background preloader

L'usurpation d'identité sur Internet bientôt pénalisée, actualité Mon petit droit m'a dit : Le Point

L'usurpation d'identité sur Internet bientôt pénalisée, actualité Mon petit droit m'a dit : Le Point
Les faux profils pullulent sur les réseaux sociaux, à commencer par celui de Nicolas Sarkozy. Revêtir l'accoutrement numérique d'un autre est un jeu d'enfant. Il suffit en effet de connaître les identifiants de messagerie d'une personne pour envoyer des e-mails à sa place. 210.000 cas d'usurpation d'identité sont recensés chaque année en France et près d'une victime sur deux ignore la façon dont le fraudeur a obtenu ses données personnelles. Que faire face à ce petit jeu qui peut tourner au drame ? Vide législatif Pour le moment, le simple fait d'utiliser la boîte e-mail d'une personne n'est pas punissable. Dans tous les autres cas, le vol d'identité n'est sanctionné que lorsque la victime de l'usurpateur encourt une condamnation pénale. Condamnation d'un internaute ayant créé un faux profil sur Facebook La violation du droit à l'image qui peut aussi servir de fondement à une action judiciaire à la suite de la publication sur Internet de photos de la victime. Ce que prévoit la Loppsi 2

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/laurence-neuer/l-usurpation-d-identite-sur-internet-bientot-penalisee-14-12-2010-1274924_56.php

Related:  protection des données personnelles et identité numérique

#lift12 : Peut-on tuer son identité numérique sur les sites sociaux Par Hubert Guillaud le 29/02/12 | 4 commentaires | 3,658 lectures | Impression A l’heure où la technologie façonne notre identité projetée, quelle maîtrise en avons-nous vraiment ? C’est la question que nous adressait brillamment Gordan Savicic sur la scène de la 7e édition de Lift 2012. “Facebook est une manifestation physique et moderne de l’architecture centralisée du Panopticon“, estime l’artiste numérique Gordan Savicic (@frescogamba). “Facebook est un intermédiaire entre mes amis et moi, entre l’identité virtuelle de mes amis et la mienne.

Identités numériques, e-réputation et Ressources humaines…Les jeunes ont tout compris ! inPartager17 Il y a quelques jours j’ai été confronté à un groupe d’étudiant assez intéressant. je ne sais pas s’il s’agissait d’un cas à part ou d’une vraie tendance mais 90% de la promotion possédait un profil Facebook avec un faux nom ! L’idée de base est bien évidemment de profiter de Facebook et de son réseau sans avoir besoin de cacher certaines informations. Place aux écoles 2.0, actualité Grandes écoles de commerce : Le Point D'abord, on cible les besoins du consommateur. Quel type de véhicule ? Quel standing pour le lieu de vente ? Quelle taille pour le coffre, quel design ? Puis il faut évaluer les coûts de production, définir une stratégie financière, rééquilibrer les investissements.

L'usurpation d'identité numérique face à la loi - Maître benjamin jacob Alors que les cas d’usurpation d’identité se sont multipliés avec le développement de la communication en ligne (on parle – peut être exagérément - de 210.000 cas par an en France), la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI), adoptée le 14 mars 2011, crée un nouveau délit d’usurpation d’identité. En effet, le nouvel article 226-4-1 du Code pénal prévoit que : « Le fait d'usurper l'identité d'un tiers ou de faire usage d'une ou plusieurs données de toute nature permettant de l'identifier en vue, de troubler sa tranquillité ou celle d'autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende. Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu'elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne. » Le Tribunal a ainsi consacré la notion d’identité numérique et sanctionné civilement son usurpation par l’octroi de dommages et intérêts. Cabinet PDGB

Informatique et libertés I – La gestion des cookies : l’obligation d’obtenir le consentement préalable de l’utilisateur A/ Le principe d’une exigence d’autorisation préalable à l’installation des cookies Parmi les mesures préconisées par l’ordonnance du 24 août 2011, il convient dans un premier temps de préciser celle relative aux cookies, modifiant l’article 32 II de la loi Informatique et libertés. Protéger sa vie privée dans Internet et les réseaux sociaux Photo: iStock Seulement Facebook ? On ne peut plus parler de vie privée dans Internet sans évoquer constamment Facebook. Ce n’est évidemment pas le seul site à surveiller, mais c’est celui où les internautes s’épanchent le plus, où ils font part de leur vie privée le plus naïvement.

Google remet l’identité numérique au centre du Web et consacre le ".me" Jusqu’où ira « Monsieur plus » ? Que signifie ce revirement ? Qu’est ce qui pousse Google à s’intéresser de si près à notre propre personne ? Explications. "Panda m’a tuer" - le grand nettoyage de printemps Identité numérique : de nouveaux outils à la disposition des entreprises Eric Besson vient de présenter un plan d'actions pour accélérer la diffusion des technologies de l'information dans les petites entreprises. L'ensemble des contenus pédagogiques du Passeport de l'économie numérique sera prochainement disponible sur internet. PagesJaunes Groupe et Google sont par ailleurs associés à cette initiative : avec de nouveaux services pour aider les entreprises à développer leur identité numérique. Le plan d'actions annoncé par le ministre chargé de l'Economie numérique prévoit le "renforcement du contenu pédagogique du Passeport pour l'économie numérique et sa mise à disposition à l'ensemble des entreprises sur Internet". Comme son nom l'indique, ce Passeport propose une série d'actions d'initiation à l'informatique et à Internet, disponible par modules thématiques pour les entreprises.

La protection des cyber-consommateurs européens : ce que prévoit la directive relative aux droits des consommateurs. Par Laroussi Chemlali, Elève-avocat - Village de la Justice, LA communauté des avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, parale La directive 2011/83/UE du 25 octobre 2011 relative aux droits des consommateurs, modifiant la directive 93/13/CEE du Conseil et la directive 1999/44/CE du Parlement européen et du Conseil et abrogeant la directive 85/577/CEE du Conseil et la directive 97/7/CE du Parlement européen et du Conseil a été publiée au JOUE du 22 novembre 2011 et entrera en application dans les États membres le 13 juin 2013. D’harmonisation maximale, cette directive vise, selon son article 1er, à « contribuer, en atteignant un niveau élevé de protection du consommateur, au bon fonctionnement du marché intérieur en rapprochant certains aspects des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres relatives aux contrats entre les consommateurs et les professionnels ». Le champ d’application matériel de la directive est défini à l’article 3 de celle-ci.

Identité numérique : Particuliers La démocratisation des services dit Web 2.0, chaque internaute est producteur de contenu : il n’est plus spectateur du Web mais directement acteur de son évolution. L’exemple le plus caractéristique concerne les encyclopédies : alors qu’il y a peu de temps Encarta dominait le marché avec un contenu produit par des experts, Wikipédia a complètement renversé la donne et a fait place au savoir collectif et collaboratif. Réseaux sociaux, blogs, wikis, plateformes d’échanges, jeux en ligne prolifèrent sur le Web. C’est en voulant en faire une synthèse que Francis Shanahan nous livre cette impressionnante map. Il a tenté de regrouper les services (en bleu) à des fonctions ou compétences (en vert).

Identité numérique (Internet) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'identité numérique ou IID (pour Internet Identity en anglais) peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (personne, organisme ou entreprise) et des entités virtuelles (sa ou ses représentation(s) numériques). Le développement et l’évolution des moyens de communication, au travers notamment de la multiplication des blogs et des réseaux sociaux, changent le rapport de l’individu à autrui. Ainsi, l’identité numérique permet l’identification de l’individu en ligne et la mise en relation de celui-ci avec cet ensemble de communautés virtuelles qu’est Internet. Dès lors, l’identité numérique peut être divisée en trois catégories:

Touche pas à ma e-réputation ! Enquête. Sur Internet, le contenu circule à très grande vitesse. Le partage d'une info, d'une photo se fait en un clic. Tout se propage facilement et rien ne s'oublie, rien ne s'efface vraiment. Que faire quand son image a été touchée, ternie sur la Toile ?

Related: