background preloader

Hypertext Markup Language

Hypertext Markup Language
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Hypertext Markup Language, généralement abrégé HTML, est le format de données conçu pour représenter les pages web. C’est un langage de balisage permettant d’écrire de l’hypertexte, d’où son nom. HTML permet également de structurer sémantiquement et de mettre en forme le contenu des pages, d’inclure des ressources multimédias dont des images, des formulaires de saisie, et des programmes informatiques. Il permet de créer des documents interopérables avec des équipements très variés de manière conforme aux exigences de l’accessibilité du web. Dénomination[modifier | modifier le code] L’anglais Hypertext Markup Language se traduit littéralement en langage de balisage d’hypertexte[1]. Le public non averti parle parfois de HTM au lieu de HTML, HTM étant l’extension de nom de fichier tronquée à trois lettres, une limitation qu’on trouve sur d’anciens systèmes d’exploitation de Microsoft. Évolution du langage[modifier | modifier le code]

HTML5 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. HTML5 (HyperText Markup Language 5) est la dernière révision majeure d'HTML (format de données conçu pour représenter les pages web). Cette version est en développement en 2013. HTML5 spécifie deux syntaxes d'un modèle abstrait défini en termes de DOM : HTML5 et XHTML5. Dans le langage courant, HTML5 désigne souvent un ensemble de technologies Web (HTML5, CSS3 et JavaScript) permettant notamment le développement d'applications (cf. Contexte historique[modifier | modifier le code] Changements par rapport à HTML 4.X et XHTML 1.X[modifier | modifier le code] Spécifications[modifier | modifier le code] Les spécifications sont publiées par le W3C Doctype[modifier | modifier le code] Tout comme les pages HTML ou XHTML, les documents HTML5 nécessitent une déclaration Doctype[2] indiquant la méthode standard de rendu par le navigateur. Exemple d'utilisation avec HTML5[modifier | modifier le code] Voir aussi : html5-profile <?

Introduction à HTML 4 2.1 Qu'est-ce que le World Wide Web ? Le World Wide Web (Web) est un réseau de ressources et d'informations. Le Web repose sur trois mécanismes pour rendre ces données facilement disponibles le plus largement possible : un système de nommage uniforme pour leur localisation sur le Web (par exemple, les URI) ;des protocoles, pour accéder à des ressources nommées dont on possède l'adresse (par exemple, HTTP) ;l'hypertexte, pour faciliter la navigation entre ces ressources (par exemple, HTML). Les liens entre ces trois mécanismes apparaissent clairement tout au long de cette spécification. 2.1.1 Introduction aux URI Chaque ressource disponible sur le Web -- document HTML, image, séquence vidéo, programme, etc. -- possède une adresse représentée sous la forme d'un identifiant de ressource uniforme ou URI. Les URI sont formés de trois parties distinctes : Prenons, pour exemple, l'URI qui désigne la page des rapports techniques du W3C : ... un texte... identifiant de fragment ). Un

Le HTML deviendrait un standard en évolution sans versions spécifiques Le HTML5 marquera la dernière version du langage. Par la suite, le standard est amené à évoluer de manière continue. Au fil des années, le groupe du W3C a modifié à plusieurs reprises les spécificités du langage HTML tout comme les déclinaisons du standard. Après une version d'ébauche 1.1 en 1992, HTML2.0 a été publié en novembre 1995 puis la version 3.2 est apparue en janvier 1997. En décembre de la même année, certains éléments sont ensuite devenus obsolètes au sein de HTML4.0. Deux ans plus tard, quelques modifications ont été apportées et donnèrent naissance au HTML 4.01. Ainsi Ian Hickson, ingénieur chez Google et éditeur au sein du groupe WHATWG (Web Hypertext Application Technology Working Group), explique que le langage évoluera de manière continue au fil du temps. « Aussi nous avons décidé un nouveau modèle de développement au sein duquel la technologie n'est plus numérotée. <! Au sein de la prochaine version, le DOCTYPE est à la fois simplifié et générique :

Extensible Markup Language Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Extensible Markup Language (XML[note 1], « langage à balise extensible » en français) est un langage informatique de balisage générique qui dérive du SGML. Cette syntaxe est dite « extensible » car elle permet de définir différents espaces de noms, c'est-à-dire des langages avec chacun leur vocabulaire et leur grammaire, comme XHTML, XSLT, RSS, SVG… Elle est reconnaissable par son usage des chevrons (< >) encadrant les balises. la structure d'un document XML est définie et validable par un schéma ;un document XML est entièrement transformable dans un autre document XML. Historique[modifier | modifier le code] Dan Connolly ajoute le Standard Generalized Markup Language à la liste des activités du World Wide Web Consortium lorsqu'il s'y joint en 1995. Le groupe de travail XML ne s'est jamais rencontré face-à-face, la conception a été réalisée en utilisant courrier électronique et téléconférences hebdomadaires. <? <! ÐÏ à¡± á > þÿ ! <? répétable

W3C News | Leading the Web to its Full Potential W3C has published a new version of its Roadmap of Web Applications on Mobile, an overview of the various technologies developed in W3C that increase the capabilities of Web applications, and how they apply more specifically to the mobile context. The September 2020 snapshot refreshes the list of technologies under incubation in Community Groups or on the standardization track in Working Groups. See the Change history since November 2019 for details. various proposals focused on privacy (such as the Storage Access API, the Trust Token API, Private Click Measurement, TURTLEDOVE, or the isLoggedIn proposal), described in Security and Privacy;exploration of standards needed for so-called MiniApps, see Application Lifecycle;main thread scheduling APIs to improve scheduling primitives, see Performance and Tuning;Web Monetization to enable continuous and small payments facilitated by the browser, see Payment and Services; Implementation info for all features has been updated.

Différences HTML5 HTML5 est donc la nouvelle version HTML. Quelles sont les différences entre HTML5 et HTML4 ? Les principales nouveautés de l’ HTML5 sont la CSS3 ( nouvelle version de la CSS) ainsi que de nombreuses API javascript en plus. Différences HTML 5 et HTML4 HTML 5 a une syntaxe HTML compatible avec les documents HTML 4 et XHTML1 publiés sur le Web, mais n’est pas compatible avec les caractéristiques SGML de HTML 4, telles que <em/content/. L’autre syntaxe qui peut être utilisée pour HTML 5 est XML. HTML 5 a introduit plusieurs nouveaux attributs dans divers éléments qui faisaient déjà partie de HTML 4 : Les éléments a et area ont maintenant un attribut media en cohérence avec l’élément link. Les éléments a et area ont un nouvel attribut appelé ping qui spécifie une liste d’URIs séparées par une espace qui doivent être épinglées quand l’hyperlien est suivi. L’élément area, par cohérence, a maintenant les attributs hreflang et rel. L’élément link a un nouvel attribut appelé sizes. API de réseau.

PHP PHP: Hypertext Preprocessor [28], plus connu sous son sigle PHP a permis de créer un grand nombre de sites web célèbres, comme Facebook et Wikipédia[30]. Il est considéré comme une des bases de la création de sites web dits dynamiques mais également des applications web. Présentation[modifier | modifier le code] Il a été conçu pour permettre la création d'applications dynamiques, le plus souvent développées pour le Web. Son utilisation commence avec le traitement des formulaires puis par l'accès aux bases de données. Il est multi-plateforme : autant sur Linux qu'avec Windows il permet aisément de reconduire le même code sur un environnement à peu près semblable (quoiqu'il faille prendre en compte les règles d'arborescences de répertoires, qui peuvent changer). En 2018, près de 80 % des sites web utilisent le langage PHP sous ses différentes versions[31]. Histoire[modifier | modifier le code] Utilisation[modifier | modifier le code] Versions[modifier | modifier le code] Résultat affiché : <? <? <?

HTML5 – Attribut translate - Veille technologique | Creative Juiz HTML5 nous apporte l’attribut translate. Cet attribut permet de limiter l’impact d’une traduction par des outils tels que Google Translate en interdisant la traduction de certains contenus. Ainsi le contenu de votre site web est composé avec davantage de précision. Définition Le W3C définit cet attribut translate comme étant : […] un attribut à valeurs énumérées* utilisé pour spécifier si les valeurs d’attribut d’un élément et les valeurs textuelles de ses enfants doivent être traduits lorsque la page est localisée, ou si elles doivent rester inchangées. Je l’ai résumé dans l’intro, en somme cela vous permet de définir quelles parties de votre document sont traduisibles. Utilisation Cet attribut attend des valeurs précises que sont « no », « yes » ou encore une chaine vide (valeur par défaut). <span translate="no" class="author">Hope</span> Sur un document définit originellement en anglais et traduit ponctuellement en français, « Hope » ne sera ainsi pas traduit par « Espérer ».

Related: