background preloader

iPad en classe: les avantages éclipsent les inconvénients

iPad en classe: les avantages éclipsent les inconvénients
Voilà ce qui ressort du deuxième volet d'une étude réalisée par l'équipe de Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation à l'Université de Montréal. Ces résultats, obtenus par Le Soleil, seront présentés la semaine prochaine à l'occasion du Sommet de l'iPad en éducation qui se déroulera à Montréal. Ce projet de recherche en est à sa deuxième année. L'an dernier, après un an d'utilisation, le portrait était beaucoup moins rose. L'enquête avait permis de recenser une douzaine d'avantages reliés à la tablette en classe, mais aussi de mettre en évidence un «défi majeur» : l'iPad était une source de distraction pour les élèves, il devenait «un outil à double tranchant», explique M. Un an plus tard, la liste des avantages a triplé, et les élèves «sont devenus plus matures face à l'usage de l'outil», affirme le chercheur. Devant le portable

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201404/23/01-4760258-ipad-en-classe-les-avantages-eclipsent-les-inconvenients.php

Related:  Introduire l'iPad en classeappleCompétences disciplinaires

#Starter_Kit Imaginez, oui imaginez, que des iPads débarquent dans votre école / classe … Ah … Par où commencer ? !! Ben oui, il faut bien un commencement. Mais évidemment, votre imagination peut rencontrer des limites … :-/ ce budget apps sera (forcément … hélas !) Dipity. Creer des timelines interactives Dipity est un outil en ligne qui permet de créer facilement des frises du temps multimédias. Dipity est un service qui ressemble assez à MyHistro dont nous avons parlé ici il y a quelques jours. Dipity offre la possibilité d’insérer dans un une frise du temps du texte, des images, des vidéos, des liens et tout type de matériel mutlimédia. L’intégration se fait de manière trés simple et créer une chronologie en ligne sur un thème ou un évènement est une question de minutes. Une des forces de la solution Dipity, c’est l’intégration poussée des fonctions de partage. Mail et réseaux sociaux sont à la fête et permettent de partager un ou plusieurs élement d’une frise ou la frise toute entière.

Réfléchir avant d’inverser la classe - Faculté d'éducation Dans le monde de la pédagogie, deux mots circulent sur toutes les lèvres : classe inversée. La rumeur grandissante a poussé Isabelle Nizet et Florian Meyer, professeurs à la Faculté d’éducation, à tester eux-mêmes cette méthode pédagogique dans le cadre d’un cours d’évaluation du baccalauréat en enseignement au secondaire. Durant trois semaines, les étudiantes et étudiants d’Isabelle Nizet ont visionné à la maison 16 courtes capsules multimédias portant sur des concepts théoriques précis. Puis, ils ont profité du temps de classe pour s’engager dans diverses activités d’apprentissage mobilisant ces concepts et pour discuter avec leurs pairs. «Par la qualité des travaux des étudiants, j’ai vraiment senti une amélioration de leur autonomie.

La tablette fait son entrée à l'école ... Une frénésie justifiée ? Nous assistons actuellement à une frénésie mondiale autour de l'usage de la tablette à l'école. Selon le journal Le Monde, en matière d'équipement des écoles, les établissements américains ont déjà dépensé 5 milliards de dollars. La Grande-Bretagne, elle, a dépensé 194 millions de livres (226 millions d'euros) pour offrir 300 000 machines à ses élèves (1).

iPad à l'école: plus d'avantages que de défis MONTRÉAL - Les tablettes électroniques ont la cote chez les jeunes. Bien qu'elles comportent des défis non négligeables lorsqu'elles sont introduites en milieu scolaire, leur potentiel est beaucoup plus important, révèle une étude de l'Université de Montréal (UdeM). Plus de 10 000 élèves utilisent quotidiennement une tablette en classe au Québec, selon cette enquête sur l'utilisation des tablettes en milieu scolaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'éducation. Au total, 6057 élèves de la sixième année du primaire à la quatrième année du secondaire ont été sondés.

Mais que feriez-vous d’un iPad? – 2 mars 2011Publié dans : Références Voici une présentation que Normand Guilbault, directeur des systèmes et technologies de l’information au collège Édouard-Montpetit et moi-même avons présentée à la dernière rencontre des repTICs en février. Nous voulions à la fois présenter les différents usages que l’on peut faire avec la célèbre tablette et ce, autant pour le personnel non-enseignant que pour les professeurs et les étudiants en classe. Pour réaliser cette présentation, nous avons testé (oui, bon, quand je dis nous, c’est Normand à 90%, mais dans ses moments libres, évidemment!) plus de 300 applications de l’iPad ces derniers mois. Sans être scientifique, l’analyse est donc fondée sur des données empiriques solides!

Le Petit Chaperon rouge Tout d’abord, elle ouvre la porte sur de nombreuses dimensions culturelles de la langue cible : le cadre spatio-temporel, le référent d’une œuvre littéraire peuvent familiariser l’apprenant du français avec des aspects du pays qu’il ne connaissait pas avant (détails historiques, géographiques, petits traits culturels...), le tout d’une façon potentiellement ludique : le texte littéraire, pour peu qu’il ne soit pas expressément conçu pour la classe de FLE, constitue une ressource authentique généralement plus motivante qu’un texte directement pensé avec un objectif didactique. Le texte littéraire ajoute un degré de réalité et de culture qui peut flatter les apprenants et stimuler leur intérêt : ces textes sont typiquement considérés comme trop difficiles pour des locuteurs étrangers, car associés avec la « haute » culture, les lettres et les grands auteurs. Queneau l’a prouvé, les variations autour d’un même noyau de sens sont potentiellement infinies. I. Le Petit Chaperon rouge [2] II.

Tablettes numériques, le nouveau « doudou » des enfants De nombreux parents encouragent une utilisation précoce de ces objets multimédia, mais ces nouveaux usages sont-ils sans danger ? Tactile, pratique, conviviale, la tablette numérique séduit toute la famille. Près de 30 % des foyers sont équipés, selon une étude de l’institut CSA pour l’Observatoire Orange/Terrafemina, publiée en septembre. Et 71 % des moins de 12 ans l’utilisent « fréquemment » ou « de temps en temps », avec l’aval de papa et maman. Les parents encouragent souvent cet usage « précoce » : 76 % d’entre-eux jugent important que les jeunes enfants se familiarisent tôt avec les nouveaux outils numériques. Des tablettes destinées aux petits

La tablette, un nouvel outil dans le paysage de la classe En progression continue depuis la rentrée scolaire 2010, c’est maintenant environ 15 000 tablettes qui sont en expérimentation dans les établissements scolaires avec la répartition suivante : 119 écoles, 174 collèges et 42 lycées. « Tous les témoignages convergent sur les qualités indiscutables de la tablette. Sa rapidité de mise en œuvre, son autonomie, sa légèreté, sa simplicité d’utilisation, sa mobilité modifieraient l’organisation et l’usage des TICE dans la classe, et cela aurait un impact positif sur les apprentissages dans de nombreuses disciplines », décrit Michèle Monteil dans son rapport.

Téléchargez des textes de théâtre à jouer pour enfants et adolescents Nombre de personnages : 15 Âge : 13 ans et plus Durée : 1h 30 Auteur : d’Edgar POE, adaptation de Marie TORRES Résumé : Un double meurtre est commis à Paris, rue Morgue : deux femmes, la mère et la fille, qui vivaient seules, sont retrouvées sauvagement assassinées. Les circonstances sont obscures et inexpliquées par la police : portes et fenêtres étaient fermées de l’intérieur et ni l’argent, ni les bijoux n’ont été dérobés. Cependant, un homme, visiblement innocent, est arrêté.

Serge Tisseron Cela évoque bien sûr quatre étapes essentielles de la vie des enfants : 3 ans, c’est l’admission en maternelle, 6 ans, l’entrée en CP, 9 ans, l’accès à la maîtrise de la lecture et de l’écriture, et 12 ans l’âge où il trouve ses repères en collège. Mais ce sont aussi d’excellents repères pour savoir à quel âge et comment introduire les différents écrans dans la vie de nos enfants. En effet, de la même façon qu’il existe des règles pour l’introduction des laitages, des légumes et des viandes dans l’alimentation d’un enfant, il est possible de concevoir une diététique des écrans, afin d’apprendre à utiliser correctement les écrans comme on apprend à bien se nourrir. Télécharger les affiches Les affiches de la campagne sont téléchargeables en cliquant ici (ou à défaut, contact : serge.tisseron@gmail.com).

7 bonnes raisons d’utiliser les tablettes à l’école Il y a peu, j’ai eu l’occasion de lire sur un site un article intitulé « 7 bonnes raisons de ne pas utiliser les tablettes à l’école ». Il m’a fait beaucoup sourire et c’est clairement un texte rédigé par quelqu’un qui n’a pas cherché très loin avant de se prononcer. Cet article regorgeant d’idées reçues basées sur des à priori et des impressions m’a donné envie de passer point par point sur ces arguments qui pourraient, si on les lisait vite, sembler intéressants .

Related: