background preloader

Climat scolaire - Agir en faveur de l’engagement et de la motivation des élèves

Climat scolaire - Agir en faveur de l’engagement et de la motivation des élèves
Parmi les sept facteurs déterminants du climat scolaire, les stratégies pédagogiques sont favorables à l’engagement et à la motivation des élèves. S’informer “En ce qui concerne la relation pédagogique, le choix s’oriente vers un style qui promeut la coopération et évite les deux pièges bien connus de l’autoritarisme et du laisser-faire […]. L’adulte ne se défait pas de son rôle de leader mais il autorise et aide l’auto-organisation du groupe et l’autodiscipline du jeune en particulier par la négociation des règles de vie et le partage des responsabilités.” (Debarbieux, 2008). “Améliorer le climat passe par l’augmentation de l’identification collective dans les établissements, celle des professionnels comme celle des élèves.” Agir Un bon climat scolaire et le bien être à l’école, au collège ou au lycée, du point de vue des élèves, reposent sur un certain nombre de principes éducatifs et pédagogiques. Dans l’établissement Dans la classe Avec l’élève S'inspirer Related:  bienveillance/mieux être dans le milieu scolaireBien-être et motivationribotti

Cessons de démotiver les élèves : 18 clés pour favoriser l’apprentissage Le rôle de l’enseignant doit évoluer. Il n’est plus celui qui « oblige » des élèves à effectuer des tâches pour lesquelles ils ne sont pas motivés mais celui qui « accompagne » des sujets en devenir à travers la mini-crise affective et cognitive que constitue tout apprentissage, en sachant que c’est au terme de cette épreuve que se produit la "récompense endogène cérébrale". Sa tâche essentielle revient donc à éviter que les élèves se démotivent pour l’apprentissage, car si cela se produit, ils risquent de chercher ailleurs dans la motivation d’addiction (drogues, alcool, jeux, conduites à risque, violence, …) des sources exogènes alternatives d’excitations et de plaisir. QUESTIONS à Daniel Favre En quoi les neurosciences peuvent-elles aider à mieux comprendre les élèves qui apprennent ? L’apport des neurosciences est très important pour éclairer la pédagogie. L’apprentissage est donc « naturellement » récompensé. Vous évoquez le rôle des émotions dans l’apprentissage. En ligne

Travailler sur l’empathie Parmi les les stratégies pédagogiques favorables à l’engagement et à la motivation des élèves, le travail sur l’empathie constitue un facteur protecteur puissant. S’informer Qu'est-ce que l'empathie ?C'est la disposition à se mettre à la place d'autrui tout en restant à distance, sans se confondre avec lui. Ce qui n’est pas le cas dans la sympathie, la compassion ou bien encore la contagion émotionnelle. Une autre distinction s’impose d’emblée : la différence entre empathie cognitive et empathie émotionnelle.L'empathie cognitive : c’est ce que fait l’enseignant quand il s’adresse à ses élèves. Pourquoi travailler sur l'empathie émotionnelle à l'école primaire ? Agir Un exemple de jeux emphatiques pour améliorer le climat scolaire : Le « jeu des mousquetaires » La règle du jeu : Spécifiquement conçu pour des élèves de 7 à 9 ans, ce type de jeu consiste à faire jouer ensemble plusieurs équipes de 4 élèves. S'inspirer

Comprendre ses leviers de motivation •ParcoursduLoupBlanc.com Les leviers de motivation, ces sésames du passage à l’acte Comprendre le processus de la motivation, cette dynamique qui nous met en mouvement (motivation, du latin moveo = mouvoir, bouger), c’est le grand défi de nombreux chercheurs en psychologie depuis les années 1920, et notamment les travaux de Deci et Ryan. Les théories de la motivation sont récentes et les modèles proposés se recoupent, ce qui est une bonne nouvelle ! La motivation : du global au particulier Souvent associée au plaisir, à l’intérêt, la motivation s’étudierait plutôt comme phénomène global ; différents paramètres, obéissant à la singularité de chacun, sont à prendre en compte. A chacun ses ressorts de motivation Si les premiers travaux de recherche sur la motivation ont mis en avant la nécessité du « besoin » (pyramide des besoins d’A. Motivation et sentiment de compétence perçue Le psychologue américain Bandura privilégie le sentiment de compétence perçue, appelé aussi sentiment d’efficacité personnelle.

Climat scolaire et bien-être à l'école Coordination éditoriale : Fabrice Murat et Caroline Simonis-Sueur Avant-propos Fabrice Murat, Caroline Simonis-SueurLe bien-être renvoie à un degré de satisfaction individuel, des élèves ou des personnels, dans différents aspects de la vie scolaire. Le climat scolaire, quant à lui, ne se réduit pas à un indicateur agrégé des niveaux de bien-être individuels. Sa définition fait intervenir des dimensions collectives, en rapport avec les relations entre les élèves, les enseignants, les parents, etc. Par ailleurs, le climat scolaire n'est pas observé en tant que tel : on ne peut en mesurer que les conséquences (nombre de faits de violence, taux d'absentéisme) ou recueillir le point de vue des différents acteurs. Du « climat scolaire » : définitions, effets et politiques publiques Éric Debarbieux, Université Paris-EstL’amélioration du climat scolaire est devenue un enjeu majeur de politique publique en matière d’éducation. L’école à l’ère du 2.0 : climat scolaire et cyberviolence

Canopé académie de Besançon : Travail collaboratif Dans un rapport récent de l'OCDE, François Taddei revient sur certaines de ses idées et propose un nouveau modèle d'éducation dont les notions de créativité, d’adaptabilité et de collaboration. Le rapport complet n’est disponible que dans sa version anglaise, mais le billet de Bruno Devauchelle comprend une traduction libre de quelques-unes de ses recommandations. Recommandations pour enseignantsEtre disponible pour les enseignants quand ils ont besoin de retour sur leurs idées. Créer des cours dans lesquels ils peuvent développer leur propre projet. Pédagogie et psychologie de l'éducation (glossaire) Serge Tisseron : naître à l’empathie, le jeu des trois figures Le jeu des trois figures est un nouveau protocole pour prévenir la violence et le harcèlement scolaire en développant l’empathie dès l’école maternelle. Expérimenté avec succès, il est basé sur un jeu de rôle. Serge Tisseron est psychiatre, psychanalyste et directeur de recherche de l’Université à Paris-VII Denis-Diderot. Qu'est-ce que l'empathie ? L’empathie est l’aptitude qui nous permet de nous mettre, au moins partiellement, à la place de l’autre. Comment apprendre l’empathie aux enfants ? Serge Tisseron et son équipe ont mis au point, puis expérimenté avec succès, un protocole de jeu de rôle susceptible d’être pratiqué par les enseignants des classes maternelles après une formation de trois journées réparties sur l’année. Téléchargez ci-dessous la description et les explications du jeu des trois figures et découvrez la vidéo sur le jeu des trois figures. Ressources associées

les éléments de base de la théorie de la motivation La présente section se limite exclusivement aux éléments de base de la motivation. Examinons d'abord deux types de motivations: les motivations intrinsèques et les motivations extrinsèques. Les motivations intrinsèques sont celles qui viennent de notre intérieur; on n'a rien à faire pour les créer puisqu'elles sont innées (sauf parfois créer des conditions propices à leur émergence). Quand vous avez faim, vous êtes intrinsèquement motivé à manger. Quand vous êtes fatigué, vous êtes intrinsèquement motivé à dormir. Quand vous avez froid, vous êtes intrinsèquement motivé à trouver une façon de vous réchauffer. Les motivations extrinsèques sont des facteurs externes qui règlent votre comportement. Quand vous étiez enfant, le fait d'entendre votre mère ou votre père vous dire que vous étiez un bon garçon ou une bonne petite fille était extrinsèquement motivant. Selon certains théoriciens, ce ne sont pas toutes les motivations intrinsèques qui sont innées. 1. 2. 3.

Les parents, partenaires essentiels pour un meilleur climat scolaire | FCPE L’école ne peut pas fonctionner en vase-clos. Améliorer la qualité du lien avec les parents est un levier concret en termes d’amélioration du climat scolaire. La bonne ambiance dans l’établissement est en effet un élément déterminant d’adhésion aux activités d’apprentissage. Entretien avec Eunice Mangado-Lunetta, directrice déléguée de l’Afev, qui livre quelques pistes d’actions. Le 20 septembre, ce sera la 10e édition de la Journée du refus de l’échec scolaire, grande journée de sensibillisation autour de la question des inégalités. Créé par l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev), cet événement a vocation, depuis son origine, à faire entendre la voix des élèves qui sont les plus concernés par cette question de l’échec scolaire, notamment les élèves des réseaux d’éducation prioritaire.

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. Rolland ViauDépartement de pédagogie, Université de Sherbrooke L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l'apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l'un de ces facteurs : les activités d'apprentissage proposées aux élèves en classe. Dix conditions pour motiver Être authentique BROPHY, J.

Faut-il en finir avec les notes Prévue pour la fin de l’année 2014, la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves a « pour mission d’élaborer des recommandations sur l’évolution du système d’évaluation des élèves ». Depuis plus d’un demi-siècle, des chercheurs de différentes disciplines ont mené des centaines de recherches utiles aux réflexions sur les pratiques d’évaluation des élèves. Cette contribution présentera d’abord un certain nombre de conclusions scientifiques avérées et proposera des changements souhaitables, eu égard aux résultats de la recherche. Les recherches sur la notation, menées depuis plusieurs dizaines d’années, aboutissent à au moins cinq résultats consensuels dans la communauté scientifique : 1 - Les notes ne mesurent pas de façon précise les compétences des élèves. 2 - Les recherches sur la notation ont également montré l’existence de biais sociaux de notation. 5 - Enfin, un dernier discours affirme que la notation permet d’apprendre. 1 - Préserver l’anonymat social et scolaire de l’élève

Agir avec un cadre explicite et explicité Parmi les sept facteurs déterminants du climat scolaire, la référence à un cadre et à des règles explicites constituent un facteur protecteur puissant. S’informer Quel est le lien entre climat scolaire et règlement intérieur ?Le climat scolaire est lié à la clarté des règles et au sentiment de justice scolaire (Soule, 2003). La référence à un cadre expliciteLes règles deviennent fondamentales et valorisées : on ne respecte pas les règles pour ne pas être puni mais parce qu’on en comprend l’utilité sociale.- Environ 75% des élèves peuvent adhérer à la règle et au cadre, moyennant une explicitation via des mises en situation et du dialogue (dilemmes moraux…).- Environ 15% des élèves répondent à une intervention concertée, souvent pluri-professionnelle.- Environ 5% des élèves relèvent de prises en charge spécifiques et nettement différenciées (E. En quoi le règlement intérieur constitue le premier élément d’apprentissage de la citoyenneté et de la référence au droit ? Agir Dans la classe

Emotion, motivation, attention : les grands ressorts de l’apprentissage Quelles sont les grands ressorts de l’apprentissage chez les enfants ? Comment améliorer leurs capacités de raisonnement et de mémorisation ? Et ce matin on se demande, quelles sont les grands ressorts de l’apprentissage chez les enfants ? Comment améliorer leurs capacités de raisonnement et de mémorisation ? Comment leur transmettre le plaisir, le goût d’apprendre ? Et puis surtout, comment les motiver ? Vos Questions / témoignages au 01 45 24 7000, par courriel. En partenariat avec le mensuel Sciences Humaines avec Héloïse Lhérété rédactrice en chef du mensuel Sciences HumainesOlivier Houdé psychologue du développement, professeur à l’Université Paris Descartes Sorbonne, Apprendre à résister ed.Le Pommier Chronique Giulia Foïs

Related:  ticelaeti2