background preloader

Le renforcement musculaire en course à pied …

Le renforcement musculaire en course à pied …
Le renforcement musculaire est une partie de l’entraînement souvent négligé par l’athlète lors de la préparation d’une course. De plus, beaucoup pense que la musculation n’est pas forcément une bonne chose pour améliorer ses performances en course à pied. Nous tenterons aujourd’hui d’éclairer le lecteur sur l’intérêt des séances de renforcement musculaire en fonction du type de course. Nous verrons également quels sont les chefs musculaires à stimuler en priorité. Enfin, nous dresserons un classement des choses à faire et surtout à ne pas faire. Pourquoi le renforcement musculaire doit-il faire partie de la préparation ? Quels chefs musculaires travailler en priorité ? Le renforcement est très utile également pour la pratique du trail … La pratique de la course à pied permet une sollicitation musculaire complète du corps même si les membres inférieurs sont les muscles moteurs permettant la foulée. Se renforcer pour mieux courir : OUI, mais comment ? Ce qu’il faut proscrire : Pour conclure : Related:  Améliorer ma course

Objectif dix bornes C’est la distance de base ! Courir 10km est certes à la portée du plus grand nombre (après une période d’entraînement régulier). Mais l’amélioration de la performance – qui bonifie par ricochets les chronos sur semi et marathon – ne peut s’envisager sans le respect d’une vraie méthode… > La préparation générale (3 à 4 semaines) Être fort en compétition nécessite d’être d’abord fort sur ses jambes. - Une séance de course en côte (côte courte, dénivelé 6-8%) - Deux micro-séances d’abdos/gainage - Une séance de PPG/PPS axée sur les jambes (exercices type chaise, fentes avant, foulées bondissantes, montées de genoux, talons-fesse… A faire en circuit) Le conseil de Runners.fr : il faut savoir de réduire provisoirement le kilomètre afin d’être plus efficace et plus solide durant la phase intense de l’entraînement. Semaine type de cette préparation générale pour un coureur s’entraînant 4 fois par semaine en moyenne : > La préparation spécifique (4 à 8 semaines) > Le rappel des fondamentaux comments

Le juste kilométrage Question : Je fais des trail de 50 km environ. En surfant sur le net, j’ai constaté que les traileurs réalisent des volumes d’entraînement très importants, entre 100 et 200 km par semaine. J’ai allongé mes sorties en effectuant des séances de 3 ou 4 h et constaté des progrès, mais je me demande quel est le juste volume. Personnellement, je n’arrive pas à faire plus de 80 km hebdomadaires en variant les allures et en sortant 4 fois par semaine. La réponse de Sébastien Chaigneau En écoutant et en lisant les différents propos des coureurs, il est normal de se dire : « Ils font plein de kilomètres et si je faisais les mêmes choses, j’aurais obligatoirement de meilleurs résultats… » Ce serait trop simple. Nos vies, tout d’abord. Notre environnement, notre passé de sportif, nos possibilités intrinsèques… tout entre en jeu. Une bonne harmonie Si vous avez un travail plutôt prenant, l’ajout une séance d’entraînement est compliqué. Un exemple : mon entraînement

CrossFit : devenez un runner (plus) complet Importé des Etats-Unis, le CrossFit s’implante en France. Un nombre de plus en plus important de coureurs à pied de tous niveaux l’adopte en complément de leur entraînement running traditionnel. Runners.fr propose un circuit CrossFit express en guise d’initiation… > CrossFit ou l’éloge d’un entraînement multi facettes Cross & Fitness : soit « entrainement physique croisé ». L’équipementier Reebok aide au développement de la discipline en France avec quelques salles indépendantes. > Comment ça marche… Le principe du CrossFit ? Mobilité, vélocité, résistance, endurance, puissance, coordination, équilibre : le CrossFitter se doit d’être polyvalent ! Certains clubs vont même jusqu’à réserver la surprise du contenu de leurs séances à leurs adhérents, pour éviter les désaffections de dernière minute face à un exercice abhorré. > Pourquoi c’est bon pour les runners ! > Le WOD spécial Runners.fr (par Sébastien, head coach de la Reebok CrossFit Louvre) • 400 m de course à pied • 20 Box Jump • 10 Burpees

Respectez les fondamentaux de l’entraînement hivernal Pas toujours aisé de conserver une vraie stratégie d’entraînement lors des mois d’hiver. Conditions météo aléatoires, luminosité réduite, état de fatigue lancinant : peut-être faut-il s’en tenir à quelques fondamentaux pour éviter de sombrer dans la léthargie et rester vraiment actif. > Sortez couverts ! S’équiper pour résister au froid est un impératif. Au delà de la simple sensation de confort, il est nécessaire de garder les muscles au chaud pour optimiser leur fonctionnement. Un organisme qui lutte contre le froid est un organisme qui met en œuvre un certain nombre de mécanismes (vasoconstriction, accélération du rythme cardiaque) accélérant de fait la dépense énergétique à l’effort. En dessous de 5°C : • Respecter la règle des trois couches de vêtements pour le haut du corps. • Le froid ne favorise l’exercice musculaire. Impératif en conséquence de porter des vêtements longs (pantalon, collant…) pour éviter tout souci musculaire et optimiser le rendement du système musculo-tendineux.

Travailler les fondamentaux, c’est maintenant Inutile, voire dangereux, d’entamer trop tôt la préparation aux objectifs printaniers. L’entraînement de la fin de l’automne et de l’hiver doit se concentrer sur un travail en profondeur des fondamentaux du running. Explications. > Préparation spécifique, quel calendrier ? De huit semaines avant l’échéance pour un coureur très expérimenté à douze semaines pour un coureur plus novice : tels sont les timings d’entraînement généralement privilégiés pour une préparation marathon ou semi-marathon. On ne parle ici que de la phase de préparation spécifique qui doit amener le coureur à son pic de forme le jour J, pour atteindre son objectif. > Novembre/Décembre : les mois fondateurs Il ne s’agit pas de s’endormir sur ses lauriers en attendant tranquillement l’arrivée du mois de Janvier. > Préparation générale hivernale : mode d’emploi La préparation sera axée sur 3 dominantes : L’endurance : des footings au tempo tranquille (autour de 65% FCM ou 60% de VMA). > Semaine type à 4 séances par semaine

Calcul-Sportif - Jogging, Footing, Course à pied, Running , Marathon - Test de Cooper Le test de Cooper permet d'estimer votre VO2Max et votre VMA en course à pied. Déroulement : Courir, après échauffement, la plus grande distance possible en 12 minutes. Afin de déterminer la distance parcourue avec précision, le test doit idéalement s'effectuer sur une piste d'un stade d'athlétisme. Il est aussi possible d'effectuer le test hors stade, sur terrain plat, puis calculer votre distance parcourue à pied via le site : Calcul d'itinéraires Attention : effectuer un test de Cooper comporte des risques pour les sujets peu entraînés et/ou avec des problèmes de santé (notamment cardiaques). Interprétation du test de Cooper pour les Hommes : Interprétation du test de Cooper pour les Femmes : Plus d'informations sur le test de Cooper : - sur Wikipedia Le test du Demi-Cooper permet d'estimer votre VMA en course à pied. Déroulement : Courir, après échauffement, la plus grande distance possible en 6 minutes.

Course à pied, running, plan entrainement 10 km semi marathon trail Course à pied, plans, conseils jogging Les programmes de course à pied du site s'adressent aussi bien au jogger débutant qu'au coureur confirmé de trail ou de longues distances. Tous les coureurs ont un défi à relever : une durée de course, une allure à tenir, un itinéraire à boucler ou un corps à découvrir et à aimer. On peut donc aussi bien suivre un programme running pour maigrir qu'un autre plan courses pour augmenter sa VMA. Programmes Running Programme Jogging pour maigrir Parmi ces programmes il y en a 2 pour maigrir. Equipement pour la course à pied Tapis de course pour maigrir et mieux courir Le tapis de course permet de suivre un programme d'entraînement en course à pied efficace et ininterrompu toute l'année pour maigrir, pour améliorer ses performances ou pour retrouver la forme après une blessure. Chaussettes de contention Les chaussettes de compression pour le running favorisent la récupération en facilitant la circulation veineuse au niveau des mollets. Soutien Gorge de Sport Montre GPS ou Google Earth Bien courir

le travail par fractionnés : puissance, VMA/ PMA, vélocité ... - coaching : entrainement sportif et nutrition Le travail par fractionnés : puissance, VMA/ PMA, vélocité... Qu'est ce qu'une séance de fractionnés ? La séance de fractionné est un ensemble comprenant le travail d'intensité et la récupération qui fait partie intégrante de la structure de la séance. Avant d’aborder la problématique des fractionnés court ou long et de se déterminer sur le choix de l’un ou l’autre il est essentiel de s’interroger sur l’impact de l’un et de l’autre au regard d’une performance liée de manière dominante à une optimisation de l’endurance aérobie qui est cette capacité à tenir longtemps un haut pourcentage de VMA (la VMA étant grossièrement cette vitesse que l’on peut tenir entre 6 et 8min : sur piste en gros un 2000m). C’est donc une forme de travail assez bien adapté en phase de développement général encore assez éloigné de l’objectif. Les limites du fractionné long... et l'intérêt du fractionné court La séance de fractionnés courts est mieux adapté pour atteindre cet objectif. Ceci s’explique par :

Votre première séance de fractionné : le fameux 30/30 décortiqué Je vous explique dans cet article comment mener votre première séance de fractionné en pratique avec la fameuse séance de 30/30. Je vous propose de décortiquer la séance, avec des astuces et conseils pour que cette séance ne se transforme pas en calvaire mais qu’elle soit utile pour votre progression ! La piste n'est pas obligatoire pour faire du fractionné, mais il faut privilégier les terrain plats bien dégagés pour ne pas se blesser (crédit photo : Marc Tollas) Rappel sur la notion de VMA J’avais détaillé dans un article précédent (vous pouvez le retrouver ici : « Tout savoir sur la VMA ») la notion de VMA (Vitesse Maximale Aérobie), en expliquant que c’est la vitesse à laquelle notre consommation d’oxygène est maximale. Et c’est justement en courant à des allures proches de la VMA qu’on l’améliore. La séance de 30/30 Ce type de séance se fait en général une fois par semaine ou tous les 10 jours en période d’entretien de la VMA (on ne cherche pas à la développer). La séance en résumé

5 trucs pour augmenter (sans risque) le kilométrage Difficile de progresser sans augmenter le kilométrage. L’entraînement doit certes être qualitatif. Mais quantitatif aussi ! Voici cinq trucs pour courir plus sans craindre d’être victime de la panne sèche. 1 . Lapalissade ? Ajouter une troisième sortie d’entraînement est un premier pas indispensable pour qui souhaite préparer sérieusement un semi, un marathon ou un trail de distance modérée. 2 . Surtout, ne jamais se faire confiance. Conseil : établir un programme clair et relativement précis de chaque séance avant de déclencher le chrono. 3 . Ça papote, ça papote et au bout du compte ça n’avance pas. Courir en discutant avec les copains, c’est bien. 4 . Paradoxe ? Le développement des qualités d’endurance impose de toute façon de courir à une allure sereine et confortable. 5 . La monotonie est mère de tous les vices. Courir davantage, c’est-à-dire plus de kilomètres, suppose de s’imposer une certaine ration d’aventure. comments

Sommaire des Exercices de stretching Le stretching ne se réduit pas à la recherche d'une plus grande souplesse, les exercices d'étirements ne vous rendrons plus souple que si vous les pratiquer régulièrement et correctement, en n'oubliant pas que l'objectif de tous ces exercices de stretching est d'accroître votre bien-être. Ces exercices ont été conçus pour vous permettre de connaitre ce qu'est un étirement. Lorsque vous saurez maîtriser le stretching. Vous n'aurez aucune difficultés à effectuer l'ensemble des exercices présentés dans ce site. Les illustrations 3D de chaque exercices, représentent les méthodes étirements complets. Vous pouvez les reproduire ou vous en inspirer. Musculation : exemple d’une séance adaptée pour les traileurs Pour déterminer les axes de travail en musculation pour le traileur, il suffit de regarder la traumatologie engendrer par ce type d’activité. Cet examen met en évidence quelques zones ou quelques points d’attention qui méritent qu’une préparation physique soit conduite parallèlement au travail de course. Un préparation qui va prendre en considération que la plupart des traumatismes sont liés à l’hyper sollicitation mécanique, qualitative et répétitive, imposée durant les phases d’appuis au sol. Ceci à cause du travail excentrique réalisé durant toute la course et lors des phases de descente. Un travail de contrôle permanent qui s’exerce tout à la fois pour lutter contre la gravité (poids du corps, hauteur de chute, vitesse de déplacement) mais également pour assurer la stabilité des appuis de façon latérale / terrains difficiles. Tout cela s’exerçant sous fatigue. Voici donc les exercices que je préconise : 1. 2. Le temps de maintien pour cet exercice sera de 6 à 8s puis relâchement. 3.

Related: