background preloader

Conditions de travail: Orange toujours dans le rouge

Conditions de travail: Orange toujours dans le rouge
L’étude de Secafi montre une relative amélioration des conditions de travail chez France Télécom, mais certains secteurs restent fortement soumis au stress. Les 6 000 suppressions de postes prévues n’augurent rien de bon. Chez France Télécom, si « les salariés vont mieux, leur travail reste en souffrance ». C’est ce que démontre en substance l’étude du cabinet d’expertise Secafi présentée au comité national de prévention du stress de France Télécom (CNPS) et réalisée auprès des 110 000 salariés du groupe. Trois ans après la crise des suicides qui avait secoué Orange, 21 % des personnes interrogées ont toujours une santé psychique altérée ou très altérée et 61 % estiment que leur travail reste stressant, voire très stressant. De même, 48 % d’entre eux jugent recevoir de plus en plus de directives contradictoires, un chiffre en hausse par rapport à 2009. Souffrance au travail 6000 suppressions de postes A lire aussi: France Télécom tient le cap des dividendes

http://www.humanite.fr/conditions-de-travail-orange-toujours-dans-le-rouge

Related:  yoann69conditions de travail chez OrangeORANGEORANGE - FRANCE TELECOMdeboprn76

Conditions de travail chez Orange : une évolution positive, mais quelques points de vigilance... - Focus RH L'enquête triennale sur le stress et les conditions de travail du groupe Orange est pilotée par le Comité National de Prévention du Stress (institution représentative du personnel) et compile les retours de plus de 47 000 répondants. En voici les principaux enseignements. Evolution globale positive malgré quelques inquiétudes sur la charge de travail Conditions de travail, France Telecom - France Télécom : le stress fait parler Pensez aux salariés d'entreprises sous traitantes où les conditions de travail ne sont pas les mêmes que chez France Télecom mais qui où ces télé-conseillers de grande multinationales francaises subissent Le stress, des responsabilités importantes certes, mais très mal rémunéré en dessous de 1000 euros. [...] Je ne travailles pas ç France telecom mais si vous êtes tous jaloux, allez y travailler ils recrutents du personnel sur leurs plateaux. [...] On ne parle jamais des conditions de travail stressantes dans les PME. Et pourtant, ce n'est pas mieux que chez France Telecom. [...] Un ticket Spinetta-Juniac aux commandes d'Air France La guerre de positions qui s'est installée depuis des mois à la tête d' Air France KLM, dans la perspective de la succession du directeur général Pierre-Henri Gourgeon, devrait trouver lundi son issue brutale. [...]

Nouvelle vague de suicides à Orange, la direction «vigilante» Dix salariés du groupe se sont suicidés depuis le début de l'année, soit autant que durant toute l'année dernière. Une situation qui rappelle les 35 suicides qu'avait connus l'entreprise entre 2007 et 2009 et menace le renouvellement du mandat de Stéphane Richard à la tête du groupe. À quelques jours du renouvellement de son mandat à la tête d'Orange, Stéphane Richard est hanté par les vieux démons de France Télécom. Dix salariés du groupe de télécommunications (ex-France Télécom) se sont suicidés depuis le début de l'année, soit «presque autant qu'au cours de toute l'année 2013», a annoncé mardi l'Observatoire du stress et des mobilités forcées, y voyant un motif de «grave alerte». Selon cet organisme, la majorité de ces suicides «a une relation explicite au travail». La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a estimé mercredi matin sur i-Télé que «c'est un sujet de préoccupation».

Le management d'Orange tue, le gouvernement complice "Un peu de décence seraient tentés de dire certains salariés. Alors que France Télécom a annoncé jeudi avoir réalisé au troisième trimestre un chiffre d’affaires supérieur aux attentes des analystes - l’annonce provoquant une envolée du titre sur le marché - deux syndicats de France Télécom ont dénoncé jeudi la "dégradation" des conditions de travail des salariés. Rappelons aussi, même si l’information se fait discrète, qu’en mars 2007, des médecins du travail s’étaient d’ores et déjà inquiétés du "mal-être" existant dans les sites France Télécom de Rhône-Alpes et Auvergne. (...) Cette situation financière est de plus "insolente au regard de la dégradation continuelle des conditions de vie et de travail des salariés", poursuit-il, réclamant l’arrêt des suppressions d’emplois et l’ouverture "immédiate de négociations sur les salaires, carrières, conditions de travail". désarroi, les troubles anxio-dépressifs".

France Télécom : "Des humiliations quotidiennes" "Un management de la terreur" Alors que les suicides et tentatives de suicide se multiplient au sein de France Télécom, Le Monde.fr a demandé à des employés de témoigner sur leurs conditions de travail. Si certains employés relativisent une "surmédiatisation de drames personnels", d'autres pointent du doigt un management par la terreur et une culture du rendement. "Ce que je vois me choque profondément", par Anonyme Je suis employé à France Télécom dans un service dédié aux clients ayant un chiffre d'affaires élevé. Nouveau suicide sur le lieu de travail chez Orange LE MONDE | • Mis à jour le | Par Francine Aizicovici Un salarié de France Télécom Orange a été retrouvé pendu, mercredi 5 juin au matin, dans les locaux d'un central téléphonique, à Roubaix, dont il dépendait. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour ses collègues, pour lesquels cette nouvelle a été un choc. "Ces derniers jours, rien ne laissait présumer qu'il commettrait un tel geste, témoigne Jean-Charles Dapvril, délégué syndical SUD et secrétaire du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de cette unité. Il avait suivi une formation et participé à un repas avec des collègues." Laurent D., 45 ans, père de deux enfants, est décrit par des collègues comme "très performant", "toujours volontaire pour des missions".

La vérité sur la stratégie de harcèlement qui a miné France Telecom Un courriel glaçant : "1.400 CDI sans chaise". Voilà comment un directeur financier de France Telecom désignait les fonctionnaires qu’il fallait faire partir du groupe. Interrogé en juin dans le cadre de l’instruction menée par les juges Pascal Gand et Aurélie Reymond, l’ex-PDG, Didier Lombard, mal à l’aise, disait ne pas comprendre cette expression, une "originalité comptable" selon lui. Elle est en tout cas symptomatique des dérives managériales révélées par l’enquête judiciaire bouclée le 30 décembre. Habituellement, la justice traite de cas isolés de dirigeants ou de cadres ayant harcelé directement un employé. Dans cette affaire hors norme, c’est toute la politique de ressources humaines d’un groupe du CAC 40 qui fait l’objet de poursuite : France Télécom en tant que personne morale et sept anciens responsables de l’entreprise ont, au final, été mis en examen dont Didier Lombard, son numéro deux Louis-Pierre Wenes et le DRH Olivier Barberot.

Les Conditions De Travail Chez France Telecom - Rapport de Stage - Nini40300 Introduction : On a pu remarquer depuis ces dernières années que les conditions de travail chez France Telecom sont déplorables. Beaucoup de salariées ont témoignées de cette dans lesquels ils travaillent quotidiennement, également des comportements des hauts placées. Cela a malheureusement entrainée des dégâts considérables, des pertes humaines (suicides). Lire la dissertation complète Citer cette dissertation Conditions de travail à France Télécom: résultats mitigés, selon une enquête Les salariés de France Télécom-Orange sont partagés sur leur ... Publié le Mis à jour le Les salariés de France Télécom-Orange sont partagés sur leur qualité de vie au travail, la majorité ayant le sentiment d'être sous pression, tout en affirmant que leur emploi leur permet de développer leurs compétences, selon une enquête de la CFDT présentée jeudi. L'enquête, menée de juin à septembre, a recueilli 1.843 réponses de salariés, représentatifs de l'ensemble du groupe qui compte environ 100.000 employés en France. Il en ressort que 85% ont le sentiment de devoir travailler vite, de façon répétitive (61,6%) et que leur activité est soumise à de fortes pressions (59,1%). Seulement un salarié sur trois considère l'effectif suffisant (33,6%) et plus de deux sur trois (69,2%) rapportent avoir connu des changements organisationnels (horaires, rythme de travail, mobilité fonctionnelle, etc.) ces dix dernières années.

Related: