background preloader

Zara explose ses bénéfices tandis que la crise sévit en Espagne - L'Express L'Expansion

Zara explose ses bénéfices tandis que la crise sévit en Espagne - L'Express L'Expansion
L'espagnol Inditex, numéro un mondial du textile, a une nouvelle fois dégagé des bénéfices records en 2012, son expansion galopante dans les pays émergents compensant l'atonie de l'Espagne, où ses clients frappés par la récession et la politique d'austérité restreignent leurs achats. Le propriétaire de l'enseigne Zara a dégagé 2,36 milliards d'euros de bénéfice net au cours de son exercice décalé, achevé le 31 janvier, soit 22% de plus que l'année précédente. Le chiffre d'affaires a progressé de 16%, à 15,95 milliards d'euros et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a grimpé de 20%, à 3,91 milliards. Bond des ventes en Asie Les ventes en Espagne ont reculé de 5%, affectées par la baisse du pouvoir d'achat des ménages ainsi que par la décision du groupe de ne pas répercuter la hausse de trois points de la TVA sur les prix de vente, a expliqué Pablo Isla, le PDG du groupe, au cours d'une conférence de presse. Les chiffres du groupe ont déçu le marché

Zara n'est plus aussi rentable que par le passé - 20 mars 2014 De notre correspondante à Madrid Le groupe textile propriétaire de Zara a présenté mercredi 19 mars ses résultats 2013. Sur le papier, tout va bien. Les bénéfices (2,377 milliards d'euros) sont en hausse de 1%, l’excédent brut d’exploitation reste stable à 3,9 milliards et les ventes ont augmenté de 5% à 16,7 milliards d’euros, malgré l’impact des effets de changes pour ce groupe dont les ventes hors zone euro sont importantes. Si ces résultats ont été accueillis favorablement par les analystes financiers, ils n’en sont pas moins la marque d’un coup de frein à la croissance du groupe qui, en 2012, pointait des bénéfices en hausse de 22% et une augmentation de 16% des ventes. Pas de miracle cette année, donc, alors qu’Inditex a notamment subi de plein fouet la baisse de la consommation en Espagne, pays d’origine du groupe, qui polarise près de 20% du total des ventes. Une logistique redoutable Un quarts des magasins en Espagne Cécile Thibaud

Bénéfice et chiffre d'affaires en hausse pour Inditex (Zara) - Actualités Societe.com Les bons résultats du groupe Inditex (Zara) Ce mercredi 11 décembre, le groupe espagnol Inditex a publié un bénéfice net de 1,674 milliards d'euros, sur la période de février à octobre 2013. Ces performances contrastent certes avec une industrie de l'habillement moribonde, mais soulignent un ralentissement par rapport à l'année 2012. Le bénéfice du groupe Inditex, propriétaire de Zara, n'a connu qu'une progression de 1% sur cette période, tandis que son chiffre d'affaires a progressé de 5% pour s'établir à 11,925 milliards d'euros. Les perspectives d'avenir du groupe Inditex (Zara) A la fin du mois d'octobre, le géant espagnol de l'industrie de l'habillement était implanté dans 86 pays, avec un total de 6249 boutiques.

Croissance soutenue pour Inditex et sa marque phare, Zara Le groupe espagnol, déjà numéro un mondial du textile en chiffre d'affaires, a dégagé en 2011 le meilleur bénéfice du secteur, doublant son rival suédois H&M grâce à sa stratégie d'expansion internationale. L'espagnol Inditex, numéro un mondial du textile avec sa marque Zara, a publié mercredi 19 septembre un bénéfice net pour le premier semestre (février-juillet) de son exercice en hausse de 32 % à 944 millions d'euros, continuant de profiter de son expansion à l'international. Le chiffre d'affaires a augmenté de 17 % à 7,239 milliards d'euros, alors que le groupe est désormais présent dans 85 pays dans le monde, et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a grimpé de 29 % à 1,621 milliard. Ces résultats ont été applaudis à la Bourse de Madrid, où le titre Inditex grimpait de 4,41 % à 95,99 euros vers 9 heures, dans un marché en progression de 0,7 %. Le groupe espagnol ne tire désormais plus que 22 % de ses ventes dans son pays d'origine contre 26 % il y a un an.

Les résultats semestriels d'Inditex, maison mère de Zara, se maintiennent Géant du textile avec sa marque Zara, l'espagnol Inditex a publié, mercredi 18 septembre, un bénéfice net en très légère hausse, de 1 %, à 951 millions d'euros, pour son premier semestre décalé, du 1er février au 31 juillet. Il a souffert de la comparaison avec le bon résultat enregistré sur la même période en 2012, où il avait bondi de 32 %, grâce à l'expansion à l'international, mais aussi d'une hausse de ses coûts opérationnels. Son chiffre d'affaires a lui augmenté de 6 %, à 7,655 milliards d'euros, grâce à la poursuite du développement du groupe à l'international et de ses ventes sur Internet. Les ventes ont poursuivi leur croissance au début du troisième trimestre, avec une hausse de 10 % entre le 1er août et le 14 septembre, a ajouté le groupe textile. >> Lire : "Zara, leader incontesté de la 'fast fashion'"

A 100 milliards d’euros, Zara crève le plafond, mais gare à H&M et Uniqlo C’est la consécration boursière pour Inditex. Le numéro 1 mondial du textile (surtout connu pour sa marque phare Zara, qui représentait 64% de ses ventes l’an dernier) a franchi la barre symbolique de 100 milliards d’euros de capitalisation. Un exploit que seuls l’opérateur télécoms Telefonica et le géant bancaire Santander ont réussi, dans l’histoire de la Bourse de Madrid. Sur longue période, le parcours boursier d’Inditex est impressionnant, avec une multiplication par 10 du cours en un peu plus de 11 ans ! Tous droits réservés Inditex s’adresse à tous les publics, avec sa marque phare généraliste Zara, mais aussi Massimo Dutti (clientèle haut de gamme), Bershka (adolescents)… Zara est une machine de guerre bien rodée, dont les points de vente sont toujours plus grands et design, qui fait tourner ses collections à un bon rythme (chaque semaine, 15% d’un magasin change) et profite d’une logistique efficace. L’américain Gap est quant à lui au point mort. Nicolas Gallant

Zara, des inventaires plus rapides pour mieux... Inditex franchit un pas supplémentaire pour améliorer ses inventaires et accélérer et fiabiliser ses approvisionnements. Le groupe espagnol de « fast fashion » est en train de s’équiper de systèmes RFID, qui vont permettre de connaître avec précision l’assortiment en entrée de stock du magasin. Les articles seront marqués RFID (une puce embarquant toutes les informations sur le produits, comme la taille ou le coloris) dès l’usine de production. 700 magasins équipés, 500 le seront bientôt La puce sera lisible en point de vente, qui connaîtra instantanément le stock et d'identifier les articles, puis de lancer plus rapidement des demandes de réapprovisionnement plus fiables. La technologie a été déployée dans 700 points de ventes d’Inditex (Zara et Massimi Dutti) sur les 6300 que compte le groupe dans le monde, rapporte The Telegraph.

Dans les coulisses de Zara Business modèle à la logistique imparable, le groupe espagnol Inditex a bâti, en trois décennies, un empire dont l'enseigne Zara est le fer de lance. Championne de la fast-fashion, la griffe habille le globe depuis son fief de la Corogne, en Galice. Notre journaliste s'est glissée dans le saint des saints, où règne le culte du secret. C’est d’abord juste une impression. Difficile de repérer le chauffeur, à l’aéroport, qui cache une minuscule pancarte avec pour toute inscription « Inditex » le nom officiel du groupe. L'empire du "one shot" Découvrir l’univers caché de Zara, c’est balancer sans cesse entre deux rives. « Ainsi, nous limitons au maximum les catastrophes, poursuit Maria Ventin. On ne plaisante pas avec la performance Sur les portants, les collections d’été côtoient les nouveaux modèles. Et pourtant, comment définir une marque qui sied aussi bien aux business women qu’aux bourgeoises, aux gothiques ou autres hippies chics ? Une course permanente contre la montre

Inditex (Zara) dépasse les 18 milliards... - Textile, habillement Le petit coup de mou de 2013 – très relatif cela dit : +5% - n’aura été que de courte durée. Le groupe espagnol Inditex a en effet vu ses ventes progresser à un rythme, bien plus habituel pour lui, de 8,3% en 2014, pour atteindre 18,1 milliards d’euros. Même retour en grâce pour le bénéfice net : après un petit +1% en 2013, le voilà en effet revenu à des niveaux plus « normaux » (guillemets de rigueur) de +5% en 2014, à 2,5 milliards d'euros. 88 pays L’ensemble a évidemment été tiré par la politique d’expansion chère au groupe. Inditex, avec ses huit marques, Zara, Pull & Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho, Zara Home et Uterqüe, réalise 65% de ses ventes en Europe (11,7 milliards d’euros), dont 19% rien qu’en Espagne (3,4 milliards d’euros). Les deux-tiers du chiffre d’affaires sont encore faits grâce à la seule enseigne Zara.

A 100 milliards d’euros, Zara crève le plafond, mais gare à H&M et Uniqlo C’est la consécration boursière pour Inditex. Le numéro 1 mondial du textile (surtout connu pour sa marque phare Zara, qui représentait 64% de ses ventes l’an dernier) a franchi la barre symbolique de 100 milliards d’euros de capitalisation. Un exploit que seuls l’opérateur télécoms Telefonica et le géant bancaire Santander ont réussi, dans l’histoire de la Bourse de Madrid. Sur longue période, le parcours boursier d’Inditex est impressionnant, avec une multiplication par 10 du cours en un peu plus de 11 ans ! Il faut dire que le développement du groupe ne s’est pas fait au détriment de la rentabilité : sur les 5 dernières années, le chiffre d’affaires a bondi de 63%, à 18,1 milliards d’euros, et le résultat opérationnel de 73%. On peut parler d’une affaire rentable, la marge nette ayant représenté presque 14% l’an dernier ! Tous droits réservés Alors qu’Inditex est avant tout un fabricant, le géant suédois Hennes & Mauritz (H&M) a un positionnement plus bas de gamme. Nicolas Gallant

Qu’est qu’une organisation performante ? - Rapport de Stage - Inesja * Question 8 : Qu’est qu’une organisation performante ? D’après un article du Monde « La crise conduit les entreprises à repenser la notion de performance ». Il est donc nécessaire pour uneentreprise de revoir leur approche de celle-ci. Cette notion de performance renvoie à la capacité de mener une action pour obtenir des résultats conformément à des objectifs fixés préalablement en minimisant(ou en rentabilisant) le coût des ressources et des processus mis en œuvre. Nous étudierons les différentes performances à traves les entreprises Zara et H&M deux entreprises évoluant dans lemême domaine d’activité qui est le textile. 1) La Performance commerciale. Lire la dissertation complète Citer cette dissertation (2013, 05). "Qu’est qu’une organisation performante ?" "Qu’est qu’une organisation performante ?." "Qu’est qu’une organisation performante ?."

Zara On a beau lui faire des infidélités, nos pas de serial shoppeuses finissent toujours par nous y mener. Zara, par ses collections qui passent et ne reviennent pas, par ses produits ultra réactifs aux micro tendances et aux fluctuations du thermomètre, a réussi à fidéliser notre nature volage de fashion addict. À l'origine de cette invasion espagnole sur toutes les facettes mode du globe, un homme : Amancio Ortega. Le concept ? Son idée fut certes révolutionnaire, mais étant donné la conjoncture actuelle de concurrence sauvage qui sévit dans le milieu textile, l'essor de Zara tient du conte de fées... Une stratégie : "Design on demand" C'est à partir de 1988 que le holding Inditex a exporté Zara à l'étranger avec une première boutique en Hollande. Le prochain grand chantier de Zara se trouve en Chine, où depuis 2004 ils ont ouvert 9 magasins. Sur quoi repose la stratégie gagnante de Zara ? La production, une course contre la montre Une communication intimiste Le lifestyle Zara

Bénéfice record pour Inditex et Zara Zara qui joue le rôle de locomotive du groupe (photo Inditex) Ne manquez pas ! ESPAGNE. Inditex vient de présenter son dernier bilan (clôturé le 31 janvier 2015) marqué par un bénéfice record de 2,5 mrds €, en hausse de 5%. Le bénéfice brut de 4,1 mrds € progresse de 4,5%, pour un chiffre d'affaires global de 18,1 mrds €, en augmentation de 8% par rapport à l'année précédente. Les ventes en Espagne représentant 19% du volume global.

Related: