background preloader

Quels modèles économiques et pédagogiques pour les MOOC ?

Quels modèles économiques et pédagogiques pour les MOOC ?
1En matière de formation à distance, le modèle économique le plus souvent retenu est celui des économies d’échelles. Exprimé simplement, il s’agit de réduire les coûts par étudiant en tirant parti du fait que, dans une formation à distance les coûts fixes sont habituellement élevés alors que les coûts variables sont généralement réduits. En fonction de cette structure de coûts, il est possible de réduire les coûts fixes par étudiant en répartissant ceux-ci entre un grand nombre d’étudiants, ce qui justifie l’ambition affichée par ce type de formation de viser le grand nombre pour offrir aux apprenants une formation à prix réduit. À ce propos, John Daniel vante les mérites des méga-universités c’est-à-dire des universités qui comptent plus de 100 000 étudiants en les présentant comme une voie d’avenir pour l’université de demain, du moins pour les pays en développement. 4Pour ce qui est des coûts variables, tout dépend du modèle pédagogique que l’on a choisi d’implanter.

http://dms.revues.org/530

Related:  MOOC modèle économiquePrésentation - model économiqueModule - Formation des usagers

Introduction aux modèles économiques des MOOC Udemy, Iversity, Lynda.com, edX, Coursera, FUN, Udacity, Open University, Alison, pour n’en citer que quelques uns… Tout le monde parle de MOOC, beaucoup de mythes et de croyances circulent. Un mélange de peur que le modèle actuel de l’éducation s’effondre et d’incompréhension de ce que sont les MOOCs, et de ce qu’ils peuvent devenir. Comme pour beaucoup de choses, il y a d’excellents MOOCs et des MOOCs très médiocres. MOOC : les conditions de la réussite 1« MOOCs are a lousy product », ou dans la langue de Molière, « Les MOOC sont un mauvais produit ». C’est en ces termes peu flatteurs qu’en parlait il y a un an Sebastian Thrun (Schuman, 2013). Une affirmation qui en a surpris beaucoup, quand l’on sait qu’il est l’un des fondateurs du mouvement MOOC, et que son cours d’intelligence artificielle, premier du genre, a attiré près de 160.000 personnes (Cisel & Bruillard 2012). Affirmation d’autant plus surprenante qu’il a lancé en 2012 Udacity, une plate-forme de cours en ligne en plein essor. Ce revirement était selon lui justifié par les taux d’échec élevés observés à l’un des MOOC de Udacity, pour un public composé en majorité d’étudiants en difficulté.

Formation Favoriser l'échange et le partage de bonnes pratiques professionnelles - FuturSkill Training Accompagner une évolution professionnelle Réf : EP04-12094 Offrir à vos collaborateurs un lieu d'échanges, de réflexion et de capitalisation à des moments importants de leur carrière. Nous organisons des groupes d'échange de pratiques professionnelles.

Comment les MOOCs vont permettre d’attirer et de recruter les talents ? Alors que la plupart des professionnels RH ne savent pas encore ce qu’est un MOOC (Massive Open Online Courses : cours en ligne ouverts et massifs), je suis convaincue que les MOOCs représentent une véritable aubaine pour la fonction RH dans son ensemble. Dans mon précédent billet, je n’évoquais que très brièvement la manière dont les entreprises commencent à s’emparer des MOOCs pour les intégrer à dans leur processus de recrutement. Je vous propose de répondre aujourd’hui à la question suivante : comment faire des MOOCs des outils pertinents pour attirer et recruter des talents ? Attention : talent ! Deux mots de définition, tout d’abord. Un talent, c’est « une combinaison rare de compétences rares » (M.

MOOC : le savant mélange du gratuit et du payant Marco Bertolini, formateur et cofondateur de SPOC en Stock, est un fin observateur du monde des MOOCs. « La tendance lourde reste la gratuité, mais les certificats payants gagnent du terrain. Coursera, par exemple, propose des certifications entre 40 et 60 dollars. De plus en plus d'universités américaines proposent des MOOCs qui donnent des crédits universitaires », constate-t-il. Sur le modèle accès gratuit et certificat payant, il cite le succès du MOOC lancé par BNP Paribas sur le thème du Sepa, avec le concours pédagogique de Neodemia, une marque de Gutenberg Technologie, également éditrice de Lelivrescolaire.fr et un bel exemple d'EdTech française. Ce cursus, collaboration entre la startup française et le groupe Studialis à travers son école Iesa, vise les apprenants en reconversion dans toute la francophonie.

Ressources numériques et médiation dans les bibliothèques publiques J’ai animé la semaine dernière un stage CNFPT de 2 jours autour des ressources numériques pour un public exerçant en bibliothèques municipales. C’était la première fois que j’abordais ce sujet en formation. Je me suis inspiré des réflexions que nous avons eu avec d’autres bibliobsédés à l’occasion du montage d’un cycle complet de formation avec le CNFPT sur les impacts du numérique dans les bibliothèques, cette fois destiné aux personnels d’encadrement des établissements.

Après les MOOC, découvrez les SPOC, le nouveau format de l’enseignement à distance Recevez nos newsletters : Trop impersonnels, les MOOC ne parviennent pas à captiver les étudiants qui les abandonnent souvent avant leur terme. Le modèle des SPOC, basé sur une sélection et qui donne un diplôme, fait son apparition. Les MOOC sont morts, vivent les SPOC? Depuis quelques mois, plusieurs personnalités de l’enseignement supérieur parlent de l’évolution des cours en ligne ouverts et massifs (MOOC) vers un autre modèle, plus réduit. Pourquoi ceux qui parient sur la fin des MOOC se trompent lourdement Enseignements au «rabais», incapables de rivaliser avec de «vrais» cours universitaires, «taux de complétion faibles» : voici ce que l'on entend le plus souvent à l'égard des MOOCS. Cela revient pourtant à nier l'amplitude d'une révolution entamée depuis le milieu des années 2000 et désormais en passe de bouleverser le monde éducatif. Ainsi, depuis 2012, au moins dix millions de personnes ont déjà suivi un Mooc, tandis que des centaines de cours d'universités prestigieuses sont à présent accessibles gratuitement en quelques effleurements de doigts. Les entreprises ne sont pas en reste et s’intéressent de très près à ces dispositifs qui leur permettent d’accélérer leur transformation digitale en touchant avec efficacité des milliers de collaborateurs aux quatre coins du monde. Et pourtant, la presse regorge d'affirmation de chroniqueurs et analystes autoproclamés, annoncent la fin des Moocs, les limites des Moocs, l’hypocrisie des Moocs, l’absence de rentabilité des Moocs.

Quelle place pour les ressources numériques «alternatives» dans les bibliothèques publiques ? Hans Dillaerts est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l’université Paul-Valéry et chercheur au LERASS-CERIC. Il revient pour enssibLab sur la communication présentée à la journée Poldoc sur les politiques documentaires en environnement hybride1 qui s'est tenue à l'enssib le 13 novembre 2014; l'occasion d'interroger le concept de bibliothèque hybride à travers les enjeux liés aux ressources numériques dites "alternatives", et de partir du constat que ces dernières sont paradoxalement peu étudiées par la littérature scientifique et professionnelle. La place qu’occupent les ressources numériques "alternatives" dans les bibliothèques publiques est aujourd’hui à la fois marginale et difficile à évaluer : on observe en effet que les politiques documentaires des bibliothèques publiques s’articulent prioritairement autour de l’offre commerciale portée par les éditeurs.

Offrir un Mooc à ses salariés: une bonne idée? - L'Express De l'histoire du rock à la finance en passant par la gestion de projet ou la créativité, les salariés de Canal+ ont le choix: depuis 2013, leur entreprise leur propose de s'inscrire à une quinzaine de Mooc sélectionnés sur la plateforme Coursera. Une offre qui a déjà séduit 200 d'entre eux, une sorte de prouesse pour des formations suivies hors temps de travail, aucun allégement des tâches quotidiennes n'ayant été prévu. "Tous ne sont pas allés jusqu'au bout, faute de temps.

MOOC : le prix de la formation et de la certification - Le blog de Arnaud Delebarre En MOOC comme pour d'autres d'innovations, il n'est pas rare que l'année de la révélation soit suivie de l'année de la révolution, avant l'année de toutes les déceptions. A. Watters se moque de ces jugements définitifs, qui ne durent que jusqu'au lendemain. En France où la critique des innovations est un sport répandu, les MOOC n'échappent pas aux mises en cause de leur impédagogie, leur inéconomie, leur incomplétude... Les cibles favorites du moment sont le taux de complétion et la certification. Un article alerte ainsi sur l'extinction de l'espèce du MOOC, du fait du braconnage par certification payante : "Coursera aurait-elle tué le concept de MOOC après l'avoir popularisé ?"

SearchTeam. Moteur de recherche collaboratif. SearchTeam est un moteur de recherche collaboratif. Searchteam est un outil collaboratif qui permet de faire des recherches à plusieurs sur le web. Une idée originale qui trouvera beaucoup de terrains d’application du monde de l’éducation en passant par la veille en entreprise et même un projet entre amis. Le cours en ligne ouvert et massif : un accélérateur d’accès à l’enseignement supérieur dans les pays francophones La conférence introductive a dressé l’état des lieux de ce que les universités francophones peuvent tirer des CLOMs. Deux tables rondes ont abordé la stratégie des institutions et les conditions de la réussite d’un CLOM pour les enseignants. La conclusion participative a formulé quelques constats et précisé le rôle et les défis que l’AUF devra relever. Trois aspects essentiels au développement des CLOMs dans les pays émergents se sont dégagés : les modèles pédagogiques, les modèles économiques et les publics cibles.

Related: