background preloader

Facebook, Internet et les profs docs

Facebook, Internet et les profs docs
Objectifs du stage : Que faut-il aborder avec les élèves ? Sous quelles formes ? Contenu du stage : Une journée en groupe pour découvrir les possibilités et spécificités des outils. a/ Caractéristiques : Compte et profil utilisateurMoyen de recherche parmi les utilisateursMoyen de mise en communication et de contact entre utilisateursMoyen de partage et de diffusion des donnéesMoyen de structuration identitaireOutil d’apprentissage collaboratifTypologie des réseaux sociaux par Chistophe Dubois et Catherine Chatet (2011) sur Savoirs CDI Permet de : publier du contenu,interagir, dialoguer avec d’autres utilisateurs (messagerie interne, commentaire, « like »...)contribuer à des projets participatifs (groupe pour échanger autour d’un sujet commun, page fédératrice autour d’un projet, veille collaborative...)agréger une information pour la restituer ensuite. b/ Typologie Panorama des médias sociaux en 2013 de Fred Cavazza c/ Présentation des outils Facebook : J’aime les stages du PAF Blog Wiki

ask.fm, le réseau social que les adultes ignorent Ask.fm et ses ­60 millions d’utilisateurs dans le monde n’ont jusqu’à présent attiré le regard des médias français qu’à travers les cas tragiques de suicides reliés à des insultes et des harcèlements exercés par son entremise. Nous avons cherché pour notre part à documenter les usages quotidiens de ce réseau social inconnu des parents : on y voit à l’œuvre les « drames » ordinaires des adolescents, mais aussi la fabrique horizontale de leurs normes, et au premier chef celle de l'intimité, à l’âge où l'éclosion de la sexualité redistribue les cartes. Un réseau social peut en cacher un autre : de nombreuses pages facebook d’adolescents sont désormais ponctuées d’invitations à « aller me poser des questions sur ask.fm ». Vers ce réseau perçu comme « underground », le pas est vite franchi : comme l’indique la politique de confidentialité tout récemment traduite en français, tous les contenus y sont publics. Jouer à la confession Etre sur la sellette pour être sur la scène [i] N. [ii] J.

10 raisons pour lesquelles interdire les réseaux sociaux au travail est ridicule 1. Trouver des solutions à ses problèmes Grâce aux réseaux sociaux, vous pouvez interroger sur une problématique des personnes qui ont le même job que vous mais qui travaillent dans une autre entreprise, par exemple en posant votre question dans un groupe LinkedIn ou sur Twitter. 2. Se renseigner sur les tendances d’un secteur Pour suivre les tendances d’un secteur vous pouvez par exemple suivre une entreprise sur LinkedIn ou suivre un hashtag spécifique sur Twitter. 3. Vous ne pouvez pas assister à un événement ? 4. Il devient facile de partager sa veille, par exemple, via les groupes sur votre réseau social d’entreprise tel que Yammer. 5. Plutôt que de consulter tous les jours des dizaines de sites internet, autant les suivre via une liste Twitter (par exemple dans Tweetdeck) ou directement dans Feedly grâce aux flux RSS. 6. Les réseaux sociaux d’entreprise sont parfait pour cela ! 7. Cela est valable tant sur les réseaux sociaux internes qu’externes. 8. 9. 10.

Stromae « Carmen » : Vidéo forte, critique sur des utilisations possibles de réseaux sociaux C’est sans aucun doute le message le plus fort du moment sur l‘éducation au numérique et la nécessité du recul critique à avoir sur sa propre utilisation des réseaux sociaux. Stromae, auteur-compositeur-interprète, star de la chanson francophone, a mis en ligne le 31 mars 2015 un clip vidéo associé à son dernier simple « Carmen », titre issu de son album « Racine carrée » (2013) ; voir en fin de message. Carmen en vidéo : vision critique des réseaux sociaux Cette chanson « Carmen » de Stromae n’est donc pas inédite avec des paroles apportant une vision critique évidente de pratiques numériques individuelles et collectives sur les réseaux sociaux. La réalisation du clip vidéo « Carmen » de Stromae, véritable court métrage d’animation, a été confiée à l’illustrateur Sylvain Chomet (illustrateur et réalisateur du long métrage « Les triplettes de Belleville ») en partenariat avec Aurélien Cotentin alias Orelsan. L’oiseau Twitter comme fil conducteur du clip de Stromae

Sitographie : exemples d'utilisation des réseaux sociaux en classe Une première approche de l'identité numérique en collège Article de Mathilde Bernos, enseignante-documentaliste en collège (Académie de Nice) La traçabilité sur Internet Séance menée avec une classe de 4ème Indentité / présence numérique : Quelles traces laissons-nous sur le Web ? Séquence menée avec des élèves de 2nde Suis-je libre de tout montrer et de tout dire sur les réseaux sociaux Utiliser les réseaux sociaux de manière citoyenne en respectant les libertés individuelles et en protégeant sa personne Je publie, je réfléchis Travail sur les différentes intentions de publication (privée et publique) et sur la gestion des traces numériques et de l'identité numérique

Présentation de twitter | Voici deux documents de présentation de twitter à destinations de classes de cycle 3 réalisées par Jean-Philippe Solanet-Moulin. Une affiche : Et un diaporama : Le compte de l’enseignant : @jipsou Le compte de la classe : @CM2_A Le site de l’école : Like this: J'aime chargement…

De quoi le bouton “like” de Facebook est-il le nom ? - L'actu Médias / Net C'est un petit clic anodin en apparence, mais qui revêt pourtant de multiples significations. Pourquoi a-t-on besoin de signifier à son ami Facebook qu'on “like” son statut ou l'article qu'il a posté ? A l'occasion des 11 ans du réseau social, nous republions cet article. A l'ère du partage tous azimuts, le bouton « like » (ou « j'aime », en français) de Facebook n'est plus seulement cet incontournable thermomètre de popularité qu'il fut naguère, quand Mark Zuckerberg avait encore de l'acné. Le « like » américain C'est le « like » le plus courant, le « like » primaire, enthousiaste, pouce en l'air, œil torve et sourire bovin, sans malice, sans sorcellerie. Le « like » urticant Typiquement, le « like » de retour de soirée. Le « like » du dragueur On a rencontré une fille en soirée. Le « like » Tulius Detritus Non, jeune étourneau tombé de la dernière averse, le « like » n'est pas toujours gratuit et désintéressé. Le « like » du feignant Un « like » plutôt qu'une longue discussion.

Les fantômes de Facebook, ces amis dont on ne reçoit plus les messages Vous êtes amis avec des centaines de personnes et êtes abonné à des dizaines de pages. Pourtant, votre fil d'actualité ne mentionne les posts que d'une poignée d'entre eux, toujours les mêmes. Pire encore, cette liste se réduit comme peau de chagrin au fil des semaines. Voilà à quoi ressemble désormais Facebook pour l'écrasante majorité de ses membres: une fête très privée où l'on ne discute plus qu'avec un cercle restreint de contacts. Où sont passé les autres? Rassurez-vous, ils se portent bien et continuent pour la plupart d'alimenter leur profil. Sur Facebook, les règles du jeu ont changé "Il n'existe pas de statistiques" pour mesurer la multiplication de ces amis fantômes mais "n'importe qui peut observer sur son profil que les posts de nombreux amis n'apparaissent plus ou peu", constate Isabelle Mathieu, consultante et formatrice en réseaux sociaux et marketing web. Comment Facebook distingue-t-il le bon grain de l'ivraie? 1) L'affinité. 2) Le type de contenu.

Étude Médiamétrie : des réseaux sociaux et écrans différents selon l'âge des internautes L’institut Médiamétrie publie régulièrement des études sur les usages Internet des Français. Dans sa dernière étude concernant le 2ème trimestre 2015, Médiamétrie montre une progression toujours plus importante du web et des réseaux sociaux dans notre quotidien, ainsi que des clivages générationnels dans notre utilisation des écrans. Voici les principales conclusions de l’étude :

Related: