background preloader

Civilisations et changements climatiques

Civilisations et changements climatiques
L'histoire de la Terre est parcourue de nombreux événements climatiques et naturels que nous nommons "catastrophes". Nos ancêtres en ont vécu beaucoup mais la civilisation a perduré. Entre deux âges de glace La civilisation ne s'est pas faite en un jour. Il a fallu un très long "été". Par William B. Mai 2010 De nos jours, les gouvernements et les médias nous bombardent d'affirmations selon lesquelles le monde est proche de sa fin en raison de la production de dioxyde de carbone. Entre deux âges de glace, il y a des périodes chaudes et humides et des périodes froides et sèches. À la période historique, et longtemps avant que l'industrialisation et l'augmentation des populations humaines ne créent une augmentation importante de dioxyde de carbone, des changements climatiques marqués se sont produits. Tout ceci s'est produit depuis l'aube de l'histoire moderne, mais qu'en est-il des temps préhistoriques ? De – 9000 à environ – 5000, la terre a vécu ce qu'on a appelé "l'optimum holocène". Related:  Climat & Bouleversements planétaires

La grande débâcle glaciaire redatée -- Science et Technologie Les trois zones de Tahiti où ont été prélevées les 37 carottes analysées. Au total, plus de 400 mètres du matériau couvrant la dernière déglaciation (depuis 21 000 ans avant notre ère) ont été prélevés dans le récif de Tahiti L'analyse des coraux tahitiens depuis la dernière glaciation suggère qu'il y a environ 14 500 ans, une fonte massive des calottes glaciaires antarctiques a élevé le niveau des océans de 14 mètres en moins de 350 ans. Cent trente mètres en moins de 15 000 ans : le niveau des mers est beaucoup remonté depuis le dernier maximum glaciaire. Cet événement est noté MWP-1A (de l'anglais Melt Water Pulse). Auparavant, deux scénarios concouraient pour placer le MWP-1A dans l'histoire du climat. En haut, les variations du température déduites de la mesure du rapport isotopique de l'oxygène 18 dans les glaces du Nord du Groenland. Or la nouvelle datation de cet événement à 14 650 ans le fait coïncider avec le Bølling, un épisode de réchauffement rapide de l'hémisphère Nord.

Disparition des néandertaliens : l'hypothèse climatique serait exclue Répartition de H. neanderthalensis (images de gauche) et de H. sapiens (images de droite) à trois époques distinctes selon modélisation. Rangée du haut, période pré-H4 (avant la cohabitation des espèces) ; du milieu, période H4 (-40,2 à -38,6 milliers d’années) ; du bas, période GI8 (-38,6 à -36,5 milliers d’années). Les zones où les conditions d’habitabilité sont confirmées par 1 à 5 modèles théoriques sur 10 sont marquées en gris, les zones confirmées par 6 à 9 modèles sur 10 en rose et les zones confirmées par tous les modèles (10 sur 10) en rose. Disparition des néandertaliens : l'hypothèse climatique serait exclue - 1 Photo Plusieurs scénarios sont défendus pour expliquer la disparition de l'homme de Néandertal mais aucun n'a encore remporté l’assentiment général. Aujourd’hui, une équipe multidisciplinaire franco-américaine conduite par William E. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Basculement de climat en une année Comme quoi les choses peuvent changer très très vite ... L’équipe internationale de chercheurs, à laquelle participent les paléoclimatologues français du LSCE (Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement regroupant le CEA, le CNRS et l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), a analysé les carottes extraites lors du forage profond du NorthGrip (North Greenland ice core project) et mis en évidence que de brusques changements climatiques ont été provoqués par des modifications radicales de la circulation atmosphérique. Un premier réchauffement rapide s’est produit il y a 14.700 ans, la température du Groenland augmentant alors de 10°C. Cette période particulièrement douce est appelée par les scientifiques le Bølling, et correspond à l’époque où les premiers humains de l’âge de pierre se sont installés en Europe et en Scandinavie. A ce scénario connu, les auteurs de l'étude ajoute un coup de théâtre surprenant : Les archives secrètes de l’inlandsis

115 000 à 10 000 BP : L'âge de glace Pendant cent mille ans, une calotte glaciaire couvrait la moitié de l'Eurasie et presque toute l'Amérique du Nord : c'est le dernier âge glaciaire. Si la science officielle en ignore les causes, il présente toutes les caractéristiques d'un hiver nucléaire. Pendant cent mille ans, des blizzards ont cinglé les immensités blanches, tandis que les hommes s'étaient enfouis sous terre. Ici ou là, les glaciers géants ont laissé leur signature... En Bretagne, à la limite des Côtes d'Armor et du Finistère, on trouve une curiosité naturelle appelée les gorges de Toul-Goulic. Un ruisseau minuscule coule sous un énorme amas de blocs de pierre. Certaines de ces pierres pèsent près de mille tonnes. Les blocs erratiques du Valais ou les galets géants des Côtes d'Armor ont bien été roulé par les eaux, leurs formes arrondies en témoignent. Würm, tel est le nom du dernier âge de glace pour la zone européenne. Pêle-mêle, ces hordes rassemblaient des épaves humaines retournées à la sauvagerie.

Les catastrophes cycliques Alter Info, 8 juillet 2010 par Leslie Mullen Notre soleil fait-il partie d’un système d’étoiles binaires? Une étoile compagnon invisible, surnommée « Némésis », pourrait envoyer des comètes vers la Terre. Si Némésis existe, le nouveau télescope WISE de la NASA devrait être capable de la repérer. Un objet sombre peut se cacher près de […] Alter Info, 14 avril 2010 par Maidhc Ó Cathail « Il me semble que la dame proteste trop pour être honnête. » Hamlet, La Reine Gertrude. William P. Ciel et espace, 1 avril 2010 L’examen d’une strate géologique vieille de 12900 ans, au Groenland, indique que le “Grand Gel” qui a sévi sur la Terre à cette époque serait consécutif à un gigantesque impact cométaire. News of Tomorrow, 27 mars 2010 Une étoile invisible pourrait orbiter le Soleil et bombarder la Terre avec des comètes meurtrières ont précisé des scientifiques hier. Kronia.com10 février 2008 Victor Clube. SOTT.netLundi 30 juin 2008 ©Inconnu Apparence possible de l’objet de la Tunguska ©Julian Baum

Bouleversements planétaires : Sommes-nous en état d'alerte ? Et si la planète était le miroir de notre collectif ? Et si toutes ces énergies sombres, d’avidité, de mépris, de peurs, de souffrance créaient des perturbations dans l’invisible ? Et si, comme notre psychisme manifeste son malaise en déclenchant les maladies, la terre perdait son équilibre et tombait malade de nos folies ? C’est pas sérieux, penseront certains. Pourtant, peut-on affirmer que parce qu’on ne voit pas une chose elle n’existe pas ? Vous ne l’ignorez pas, le nombre des séismes et surtout leur puissance a augmenté de façon inquiétante. le 22.11 State of Jalisco, Mexico Volcan de Colima le 23.11 Cape Verde Pico Do Fogo Volcano le 25.11 State of Alaska, USA Mount Shishaldin Volcano le 27.11 Prefecture of Kumamoto, Japan Mount Aso Volcano Les causes de ces changements sont hypothétiques, mal définies et manifestement très complexes. L’article ci-dessous fait un tour d’horizon de ces hypothèses et de leurs conséquences. La source de l’article est celle du blog de Michel Duchaine.

30 ans de pluies en 2 jours en Egypte ACTUALITES - France & Étranger De violents orages ont eu lieu en haute vallée du Nil en fin de semaine dernière, chose assez rare dans cette région extrêmement sèche. Le week-end dernier, de forts orages ont eu lieu dans la région de Louxor et d’Assouan dans le sud de l’Égypte. Cette région, l’une des plus sèche du monde, puisqu’il y tombe en moyenne moins de 1 mm par an, et où il n'y avait pas exemple pas plu depuis des mois, a été touché par de forts orages entre le 08 et le 11 mars, qui ont suivis de fortes chaleurs (maximales entre 35 et 40°C). Il est tombé 29 mm à Louxor, et 15 mm à Assouan, soit l’équivalent d'une trentaine d'année de précipitations en quelques heures ! Hormis ces pluies extraordinaires, de la grêle a été observé dans les orages les plus violents, chose encore plus rare pour cette région du monde. Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*

Le climat devient fou -- Changements Terrestres © AFPUn incendie mercredi en Nouvelle-Galles-du-Sud, en Australie. L'Australie bat des records de températures, qui dépassent parfois 54°C, Athènes et Jérusalem se réveillent sous la neige, la Russie et la Chine tremblent de froid... Des signes du changement climatique Le thermomètre mondial perd-il la tête ? En Australie, en tout cas, les météorologues ont dû changer leurs cartes : une couleur violette a été ajoutée pour matérialiser des températures dépassant 54°C. "Les records ont été battus dans certaines stations du centre et du sud-est, précise à Metro Frédéric Decker, de Météo News. Des températures et une sécheresse qui rappellent le climat du Proche-Orient... et pourtant, ces régions sont au contraire confrontés en ce moment même à une vague de froid et de précipitations avec de la neige en plaine au Liban, en Syrie, et à Jérusalem. "Compatibles avec ce qu'on peut craindre" du changement climatique Aucun continent n'est épargné.

Ère glaciaire en vue ! L'hiver déjà là : Froid et neige sans précédent en Islande, 13 000 moutons pris au piège dans des congères -- Changements Terrestres Traduction : Marc Bieldermann pour Wikistrike 12 septembre, 13 000 moutons ont été enterrés (enneigés) vivants dans des congères. Ce qui est anormal n'est pas qu'il neige en Islande du nord, mais la quantité impressionnante de neige tombée ! Les chutes de neige ont atteint deux à trois mètres (7 à 11 pieds) du jour au lendemain, et les brebis se sont retrouvées piégées dans les pâturages des hautes terres, ce qui est très inhabituel. Ci-dessous la vidéo d'un sauvetage : C'est un petit avant-goût de ce que les mammouths ont pu connaître. Armés de longs bâtons, les agriculteurs du Nord de l'Islande ont réussi à trouver des centaines de moutons. Les recherches se sont poursuivis les jours suivants. Même si tous n'ont pas survécu, la plupart de ces bêtes étonnamment robustes étaient encore en vie après des jours dans des tombes glacées. Dans le même temps, les renards s'attaquaient aux moutons pris au piège, beaucoup ont été blessés.

C'est l'Apocalypse dans les Balkans Par: rédaction 19/05/14 - 18h22 Source: AFP © reuters. La Bosnie a annoncé que plus d'un quart de sa population était "affectée" par les pires intempéries depuis un siècle alors qu'en Serbie voisine, des milliers de volontaires renforçaient les digues à Belgrade le long de la rivière Sava qui devait atteindre de nouveaux pics lundi. "Un quart de la population est affectée par les inondations et un million de personnes n'a pas d'eau (potable). Les dégâts sont énormes", a déclaré le ministre bosnien des Affaires étrangères, Zlatko Lagumdzija.

Related: