background preloader

Retraite : à quel âge pour moi ?

Retraite : à quel âge pour moi ?
La retraiteA quel âge pour moi ?Calculer votre départ « Je suis une femme et je travaille à temps partiel, comment mes trimestres vont-ils être pris en compte ? » Découvrir toutes les questions Taux pleinComprendre les mots de la retraite <iframe src=" width="1" height="1" frameborder="0" style="display:none"></iframe> Journal de la réforme 27/03 : compte personnel de prévention de la pénibilité, une nouvelle étape vers la mise en place de ce droit nouveau pour les salariés Lire l’article

Retirement Crisis: Americans Living Longer, Saving Less When it comes to growing old in America, there’s good news and bad news. Workers are living longer, but they are not saving much, which could mean an unpleasant retirement because the government can’t take care of them all. Al Doumar, 91, started making ice cream cones for his family-owned restaurant, Doumars, in 1946. “There are a lot of people just like me too, old timers that just keep on working anyhow,” Doumar said. Today, his son, Thad, runs the Norfolk, Va ., eatery. “My dad was born in 1922, before Social Security started,” he told CBN News. “He told me he is the ‘once’ and ‘future’ America because when [he] was a kid, people worked until they died,” he continued. No Savings, No Retirement Unlike the senior Doumar, also known as “Big Al,” more workers will stay on the job and put off retirement due to bad financial planning and not enough savings. When it comes to retirement, most Americans work until around age 65, with some staying on the job even longer. Seniors Living Longer

Futuribles Note de veille, 2 octobre 2012 Extrait du Centre d'Observation de la société. En 2040, on devrait compter entre 1,7 et 2,2 millions de personnes âgées dépendantes (voir graphique) [1], selon les hypothèses du ministère de la Santé. Prévision du nombre de personnes âgées dépendantes Le premier facteur à prendre en compte est l’évolution du nombre total de personnes âgées, auquel on applique ensuite des proportions de personnes dépendantes. D’autres paramètres, moins facilement mesurables, sont à prendre en compte. Mais il faut aussi intégrer l’impact de l’évolution de certaines pathologies, et l’on reste très démunis pour cela. « Peu d’enquêtes recensent en France de manière systématique les pathologies responsables des situations de dépendance », indique le groupe de travail sur les perspectives démographiques et financières de la dépendance. Prévisions d’évolution de la part de la population dépendante dans la population totale Source : "Combien de personnes âgées dépendantes demain ?"

grand débat national sur la dépendance : OCDE, ADF, financement Parallèlement à la tenue du "grand débat national sur la dépendance", dont les conclusions en matière de financement doivent trouver un premier aboutissement législatif en fin d’année avec la loi de financement de la sécurité sociale, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’Assemblée des départements de France (ADF) viennent chacune de rendre publics leurs travaux et propositions sur le sujet. L’étude de l’OCDE considère que dans les 34 pays membres, les dépenses liées à la prise en charge de la dépendance sont appelées à doubler (voire tripler pour certains d’entre eux) d’ici à 2050, du simple fait du vieillissement des populations. Les personnes âgées de plus de 80 ans représenteront alors 10 % de la population de ces pays, contre 4 % aujourd’hui. Les départements, qui gèrent l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et la prestation de compensation du handicap (PCH), sont directement concernés par une réforme du financement de la dépendance.

Dépenses de santé, quel avenir ? - Observateur OCDE Howard Oxley, Département des affaires économiques de l'OCDE, Stéphane Jacobzone, Direction de l'éducation, de l'emploi, du travail et des affaires sociales de l'OCDE Les dépenses publiques de santé absorbent une part importante du budget de l’État. De plus, on craint qu’elles n’augmentent avec l’accélération du vieillissement de la population des pays de l’OCDE. Déjà, trois quarts des dépenses afférentes aux soins de santé et à la prise en charge de longue durée des personnes âgées sont financés par le secteur public. Les plus de 65 ans représentent 40 % à 50 % des dépenses de santé, et le montant par habitant de plus de 65 ans est trois à cinq fois supérieur à celui par habitant de moins de 65 ans. Dans 10 ans, la génération issue du baby-boom commencera à partir à la retraite. Financièrement, l’enjeu est énorme. Quelle sera la croissance réelle des dépenses ? Il existe toutefois des incertitudes au sujet de ces estimations. Références © L’Observateur de l’OCDE, Nº229, Novembre 2001

Population - La prise en charge des personnes âgées dépendantes d’ici à 2020. Un enjeu fort pour les départements Auteur : Alain Ménard - Insee de Basse-Normandie Repères A l’horizon 2020, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus augmenterait nettement en Basse-Normandie (+ 36 % entre 2005 et 2020). Sommaire Publication Une publication récente de l’Insee(1) a mesuré l’augmentation en Basse-Normandie du nombre de personnes âgées dont celles potentiellement dépendantes. Au regard des données démographiques récentes, la population des personnes âgées de 60 ans et plus augmenterait de 36 % dans la région entre 2005 et 2020. A peine plus de 5 % des personnes âgées de 60 ans et plus résidant en Basse-Normandie vivent en institution. En 2020, près de deux personnes âgées dépendantes sur trois vivraient à domicile dans la région (contre 62 % en 2005). (1) "Les personnes âgées dépendantes plus nombreuses en 2015", Basse-Normandie, Cent pour cent n° 167. retour sommaire Un besoin d’emplois supplémentaires, en institution... (3) ETP : équivalent temps plein (voir encadré méthode). Zoom Avertissement Méthode

Quelles pistes de réforme pour la dépendance ? - La dépendance des personnes âgées : quels défis pour la France ? - Dossiers Les objectifs de la réforme porteraient notamment sur une meilleure couverture des besoins à domicile, sur une prise en charge plus juste en établissement et plus équitable sur le territoire ainsi que sur un meilleur partage entre la solidarité nationale et les contributions privées. Dans l'article "Quelle réforme pour le cinquième risque ?" paru dans Regards sur l'actualité n°366 (décembre 2010 La Documentation française), Stéphane le Bouler détaille les orientations que pourrait prendre une réforme sur la dépendance : Maintien à domicile … « La réforme de la prise en charge de la dépendance doit permettre aujourd'hui de progresser dans plusieurs directions en ce qui concerne l'aide à domicile : - L'homogénéisation des pratiques d'évaluation individualisée des besoins et de construction des plans d'aide est un objectif important. …ou bien placement en établissement Recours à l'assurance privée.

Les dépenses de prise en charge de la dépendance des personnes âgées Formation - Maison des aidants 18/11/2011 - Lu 3532 fois Les dépenses de prise en charge de la dépendance des personnes âgées devraient doubler, voire tripler, à l’horizon 2050, selon l’OCDE Les dépenses de prise en charge de la dépendance dans les pays de l’OCDE devraient, sous l’effet du vieillissement de leurs populations, doubler – voire tripler – d’ici 2050. « Besoin d’aide ? Les dépenses de prise en charge, qui se montent actuellement à 1.5 % du PIB en moyenne dans les pays de l’OCDE, augmenteront de concert. « Cette rapide hausse des coûts impose aux pays une optimisation des dépenses de prise en charge de la dépendance », estime Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE. « Les politiques manquant de cohérence qui sont en place dans de nombreux pays doivent être revues pour stimuler la productivité et épauler les aidants familiaux, qui constituent l’épine dorsale des dispositifs de prise en charge de longue durée ».

Vieillissement : au-delà du défi financier, l'enjeu de société LE MONDE | • Mis à jour le | Par Bertrand Bissuel et Gaëlle Dupont "Adaptation de la société au vieillissement : année zéro !" Le titre du rapport remis lundi 11 mars au premier ministre par Luc Broussy, conseiller général (PS) du Val-d'Oise et anciennement conseiller "personnes âgées" dans l'équipe du candidat François Hollande, en dit long sur l'ampleur de la tâche. D'ici à 2050, la proportion de personnes âgées de plus de 60 ans devrait passer dans les pays développés de 20 % à 33 % de la population. L'allongement de l'espérance de vie est un "extraordinaire progrès de civilisation", écrit M. L'enjeu est de permettre ce vieillissement dans les meilleures conditions possibles, pour les personnes concernées et leur entourage. Le gouvernement a promis de s'attaquer à ce chantier, en commandant trois rapports : celui de M. Des besoins financiers en forte hausse Le principal défi sera celui du financement de la dépendance. L'équilibre entre le public et le privé Repenser le cadre de vie

Related: