background preloader

Apprendre autrement : MoocS et classe inversée

Apprendre autrement : MoocS et classe inversée
MARCEL LEBRUN, Docteur en Sciences, Professeur en technologies de l’éducation et conseiller pédagogique à l’Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias (IPM) de l’UCL (Université catholique de Louvain, Belgique). En quoi les Mooc et la classe inversée sont-ils des leviers pour apprendre autrement, quels repères mettre en place pour développer une Pédagogie 3.0 ? Marcel Lebrun a abordé sa conférence en rappelant le rapport historique que l’homme entretient avec les technologies. Ainsi, il a insisté sur le discours de Socrate, relaté par Platon (Phèdre 274e-275a), « savoir et mémoire viennent de l’écriture ». Et rappelant la parole du roi d’Egypte face au dieu Theuth, inventeur de l’écriture, il insiste sur la part d’appréhension, voire de rejet, qu’entraine l’avènement de toute nouvelle technologie. L’écriture dans son accès et dans son déploiement est une menace pour l’acquisition de la mémoire ancestrale : Quel principe de cohérence ? Objectifs : apprendre et enseigner

http://www.andep.org/apprendre-moocs-classe-inversee/

Related:  E-learning-scénarisationClasses inverséesDigital Learningformation et développement compétences

On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD Faire ses premiers pas vers la classe inversée Un dossier conjoint Infobourg – Carrefour Éducation Peut-être avez-vous entendu parler dernièrement de la fameuse dynamique de « classe inversée »? Elle semble être sur toutes les lèvres! Parmi les enseignants qui l’ont expérimentée, certains ne peuvent plus s’en passer et y voient des avantages énormes, notamment grâce aux nouvelles possibilités de personnalisation de l’enseignement entraînée par l’augmentation du temps disponible pour les élèves.

Essai de modélisation et de systémisation du concept de Classes inversées […] il nous faut bien constater que les Classes inversées sont souvent associées à la ritournelle « Lectures at home and Homework in classes », une vidéo ou un texte à lire avant le cours et des activités, des débats, des applications en classe … C’est selon moi, le tout premier niveau de ce qu’on peut faire en Classes inversées. Dans ce billet, nous allons essayer d’aller plus loin. Sourced through Scoop.it from: lebrunremy.be 10 points clefs pour réussir son MOOC 1. Avoir un très bon cours de départ Premier conseil, pouvant sembler évident, "il faut avant tout avoir un très bon cours comme point de départ", avance Rémi Bachelet, maître de conférence à Centrale Lille, créateur du MOOC "Gestion de projet". 2.

TOP 10 des erreurs e-learning Comme tout professionnel pourrait en témoigner, apprendre de ses erreurs permet de s’améliorer de jour en jour. Dans cet article, modestement, et toujours avec mon œil de novice, j’énumère 10 pratiques à bannir dans la conception et le développement de contenus de formation à distance. Le principe : vous aider à éviter ces pièges et à créer des livrables offrant une valeur maximale à vos apprenants. Ne pas choisir les bons outils La sélection des outils de création (LCMS) et de diffusion (LMS) de la formation a toute importance.

L’apprentissage actif expliquerait les effets positifs de la classe inversée Pour plusieurs intervenants du milieu de l’éducation, la classe inversée est un modèle qui aurait des impacts positifs sur la réussite et la motivation des élèves. Mais le succès de la classe inversée relève-t-il du modèle lui-même ou des implications qu’il sous-tend? Une étude s’est penchée sur la question. La classe inversée, modèle pédagogique qui vise à ce que les élèves réalisent les activités pratiques en classe et assimilent la portion théorique en dehors des heures de cours, jouit d’une certaine popularité actuellement. Pour plusieurs intervenants du milieu de l’éducation, au primaire comme au secondaire, ce modèle aurait des impacts positifs sur la réussite et la motivation des élèves.

Nouvelles formes d'apprentissage Archives - Promising, la veille Le succès planétaire d’une prof française C’est la quatr­ième date de sa tournée, et la salle est pleine, à Lille comme partout. Elle occupe la scène, micro en main. Totalement à l’aise. ­ Albert Ifrah, SAP :« Le cloud RH est un marché de renouvellement de plus en plus mature » Alors qu'outre-atlantique, le marché du logiciel dédié RH se confirme comme l'un des plus fertiles en start-up et acquisitions de technologie, SAP SuccessFactors vient de boucler l'intégration complète de son offre cloud RH avec le lancement du module paie en mode cloud. Albert Ifrah, directeur des ventes pour l'Europe des solutions RH de SAP commente la progression de ce segment majeur de l'adoption du cloud. LeMagIT : Il y a deux ans, l'acquisition de SuccessFactors était perçue comme un signe fort de la volonté de SAP de réorienter son portefeuille applicatif vers le cloud. En quoi le domaine RH est-il exemplaire en la matière ?

Le modèle SAMR – pour Substitution, Augmentation, Modification, Redéfinition, élaboré par Ruben Puentedura, nous donne une grille de lecture de l’introduction du digital dans la formation. La simple substitution – un quiz sur les smartphones remplaçant les bons vieux cartons colorés- est amusante mais ne modifie pas véritablement l’expérience des apprenants. D’autres usages du digital permettent de redéfinir cette expérience, de l’enrichir. La classe inversée « permet une pédagogie vraiment active » Pédagogie circulaire, élèves actifs : la classe inversée n'est pas simple à mettre en place, mais elle possède beaucoup d'avantages. Témoignage d'Olivier Quinet, prof de collège. Les 4e d’Olivier Quinet pendant une tâche complexe. Renvoyer les cours à la maison pour faire du temps de classe un temps de travail durant lequel les élèves sont actifs : tel était le projet d’Olivier Quinet, quand il s’est lancé en 2012 dans la pédagogie inversée.

MOOC, y es-tu ? L'enquête Déjà 21 Formations en Lignes Ouvertes à Tous (FLOTS, version francophone de l’acronyme MOOC), quelques jours après l’ouverture du portail OCEAN. Environ 600 MOOCs à l’instant T aux Etats-Unis, 90 en Europe, et des projets partout dans le monde … Cette effervescence donne déjà la matière à de premiers retours d’expériences. Je propose aux lecteurs de ce blog qui sont également « MOOCers » d’y participer. J’ai construit l’enquête en m’appuyant sur les apports de Marcel Lebrun, dont le passionnant MOOC Elearn2 m’a permis de bénéficier. On y retrouve donc des questions issues du modèle IMAIP. Marcel Lebrun y a regroupé en 5 items les facteurs d’une pédagogie centrée sur l’apprenant : Du e-learning au Digital Learning : on y arrive ! La meilleure façon de démarrer le le e-learning dans l’entreprise… c’est de procéder a minima ! Il faut en effet que cette démarche réponde à une vraie problématique de l’entreprise ou de l’un de ses départements. Idéalement, il faudrait même aller au-delà, en s’assurant que l’objectif poursuivi par cette introduction du e-learning est bien aligné sur la stratégie de l’entreprise. La première condition garantit que le public sera au rendez-vous et qu’un ROI, même sommaire, pourra être présenté. La seconde débouche sur la promesse d’un développement du e-learning s’étendant au-delà d’une simple action isolée, et débouchant sur une vraie stratégie de formation.

Related: