background preloader

Le bio est-il moins productif ?

Le bio est-il moins productif ?
Le bio est-il vraiment moins productif que le conventionnel ? L’argument est bien rodé et passablement ancré dans l’esprit de tout un chacun. Si nous ne passons pas massivement à l’agriculture biologique en France et dans le monde, c’est parce qu’ « on ne pourrait pas nourrir la planète ». Depuis quelques années, études, contre-études, proclamations et démentis se succèdent. A tel point qu’il devient difficile de se faire une idée claire et de soutenir une position. Au delà des chapelles et des idéologies, regardons concrètement ce qu’il en est. Le bio 25% moins productif Les derniers travaux officiels, et certainement les plus communément admis sur la question, ont été publiés par la revue Nature en 2012. L’étude de Nature conclut donc qu’il sera impossible de nourrir l’ensemble de la planète avec l’agriculture biologique sans augmenter les surfaces cultivées. Productif dans quelles conditions ? Productif pour quoi faire ? Mais une seconde série d’indications l’est peut-être plus encore.

http://www.kaizen-magazine.com/le-bio-est-il-vraiment-moins-productif-que-le-conventionnel/

Related:  Petits paysans & Bio plus productifs que l'industrielAlimentation&Agriculturemicro ferme

Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois Ce jour de printemps, Charles Hervé-Gruyer est accroupi au pied d’une butte de terre et repique des navets. Autour, une mare et un cours d’eau où viennent se réfléchir les rayons du soleil, de quoi augmenter légèrement la température de la butte cultivée. Nous sommes ici sur une petite île de la ferme du Bec Hellouin, à une cinquantaine de kilomètres de Rouen, dans l’Eure. Des canards [1] barbotent et viennent, quand c’est nécessaire, happer les limaces qui menacent les cultures.

A faire chez soi : le Kéfir, super-boisson biologique Consommer Durable Le 26/09/14 par Vincent.F Alors qu’approche l’hiver, ce peut etre le moment idéal pour vous lancer dans la production maison d’un ou deux litres de kéfir (ou képhir). Nous en avions déjà parlé, il s’agit d’une boisson fermentée, à base de lait ou de fruits, originaire du Caucase et possédant bien des vertus. En tant qu’aliment vivant, le kéfir (les grains de kéfir sont constitués d’un agglomérat blanc de micro-organismes vivants en symbiose : bactéries, levure, ferments) est considéré comme un probiotique et est utilisé notamment pour ses propriétés diététiques, ses effets bénéfiques sur la flore et le transit intestinal.

Bio et hyperproductive : la ferme magique d'un agriculteur québécois Jardinier-maraîcher ? Fermier de familles ? Jean-Martin Fortier lui même a du mal à qualifier son métier. Quelques données... Les méfaits de l'agriculture chimique et industrielle L'agriculture moderne, dont l'objectif, au sortir de la seconde guerre mondiale, était de produire suffisamment pour parvenir à l'autonomie alimentaire du pays, s'est progressivement vue entraînée dans la spirale indstrielle et financière que nous connaissons aujourd'hui : De moins en moins de paysans sur des exploitations de plus en plus grandes Comme Michel Serres le déclarait au JDD, nous sommes passés de 50% de paysans à la moitié du XXème siècle à 1% aujourd'hui (3,3% de la population active). Parallèlement, les surfaces cultivées diminuent en France et la proportion des grandes exploitations (en moyenne 100 ha) augmente.

255 plantes médicinales Les fleurs sont utilisées en tisanes afin de lutter contre les maux d'estomac (ballonnements), les vers ou pour stimuler l'appétit. L'absinthe est déconseillée aux femmes enceintes pour ses propriétés abortives et qui donnerai un goût amer au lait maternel. En savoir plus On utilise la fleur de l'acanthe en infusion pour soigner la cystite. Les feuilles sont utilisées en cataplasme en cas d'inflammation.

Le jardinier-maraîcher. Manuel d'agriculture biologique sur petite surface L’agriculture biologique est un enjeu majeur pour notre santé et notre environnement. Mais cette agriculture est-elle viable ? Est-il possible de vivre de sa production de légumes biologiques en cultivant de manière artisanale une superficie d’un hectare ou moins? Jean-Martin Fortier, qui exploite depuis une dizaine d’années une microferme en Estrie, en fait la démonstration avec brio. Dans ce manuel de maraîchage biologique, il partage avec beaucoup de générosité et de transparence les principes, méthodes et astuces qui ont fait le succès de ses cultures et la rentabilité de son entreprise agricole. Véritable mine d’informations pratiques, cet ouvrage s’adresse autant au jardinier amateur qu’à une personne qui souhaiterait se lancer en agriculture écologique de proximité.

Changeons d'agriculture «Changeons d'agriculture» a paru dans la collection « Domaine du possible », dédiée à la mise en lumière des actions qui, souvent à petite échelle, recherchent des alternatives écologiques et sociales à la crise profonde que connaissent nos sociétés Changeons d'agriculture: Réussir la transition Jacques Caplat Acheter Agronome, ancien salarié de la Fédération nationale d'agriculture biologique, Jacques Caplat, après s'être consacré à la démonstration, dans un premier ouvrage, que l’agriculture biologique peut nourrir le monde («L'agriculture biologique pour nourrir le monde» paru en 2012 aux éditions Actes Sud), nous propose aujourd'hui un livre synthétique et pédagogique, en trois chapitres, pour tracer le chemin d'une transition vers des agricultures biologiques.

Il détient le brevet qui pourrait détruire Monsanto et changer le monde ! Il détient le brevet qui pourrait détruire Monsanto et changer le monde ! Et comme Monsanto n’aimerait pas que cet article devienne viral, tout ce que nous pouvons vous demander est de partager l’information présentée pour qu’elle puisse atteindre autant de personnes que possible. En 2006, un brevet a été accordé à un homme nommé Paul Stamets. Micro-agriculture biointensive Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Il s'agit d'une méthode développée au XXe siècle par le maître-horticulteur anglais Alan Chadwick; elle s'inspire en partie de l'agriculture biodynamique et de la méthode de maraîchage dite intensive française. De la méthode intensive française elle reprend le travail sur buttes préparées par double-bêchage et la minimisation de l'espacement des plantes.

Communiqué de presse - projet Biobio Ce projet de recherche européen, "BioBio", a permis de mettre au point une batterie d'indicateurs directs et indirects de la biodiversité dans les exploitations agricoles biologiques et conventionnelles. Les résultats obtenus montrent que dans l’ensemble, la diversité d’espèces est à peine supérieure dans les exploitations biologiques par rapport aux conventionnelles. De plus, la présence d’espèces rares ou menacées n’est pas non plus dépendante du mode d’exploitation. Une boisson vivante: le kéfir de fruit - De bouche à oreille Il y a quelques semaines, ma maman m'a offert ceci: Drôle de cadeau? Peut-être, mais j'étais ravie! A les voir comme cela, on ne croirait pas que ces petits cristaux sont à la base d'une délicieuse boisson rafraîchissante et "probiotique": le kéfir de fruits. Le kéfir de fruits (aussi appelé kéfir d'eau) est apparenté au kombucha. Il s'agit d'une boisson fermentée naturellement grâce aux grains de kéfir, blanchâtres et légèrement translucides, petits amalgames d'une trentaine de micro-organismes vivant en symbiose.

Documentation – planification – La ferme du hanneton (mise à jour février 2015) Pour les cultures : À savoir : dans les catalogues de semenciers, il y a toujours des conseils de culture et des indications sur les caractéristiques des semences. Agroforesterie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Graminées et herbacées sous oliviers séculaires. L’agroforesterie est un mode d’exploitation des terres agricoles associant des plantations d'arbres dans des cultures ou des pâturages[1],[2].

Related: