background preloader

Apprendre à organiser ses idées, c’est possible !

Apprendre à organiser ses idées, c’est possible !
C'est autour d'une table chargée de feutres et de crayons de couleurs que nous nous asseyons pour deux jours de formation sur la carte heuristique. Devant le formateur trône une curieuse pyramide en papier à trois faces sur laquelle est inscrit son prénom : Frédéric. Avant le traditionnel tour de table, il nous invite à construire nous-mêmes cette pyramide, guidés par ses instructions. Chacun tâtonne, se concentre, regarde comment s'y prend son voisin. Poser les idées sur les branches " La carte heuristique (mindmap en anglais) est la principale illustration de la démarche heuristique qui vient du grec eurisko : découvrir (eureka !). Frédéric nous distribue justement le programme du stage, sous forme de carte heuristique : les items s'organisent en rond, en couleurs et illustrés par des pictos. Se libérer du formatage Le deuxième jour, pour nous mettre en jambes, Frédéric nous demande de lui rappeler les 20 items mémorisés avec la méthode des lieux. La méthode de l'opposé du contraire

Développer son esprit de synthèse en six leçons Le manager est souvent amené à prendre brièvement la parole en public et à rédiger des mémos courts pour ses équipes ou ses supérieurs. L'esprit de synthèse relève des compétences transversales qu'on exige de lui. Or, tout le monde n'est pas doué en ce domaine. Pas de panique, avec de la rigueur, de la logique et du bon sens cela s'apprend. .1- Connecter son cerveau droit Avant de se lancer, il s'agit de se mettre en condition en débranchant son hémisphère cérébral gauche, siège des concepts, des symboles, de l'analyse, du langage. 2- Cadrer sa réflexion. Dés la préparation pensez à captiver l'auditeur ou le lecteur. Le plus : noter l'objectif et la durée sur un papier qui servira de corde de rappel avant et durant la rédaction ou le déroulé du speech 3- Bâtir des plans simples Gare à ne pas partir d'une page blanche sinon c'est l'imagination qui prendra le dessus. Le plus : mixer "catégories" et "oppositions" pour clarifier vos propos 4- Ecrémer les informations

INSTITUT REPERE : ressources documentaires , Les caractéristiques des 6 types de personnalité | La Process Communication Les caractéristiques des 6 types de personnalité Jean-Luc MONSEMPES Lorsqu’on s’intéresse aux comportements des individus, on s’aperçoit qu’un certain nombre de caractéristiques communes sont nettement identifiables, et qu’elles peuvent être regroupées en grandes catégories correspondant à six types de personnalité de base du modèle de la Process Communication : Persévérant, Travaillomane, Empathique, Promoteur, Rêveur ou Rebelle. Si les noms des types de personnalité sont évocateurs, il faut exclure toute connotation négative et tout jugement de valeur. Aucun de ces types n’est meilleur ou pire que les autres, pas plus qu’il n’est préférable d’avoir les cheveux blonds plutôt que bruns. Les caractéristiques d'un type de personnalité A chaque type de personnalité correspond : Les six types de personnalité L’Empathique Les points forts :l’Empathique est sensible, chaleureux et compatissant. Les comportements : il s’habille pour plaire aux autres. Le Travaillomane Le Persévérant Le Promoteur

Six exercices pour améliorer sa mémoire Votre cerveau, fidèle serviteur ne retiendra des informations que si vous avez l'intention de les utiliser. En outre, il enregistre ce que votre corps perçoit, d'où l'importance de repérer celui des cinq sens auquel vous êtes le plus sensible. Sachez que l'auditif a de la chance, il retient tout dans sa mémoire "échoïque" (du mot écho). Et que la mémoire visuelle ou "iconique" (du mot icone) est plus facile à développer. Six exercices faciles à pratiquer chez soi ou au bureau pour vous entraîner : 1- Se souvenir d'un lieu, d'un visage: les quatre regards. C'est un exercice de concentration fort efficace. - le regard de l'architecte. -le regard du peintre. -le regard du comptable. - le regard du détective. 2- Mémoriser une page écrite : la méthode oculaire Celle-ci consiste à visualiser les informations à retenir : to-do list, CV d'un candidat, nom d'un fournisseur etc. 3- Se souvenir d'un emploi du temps chargé : la catégorisation 4- Mémoriser un nom ou un code : par associations...

10 conseils pour améliorer son organisation et gagner du temps 10 conseils pour améliorer son organisation et gagner du temps ! 1 - Faites des listes ! Notez tout, et ne faites pas uniquement confiance à votre mémoire.Je vous conseille d'utiliser 3 listes:Sur une feuille A4 : Tout ce qu'il y a faire sur le long termeSur un post-it grand format: toutes les tâches de la semaine ou du mois.Sur un mini post-it: les tâches du jours à accomplir (par ordre d'importance).Chaque soir vous faites un point sur ce que vous avez accompli, ce qu'il reste à faire en barrant les activités réalisées sur les listes. 2- Concentrez-vous sur 1 travail et finissez-le avant de passer à autre chose ! Pour cela s'appliquer une discipline: Fermer Outlook et ne le rouvrir que toutes les 2 heures, se définir des plages detravail (par exemple en se faisant des auto-réunion dans Outlook). 3- Accomplissez le travail de réflexion en deux temps: 4- Evitez les distractions ! 5- Rangez vos dossiers ! 7- Imposez-vous un temps maximum pour les activités consommatrices de temps !

Sept lois à connaître pour être plus efficace au travail " La vie au travail comme à la maison, ne peut pas être mise en équation. Il y a pourtant des dizaines de lois empiriques qui la régissent sans que nous en prenions conscience. Mises à jour par des savants ou des praticiens, elles ont fait leurs preuves. 1. Définition : " Rien ne se passe jamais comme on l'a prévu ". Le pépin arrive toujours quand il ne faut pas et où il ne faut pas. >>> Faites de la paranoïa intelligente, dès que c'est important pour vous. 2. Définition : " Comme le gaz, le temps se dilate jusqu'à occuper la totalité de l'espace disponible ". Cette loi fondamentale s'applique à la gestion de son temps mais aussi de sa carrière et de sa vie. >>> Il faut donc borner son temps et celui des autres. 3. Définition : " Plus on dispose de place, moins on trie ". C'est une variante de la loi de Parkinson. >>> Restreignez vos zones de rangement. 4. Définition : " L'essentiel prend 20% du temps et de l'espace, l'accessoire, 80% >>> Inutile de gaspiller ses forces. 5. 6. 7.

Apprendre à retenir, à mieux mémoriser Repères pour aider les élèves à retenir A. Pour bien retenir une leçon, s’assurer de ce qu’on comprend. 1. Repérer pour quoi on apprend : Pour exprimer des informations sur des notions : leur définition, leur réseau de signification, des exemples, des notations, … Pour exprimer des informations sur les situations et évènements : faits, contexte, chronologie, causes et conséquences. Pour engager des actions : mettre en œuvre des procédures, des démarches, des méthodes … 2. B. a. D. a. E. a. F. a. G. a. H. Eléments caractérisant la sphère. Remarque : Il existe divers logiciels chacun performant pour réaliser des cartes mentales avec les élèves.

Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail La concentration consiste à mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou sur une action. Or notre cerveau est sollicité par de multiples informations et il ne peut en traiter qu'une seule à la fois de façon optimale. Il s'agit donc de le monopoliser, en se libérant des émotions parasites et en s'entrainant à agir, en activant ses cinq sens. 1. Le chercheur Robert Nideffer, féru de psychologie du sport, a observé que l'attention de l'athlète se caractérise par deux dimensions : l'étendue, large ou étroite selon qu'elle est focalisée sur une seule ou plusieurs informations ; la direction, interne ou externe selon qu'elle est centrée sur les pensées et sensations ou sur un événement ou un objet extérieur. 2. Assis ou debout, le dos bien calé sur le siège ou bien campé sur vos deux jambes, inspirez puis expirez à votre rythme normal dix fois de suite, en restant attentif à votre souffle. 3. 4. Comme précédemment, regardez un seul objet mais sans vous y attarder. 5. 6. 7.

6 lois à connaître pour mieux organiser son temps de travail Nous avons beau rédiger nos planning en heures de travail, nous sommes forcés de constater qu’une heure de travail ne ressemble pas à une autre. Outre la nature de l’activité, plusieurs facteurs entrent en jeu : le stress, le plaisir, l’apprentissage, l’enrichissement personnel que l’on en tire, le niveau d’énergie, la frustration ou l’insatisfaction. En fait ce n’est pas tant la quantité de temps passée qui compte mais sa qualité. Beaucoup d’entre nous gèrent leur temps de travail de manière désastreuse. Nous sommes comme submergés par nos tâches. Nous avons du mal à les prioriser ou à tenir nos délais. Comment s’organiser de façon à tirer le meilleur de chacune de nos heures de travail? 1. En 1949, Edouard A. Depuis, cette loi est généralement exprimée par : “si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira infailliblement par mal tourner”. 2. Voici plusieurs pistes pour éviter les interruptions : 3. Nous pouvons tirer partie de cette loi de plusieurs manières : 4. 5. 6.

Cinq lois à connaître pour être efficace au travail (saison 2) " La vie, au travail comme à la maison, échappe à la logique mathématique. Mais il existe des lois empiriques, éprouvée par des scientifiques ou des praticiens, qui devraient aider le manager à mieux gérer son temps, son énergie et son équipe. Après les sept lois exposées dans la saison 1, en voici cinq autres dans notre saison 2 ! 1. Loi de Fraisse : la loi du temps soumis au plaisir et au déplaisir Définition : " Plus l'activité est captivante, plus elle parait brève Les minutes ralentissent ou s'accélèrent selon l'intérêt qu'on porte à la tâche. >>> Allouez un budget temps à chacun des dossiers que vous allez traiter, dès le matin, et ce que vous démarriez par les plus faciles ou les plus pénibles. 2. Définition : " L'utilité d'un réseau est proportionnelle au carré de ceux qui l'utilisent ". C'est l'effet levier des réseaux sociaux, mis en équation par le créateur d'Ethernet, Robert Metcalfe. 3. Définition : " Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose ". 4. 5.

Lire plus vite, lire mieux Pour de nombreux jeunes, accéder aux études supérieures signifie lire beaucoup et efficacement. Car il ne s'agit pas seulement de lire, il faut aussi pouvoir réutiliser ce qu'on a lu, et donc l'avoir retenu et compris. Voici quelques ressources qui vous aideront à acquérir de bonnes pratiques de lecture. Lire plus vite Les méthodes de lecture rapide peuvent nous faire lire 5 fois plus vite qu'un lecteur moyen : on passera ainsi de 200 à 1000 mots par minute ! Commençons par effectuer un test pour évaluer notre vitesse de lecture. Vérifiez ensuite votre compréhension du texte en répndant au quiz, puis identifiez votre profil parmi ceux qui sont proposés. Lire mieux Lire vite est une chose, mais lire efficacement en est une autre. Aux Etats-Unis, un grand nombre de sites universitaires de soutien à la vie étudiante traitent du sujet de la lecture efficace. Fort heureusement, les universités québécoises connaissent aussi la méthode SQ3R et la porposent en français à leurs étudiants.

Related: