background preloader

Université d'automne : « Analyse de pratiques et professionnalité des enseignants » - Posture de formateur et analyse des pratiques

Université d'automne : « Analyse de pratiques et professionnalité des enseignants » - Posture de formateur et analyse des pratiques
Jean-Luc de Saint-Just, formateur de travailleurs sociaux, Afpe de Saint-Brieuc Pour vous permettre de me situer, je travaille comme formateur d'éducateurs spécialisés dans un centre de formation et, depuis huit ans, j'anime des groupes d'analyse de pratiques. En outre, j'anime depuis deux ans la Commission nationale sur la formation et la recherche en éducation spécialisée, qui est entre autre l'occasion d'échanges sur le thème de l'analyse des pratiques. Je prépare par ailleurs une thèse sur l'analyse des pratiques dans la formation initiale des éducateurs spécialisés, où je m'interroge plus particulièrement sur la place du sujet dans les processus de recomposition de l'idéal du moi et du moi idéal des étudiants. Il me semble important de préciser, que cette intervention relèvera plus du questionnement que soulève la pratique d'animateur de groupe d'analyse de pratiques et de formateur, qu'une prétention à apporter des réponses ou une succession de recettes quand à cette pratique. Related:  charbonniereÉvaluer sa pratiqueÉvaluer sa pratique

Université d'automne : « Analyse de pratiques et professionnalité des enseignants » - Sommaire Université d'automne : « Analyse de pratiques et professionnalité des enseignants » Les actes de ce séminaire sont publiés par la direction de l'Enseignement scolaire en collaboration avec le CRDP de Versailles dans la collection Les Actes de la DESCO. Ouverture - Martine Le Guen, sous-directrice des actions éducatives et de la formation des enseignants à la DESCO L'analyse de pratiques en question L'analyse de pratiques dans le discours de la formation - Suzanne Nadot, maître de conférences, IUFM de l'académie de VersaillesPosture de formateur et analyse des pratiques - Jean-Luc de Saint-Just L'enseignant en situation La question de l'identité professionnelle des enseignants Bibliographie

« Formateurs : la posture est aussi importante que le message » Les formations de formateur se distinguent avant tout par leurs contenus : il s’agit moins, en effet, de prodiguer des connaissances que d’expliquer comment animer un groupe et comment faire vivre une parole. En d'autres termes, délivrer à la fois des savoirs et des savoir-faire. Alors que les formations de formateur se sont toujours distinguées par leur public particulier, qui induit des apprentissages tout aussi spécifiques, plusieurs évolutions du moment rendent encore plus complexe cet enseignement. Selon Sylvestre Perrault, Directeur des opérations chez Demos qui propose un catalogue d’une trentaine de cursus dédiés dont un cycle certifiant de 11 jours, « on dénombre plusieurs grands facteurs d’évolution : Un nouveau public, de nouvelles façons d’apprendre, et des nouvelles technologies qui influent sur toute la pédagogie. » Le principe de « formation-action » Antoine Teillet

Formation des formateurs - Réseau national La formation de formateurs, levier de la refondation de l'École Pour le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, il s'agit de constituer un réseau national de formateurs de formateurs à la hauteur des enjeux de la refondation de la formation des enseignants et de la création des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation. C'est pourquoi la participation des délégations académiques (responsables académiques de formation, conseillers en formation, inspecteurs, formateurs du premier et du second degrés) revêt un caractère stratégique et mérite d'être faite sur la base de l'engagement pérenne des personnels participants. Une reconnaissance de la spécificité des missions du formateur Les textes de la certification au BO du 23 juillet 2015 Les textes de mise en oeuvre de la certification font l'objet d'une parution au bulletin officiel n° 30 du 23 juillet 2015. Le CAFIPEMF : un certificat d'aptitude spécialisé pour les enseignants du 1er degré

Le formateur et l'évaluation de la formation Bonnes ou mauvaises appréciations : quel apport pour le formateur ? Les bonnes appréciations sont bien sûr un motif de satisfaction pour le formateur ! Cependant, il convient de ne jamais baisser la garde et de considérer que chaque nouvelle session amène les mêmes enjeux et la même obligation de qualité et doit être appréhendée comme une « première ». En ce qui concerne les mauvaises appréciations, au-delà de son premier sentiment (de refus, de désintérêt…) le formateur doit savoir analyser les raisons qui ont autorisé les participants à faire connaître leur mécontentement. Si la formation ne répond pas aux besoins réels des apprenants, il y a lieu de redéfinir les objectifs de la formation avec le service formation commanditaire de la session. Il n’est pas exclu que la demande ait été mal formulée ou mal traduite amenant ainsi à définir un contenu inadapté. Les carences du formateur peuvent être dues à plusieurs facteurs : En tout état de cause, le formateur doit faire son autocritique…

Formateur : Comment évaluer une bonne formation ? Si le groupe n’a pas appris… le formateur n’a pas formé Aussi doit-il mesurer auprès du groupe en formation la manière dont son instruction est reçue. « L’esprit de mesure » doit devenir une des caractéristiques principales du formateur efficace : non seulement mesure en fin de séance, mais aussi mesure permanente pendant la séance. Un simple regard sur l’ensemble du groupe constitue déjà un moyen de mesure du degré d’attention avec lequel la séance est suivie. Avec plus de précision, les questions permettent de vérifier à la fois l’attention et la compréhension des formés. L’activité même du groupe, prévue et organisée dans le cadre de la séance, est le meilleur moyen pour le formateur de mesurer son efficacité. La formation vue par le groupe : motivation et intérêt Pour le groupe, la formation est une activité par laquelle il s’adapte, avec l’aide d’un formateur, à sa future fonction. Nul n’apprend s’il n’en a le désir Nul n’apprend sans effort

OBSERVER-ANALYSER-EVALUER - FORMATEUR * Réfléchir entre pairs dans un groupe d’analyse de pratiques : se distancier, modéliser son action,poursuivre son processus de questionnement et de formation. Groupes d'Analyse de Pratiques Professionnelles (GFAPP). Les "GAPP" sont des dispositifs basés sur l'analyse, en groupes restreints, de pratiques professionnelles vécues à partir d'un récit différé. Les objectifs des GAPP dont le principe majeur est celui d'une formation à l'analyse par l'analyse, sont à plusieurs niveaux et en synergie. En premier lieu il s'agit d’aider un acteur professionnel engagé à y voir clair à propos de la situation singulière qu'il présente : rendre plus intelligible un vécu, le sien, sans pour autant lui apporter des réponses ou lui donner des conseils. En même temps ce dispositif permet à des acteurs (les autres participants du groupe) non impliqués dans cette situation : Les GAPP reposent sur trois principes (volontariat, confidentialité, assiduité) et sur : – Une animation-régulation par un animateur.

Animer un groupe d’analyse de pratiques L’animation de ce type de dispositif est compliqué par de nombreux choix à faire, par la charge émotionnelle et la responsabilité du groupe à assumer. Ici, l’exemple du Groupe d’entrainement à l’analyse de situation éducative (Gease). « Faire le deuil de la maitrise et de la toute-puissance » (Philippe Perrenoud, Développer la pratique réflexive dans le métier d’enseignant, ESF, 2001) Définition du rôle de l’animateur dans un Gease Penser « formation » plus qu’écoute, discussion ou recherche de solutions Sensibiliser à la complexité ou à l’hypercomplexité Faire procéder à une lecture plurielle Faire penser à partir de l’apport des sciences humaines ​L’identité de l’animateur Fonctions et compétences du formateur S’appuyer sur des « savoirs théoriques »Jean-Marie Barbier (dir.) Avant de commencer un Gease Le choix du narrateur ou de la situation Le Gease se fait en quatre temps + un (exposition, exploration, interprétation, réaction puis méta-Gease). Première phase : l’exposition Le méta-Gease

Donner aux RASED les moyens de leurs missions au nom de la commission des finances (1) sur les réseaux d'aidesspécialisées aux élèves en difficulté (RASED), Par MM. Thierry FOUCAUD et Claude HAUT, Sénateurs. Mesdames, Messieurs, La réussite éducative de tous les élèves figure au coeur des ambitions de l'éducation nationale et nécessite une action dès le plus jeune âge. Toutefois, entre 2008 et 2012, les 77 000 suppressions de postes dans l'éducation nationale n'ont pas épargné les RASED : quelque 5 000 postes de RASED ont disparu, au détriment de la qualité de l'enseignement pour les enfants qui en avaient pourtant le plus besoin. Lors de l'examen du projet de loi de finances initiale pour 2012, vos rapporteurs spéciaux avaient déjà souligné la priorité à accorder aux RASED, en observant que la mobilisation à travers la France avait alors permis de maintenir une partie des postes menacés. A cet égard, ils ont utilisé les réponses au questionnaire qu'ils avaient adressé au ministère de l'éducation nationale. 1. 2. 3. 4.

Évaluation des formations Nous vous proposons le dispositif d'évaluation des formations le plus complet. La formation est un investissement clé pour la compétitivité des entreprises, son évaluation doit alors apporter les réponses aux questions suivantes. Pourquoi investir en formation ? Un dispositif complet d'évaluation de l'efficacité de la formation Nous avons toujours évaluer la satisfaction des participants et l’utilité perçue de la formation suivie. Nous vous proposons d'aller plus loin en démontrant l’efficacité des formations sur les changements des comportements professionnels. La démarche globale utilisée pour mesurer l'efficacité de vos actions de formation est basée sur : la satisfaction du participant les acquis le transfert des acquis le ROE (retour sur les attentes). L'évaluation de la satisfaction du stagiaire A l'issue de nos formations, en Inter comme en Intra, une évaluation dématérialisée est envoyée au participant. Un questionnaire distribué dès la fin de la formation ne suffit pas.

Animer des groupes d'analyse des pratiques pédagogiques, suivre , accompagner et évaluer ces pratiques,tel est le role assigné au formateur en situation de formation. Mais, il faut noter également que cette tache n'est pas à l'abri de certains enjeux liés au renversement du rapport au savoir entre formateurs et formés. Saint Just s'interroge en effet sur la posture à adopter par le formateur en situation de formation face aux formés,laquelle posture se situerait au niveau du renversement du role de celui qui sait à celui qui est supposé savoir. by lopsiwamairama Apr 17

Related: