background preloader

Arsenic, plomb, dioxines…: nos aliments contaminés !

Arsenic, plomb, dioxines…: nos aliments contaminés !
Related:  Poisons du quotidienNUTRITION SANTEMiam pas glop

Les Tampax, arme chimique mortelle  Les Tampax représentent un marché colossal et leur secret de fabrication est farouchement conservé par Procter & Gamble, le fabriquant de la marque TAMPAX, leader mondial du marché, (ainsi que des lessives et détergents…..). Or, qui sait que ces cartouches si absorbantes et si pratiques sont imbibées…….. de DIOXINES – cette substance hautement cancérogène ? Le cancer du col de l’utérus est le second cancer féminin, et une femme meurt du cancer de l’utérus toutes les deux minutes dans le monde ! De la dioxine dans votre tampon A l’origine, les tampons étaient composés à 100% de coton. Or, il ya deux problèmes de taille : Le coton conventionnel utilise pour sa culture environ 38 tonnes de pesticides chaque année aux Etats-Unis. L’industrie du tampon a récemment changé sa méthode de blanchiment par une nouvelle méthode qui remplace le chlore gazeux par du dioxyde de chlore. Et quelques substances chimiques en prime Quelles conséquences pour les femmes ? Une petite expérience impressionnante

Comment utiliser les huiles essentielles ? Les huiles essentielles sont des "concentrés de plantes" qui renferment la quintessence de leurs vertus. Toutefois, comme pour tout produit concentré et puissant, il faut savoir en faire bon usage, pour en tirer le meilleur parti en toute sécurité. Les huiles essentielles ont des propriétés pharmacologiques, notamment antiseptiques, cosmétiques et bien sûr aromatiques, avec les effets sur l’humeur que cela suppose. Elles s'utilisent de différentes façons. En les appliquant sur la peau (voie cutanée), en les diffusant ou en les inhalant (voie aérienne), en les ingérant (voie interne). La voie cutanée Appliquées sur la peau, les huiles essentielles s’emploient toujours diluées (à de rares exceptions près), mais à des concentrations qui peuvent varier de 0,5-1% dans les cosmétiques, à 10% voire 20% dans certains parfums ou baumes médicinaux. La voie aérienne On entend par là l’usage des huiles essentielles en inhalation (anti-rhume) ou en diffusion atmosphérique. La voie interne Et en cuisine ?

L'irradiation des aliments Accueil » Articles » La santé, le bien-être et l'alimentation L'irradiation des aliments (officiellement appelée "ionisation") est un procédé utilisé pour décontaminer les denrées, ralentir le mûrissement, inhiber la germination et conférer une meilleure conservation (parfois seulement en apparence). Il consiste à soumettre les produits à un rayonnement gamma de très haute énergie (directement issu de Cobalt 60, ou plus rarement de Césium 137) ou à un faisceau d'électrons de très haute énergie. Il s'agit d'une technologie nucléaire mise en oeuvre dans des installations spécifiques. Elle permet ainsi un traitement de long terme de très nombreux produits, des déplacements sur longue distance et des stockages de longue durée. Une technologie à hauts risques Enfin, ce mode d'organisation de la production et des échanges agroalimentaires implique des risques socio-économiques. Des normes calibrées, des réglementations inefficaces Des lobbies puissants et bien organisés Références Sigles Notes

L’imposture des dentifrices au fluor  Le fluorure de sodium est connu depuis longtemps en tant que répressif majeur des fonctions intellectuelles. En particulier, c’est l’un des composants du Prozac et du gaz Sarin, qui fut employé au Japon dans la fameuse attaque du métro. De nombreuses preuves scientifiques indépendantes ont montré que le fluorure de sodium provoque à la longue des troubles mentaux variés rendant les gens dociles et serviles, quelquefois carrément stupides, en plus de diminuer la longévité et d’endommager la structure osseuse. Ce fluorure de sodium, c’est le « Fluor » que vous trouvez dans votre dentifrice ou celui de vos enfants. La première utilisation du fluor dans l’eau potable date des camps de concentration. Il ajoute que le fluor est une « lobotomie légère et commode » et que la véritable raison qui se cache derrière la fluorisation de l’eau n’a rien à voir avec la santé dentaire, encore moins celle des enfants. Le fluor : un déchet industriel Et dans l’eau potable ? N’achetez plus de fluor, c’est tout

Pourquoi boire de l'eau chaude et du jus de citron le matin par Annie Une de mes premières recommandation quand je rencontre pour la première fois des patients en naturopathie, c’est de boire à jeun de l’eau chaude et d’y ajouter un demi-citron pressé. Mais pourquoi ? Ce petit geste quand on en prend l’habitude change beaucoup de choses, il a des effets bien plus durables qu’on ne pourrait le penser…. Il aide à éliminer les toxines : le jus de citron fraîchement pressé agit comme un diurétique et aide à drainer les reins. Et puis, l’acide citrique du citron stimule également le foie, qui détoxifie l’ensemble du corps. La façon dont vous démarrez la journée donne le ton pour ce qui va suivre, adoptez la tasse d’eau chaude au citron.

Le fromage pollue autant que la viande ! Partagez : On dit souvent que le monde souffre d’une trop grande consommation de viande. En effet, l’élevage d’animaux a en général un impact écologique, une empreinte de carbone bien plus importante que la culture de denrées alimentaires végétales. Toutefois la production de certains produits laitiers ne se révèle pas plus écolo… 15 à 20% des émissions mondiales de méthane sont ainsi liées à l’élevage des animaux. La production d’un kilo de viande de veau rejette autant de GES qu’un trajet automobile de 220 km. Cependant, Interbev, qui regroupe les professionnels de la filière viande bovine, rappelle que 3 jours par semaine, les Français ne consomment pas de viande de boucherie, et leur consommation ne dépasse pas 2 steaks de viande de boeuf par semaine. Les produits laitiers ne sont pas blancs comme neige L’élevage d’animaux pollue, certes. Viande, vache, fromage. Lire également sur l’Alimentation bio Tous les produits Alimentation bio de la boutique consoGlobe

Textiles Enfants : halte aux vêtements nocifs ! Rédigé par Consoglobe, le 25 mar 2014, à 11 h 31 min La présence de substances chimiques toxiques et de métaux lourds dans les vêtements portés par des enfants se révèle très dangereuse et fréquentes. Alors faut-il se méfier des vêtements et textiles enfants ? Quelles précautions prendre ? Colorants azoïques, formaldéhyde, phtalates, formaldéhyde, bisphénol A, perturbateurs endocriniens, cadmium, pesticides, métaux lourds, arsenic, benzène, … la liste des composants et des substances toxiques présentes dans les vêtements et les toxiques est assez longue. Les colorants azoïques utilisés dans l’industrie alimentaire sont accusés de provoquer l’hyperactivité (1) d’être allergènes. On trouve aussi des phtalates dans les vêtements étudiés ou encore des éthoxylates de noxylphénol (NPE). Impossible d’échapper aux toxiques ? La CSC a fait ce constat après avoir fait tester des dizaines d’articles. consoGlobe vous recommande aussi...

Du calcium, mais sans le lait : vos meilleures alternatives végétales Lorsque nous avons pris conscience de la complexité des produits laitiers et de leur impact mitigé sur notre santé : allergies, intolérance, acidité, problèmes respiratoires, problèmes de digestion, ballonnements, infections ORL à répétition ; la même question revient : comment m’assurer un apport en calcium suffisant tout en réduisant ma consommation de lait de vache et de ses produits dérivés ? Première étape : rassurez-vous Nous avons développé une habitude et un réflexe des plus banals mais aussi des plus limitants : associer notre consommation de calcium à notre consommation de produits laitiers. Rassurez-vous, en réduisant votre consommation de produits laitiers (notamment de lait de vache), vous ne risquez pas d’être carencé en calcium, à condition d’ouvrir et de diversifier vos horizons alimentaires. Le calcium est le minéral le plus abondant dans notre corps, et on peut le retrouver dans une très grande variété d’aliments. Les plus riches: amandes et lait de coco Les oranges

Les Fraises du supermarché bourrées de pesticides illégaux Les fraises françaises et espagnoles vendues en grandes surfaces seraient bourrées de pesticides perturbateurs endocriniens, dont certains seraient même interdits d'usages. C'est ce que révèle une enquête de l'ONG française Générations futures. L'enquête s'est portée sur 49 échantillons de fraises prélevés dans des supermarchés et hypermarchés Leclerc, Carrefour ou encore Auchan de Picardie et de Haute-Normandie. Résultat: 45, soit 9 fraises sur 10, contenaient des résidus d'un pesticide au moins; 35, soit 7 sur 10, contenaient des perturbateurs endocriniens susceptibles d'agir sur les hormones, la fertilité, le sommeil... Ce sont les fraises espagnoles qui contenaient le plus de pesticides perturbateurs endocriniens: Générations futures en a trouvé des traces dans 78,26% des échantillons examinés. Les fraises françaises ne sont pas beaucoup plus saines avec 65,38% de fraises testées positivement. Certains fruits contenaient même des pesticides interdits d'usage.

Additifs alimentaires – La face cachée de l'alimentation transformée. Le top 10 des aliments détox pour une santé de fer Votre temps des fêtes a été plutôt...gourmand? Après avoir bien mangé et bien bu durant les dernières semaines, il est maintenant temps de bien s'alimenter et surtout, d'éliminer toutes les toxines de notre organisme. Même si plusieurs croient fermement que la désintoxication est essentielle pour être en parfaite santé, il faut aussi reconnaître qu'il y a beaucoup de désinformation sur le sujet. Il est primordial de s'informer sur la désintoxication question de connaître quelle est la meilleure cure pour vous. Par conséquent, il est fortement recommandé de demander l'avis d'un professionnel de professionnel de la santé avant de commencer un traitement de désintoxication. Cela étant dit, il y a un certain nombre d'aliments que vous pouvez manger en toute sécurité sur une base régulière pour obtenir une cure de désintoxication en douceur quotidienne.

Alerte à la listeria dans plusieurs lots de saumon fumé Partager La société française de produits alimentaires King Sea Food a rappelé trois lots de saumon fumé et de pavés de saumon mi-fumé, mercredi 16 avril, pour cause de contamination à la listeria, annonce le ministère de la Santé. Le poisson concerné est vendu sous cinq marques différentes, précise le communiqué de l'entreprise : Bonneterre (bio), Fjord King, Loste, Nature Océane (bio) et Safa, portant les numéros de lot 1513, 1523 et 1593 avec une date limite de consommation qui peut aller jusqu'au 30 avril. Ces produits ont été commercialisés entre le 19 mars et le 14 avril, pour la plupart dans des magasins bio spécialisés, avant d'être retirés des rayons. La listériose s'accompagne de fièvre et de maux de tête.

Les enfants de plus en plus exposés à des neurotoxiques 11 toxiques répandus dans l'environnement sont dangereux pour le développement du cerveau. Au cours des dernières années, la fréquence de troubles du comportement comme l’autisme et l’hyperactivité s’est accrue. D’après un article de Lancet Neurology, des changements dans l’environnement dans lequel grandissent les enfants pourraient jouer un rôle. Les désordres du développement neurologique et comportemental toucheraient 10 à 15 % des naissances. Lire : Les 10 produits chimiques en lien avec l'autisme et les troubles neurologiques Des chercheurs américains ont passé en revue les articles portant sur les substances neurotoxiques pour les enfants. le manganèse : une étude canadienne a montré une corrélation entre les concentrations de manganèse dans les cheveux et l’hyperactivité. Lire : 93 % des cours d'eau français contaminés par les pesticides Les phtalates et le bisphénol A que l’on retrouve dans différents types de plastiques ont des effets sur la signalisation hormonale. Source

Gluten : tous sensibles au blé modifié ? Le nombre de personnes sensibles au gluten a énormément augmenté ces dernières années. Le blé que nous consommons serait-il mauvais pour la santé ? Julien Venesson auteur du livre, "Gluten Comment le blé moderne nous intoxique", nous éclaire sur la question. Quel est le problème du blé "moderne" et comment en est-on arrivé là ? Le blé que l’on consomme actuellement a subi de nombreuses manipulations génétiques depuis les débuts de l’agriculture il y a 10 à 15 000 ans. Pour les toxicologues avec lesquels je me suis entretenu, ces nouveaux blés sont comparables à des OGM et aucune autorité sanitaire ne peut en garantir l’innocuité. Votre livre s'intitule "Gluten" mais est sous-titré "comment le blé moderne nous intoxique". Mon livre n’est pas une ordonnance. Le gluten est un mélange de protéines qu’on retrouve abondamment dans le blé mais aussi dans d’autres céréales comme l’avoine, l’épeautre, l’orge ou le seigle et qui est responsable de nombreux problèmes de santé. C’est une surprise !

Related: