmes, même cerveau Depuis quelques années, les hommes (la plupart d'entre eux du moins) ont reconnu avoir les mêmes capacités intellectuelles que les femmes. Subsiste tout de même l'idée que leurs cerveaux respectifs fonctionneraient différemment. Au-delà du cliché sur les femmes bavardes ou incapables de lire une carte, certaines études affirment qu'elles seraient plus sociables, plus sensibles ou plus empathiques. Cela en raison du développement soi-disant supérieur de leur hippocampe, la zone du cerveau qui gère notamment ces comportements et émotions.

La rengaine sereine de la victimisation On dirait que ça revient comme les saisons, les trois petits mots conjugués différemment suivant ton interlocuteur, mais qui reviennent toujours au même. « Tu te victimises. » « Elle se victimise. » « Vous vous victimisez. » « Ils se victimisent » Ce qui est bien avec cette affirmation c’est qu’on peut l’utiliser à peu près à chaque fois que l’on n’a pas trop envie de réfléchir pour essayer de comprendre ce que l’autre nous dit. En 2015, une femme sur cinq victime de violences physiques en Europe Pour certains, le 25 novembre, c’est la Sainte-Catherine, désuète fête des filles qui n’ont pas trouvé de mari à 25 ans. Pour d’autres, c’est la Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, organisée par les Nations unies depuis une résolution de décembre 1999. Objectif : promouvoir le droit des femmes et, surtout, sensibiliser le public, l’informer de la situation des femmes, réaffirmer la nécessité d’un combat indispensable.

(20+) «Marre du rose»: nouvelle campagne contre les jouets stéréotypés Aux filles les robes de princesse, aux garçons les super-héros: à l’approche de Noël, des associations féministes lancent une nouvelle campagne de sensibilisation aux stéréotypes sexistes véhiculés par les jouets, baptisée «Marre du rose». Des militantes d’Osez le Féminisme et des Chiennes de garde distribueront samedi des tracts devant des magasins de jouets à Paris et dans plusieurs villes de France. Ces deux associations invitent aussi le grand public à interpeller l’industrie du jouet, en envoyant sur les comptes Facebook de grandes enseignes de distribution et de fabricants un message disponible sur leur site ( «Halte aux stéréotypes dans vos rayons!»

« Pourquoi le viol, c'est vraiment hilarant », la vidéo qui brise le coeur Pourquoi le viol, c’est vraiment hilarant, voilà un titre de vidéo qui m’a mise en rage en deux secondes et demi. Bien joué. Le viol, ce n’est pas drôle, ce n’est pas un sujet de blagues, ce n’est pas… Attendez. Black dot campaign : un point noir contre la violence conjugale Un jour, vous serez peut-être surpris de voir qu’une femme tente discrètement d’attirer votre attention sur un point noir dessiné au creux de sa main. Si c’est le cas, sachez une chose essentielle : cette femme a besoin de vous… et de toute urgence. Ce point noir est en effet un signal d’alerte : il signifie que celle qui l’a dessiné est victime de violences conjugales. Cette méthode, aussi discrète qu’efficace, est née il y a quelques semaines.

Des questions autour du viol Cela me parait très curieux de faire des FAQ sur le viol, très violent. "Bonjour aujourd'hui vos questions récurrentes sur le viol". Pourtant je ne vois pas comment aborder autrement mon sujet du jour. Très souvent, je cherche un peu ce que les gens peuvent dire sur la culture du viol et je retombe sur les mêmes questionnements, les mêmes idées reçues, je vais donc essayer ici d'y répondre le plus précisément possible. 1. La culture du viol ? Super féministe: Quelques idées de livres pour enfants, par une Super Féministe et sa fille Et non les jouets et les albums hyper genrés ne sont pas une fatalité ! Voici une petite sélection de livres présentés par LN et Juju. La révolte des cocottes Une histoire de poules qui un jour décident de faire la grève, parce que les poulets ne fichent rien et qu’elles se tapent tout le boulot au poulailler. Le livre présente plusieurs façons de mener des actions sociales (grève donc, manif (plusieurs), grève du zèle…) avec des héroïnes bien campées sur leurs petites pattes. Tout « finit bien » puisque après négociations, les poules et les poulets parviennent à une répartition équitable des tâches.

Polyvalence-mp Voici les adresses et les numéros utiles que vous pouvez contacter : Le numéro d’écoute 08 842 846 37(numéro non-surtaxé) qui vous informera sur vos droits et vous orientra vers les associations d’aide aux victimes. C’est le numéro de telephone de la federation INAVEM qui est en contact direct avec 150 associations.Le 3919, le numéro national d’écoute pour les cas de violences conjugales.Le numéro 0 800 05 95 95(numéro non-surtaxé) du Collectif féministe contre le viol pour vous écouter et vous aider dans vos démarches.Les assistants de service socialprésents dans les collèges, lycées et universités, dans les hôpitaux ou auprès de l’infirmerie de votre établissement scolaire. Ils sont là pour vous écouter et trouver une solution. Ils vous orienteront dans les démarches et feront en sorte de vous protéger en demandant si nécessaire un placement en foyer d’accueil si, par exemple, vous vous sentez menacé-e-s à votre domicile.

Les mythes, les idées reçues et les préjugés autour du viol Les mythes ou idées reçues autour du viol désignent les croyances entourant le crime en lui-même, les victimes et les coupables. On les définit par des attitudes et croyances fausses mais profondément et constamment entretenues servant à nier et à justifier le viol. Ces mythes, par des idées fausses répétées constamment, servent à décrédibiliser la personne violée et à excuser le violeur. Etudions donc à présent ces mythes : Mythe : Les femmes mentent et accusent des hommes de viol car elles regrettent une relation sexuelle ou veulent se venger

Top Macho 2015 Top Macho 2015 Mardi, 05 Janvier 2016 2015 fut un grand cru de merde, nous en conviendrons tou.te.s. Et en termes de pelletées sexistes, ce millésime nous a encore bien gâtés, prouvant que le machisme n’est pas toujours l’apanage des hommes.

Related: