background preloader

McDonald's dévoile tous les additifs utilisés dans ses produits

McDonald's dévoile tous les additifs utilisés dans ses produits
Cette semaine, McDonald's a dévoilé la liste intégrale des ingrédients utilisés dans ses préparations et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas très ragoûtant. Pour ceux qui hésitaient à y aller par rapport aux apports caloriques ou au goût médiocre, ceci achèvera de les convaincre. On trouve des ingrédients chimiques cancérigènes, reprotoxiques, allergiques, neurotoxiques et j'en passe. La situation la plus inquiétante se trouve au Canada où l'on utilise même du Polysorbate 80 (également utilisé dans les vaccins) dans certains ingrédients. Même le sel et les œufs sont frelatés. McDonald’s a également accepté de dévoiler ses recettes (pas la France apparemment mais il est fort probable que les recettes soient identiques). Polysorbate 80 (E433) - Canada: Cornichons, filets de poulet croustillant, Sauce tartare, crème fouettée Toxicité: Émulsifiant utilisé également dans de nombreux vaccins. Autres potentiels et sujets à risques : Toxicité: Potentiel neurotoxique.

Le gaspillage alimentaire dans le monde Combien d'aliments gaspillés dans le monde ? 1 300 000 000 000 kilos Selon une analyse menée en 2011 par la FAO, on estime que la quantité de gaspillage alimentaire dans le monde s’élève à 1,3 milliard de tonnes par an, 1 300 000 000 000 kilos par an soit environ un tiers de la production totale de denrées alimentaires destinée à la consommation humaine Au niveau mondial, 1/4 de la nourriture produite est jetée sans avoir été consommée. Ce gaspillage représente 750 milliards d'euros. Une autre étude (Smil, 2010) indique que 43% seulement des produits cultivés mondialement dans un but alimentaire sont directement consommés par les humains. voir l'Encyclo écolog : le gaspillage alimentaire Que représente le gaspillage alimentaire dans le monde ? Pour l'ensemble des pays développés, le gaspillage alimentaire est évalué entre 30 et 40% de la production de nourriture. En Allemagne, 11 millions de tonnes de nourriture sont jetés ou perdus chaque année. 1) FAO, Annual Report 2013.

Les 5 trucs immondes que j'ai vus quand je travaillais chez McDonalds "I'm loving it", c'est seulement pour les clients : les salariés, eux, ont droit à un boulot ingrat payé au lance-pierres. Du coup, les petites vengeances personnelles sont légions... Ah, les joies d'être étudiant : aucune ressource, le petit plaisir de sauter les repas à la fin du mois, et les retraits de 10 euros au distributeur. Comme beaucoup de jeunes fauchés, j'ai dû recourir à des petits boulots. J'ai surtout travaillé comme serveur, et ma principale expérience a eu lieu dans un McDonalds franchisé de l'ouest de la France où je suis resté deux ans. Deux ans chez McDo, c'est connaitre par cœur le fonctionnement de l'enseigne, en connaitre la politique, les enjeux, les intérets... S'il y a une longue liste de points négatifs à bosser dans un fast-food, il y a aussi quelques avantages. Derrière ça, il y a le noyau dur : les managers, et quelques équipiers qui font figure d'anciens parce qu'ils ont tenus plus de 3 mois. 1. Respecter le planning, donc. 2. 3. 4. 5. Note importante :

Intercommunalité : le Conseil constitutionnel censure le principe des accords locaux Le Conseil constitutionnel a censuré vendredi les dispositions de la loi de Réforme des collectivités territoriales (RCT) du 16 décembre 2010 autorisant les conseils municipaux, dans le cadre d’un accord local pris à la majorité qualifiée, à majorer jusqu’à 25 % le nombre des sièges au sein du conseil communautaire -par rapport à la loi- et à fixer leur répartition entre les communes en tenant compte de la population de chacune. Télécharger la décision du Conseil constitutionnel.

« Je boycotte au maximum les supermarchés et les grandes marques » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Audrey Garric A l'occasion de la diffusion du webdocumentaire Nestlé, un empire dans mon assiette, qui enquête sur les méthodes du numéro un mondial de l'alimentation, fort de 8 000 marques, nous vous avons questionnés, dans un appel à témoignages, sur votre rapport à l'industrie agroalimentaire. La réponse est sans équivoque : vous ne faites pas confiance aux grandes marques mues, à votre sens, par la recherche de profits de court terme au détriment de la santé et de l'environnement et qui, pour cela, « cherchent à vous duper ». Mondialisation alimentaire, par David, 43 ans, consultant marketing senior freelance, Paris L'alimentation a subi la mondialisation au même titre que les autres secteurs d'activité. Une industrie néfaste pour la santé et l'environnement, par Pierre, 31 ans, Bordeaux Je ne leur fais plus confiance en raison d'un principe simple. Enfin, concernant le packaging, tout est à revoir. Appétits financiers, par Jean

Quand le gouvernement US aide McDo à faire grossir les Américains Le département américain de l’Agriculture (USDA), en charge de l’agriculture et de l’alimentation pour le compte du gouvernement US, fonctionne de manière schizophrénique. En effet, comme le relève un article de Motherjones.com, d’un côté l’administration met en place des campagnes pour dissuader les consommateurs de se nourrir dans les fast-foods (car cette fâcheuse habitude favorise "le surpoids et l’obésité", y explique-t-elle) et de l’autre, elle travaille en étroite collaboration avec de grandes chaînes de fast-food pour… développer et promouvoir certains de leurs produits. Autrement dit, le contribuable américain finance lui-même des campagnes pour des produits qui risquent de le rendre obèse. Comment est-ce possible ? Cet organisme compte par exemple six spécialistes qui offrent "assistance, soutien et expertise sur les produits laitiers" à… McDonald’s. Le tout en rappelant bien dans ses programmes de sensibilisation qu’il faut "penser à ce que l’on boit.

Profession de foi JCM 2ème tour(2)[1] - copie.pdf Projet de territoire 2014-2020 Vivre Sinnamary Ensemble Vivre ensemble, une ville moderne Des services modernisés et un cadre de vie harmonieux Les services à la population : accès public à internet, construction de logement, construction d’une déchetterie, création d’un centre communal de santé et permanences de spécialistes, nouvelle caserne des pompiers... L’enfance et la jeunesse : création d’un pôle petite enfance (crèche, école maternelle, activités périscolaires et extra scolaires), soutien des collégiens et lycéens par le bais du nouveau Relais jeunesse Le plan local d’urbanisme : un cadre de vie rénové avec l’adduction en eau potable, le tout à l’égout, la réfection des voiries, l’électrification des quartiers, un réseau de transport urbain et interurbain, l’aménagement de la placette communale et des berges de la commune Développer ensemble, une ville attractive Le marketing territorial et la formation des hommes le développement et l’animation de la zone d’activité. verte). Sinnamary

Conditions de vie-Société - Consommation : l'alimentation en tête pour les plus modestes, le transport pour les plus aisés Sommaire Article Tableau Structure des dépenses de consommation des ménages (en %) Graphiques Publication L’alimentation est le premier poste du budget des ménages les plus modestes qui y consacrent 21 % de leur dépenses. En 2006, les dépenses de consommation d’un ménage réunionnais ont atteint une moyenne de 21 500 €, soit un peu moins de 1 800 € par mois. Les principaux postes du budget moyen sont, dans l’ordre, les transports, l’alimentation, le logement et les services. 1 Premier quartile, c’est-à-dire le quart des ménages qui a les revenus les plus faibles par unité de consommation. 2 Quatrième quartile, c’est-à-dire le quart des ménages qui a les revenus les plus élevés par unité de consommation. L’alimentation et le logement, des dépenses de base L’alimentation et le logement sont les postes budgétaires où les sommes engagées diffèrent le moins en fonction du niveau de vie des ménages. Haut de page L’automobile et l’assurance pèsent lourd Les voyages et la santé, dépenses de luxe

La fabrication des nuggets de poulet de McDonald's dévoilée FAST FOOD - Voilà de quoi vous mettre en appétit à l'approche du déjeuner. Ne sachant plus comment répondre aux clients et internautes suspicieux sur la fabrication de leurs viandes, McDonald's vient de dévoiler les coulisses de la production de l'un de ses produits phares: les nuggets de poulet (voir la vidéo en tête d'article). Dans une publicité diffusée lors du Super Bowl, la chaîne a en effet expliqué vouloir en finir avec une rumeur qui circule sur le net depuis 2012 selon laquelle leurs viandes ne sont qu'une préparation alimentaire ressemblant à une pâte rose peu ragoûtante (voir la photo ci-dessous). Une fausse bonne idée car le véritable processus de fabrication ne vous mettra pas vraiment l'eau à la bouche. Miam, de la peau de poulet Accompagnée d'une chef de produit, Nicoletta Stefou montre que tout commence avec "des poulets entiers" dont les blancs sont gardés pour les nuggets. Une préparation utilisée par McDonald's par le passé

Related: