background preloader

Representational State Transfer

Representational State Transfer
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. REST (representational state transfer) est un style d’architecture pour les systèmes hypermédia distribués, créé par Roy Fielding en 2000 dans le chapitre 5 de sa thèse de doctorat[1]. REST n’est pas un protocole (tel que HTTP) ou un format. Ce style d'architecture est particulièrement bien adapté au World Wide Web mais n'en est pas dépendant. Les contraintes, telles que définies par Roy Fielding, peuvent s'appliquer à d'autres protocoles d'application que HTTP. Contraintes d'une architecture REST[modifier | modifier le code] Les contraintes sont les suivantes : Client-serveur : les responsabilités sont séparées entre le client et le serveur. Description de REST[modifier | modifier le code] Confusion entre REST et protocoles[modifier | modifier le code] RPC ainsi que SOAP ne sont pas des styles d'architecture mais des protocoles. Avantages de REST[modifier | modifier le code] Inconvénients de REST[modifier | modifier le code] Related:  Organisation du projetArchitecture Générale[FR] RESTful Web Services

Architecture orientée services Pour les articles homonymes, voir SOA. Ce terme est apparu au cours de la période 2000-2001[1] et concernait à l'origine essentiellement les problématiques d'interopérabilité syntaxique en relation avec les technologies d'informatique utilisées en entreprise. Cette conception a évolué pour désigner maintenant le sous-ensemble particulier d'architecture de médiation en fonction de la technologie disponible. Historique[modifier | modifier le code] Au cours de la décennie 1980-1990, la problématique de l'interopérabilité des systèmes d'information, particulièrement complexe lors de fusion ou de l'acquisition d'entreprises, a donné naissance au domaine de recherche de l'interopérabilité des données ; c'est à cette époque que l'on distingua l'interopérabilité syntaxique de l'interopérabilité sémantique des données. Ces recherches aboutirent aux systèmes multibases, aux développements des bases de données réparties et à l'architecture fédérée. Concepts[modifier | modifier le code]

Roy Fielding Roy Fielding speaking at OSCON08 Roy Thomas Fielding (born 1965) is an American computer scientist,[1] one of the principal authors of the HTTP specification, an authority on computer network architecture[2] and co-founder of the Apache HTTP Server project. In 1999, he was named to the MIT Technology Review TR100 as one of the top 100 innovators in the world under the age of 35.[3] He received a doctorate from the University of California, Irvine in 2000. Contributions[edit] Architectural Styles and the Design of Network-based Software Architectures, Fielding's doctoral dissertation, describes Representational State Transfer (REST) as a key architectural principle of the World Wide Web, and received a large amount of attention. Waka protocol[edit] Waka was described in a 2002 ApacheCon presentation.[11] As of August 2006, waka was "all done in my head, it's not on paper though. ... Some of waka's features include:[11] Personal[edit] See also[edit] Representational State Transfer (REST)

Architecture orientée services Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SOA. Ce terme est apparu au cours de la période 2000-2001[1] et concernait à l'origine essentiellement les problématiques d'interopérabilité syntaxique en relation avec les technologies d'informatique utilisées en entreprise. Cette conception a évolué pour désigner maintenant le sous-ensemble particulier d'architecture de médiation en fonction de la technologie disponible. Historique[modifier | modifier le code] Au cours de la décennie 1980-1990, la problématique de l'interopérabilité des systèmes d'information, particulièrement complexe lors de fusion ou de l'acquisition d'entreprises, a donné naissance au domaine de recherche de l'interopérabilité des données ; c'est à cette époque que l'on distingua l'interopérabilité syntaxique de l'interopérabilité sémantique des données. Les deux principales exigences fonctionnelles qui se sont dégagées au cours de cette période sont : La définition des WebServices

HATEOAS The HATEOAS constraint decouples client and server in a way that allows the server functionality to evolve independently. Details[edit] A REST client enters a REST application through a simple fixed URL. All future actions the client may take are discovered within resource representations returned from the server. The media types used for these representations, and the link relations they may contain, are standardized. The client transitions through application states by selecting from the links within a representation or by manipulating the representation in other ways afforded by its media type. For example [2] here is a GET request to fetch an Account resource, requesting details in an XML representation: GET /account/12345 HTTP/1.1 Host: somebank.org Accept: application/xml ... Here is the response: HTTP/1.1 200 OK Content-Type: application/xml Content-Length: ... <? Some time later the account information is retrieved again, but now the account is overdrawn: Origins[edit] See also[edit]

Les nouvelles architectures front Web et leur impact sur les DSI – Partie 1 Les applications Web évoluent. Depuis les premiers sites en HTML statique jusqu’aux applications AJAX de ces dernières années, en passant par les multiples technologies de sites Web dynamiques (PHP, ASP, Java, Rails…), les architectures applicatives et les outils pour les mettre en place connaissent régulièrement des avancées majeures et des points de ruptures. Depuis deux ans, nous voyons venir une nouvelle vague technologique qui submerge le paysage des applications Web. Elles se constituent principalement de ce principe d’architecture : le serveur ne doit plus gérer l’affichage mais seulement envoyer des données brutes à afficher, et toute la génération des écrans et la gestion des interactions avec l’utilisateur doivent être géré côté client, c’est-à-dire dans le navigateur. Dans ce billet, nous préciserons cette architecture et expliquer les raisons de son émergence. Les nouvelles archis front Web : de quoi parle-t-on ? Modèle 1 : application Web classique

A Guide to Writing Backbone Apps at Coursera Preamble: At Coursera, we made the choice to use the Backbone MVC framework for our frontends, and over the past year, we've evolved a set of best practices for how we use Backbone. I wrote a guide for internal use that documents those best practices (much of it based on shorter blog posts here), and I've snapshotted it here on my blog to benefit other engineering teams using Backbone and to give potential Coursera engineers an idea of the current stack. This was snapshotted on July 24th, 2013, so please keep in mind that the Coursera frontend stack may change over time as the team figures out new and better ways to do things. If you're interested in joining Coursera, check out the many job listings here. The frontend team is a really smart and fun bunch, and there are a lot of interesting technical and usability challenges in the future. The Architecture This approach has several advantages, atleast as compared to a traditional data-rendered-into-HTML approach: The APIs Request: Response:

Application (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une application, dans le domaine informatique, est à la fois une activité pour laquelle des moyens informatiques sont utilisés et le moyen informatique utilisé pour l'activité en question[1]. Les applications sont utilisées dans les entreprises pour faciliter le travail et augmenter la productivité des employés. Dans les familles elles sont utilisées pour effectuer des tâches personnelles, apprendre ou s'amuser. Elles sont également utilisées pour faciliter les communications et manipuler des images et de la vidéo numérique[2]. Les applications populaires sont dans les entreprises : le traitement de texte, le tableur, la bureautique, la gestion opérationnelle, les systèmes d'information, la gestion de projet, la comptabilité et de gestion électronique de documents. Jouer est la principale activité exercée par les enfants avec des ordinateurs ainsi que des consoles[3]. Les tableurs sont typiquement utilisés quand il y a de nombreux calculs.

Web Services Décembre 2017 Avec l'interconnexion des ordinateurs en réseau et en particulier à travers internet, il devient possible de faire fonctionner des applications sur des machines distantes. L'intérêt d'une application fonctionnant à distance peut à première vue sembler inutile dans la mesure où les applications fonctionnent fort bien en local (sur le poste de l'utilisateur), néanmoins une application distante peut répondre aux problématiques suivantes : Les données peuvent être présentes uniquement sur le serveur distant (par exemple un catalogue produit, un classement en temps réel, etc.) ; Le serveur distant peut disposer d'une puissance de calcul ou de capacités de stockage dont l'utilisateur local ne dispose pas ; L'application distante peut être utilisée simultanément par un grand nombre d'utilisateurs et sa mise à journ'intervient qu'à un seul endroit. Pour toutes ses raisons, une interaction entre des programmes distants peut être utile. Web Service Couches Standards Invocation Découverte

Value Architecture Les nouvelles architectures front Web et leur impact sur la DSI – partie 2 Dans la partie 1 de cet article, nous avons traité des nouvelles architectures front-end basées sur des applications Web massivement Javascript appelant des API offertes par un serveur back-end : les nouvelles architectures front Web et leur impact sur les DSI – Partie 1. Nous avons vu qu’elles sont apparues ces dernières années grâce à l’augmentation des performances des navigateurs et à l’amélioration des outils d’industrialisation des développements Javascript. Dans cette seconde partie, nous nous intéresserons aux raisons pour lesquelles on devrait choisir ces nouvelles architectures, aux opportunités qu’elles offrent, et aux conséquences sur les organisations des directions informatiques. Pourquoi utiliser ces nouvelles archis? Pour mutualiser le code back-end pour de multiples clients … et ouvrir une API vers l’extérieur ? Si vous détenez une API pour vos applications, la rendre accessible à l’extérieur sera d’autant plus facilitée. Pour améliorer la productivité des développements

Algolia | Algolia Cloud Search | REST API Documentation List indexes Path: /1/indexes HTTP Verb:GET Description: This command lists all your existing indexes. When the query is successful, the HTTP response is a 200 OK and returns a list of index with associated number of entries and a pendingTask flag that indicates if it has remaining update task(s) running. Errors: Query an Index Path: /1/indexes/{indexName} Description: Return objects that match the query. Full Text Search parameters Pagination parameters Parameters to control results content Numeric search parameters Category search parameter Distinct parameter Faceting parameters Geo-search parameters All parameters' defaults can be changed with the change settings API. Example: Note: You can also query an index via a POST method. The POST body must contain a JSON object with a params attribute that contains URL parameters of the equivalent GET query: When the query is successful, the HTTP response is a 200 OK and returns the list of results in the hits attribute of the returned JSON object: Clear Index

Middleware Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En architecture informatique, un middleware (anglicisme) ou intergiciel est un logiciel tiers qui crée un réseau d'échange d'informations entre différentes applications informatiques. Le réseau est mis en œuvre par l'utilisation d'une même technique d'échange d'informations dans toutes les applications impliquées[1] à l'aide de composants logiciels. Les composants logiciels du middleware assurent la communication entre les applications quels que soient les ordinateurs impliqués et quelles que soient les caractéristiques matérielles et logicielles des réseaux informatiques, des protocoles réseau, des systèmes d'exploitation impliqués. Les techniques les plus courantes d'échange d'informations sont l'échange de messages, l'appel de procédures à distance et la manipulation d'objets à distance. Traduction[modifier | modifier le code] Le terme middleware vient de l'anglais middle (du milieu) et software (logiciel).

Introduction aux Web Services Un article de ODcWiki. On parle beaucoup des Web Services et de toute la galaxie de standards et de technologies qui gravitent autour. On oublie souvent au passage quelques questions essentielles : Pourquoi adopter les Web Services dans une application ? Quelle est la stratégie à suivre ? Quels sont les écueils à éviter avec SOAP ? Pourquoi adopter les Web Services ? Au-delà de l’effet de mode, les Web Services apportent une réelle solution technique à un problème récurrent de l’informatique : faciliter l’interconnexion des applications. Au fil du temps, 4 cas d’utilisation distincts et plus ou moins ambitieux sont apparus : Interconnecter des plates-formes hétérogènes ; Intégrer des applications existantes ; Client / serveur sur Internet ; Fournir des services à forte valeur ajoutée métier. Interconnecter des plates-formes incompatibles Initialement, les Web Services ont été utilisés pour interconnecter simplement des plates-formes qui auparavant communiquaient mal. Candidats possibles :

Urbanisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'urbanisation du système d'information d'une entité ou organisation (une entreprise ou une administration) est une discipline d’ingénierie informatique consistant à faire évoluer son système d'information (SI) pour qu'il soutienne et accompagne de manière efficace et efficiente les missions de cette organisation et leurs transformations. L'urbanisation du SI ne fait pas table rase du passé mais tient compte de l'existant et doit permettre de mieux anticiper les évolutions ou contraintes internes et externes impactant le SI, et en s'appuyant le cas échéant sur des opportunités technologiques. Les concepts manipulés peuvent s'apparenter à ceux de l'urbanisation de l'habitat humain (organisation des villes, du territoire), concepts qui ont été réutilisés en informatique[1] pour formaliser ou modéliser la réingénierie du système d'information (SI)[2]. L'urbanisation facilite la transformation continue du système d’information.

Related:  WebServicesCommunication