background preloader

HADOPI pour les nuls : explications et contournements - AgoraVox

HADOPI pour les nuls : explications et contournements - AgoraVox
Vendredi 3 avril 2009, l’assemblée nationale a adopté la loi "Création et Internet", avec seulement 16 députés dans l’hémicycle. Pourtant ce texte risque, s’il est appliqué, d’apporter de profondes modifications au web français tel que nous le connaissons. Cette loi instaure entre autres la "riposte graduée", qui en cas de téléchargement illégal, après l’envoi de 2 avertissements, prévoit la coupure de la connexion internet de l’abonné contrevenant. La plupart des arguments qui s’opposent à cette loi étant assez techniques, je vais tenter d’expliquer certains éléments de fonctionnement du net qui sont utiles pour les comprendres, puis j’aborderai point par point les éléments de la loi qui selon moi sont problématiques. J’essaierai également sur chaque point de montrer en quoi cette loi et d’ores et déjà inutile en montrant les différents contournements existants. Tout d’abord pour qu’il y ait sanction, il faut qu’il y ait constatation d’une infraction. Contournement : Contournement :

Ipredator : le VPN de The Pirate Bay est lancé, 15 euros les 3 m À plusieurs reprises, nous avons parlé l’année dernière d’Ipredator, un service de réseau privé virtuel (VPN) lancé par The Pirate Bay. Il n’était jusqu’à présent accessible qu’en bêta à une liste de testeurs presque triés sur le volet, mais il est désormais disponible pour tous. Ipredator est commercialisé au tarif qui était effectivement prévu : 5 euros par mois, par lot de trois mois, soit 15 euros. Pour ce prix, vous vous connecterez aux serveurs du service et naviguerez donc à couvert : les seules communications qui existent se trouvent entre vous et les machines d’Ipredator, et elles sont entièrement chiffrées. Il sera dès lors très difficile de vérifier ce que vous faites de votre connexion Internet. Comment cela fonctionne-t-il dans la pratique ? Le principe est simple : vous n’allez plus utiliser la fameuse adresse IP octroyée par le fournisseur d’accès, mais celle donnée par Ipredator. Vincent Hermann

Comment contourner la cybersurveillance ? - BUG BROTHER - Blog L "Dans une démocratie, je considère qu’il est nécessaire que subsiste un espace de possibilité de fraude. Si l’on n’avait pas pu fabriquer de fausses cartes d’identité pendant la guerre, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes auraient été arrêtés, déportés, sans doute morts. J’ai toujours été partisan de préserver de minimum d’espace sans lequel il n’y a pas de véritable démocratie." Ces propos n'émanent pas d'un crypto-révolutionnaire, mais de Raymond Forni, considéré comme le "père inspiré de la loi Informatique et libertés", qui fut d'ailleurs, et par trois fois, vice-président de la CNIL entre 1981 et l’an 2000, un poste qu'il quitta pour devenir président de l’Assemblée Nationale. En 1980, Raymond Forni expliquait déjà ce pour quoi l'opion sécuritaire ne pouvait que nuire à nos démocraties et, a contrario, renforcer les logiques totalitaires : "La thèse de l’infalsifiabilité comme moyen de lutte contre le terrorisme doit être ramenée à sa juste valeur.

Loi Hadopi : 52 artistes soutiennent la riposte graduée - PC INp Étienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Mademoiselle K, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam's, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie. Ces artistes se disent « inquiets, très inquiets » car « aujourd'hui, de bonnes âmes essaient de faire croire que la liberté de tout faire, donc de faire tout et n'importe quoi sur Internet est un droit de l'homme que rien ne saurait contrarier sauf à tomber dans une forme de dictature préhistorique. Eh bien non !

Et si on s'était trompé (de stratégie) ? L’adoption en deuxième lecture du projet de loi Internet et Création, qui a pour objectif de faire cesser le piratage sur Internet par la mise en oeuvre de la méthode dite de « riposte graduée » clôt un cycle de plusieurs semaines de polémiques et de débats. Pour les opposants à la loi, parmi lesquels je me compte, c’est l’occasion de faire un retour sur ces débats et sur ce qui fait que, loi après loi, personne ne semble en mesure d’inverser la tendance d’un législation toujours plus répressive pour les usages d’Internet. Il est en particulier important de revenir sur les stratégies de positionnement qui ont été à l’oeuvre au cours des débats. Les Modernes ont toujours tort Pas tout à fait fausse, l’opposition des Anciens et des Modernes n’est pas non plus tout à fait vraie ; et surtout, c’est ce que je vais tenter de montrer maintenant, il est possible qu’elle enferme les Modernes - les opposants à la loi donc - dans une position nécessairement perdante. Fiacres vs. automobiles

Why no one cares about privacy anymore | Politics and Law Google co-founder Sergey Brin adores the company's social network called Google Buzz . We know this because an engineer working five feet from Brin used Google Buzz to say so. "I just finished eating dinner with Sergey and four other Buzz engineers in one of Google's cafes," engineer John Costigan wrote a day after the Twitter-and-Facebook-esque service was announced. "He was particularly impressed with the smooth launch and the great media response it generated." You might call Brin's enthusiasm premature, especially since privacy criticisms prompted Google to make a series of quick changes a few days later. But a funny thing happened on the way to the courthouse: relatively few Google Buzz users seem to mind. My hunch is that Google Buzz will continue to grow because, after nearly a decade of social-networking experiences (its great-granddaddy, Friendster, started in early 2002), Internet users have grown accustomed to informational exhibitionism. --Richard Posner, federal judge

Hide My Ass : l’anonymat intégral | HADOPINFO.fr Hide My Ass : l’anonymat intégral Hide My Ass est un maître dans le domaine de l’anonymat. C’est un Proxy anonyme qui vous permet de surfer sans dévoiler votre adresse Ip aux sites que vous visitez au travers de celui-ci. Mais pas seulement, il propose plusieurs services comme une offre VPN, un hébergeur d’images et de fichiers, une liste de proxy d’IP, des mails anonyme (jetables), un “anonymiseur” de liens et recherche anonyme. Services Proposés : VPN : Payant Advanced VPN est un logiciel qui crypte vos connexion internet dans son ensemble. Web Proxy : gratuit Devenir anonyme en ligne en un seul clic de souris; les proxy travaillent dans votre navigateur web et cache votre adresse IP pour chaque site Web que vous visitez. Ip Proxy : gratuit La liste de Proxy IP donne plus de 1000 proxies ouvrables à partir de différents pays à travers le monde. Hébergeur de fichiers : gratuit Emails Anonyme : gratuit Liens anonyme : gratuit Recherche anonyme : gratuit Tarifs offre VPN : Serveurs Disponible :

IMULE - The Anonymous Emule: Invisible Filesharing (I2P) & Trust Analyse Liste SACEM Après références répétées de la ministre Mme Albanel et du rapporteur M. Riester à la pétition lancée par la SACEM en soutien du projet de loi "Protection et Diffusion sur Internet de la Création" (HADOPI), nous avons décidé de savoir quelle était la teneur de cette pétition. En effet, à maintes reprises ont été cités les "10 000 artistes qui soutiennent la loi"... Comme cette pétition était publiée sur le site Internet de la SACEM, nous avons entamé des recherches sur les noms afin de pouvoir sortir les statistiques publiées ci-dessous. Enfin, certains artistes n'ayant pas apprécié que leurs noms aient été associés à un critère "signature valide/invalide" et que des données (toutes trouvables publiquement sur Internet) les concernant soient réunies, nous avons préféré retirer les pages d'analyse nom par nom du wiki, ne laissant que les résultats de l'analyse et le communiqué. Pétition lancée en septembre 2008 [edit] Chiffres Officiels [edit] SACEM [edit] SNEP [edit] SCPP [edit] ADAMI

The Internet Marketing Handbook New to SEO? Need to polish up your knowledge? The Beginner's Guide to SEO has been read over 3 million times and provides comprehensive information you need to get on the road to professional quality Search Engine Optimization, or SEO. What is Search Engine Optimization (SEO)? SEO is a marketing discipline focused on growing visibility in organic (non-paid) search engine results. SEO isn't just about building search engine-friendly websites. This guide is designed to describe all areas of SEO—from finding the terms and phrases (keywords) that generate traffic to your website, to making your site friendly to search engines, to building links and marketing the unique value of your site. Why does my website need SEO? The majority of web traffic is driven by the major commercial search engines, Google, Bing, and Yahoo!. Search engines are unique in that they provide targeted traffic—people looking for what you offer. Why can't the search engines figure out my site without SEO?

Against Transparency Against Transparency In 2006, the Sunlight Foundation launched a campaign to get members of Congress to post their daily calendars on the Internet. "The Punch-Clock Campaign" collected pledges from ninety-two candidates for Congress, and one of them was elected. I remember when the project was described to me by one of its developers. In any case, the momentum was on her side. And not just in politics. How could anyone be against transparency? The naked transparency movement marries the power of network technology to the radical decline in the cost of collecting, storing, and distributing data. The most obvious examples of this new responsibility for disclosure are data about the legislative process: the demand, now backed by the White House, that bills be posted to the Internet at least twenty-four hours before they are voted upon, or that video of legislative hearings and floor debate be freed from the proprietary control of one (easily disciplined) entity such as C-SPAN.

ReactorFeed, pour télécharger automatiquement des torrents à dis La plupart des clients bittorrent permettent de télécharger automatiquement le contenu de fils RSS et c’est quand même bien sympathique parce que ça permet de récupérer automatiquement des… hem… distributions Linux. Sauf que voilà, ces fils RSS sont proposés tel quel et il est souvent impossible de les personnaliser. Et bien avec ReactorFeed, vous allez pouvoir créer votre propre fil RSS et ajouter tous les fichiers torrents de votre choix. Un bon moyen de télécharger à distance sans y penser. ReactorFeed est un chouette service proposé par ShareReactor, pour ceux qui connaissent. Oui et on peut dire que les gars ont fait du bon travail. Alors bien sûr, libre à vous d’en faire une utilisation illégale, hein, tout en sachant que cela peut être très dangereux, surtout par les temps qui courent. Donc au delà du téléchargement de films ou de séries, ReactorFeed est aussi un bon moyen pour une personne de diffuser facilement le contenu de son choix. Via TorrentFreak (Crédits Photo)

About – Deluge What is Deluge? ¶ Deluge is a full-featured ​BitTorrent client for Linux, OS X, Unix and Windows. Deluge features a rich plugin collection; in fact, most of Deluge's functionality is available in the form of plugins. Deluge was created with the intention of being lightweight and unobtrusive. Deluge is not designed for any one desktop environment and will work just fine in GNOME, KDE, XFCE and others. Deluge is ​Free Software and is licensed under the ​GNU General Public License. Who made Deluge? The Deluge Team consists of Andrew Resch, Damien Churchill and John Garland. The ​libtorrent library is a huge part of Deluge and is developed by Arvid Norberg. What about features? Deluge has a wide-array of features, including: Download the latest release and give it a try!

China Widens Net Censorship; Google Exile Looms | Threat Level | The Chinese government is imposing new internet restrictions demanding personal-website operators to acquire central-government permission to operate their sites. The latest censorship measure, which covers .cn domestic domains, comes as Google is trying to convince Chinese censors to ease up. Google said 43 days ago it would undertake a self-imposed exile from China if the government does not back off from requiring it to censor search results. The government said the latest move — which also requires site owners to submit a photograph and to show identification — was targeted at tackling pornography. Critics, though said it was based on silencing political dissent. China did not say when the rules would be enforced. The plan underscores that China is not likely to blink in its confrontation with Google, at least not anytime soon. Google declined Wednesday to directly address negotiations surrounding its China announcement. Illustration: TheG See Also:

Internet en 2015 La vidéo ci-dessous présente quelques chiffres et conclusions clés liées à l’Internet en 2010, et extrapole les évolutions d’ici à 2015 pour nous présenter une première idée de ce que pourrait être le futur du web (si la fin du monde n’est pas passée par là avant). A noter que les résultats ont été publiés en 15 tweets par le site Digital Life qui a mené l’étude, site que vous pourrez retrouver en source. Je vous ai traduites les informations principales en français et la vidéo (en anglais) est à la suite (avec d’autres données) ! 1 – Il aura fallu 100 ans pour avoir 1 milliards de lignes fixes et seulement 20 ans pour atteindre 5 milliards d’abonnements mobiles. 2 – Dès 2014, le nombre de Mobinautes dépassera le nombre d’Internautes sur ordinateur fixe. 3 – Le trafic global de l’Internet mobile en 2015 équivaudra à 19 milliards de DVD. 4 – Les Internautes n’utilisant que le mobile pour se connecter vont être en 2015 56 fois plus nombreux qu’en 2010 soit 788 millions. Envie d’un peu plus ?

Related: