background preloader

En débat : Les jeux vidéo sont-ils dangereux pour nos enfants?

En débat : Les jeux vidéo sont-ils dangereux pour nos enfants?
Suite à la tuerie d’Istres, qui a fait 3 victimes, les jeux vidéo sont à nouveau mis en accusation, le tueur en avait une pratique intensive. Autant que le contexte familial de l’adolescent et la facilité de se procurer des kalachnikovs sur Internet, la responsabilité des jeux vidéo est une fois encore au cœur du débat. L’occasion de proposer à nouveau ce face à face sur la question entre Elisabeth Rossé, docteur en psychologie sociale, psychologue à l’hôpital Marmottan à Paris, et Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, enseignant à Paris VII. La nageuse, Laure Manaudou a écrit sur Tweeter que les tueries de Toulouse et Montauban étaient la faute des jeux vidéo. Pourquoi les rend-on responsables de tous les maux de la jeunesse actuelle ? ÉLISABETH ROSSÉ. SERGE TISSERON. Peut-on pourtant parler d’addiction concernant le comportement de certains jeunes joueurs ? ÉLISABETH ROSSÉ. SERGE TISSERON. ÉLISABETH ROSSÉ. SERGE TISSERON. ÉLISABETH ROSSÉ. SERGE TISSERON.

http://www.humanite.fr/en-debat-les-jeux-video-sont-ils-dangereux-pour-nos-enfants

Related:  mimillepaAlisson Mélody sites fiche 2capyiiAnalyse des Jeux vidéokaopanda

Addiction aux jeux vidéo : des enfants à risque ou un risque pour tous les enfants ? Bull. Acad. Natle Méd., 2012, 196, no 1, 15-26, séance du 10 janvier 2012 Communications Addiction aux jeux vidéo : des enfants à risque ou un risque pour tous les enfants ? Mots-clés : adolescent. comportement de dépendance. deficit de l’attention avec hyperactivite. enfant. jeux vidéo

L'addiction aux jeux vidéo : un danger pour les enfants Osons une affirmation iconoclaste : les jeux vidéo sont géniaux ! Tel gamin, plutôt intenable, refusant de manger et de rester à table, va de manière sidérante, quasi hypnotique, se tasser sur le canapé, laissant le groupe familial, qui essayait en vain de le maîtriser, un peu coupable de l'abandonner à cette nounou informatique. Oui, ces jeux sont incroyablement attractifs, l'enquête consacrée à ce sujet le montre. Au point que, si nous étions des adolescents ou des enfants, nous y serions, nous-mêmes, absolument soumis.

Le pour et le contre des jeux vidéo L’ordinateur (logiciels, cédéroms, Internet, tablettes, téléphones intelligents) offre des jeux spécialement conçus pour les enfants. On trouve aussi des consoles de jeux vidéo (Wii, Xbox, PlayStation, Game Boy, DS) qui, très tôt, captivent l’enfant. Ces divers jeux sont-ils à bannir ou faut-il au contraire sensibiliser les enfants à ce monde virtuel? Selon les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire pour la petite enfance, les enfants de 2 à 4 ans ne devraient pas dépasser 1 heure d’activité passive par jour et les 5 ans et plus, pas plus de 2 heures, tout type d’écran confondu. C’est-à-dire que l’on doit considérer ensemble les heures passées à regarder la télévision, à jouer à l’ordinateur, etc. Les enfants de moins de 2 ans ne devraient pas être exposés à la télévision ou à l’ordinateur.

Les jeux vidéo génèrent de l'agressivité Les enfants et adolescents jouant régulièrement aux jeux vidéo ont plus de pensées et de comportements agressifs, selon une étude menée avec plus de 3.000 participants publiée aujourd'hui aux Etats-Unis. Cette recherche a été conduite à Singapour pendant trois ans avec des enfants âgés de 8 à 17 ans (11 ans d'âge médian) dont 73% étaient des garçons. Elle paraît dans la dernière livraison du Journal of the American Medical Association (JAMA) Pediatrics. Ils ont répondu à une série de questions, dont le nombre d'heures par semaine passées à jouer à ces jeux, leurs jeux-vidéo favoris, et s'ils avaient frappé quelqu'un qui les aurait provoqué ou rendu furieux.

Les jeux vidéo sont-ils dangereux ? D’autre part, l’adulte sacralise son rapport aux images diffusées par la télévision. Or les jeux vidéo sont une contre-culture de la télévision et des images idéales dont rêvent les parents pour leurs enfants. Voyez les jeux de rôle à la Tolkien avec des personnages très symboliques. Le choix de l’avatar par l’enfant va être très révélateur. Pour l’adulte, c’est troublant.

Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ».

[Health 2.0] La Pologne mise sur le jeu vidéo pour la détection de troubles chez l’enfant Présentées au Health 2.0 de Londres, deux startups polonaises veulent mettre au jour et soigner d’éventuels maladies et retards en faisant jouer les enfants sur tablettes. La santé connectée n’en finit pas de proposer de nouvelles solutions. Au Health 2.0 Europe ces derniers jours on présente ainsi des dizaines de startups dans le domaine. Petite déconstruction des controverses sur la violence des jeux vidéo Dans Le Monde du 22 décembre 2015 est parue une énième tribune dédiée à l’incitation à la violence par les contenus des œuvres de fiction et en particulier des jeux vidéo de guerre. Soit un exemple de plus des discours de causalité qui tentent de circonscrire l’effroi d’un drame dont l’ampleur le dispute à l’incompréhension par l’accusation des loisirs médiatiques. Lorsqu’il manque toute expertise en la matière, l’opportunisme de ces discours n’a souvent d’égal que leur faiblesse argumentaire, qu’ils soient produits sous le coup de l’émotion ou par de mesquins calculs politiques faisant passer la régulation d’un loisir populaire pour de la lutte antiterroriste (ainsi Nicolas Sarkozy évoquant la « violence inouïe », Le Monde du 2 décembre 2015).

Addiction aux jeux vidéo: un réel danger aux multiples conséquences Comme promis, je vous reviens avec la suite de notre série d’articles consacrée à la dépendance aux jeux vidéo avec en prime un fichier audio à partager avec vous. Après la publication du billet de la semaine dernière, j’ai reçu le feedback de mes amis et de certains de mes fidèles lecteurs. À chaque fois, ils me demandaient: qu’est-ce que tu as contre les jeux vidéo?

"Des jeux comme GTA encouragent les violences contre les femmes" Par: rédaction 4/12/14 - 14h14 Source: AFP © anp. Les géants australiens de la grande distribution Target et Kmart ont annoncé jeudi qu'ils retiraient de leurs rayons Grand Theft Auto V, jeu vidéo de renommée mondiale où il faut tuer et tricher pour gagner, au motif qu'il encourage les violences faites aux femmes. Target et Kmart, qui appartiennent tous deux au conglomérat Wesfarmers, ont pris leur décision d'arrêter de vendre le cinquième volet de GTA après qu'une pétition initiée par d'anciennes prostituées a recueilli plus de 40.000 signatures. "Des jeux comme celui-ci préparent encore une fois une nouvelle génération de garçons à tolérer les violences contre les femmes", dit le texte de la pétition. "Il encourage l'épidémie de violences subies par tant de filles et de femmes en Australie et dans le monde", ajoute la pétition, qui parle d'un jeu "répugnant".

Related: