background preloader

Zara explose ses bénéfices tandis que la crise sévit en Espagne

Zara explose ses bénéfices tandis que la crise sévit en Espagne
L'espagnol Inditex, numéro un mondial du textile, a une nouvelle fois dégagé des bénéfices records en 2012, son expansion galopante dans les pays émergents compensant l'atonie de l'Espagne, où ses clients frappés par la récession et la politique d'austérité restreignent leurs achats. Le propriétaire de l'enseigne Zara a dégagé 2,36 milliards d'euros de bénéfice net au cours de son exercice décalé, achevé le 31 janvier, soit 22% de plus que l'année précédente. Le chiffre d'affaires a progressé de 16%, à 15,95 milliards d'euros et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a grimpé de 20%, à 3,91 milliards. Bond des ventes en Asie Les ventes en Espagne ont reculé de 5%, affectées par la baisse du pouvoir d'achat des ménages ainsi que par la décision du groupe de ne pas répercuter la hausse de trois points de la TVA sur les prix de vente, a expliqué Pablo Isla, le PDG du groupe, au cours d'une conférence de presse. Les chiffres du groupe ont déçu le marché

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/zara-explose-ses-benefices-tandis-que-la-crise-sevit-en-espagne_1437936.html

Related:  ZARAZaraZARAetudeEntreprise ZARA

On ne plaisante pas avec la performance On ne plaisante pas avec la performance Sur les portants, les collections d’été côtoient les nouveaux modèles. Beatriz Padin, directrice commerciale femme, jolie brune quadragénaire et filiforme, connaît l’entreprise sur le bout des doigts– elle y est entrée comme mannequin il y a vingt-trois ans. « Vous voyez cette veste blanche ? demande-t- elle. Analyse sur lentreprise Zara Résumé de l'étude de cas De nos jours, il faut tenir compte du fait que de plus en plus de personnes sont sensibles aux phénomènes de mode. Tendance Environnementale ZARA PRODUCTION SYSTEM - Textile - Habillement ENQUÊTE En trente ans, il a bâti un empire. Mais à 74 ans, Amancio Ortega cède les commandes d'Inditex. "L'Usine Nouvelle" a pu visiter le siège de ce groupe espagnol et décrypter les recettes de son succès. Mètre autour du cou, épingles en main, trois personnes s'affairent devant un mannequin pour mettre au point la robe d'une future collection.

Croissance soutenue pour Inditex et sa marque phare, Zara Le groupe espagnol, déjà numéro un mondial du textile en chiffre d'affaires, a dégagé en 2011 le meilleur bénéfice du secteur, doublant son rival suédois H&M grâce à sa stratégie d'expansion internationale. L'espagnol Inditex, numéro un mondial du textile avec sa marque Zara, a publié mercredi 19 septembre un bénéfice net pour le premier semestre (février-juillet) de son exercice en hausse de 32 % à 944 millions d'euros, continuant de profiter de son expansion à l'international. Le chiffre d'affaires a augmenté de 17 % à 7,239 milliards d'euros, alors que le groupe est désormais présent dans 85 pays dans le monde, et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a grimpé de 29 % à 1,621 milliard. Ces résultats ont été applaudis à la Bourse de Madrid, où le titre Inditex grimpait de 4,41 % à 95,99 euros vers 9 heures, dans un marché en progression de 0,7 %. Le groupe espagnol ne tire désormais plus que 22 % de ses ventes dans son pays d'origine contre 26 % il y a un an.

Les secrets de l'incroyable succès de Zara Champagne, petits-fours et concert de rock: ce 14 mars, Zara inaugure son spectaculaire magasin à l'angle de la 5e Avenue et de la 52e Rue, dans le triangle du luxe, à New York. Des filles perchées sur des stilettos vertigineux prennent la pose en toisant les photographes. La vraie star de la soirée est plus discrète. C'est cette femme blonde en robe rose fuchsia qui a un mot aimable pour tous ceux qui l'approchent: Flora Perez est l'épouse d'Amancio Ortega, 76 ans, fondateur d'Inditex, première fortune d'Espagne et cinquième du monde avec 37,5 milliards de dollars, selon le magazine Forbes. Elle est venue, explique-t-elle, partager l'émotion que suscite l'inauguration de ce flagship, illustration du nouveau concept mondial de Zara. Flora Perez est aussi là pour représenter son mari qui, fidèle à sa discrétion légendaire, est resté à l'écart des mondanités.

Zara, histoire de la marque Zara - Mode Au début des années 60, à la Corogne en Espagne, Amancio Ortega, livreur de son métier, décide de copier un déshabillé repéré dans une vitrine de luxe pour l'offrir à sa fiancée. En quelques heures, il reproduit à l'identique la pièce puis en confectionne quelques autres qu'il revend en faisant du porte-à-porte. Le concept naît à ce moment-là : proposer une ligne de vêtements qui s'inspire du prêt-à-porter de luxe à des tarifs qui défient toute concurrence.

Zara comme modèle opérationnel Dans le monde de la confection, la plupart des maisons conçoivent leurs produits avec une double saison d’avance avec le risque que, dans un monde aussi volatil que celui de la mode, les vêtements qui arrivent dans les magasins plusieurs mois plus tard ne plaisent plus autant qu’anticipé. Outre la gestion de stocks de plusieurs mois, les magasins doivent donc également gérer des invendus, le plus souvent en les soldant. Les maisons essaient de rattraper ces coûts ex post en réduisant ex ante au maximum leur coût de fabrication grâce à la production de masse par une main d’œuvre étrangère à bas coût. Mais si cette externalisation réduit les prix de production, elle engendre aussi des coûts de transaction, en particulier des délais, qui entretiennent le système dans son homéostasie. Dans les années 1930, John Maynard Keynes avait révolutionné la science économique en considérant simplement que c’était la demande qui créait l’offre et non l’inverse. Michel Goya, La Voie de l’Epée

Mode : Zara, l'histoire d'une stratégie gagnante Entreprendre.fr Publié le 17 fé 2015 Au commencement de cette belle histoire, il existe juste un atelier de confection ouvert en 1963 à La Corogne (Galice) par Amancio Ortega Gaona qui avec sa femme Rosalia, son frère Antonio et sa belle-soeur Franca, se spécialise dans la confection de pyjamas et de robes de chambre. à lire aussi

Zara, des inventaires plus rapides pour mieux... Inditex franchit un pas supplémentaire pour améliorer ses inventaires et accélérer et fiabiliser ses approvisionnements. Le groupe espagnol de « fast fashion » est en train de s’équiper de systèmes RFID, qui vont permettre de connaître avec précision l’assortiment en entrée de stock du magasin. Les articles seront marqués RFID (une puce embarquant toutes les informations sur le produits, comme la taille ou le coloris) dès l’usine de production. 700 magasins équipés, 500 le seront bientôt La puce sera lisible en point de vente, qui connaîtra instantanément le stock et d'identifier les articles, puis de lancer plus rapidement des demandes de réapprovisionnement plus fiables.

Les magasins Zara, indicateurs de bonne santé des villes françaises «Si vous m’amenez un Zara, ça me va!» Ce cri du cœur lancé par le premier adjoint au maire de Douai à un journaliste La Voix du Nord en février dernier résume l’état d’esprit des élus locaux face au déclin des centres-villes: l’inquiétude croissante face à l’augmentation des commerces vacants, l’incompréhension que suscitent des parkings désespérément vides en dépit de la «première heure gratuite» mais aussi l’espoir de voir arriver une locomotive qui pourrait enfin attirer le client, et profiter aux autres commerces. L’enseigne tant attendue signe à la pointe de l'épée d'un Z qui ne veut pas dire Zorro mais Zara.

Zara (vêtements) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Zara. Zara est la chaîne de magasins de vêtements principale du groupe espagnol Inditex qui possède aussi les marques Massimo Dutti, Bershka, Pull and Bear, Stradivarius, mais aussi Oysho[1]. L'entreprise a son siège social à La Corogne en Espagne et a été fondée en 1975 par Amancio Ortega et son épouse Rosalía Mera. Zara serait le distributeur de vêtements affichant la plus grande croissance, avec 1900 magasins dans 87 pays et une nouvelle boutique ouvrant toutes les trois semaines.

Telefonica Multinationals Créer un service homogène pour un géant de la vente au détail Le géant de la vente au détail espagnol Inditex possède certains des magasins de vêtements les plus populaires d'Europe et sa croissance à l'échelle mondiale est fulgurante. Avec un si grand nombre de marques, de commerces et d'emplacements (et au sein d'un secteur à forte concurrence), la gestion de sa croissance est délicate. C'est pourquoi Inditex s'est tourné vers Telefónica pour harmoniser ses opérations au sein d'une plate-forme de communications principale.

Related: