background preloader

3 manières de soutenir « légalement » les semences libres

3 manières de soutenir « légalement » les semences libres
3 manières de soutenir « légalement » les semences libres Un brevet, un droit d’obtention végétal… sur le vivant ? Beaucoup sont surpris, voir horrifiés, qu’il existe des droits de propriété intellectuelle sur les semences. Sans rentrer dans le débat complexe du pourquoi, parlons solutions alternatives à la portée de tous. A l’époque de l’omniprésence de Microsoft, certains se sont tournés vers les logiciels libres comme alternative. Avant de proposer trois pistes de solutions, il faut d’abord comprendre dans quels méandres juridiques se loge le contexte des semences. Le domaine public, un vivier de variétés libres de droits Il existe un système de droit d’obtention végétal sur les variétés végétales en France depuis 1970. Le domaine public, un vivier difficile d’accès Les livres de Zola sont aujourd’hui dans le domaine public et donc librement reproductibles par qui le souhaite et peuvent être commercialisés. Le domaine public, accessible grâce à certains Que faire dans ce contexte ? Related:  écologie agro-écologierires et colères

Le domaine public des semences : un trésor menacé Il existe une dimension du domaine public dont je n’avais pas encore clairement pris conscience avant de lire cet excellent article de Shabnam Anvar, consacré à la question des "semences libres". J’avais déjà écrit un billet, il y a quelques temps, à propos d’un projet visant à créer une licence Open Source sous laquelle placer des graines, afin de les rendre réutilisables à la manière des logiciels libres. Seed Freedom. Mais il existe aussi un domaine public des semences, de la même manière que les oeuvres de l’esprit que sont les livres, la musique ou les films, peuvent finir par entrer dans le domaine public à l’issue de la période de protection du droit d’auteur. Or comme c’est le cas pour tous les titres de propriété intellectuelle, le COV est limité dans le temps, ce qui fait que les variétés végétales passent dans le domaine public, une fois le délai de protection écoulé. Il existe un système de droit d’obtention végétal sur les variétés végétales en France depuis 1970.

Think.Eat.Save, le programme de lutte contre le gaspillage alimentaire des Nations-Unies Après avoir encouragé dans un rapport l’alimentation durable et la biodiversité alimentaire, les Nations-Unies lancent désormais Think.Eat.Save (Pensez.Mangez.Préservez), un programme pour réduire les 1,3 milliards de tonnes de nourriture perdue ou gaspillée chaque année dans le monde. Car les chiffres sont alarmants : au moins un tiers de la nourriture produite est gaspillée, soit environ 1 milliard de dollars qui partent en fumée dans les systèmes de production et de consommation alimentaires. Et ce coût devrait passer à 9 milliards d’ici 2050, avec l’augmentation de la population mondiale et les nouveaux modes de consommation. L’objectif de cette campagne mondiale est d’aider les producteurs, transformateurs et distributeurs agroalimentaires à réduire les pertes, grâce à de meilleures méthodes de récolte, de transformation et de stockage - sans oublier l'information du public qui se fera en parallèle.

La Confédération paysanne a pris d'assaut un grand projet agricole inutile On pensait les actions spectaculaires contre les plus grands pollueurs une spécialité de Greenpeace. Eh bien cette nuit, c’est la Confédération paysanne qui a réalisé un coup d’éclat pour tourner le projecteur vers ce qui est sans doute le projet agro-industriel le plus choquant du moment : le chantier de construction de la « Ferme des mille vaches », à cheval sur deux communes, Buigny-Saint- Maclou et Drucat-le-Plessiel, dans la Somme, près d’Abbeville. L’action nocturne Une vingtaine de membres du syndicat paysan l’ont investi, pour y peindre 250 mètres de long le slogan « Non aux mille vaches », et pour y démonter des pièces des bulldozers autres engins de travaux publics : dégonflage de pneus et démontage de vérins. Peinture nocturne au sol Des pneus d’engins de chantier ont été dégonflés, des capots relevés, des trappes à carburant ouvertes, a indiqué la gendarmerie de la Somme citée par l’Agence France Presse. Tracteur aux pneus dégonflés "Il semble bien qu’on se moque de nous..."

Accueil LISERON DES HAIES – Convolvulus Sepium (Convolvulacées) NOMS COMMUNS :Grand liseron, Liset, Manchette de la Vierge ou de Notre Dame, Gobelet de Notre Dame, Clochette de la Vierge, Grande vrillée. PRINCIPAUX CONSTITUANTS :Tanins, glucosides (Jalapine), mucilages, sels minéraux, résine. PARTIES UTILISEES :La racine, les feuilles et sommités fleuries. Convolvulus vient de convolvere, «s’enrouler», il s’enroule facilement sur des supports; sepium, «des haies». On a surnommé la racine du Liseron le Boyau du diable tant elle s’enfonce profondément. Il est amusant de rapprocher et de comparer ce que deux médecins ont dit, à plusieurs siècles d’intervalles, à son sujet :Pour Matthiole : « il semble que ce soit le coup d’essai de la Nature lorsqu’elle commençait à faire le Lis ».Pour Georges Duhamel : « C’est un personnage terrible, sans scrupule; il rampe, il grimpe, il étouffe ceux dont il se sert ». Ces deux jugements semblent mettre en avant le peu de sympathie dont cette plante jouissait. Vous avez aimé ?

A LA UNE • L’austérité tue La rigueur ne pouvait qu’aggraver la récession, écrit Paul Krugman, Prix Nobel d’économie, dans la New York Review of Books. C’est même une question de vie ou de mort, affirment deux chercheurs américains qui ont étudié les conséquences sanitaires des politiques d’austérité. Courrier international | 29 mai 2013 | Celui par qui le scandale est arrivé est un jeune doctorant américain (lire cet article ). Selon cet étudiant, rien ne prouve – comme l’ont affirmé les célèbres économistes de Harvard Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff – que la croissance d’un pays ­s’effondre si son endettement dépasse 90 % de son PIB. L’affaire dépasse largement le cadre ­académique. Service économie Les articles suivants font partie du dossier de couverture de notre hebdomadaire n°11 78 – L’austérité tue – Il est disponible chez votre marchand de journaux jusqu'au 5 juin 2013.

Les graines, des biens communs ? Plus spécifiquement les semences utilisées par les agriculteurs font-elles toutes partie de "l'ensemble des ressources, matérielles ou non, relevant d'une appropriation, d'un usage et d'une exploitation collectifs" c'est-à-dire du domaine public ? Manifestement non, puisque certaines de ses semences sont brevetées par des firmes. Et ce type particulier de brevet dénommé certificat d'obtention végétale conditionne l'usage des semences qui y sont soumis. En clair, il y a des semences protégées par des droits de propriété intellectuelle. Et d'autres libres de droits, on dira tombées dans le domaine public et dont l'usage est a priori libre. La réalité est bien plus complexe. Sachant que cette procédure comporte des coûts, on voit mal quelle firme pourrait engager cette procédure pour un produit (semence) qu'elle n'envisage pas de commercialiser. Soutenir les semences libres Premièrement, acheter les produits du domaine public. Références Maurel, Lionel. Illustration : Madlen, Shutterstock.com

Que faut-il savoir pour cultiver du chanvre ? [Alter'énergies] Botanique et agronomie du chanvre Généralités Le chanvre cultivé (Cannabis sativa) est une plante à racine pivotante pouvant atteindre trois à quatre mètres de haut. Excellente tête d’assolement dans une rotation (notamment avant une céréale), le chanvre possède un pouvoir structurant du sol grâce à une forte puissance racinaire. Le chanvre est une culture de printemps ; sa vigueur au départ lui permet, après une levée qui doit être rapide (5 à 8 jours maximum), de couvrir le sol en 3 semaines et encore plus par la suite quand la culture atteint 1,80 m après 80 jours. Cette croissance rapide lui confère par ailleurs un caractère de « plante étouffante ». Le cycle cultural Son cycle dure de 110 à 120 jours s’étalant entre avril-mai et fin août. Le semis Le semis est une étape fondamentale pour la réussite de la culture. Besoins en eau Le chanvre est une culture qui peut très bien être menée sans irrigation. Fertilisation et amendements Récolte Le chènevis. La paille.

Les 33 plus beaux lieux abandonnés dans le monde Que diriez-vous de voyager un peu ? L’homme s’est emparé du monde mais a aussi abandonné des milliers de lieux qui recèlent bien des mystères aujourd’hui. Dame Nature a désormais repris ses droits et nous redécouvrons désormais ces lieux sous un autre jour… 1. Via: en.www.lensart.ru 2. Via: photography.nationalgeographic.com 3. Via: reddit.com 4. Via: photoree.com 5. Image par David Gray / Getty Images 6. Via: onebigphoto.com 7. Via: baldeaglebluff 8. Via: leiraenkai.deviantart.com 9. Via: reddit.com 10. Via: abandonedography.com 11. Via: natureknights.net 12. Via: panoramio.com 13. Via: theglobalpanorama.com 14. Via: fivelightsdown.squarespace.com 15. Via: commons.wikimedia.org 16. Via: nedhardy.com 17. Via: ruschili.35photo.ru 18. Source: i.imgur.com / via: reddit.com 19. Source: i.imgur.com 20. Source: flickr.com 21. Source: i.imgur.com / via: reddit.com 22. Source: lana-sator.livejournal.com / via: i.imgur.com 23. Source: logicalrealist / via: i.imgur.com 24. Source: flickr.com / via: i.imgur.com 25. 26.

Nous ne sommes pas tous égaux face à l'obésité Publié le 23-05-2013 - Mis à jour le 02-09-2013 Lien entre obésité et précarité Les enfants d’ouvriers ont 3,6 fois plus de risque d’être obèses que les enfants de médecins ou d’avocats. C’est ce que révèle la dernière enquête réalisée auprès d’enfants de cinq et six ans, dans les écoles maternelles françaises. D’autres études, faites dans des classes de CM2 et de troisième, montrent aussi une différence entre familles riches et familles pauvres. Bonnes nouvelles et bons plans Aujourd’hui, l’obésité concerne 4 % des enfants français et ce pourcentage est en baisse « grâce aux campagnes d’information dans les écoles » précise Nina Schmidt. Elise Bernind Le concept de Design en Permaculture - PERCEPTION 1) La Permaculture a) Définition et principes La Permaculture est une science systémique ayant pour but la conception, la planification, et la réalisation de sociétés humaines écologiquement soutenables, socialement équitables et économiquement viables. Elle se base sur une éthique d’où découlent des principes et des techniques permettant un aménagement consciencieux du paysage d’un lieu en imitant les modèles trouvés dans la nature. Elle vise à concevoir des systèmes stables et auto suffisant en produisant de la nourriture, des fibres et de l’énergie afin de combler les besoins locaux tout en renforçant la stabilité et la biodiversité d’un écosystème. b) Historique Le mot « Permaculture » provient de la contraction de l’expression anglaise « permanent agriculture ». L’australien Percival Yeomans avec sa méthode des contours a mené une réflexion autour de l’aménagement de l’approvisionnement et de la distribution de l’eau d’un lieu. Représentation schématique d’un Jardin-Forêt Observation

20 Worst Advertising Placement Fails When it comes to advertising, companies have to double and triple check everything they’re going to publish. However, that is where their limits of control end, and once the ad is released into the wide world, strangest things can happen. For example, who could have thought that sliding Starbucks van door would turn their brand name into a word “Sucks” right next to the logo! Another easy venue for advertising fails is, of course, the Internet, where the last thing a brand can control is what type of content is placed alongside their ad. Check out our selection of worst advertising placement fails and feel free to share your own finds! Starbucks Sliding Door Van Fail (Image source: reddit) Kitekat Cat Jesus (Image source: businessinsider.com) Mmm… Fabulous Ad Placement ! (Image source: imgur.com) Don’t Let Them In (Image source: cheezburger.com) (S)Hell (Image source: instagram.com) Les Miserables vs The Shining (Image source: imgur.com) Got a Giant Thirst? (Image source: imgur.com) Turkish Airlines

Related: