background preloader

Discrimination

Discrimination
Action de séparer, de distinguer deux ou plusieurs êtres ou choses à partir de certains critères ou caractères distinctifs ; distinction : Opérer la discrimination entre l'indispensable et le souhaitable. Fait de distinguer et de traiter différemment (le plus souvent plus mal) quelqu'un ou un groupe par rapport au reste de la collectivité ou par rapport à une autre personne : Le sexisme est une discrimination fondée sur le sexe. Discrimination raciale. Related:  Alice EMCdiscrimination

Un malvoyant veut attaquer Carrefour Euralille pour « discrimination à l'entrée » Nicolas Karasiewicz ne décolère pas. Mercredi, en fin d'après-midi, il a attendu plus d'une heure à la porte du magasin Carrefour d'Euralille, avant de tourner les talons. Ce malvoyant de 25 ans estime avoir été victime de « discrimination ». Il a donc, dans la foulée, tenté de déposer plainte auprès du commissariat de police de Marcq-en-Baroeul. Mercredi, vers 16 h 30, Karasiewicz, tout juste papa de jumeaux, se présente au portillon de l'hypermarché Carrefour, dans le centre commercial Euralille. « Je veux acheter du lait en poudre, narre ce jeune chef d'entreprise. Là-bas, une dame très aimable tente de trouver une accompagnante. « Sauf que l'attente devient de plus en plus longue, finit par s'impatienter le client. De guerre lasse, et après plus d'une heure d'attente, Nicolas Karasiewicz rentre chez lui, persuadé d'avoir été refoulé du magasin comme d'autres le sont régulièrement de boîtes de nuit. Direction « dubitative » La Voix du Nord

Problem loading page A SAVOIR Dans les lieux de travail ainsi que dans les locaux ou à la porte des locaux où se fait l’embauche, les personnes mentionnées à l’article L. 1132-1 du code du travail sont informées par tout moyen du texte des articles 225-1 à 225-4 du code pénal (définition et sanctions des discriminations prohibées). Qu’est-ce qu’une discrimination ? Comme le précise la loi du 27 mai 2008 citée en référence : Quelles sont les personnes protégées ? Tout salarié, tout candidat à un emploi, à un stage ou à une période de formation en entreprise est protégé contre les discriminations au travail. Les salariés témoins ou ayant relaté des agissements discriminatoires ne peuvent pas non plus être sanctionnés, licenciés ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire. Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire mentionnée à l’article L. 1132-1 du code du travail (voir ci-dessous) en raison de l’exercice des fonctions de juré (art. L’âge Le sexe Recours pénal

Code pénal - Article 225-1 Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs moeurs, de leur orientation ou identité sexuelle, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

Discrimination directe et indirecte Discrimination La discrimination directe est définie comme la situation dans laquelle une personne est traitée de manière moins favorable, en raison d'un des 18 motifs prohibés, qu'une autre ne l'est, ne l'a été ou ne le serait dans une situation comparable. Reposant sur la notion de comparaison, elle ne prend certes tout son sens que si l'on peut mettre en balance des personnes ou des groupes de personnes qui se situent dans des situations comparables, en termes de qualification, de compétences, d'expérience, par exemple en matière d'emploi. Il convient cependant de souligner que le texte élargit le champ temporel des comparaisons possibles puisqu'il permet de comparer entre elles des situations présentes, des situations passées et même des situations hypothétiques.

Discrimination directe, indirecte et systémique En matière de lutte contre les discriminations racistes plus que dans n’importe quel autre domaine, les mots employés ne sont ni neutres ni anodins. Au contraire, ils sont surchargés de sens et sont révélateurs des discours et des postures contradictoires qui s’affrontent les unes les autres : les mécanismes et les logiques qui les animent doivent pouvoir être repérées. Extraites du fort utile Dictionnaire des dominations, qui vient de paraître aux Editions Syllepse, les remarques qui suivent se proposent de définir la notion de discrimination, en distinguant les différentes formes qu’elle peut prendre : directe, indirecte, systémique. On appelle discrimination « l’application d’un traitement à la fois différent et inégal à un groupe ou à une collectivité, en fonction d’un trait ou d’un ensemble de traits, réels ou imaginaires, socialement construits comme « marques négatives » ou « stigmates ». « est considéré comme discriminatoire ce qui est considéré comme discriminant ».

PRESTATIONS SOCIALES POUR AVEUGLES ET MALVOYANTS Cette allocation est destinée aux parents ayant à charge un enfant handicapé. Elle est attribuée sans condition de ressource, si la famille est monoparentale, une majoration est prévue. De même, un complément peut être versé, si la nature et l’intensité du handicap de l’enfant nécessite des frais important ou l’aide d’une tierce personne. Cette AEEH (anciennement Allocation d’Education Spéciale) est versée par la Caisse d’Allocation Familiale, attribuée sur décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Critères d’attribution de l’allocation dite de base (AEEH) : Il faut qu’au moment de la demande l’enfant ait moins de 20 ans. Les compléments de l’AEEH : Ces compléments (6 au total, non cumulable entre eux) sont destinés aux enfants percevant déjà l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) qui ont recours à une tierce personne ou sont exposé à de frais relativement élevés. 2ème catégorie : ou 3ème catégorie : 4ème catégorie :

Inégalités et discriminations Descripteur : LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS Différents types de Discrimination Discrimination raciale On entend par origine à la fois les origines nationales, le milieu dont on est issu et le lieu ou l’on vit. Une personne de nationalité française mais d’origine étrangère est très souvent discriminée à l’embauche. De même, pour une personne issue d’un milieu défavorisé ou habitant dans une banlieue parisienne. Discrimination sexuelle La discrimination fondée sur le sexe concerne généralement les femmes qui sont moins bien rémunérées, évoluent de manière moins significative au sein d’une entreprise, ou bien accèdent plus difficilement aux postes à responsabilités. Elles peuvent également être victimes de harcèlement de la part d’un supérieur ou bien inversement, subir le mépris d’un subordonné masculin qui a du mal à recevoir les ordres d’une femme... Discrimination sur l’orientation sexuelle Emploi et sexualité : A priori, les deux thèmes ne sont pas liés. Discrimination sur la grossesse Discrimination sur l’état de santé Discrimination fondée sur l’âge

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Les réclamations dues à l'origine (couleur de peau, patronyme, ... lefigaro.fr Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. Aides financières - Fondation des Aveugles et Déficients Visuels Réalisé en partenariat avec la Mutualité Française Lorraine, afin de mettre en oeuvre une meilleure information des personnes en situation de basse vision et de favoriser leur accompagnement social et humain, au-delà du strict soin. Guide de la Mutualité Française Lorraine destiné aux personnes devenues déficientes visuelles et à leur entourage. Les aides financières se traduisent par des prestations soumises essentiellement à des conditions d'âge et de handicap. Les personnes en situation de Basse Vision peuvent demander un dossier auprès de la MDPH de leur lieu de résidence.Selon l'âge, les aides à mobiliser sont différentes, même si la déficience peut être la même. Pour les enfants jusqu'à 20 ans : L'Allocation d'Éducation de l'Enfant Handicapé (AEEH), remplace l'Allocation d'Éducation Spéciale (AES) depuis le 1er janvier 2006.L'AEEH a pour but d'aider les familles à faire face aux frais supplémentaires qu'entraine le handicap d'un enfant. Pour les plus de 20 ans :

10 outils collaboratifs pour la classe – Les Outils Tice C’est une des principales avancées apportées par les tice en classe, la possibilité de faciliter le travail collaboratif entre l’enseignant et ses élèves ou entre les élèves eux-mêmes. Travail en commun et interactivité dopent l’investissement de chacun. On ne compte plus le nombre d’outils en ligne permettant le travail collaboratif dans la classe. J’en ai présenté beaucoup dans ces colonnes. Voici une nouvelle liste de 10 outils collaboratifs pour la classe. Twiddla. Bubbl.us. Google Drive. Google Hangouts. Edmodo. SocialFolders. Cacoo. Titanpad. Bounceapp. Wiggio.

Related: