background preloader

Comment individualiser la formation dans le cadre d'un enseignement de masse ?

Comment individualiser la formation dans le cadre d'un enseignement de masse ?
Related:  La pédagogie différenciéeFormation - Enseignement du françaisarnaudhome

Pourquoi un document sur la différenciation? | La différenciation pédagogique qui soient prêtes à apprendre en même temps;qui utilisent les mêmes techniques d’étude;qui résolvent les problèmes exactement de la même manière;qui possèdent le même répertoire de comportement;qui possèdent le même profil de champs d’intérêt;qui soient motivées à atteindre les mêmes buts. En acceptant ces énoncés de base, on constate les limites d’un enseignement traditionnel. La différenciation pédagogique implique un changement de paradigme allant de l’enseignement centré sur la matière à l’enseignement centré sur l’élève. Une connaissance pointue de ces préalables est nécessaire à la réalisation d’une planification et d’une démarche différenciée. Vous trouverez, dans ce présent document, quelques définitions d’experts, les trois niveaux et les quatre dispositifs de la différenciation pédagogique, les cadres légaux et des documents complémentaires.

Mindmap pour évaluer autrement, restituer plus globalement Qui n'a pas rêvé d'une évaluation constructive, permettant aux élèves de restituer la totalité des connaissances et compétences travaillées? Qui n'a pas rêvé d'une évaluation globale et structurante permettant à l'élève de s'assurer de sa compréhension et de prendre automatiquement conscience des zones d'ombre demeurant à la fin d'un cours? Qui n'a pas rêvé d'une évaluation qui ne stigmatiserait pas mais au contraire permettrait de sortir grandi et confiant? L'introduction des tablettes dans les classes a déjà permis d'ouvrir le champ des possibles et surtout de pousser les limites usuelles des apprentissages en apportant sens, complexité et inédits[1] dans le quotidien des classes. L'évaluation ô combien décriée, stigmatisée et remise en question dans les systèmes éducatif français et internationaux, pourrait peut-être tirer parti de ce complexe inédit apporté par les tablettes. Comment? Vers une évaluation plus exigeante. Vers une évaluation plus équitable. Conclusion [2] Tony Buzan, 1971.

Mercredis du numérique - Actualités du Numérique Educatif Hauts-de-Seine Le 8 janvier dernier, Nicole Pietri, professeur d’arts plastiques au Collège Jean Racine à Viroflay a coanimé avec Xavier Aubrun une animation autour de l'utilisation du logiciel Images actives . Voici le témoignage de Nicole Pietri : "Nos élèves, baignent dans les images sans pour autant les regarder en détails, ni s’attacher à leur provenance. Nos élèves sont habitués à « étiqueter » leurs amis sur des photos publiées sur des réseaux sociaux, à écrire des commentaires...etc. Les élèves ne seraient pas déroutés par un logiciel qui permettrait d’inscrire une image dans cette logique de communication et de transformer une image stockée sur un ordinateur en une image interactive. Des textes courts et préparés en amont pour faciliter le travail, seraient intégrés sous forme de commentaires et associés à des zones de l’image. Utiliser le logiciel « Image active » place l’image dans un contexte de publication qui permet collège. in fine, une « méta image ».

Théorie des jeux La théorie des jeux est un domaine des mathématiques qui s'intéresse aux interactions des choix d'individus (appelés « joueurs ») qui sont conscients de l'existence de ces interactions. Les fondements mathématiques de la théorie moderne des jeux sont décrits autour des années 1920 par Ernst Zermelo dans l'article Über eine Anwendung der Mengenlehre auf die Theorie des Schachspiels, Émile Borel avec l'article « La théorie du jeu et les équations intégrales à noyau symétrique » et John von Neumann. Les idées de la théorie des jeux sont ensuite développées par Oskar Morgenstern et John von Neumann en 1944 dans leur ouvrage Theory of Games and Economic Behavior. Histoire[modifier | modifier le code] L'analyse du duopole d'Antoine Augustin Cournot publiée en 1838 dans ses Recherches sur les principes mathématiques de la théorie des richesses peut être considérée comme la première formulation, dans un cadre particulier, de la notion d'équilibre de Nash. Typologie[modifier | modifier le code]

Education et sciences cognitives: le coup de gueule Selon lui, beaucoup trop d’enseignants continuent d’ignorer les résultats des sciences cognitives, bien que ceux-ci soient directement pertinents pour l’enseignement, notamment mais pas seulement dans le domaine de la lecture. Il appelle de ses voeux une éducation fondée sur la preuve: l’évaluation systématique des manuels et des pratiques éducatives, comme on le fait en médecine afin de vérifier si un médicament est efficace. Voici le texte complet de l’article (dans une version légèrement différente — Le journal Le Monde a la fâcheuse habitude de déformer les textes qu’il reçoit, notamment en leur imposant des titres et sous-titres. Pour quiconque sait que « l’enfant est l’avenir de l’homme », l’enquête PISA est un véritable électrochoc.

Différencier avec ou sans le numérique L'arrivée massive des tablettes dans les classes, à la suite des ordinateurs portables et autres netbook, est accompagnée d'un discours sur la différenciation. Désormais on peut différencier parce que chacun à sa tablette et donc chacun peut travailler à son rythme. Mythe ? Réalité ? Dans les discours tenus par des enseignants menant ces expérimentations, le terme différenciation apparaît très souvent. Dans la tradition du cours collectif, l'enseignant pilote l'action du groupe et extrait de temps à autres des informations en "sondant" les élèves en les interrogeant ou en vérifiant son travail. Individualiser le suivi est-ce différencier ? Par contre différencier cela peut être, dans le même espace temps fournir des "chemins d'apprentissage" différents. D'autres enseignants ont analysé leur enseignement et se sont rendus compte qu'il reposait sur un ensemble de contenus fixes mais que ce qui était essentiel était la démarche, le processus. Bruno Devauchelle

Pour bâtir des scénarios pédagogiques intégrant les TIC Dans le domaine littéraire, un Scénario est un canevas, le plan détaillé d'une pièce de théâtre, d'un roman. Au cinéma, c'est la trame écrite et détaillée des différentes scènes d'un film, comprenant généralement le découpage et les dialogues. C'est cette démarche d'écriture et de préparation que l'on peut vouloir transposer pour en faire une méthode dans l'enseignement et la formation : un scénario devient alors un travail préparatoire où un projet (de cours, de séquence, de module) est décrit, raconté, mais aussi découpé, structuré avant d'être réalisé de façon réelle. En fait, dans l'enseignement, il y a toujours eu quelque part cet acte de scénarisation de par le fait même que l'on pense le déroulement d'une séance, la répartition horaire, l'alternance de la théorie et de la pratique, etc. Un scénario pédagogique est en conséquence un document structuré décrivant : Scénario d'apprentissage et scénario d'encadrement Granularisation et design pédagogique

Compétences : chercheurs et praticiens parlent-ils de la même chose La question des compétences dans la scolarité obligatoire en France fait apparaître un décalage significatif entre la reconnaissance officielle de la notion dans le socle commun, son succès relatif auprès de nombreux enseignants et acteurs éducatifs et le faible intérêt que lui porte la recherche en éducation. Il y a en effet bien peu de travaux de recherche sur la question des compétences dans l’enseignement en France. Une requête sur Google Scholar avec les termes « compétence éducation » montre que l’écrasante majorité des travaux cités émane d’auteurs canadiens, belges ou suisses. Au delà de ce constat élémentaire, on peut surtout s’interroger sur la différence entre l’usage du terme par les acteurs éducatifs et sa perception par les chercheurs. Les compétences investies par les acteurs de l’éducation En France, une grande part des acteurs éducatifs qui ont tenté d’explorer ce qu’on recouvre par l’approche par compétences ne l’a pas fait pour obéir à des injonctions ministérielles.

LaTeX Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Latex. Logo LATEX, composé avec LATEX. LaTeX, prononcé /la.tɛk/, est un langage et un système de composition de documents créé par Leslie Lamport en 1983[1],[2]. Plus exactement, il s'agit d'une collection de macro-commandes destinées à faciliter l'utilisation du « processeur de texte » TeX de Donald Knuth. Le nom est l'abréviation de Lamport TeX. Le moteur actuel (2014) de LaTeX est PdfTeX mais ses limites, notamment concernant le traitement des textes Unicode, ont entraîné l'adoption officielle de LuaTeX comme futur successeur. La notation LaTeX pour les formules mathématiques est très utilisée, c'est d'ailleurs celle qui a été intégrée à MediaWiki. Prononciation[modifier | modifier le code] LaTeX se prononce habituellement [latɛk] par les francophones ; plus rarement, le « X » final est prononcé comme une consonne fricative vélaire sourde. Principe[modifier | modifier le code] – O'Reilly Media ; – MediaWiki ;

Related: