background preloader

Pour transformer les contraintes en données : EMOFF.

Pour transformer les contraintes en données : EMOFF.
Continuons notre progression dans l’univers stratégique. Au début est la finalité exprimée en valeurs ajoutées pour les parties prenantes, décrite dans le billet précédent. Elle façonne l’identité supposée assurer la maximisation des profits des entreprises privées et l’optimisation des services rendus aux usagers, au moindre coût , dans les organisations publiques. Néanmoins les entreprises ne sont pas des îlots isolés au milieu de la société, surtout celles qui opèrent sur toute la planète. Les dirigeants dont la vocation est de vouloir et choisir se doivent d’insuffler une dynamique pro-active tout en intégrant les données de leur environnement. Par exemple les évolutions des attentes des clients et usagers, les offres concurrentes, les nouvelles lois et réglementations, les bifurcations technologiques, les mouvements sociaux et politiques…Autant de paramètres apparemment contraignants. 1-En quoi cette donnée est-elle pour nous une menace ? 2-En quoi est-elle une opportunité ?

http://blogs.lentreprise.com/le-management-dans-tous-ses-etats/2012/04/25/pour-transformer-les-contraintes-en-donnees-emoff/

Related:  Diagnostic concurrentiel et étude de marchéorganisations apprenantes et approche systémiquecoopération intelligence collective

004. La Connaissance du Marché La connaissance du Marché Le Marché Au sens économique, le Marché est le lieu de rencontre de l’offre et de la demande. Il est donc un mécanisme grâce auquel un individu éprouve un besoin de trouver le produit susceptible de satisfaire son besoin. Au sens commercial, le marché comprend tous l’environnement d’un produit ou d’une entreprise (les fournisseurs, les clients, les banques, l’état,…). Le marché est également l’ensemble des consommateurs d’un produit sur un territoire géographique délimité et un laps de temps précis. systémique J’accompagne des managers depuis plus de trente ans et une histoire récurrente m’est narrée par nombre d’entre eux. Ils se plaignent d’avoir une « brebis galeuse » au sein de leur équipe. Ces histoires révèlent cinq constantes. Voici comment elles sont énoncées par les managers concernés. L’équipe fonctionne bien et est efficace, c’est dommage que l’un de ses membres ne soit pas aussi sérieux que les autresC’est toujours le même qui pose problème : retards répétés, contestations lors des réunions, non respect des procédures ….J’ai l’impression que les autres membres de l’équipe me reprochent de ne rien faire pour résoudre ce qu’ils considèrent comme une injustice a leur égard, eux qui travaillent correctementJ’ai peur que le comportement de la » brebis galeuse » dégénère et que son exemple fasse école auprès des autresSi seulement je m’en débarrassais en le mutant ou l’excluant, tout marcherait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Portons un regard systémique sur cette situation.

L'analyse SWOT: 10 conseils pour la réussir Comment bien réaliser l’analyse SWOT (Strenghs, Weaknesses, Opportunities, Threats)? Bien connue des marketeurs et incontournable dans tout plan marketing et dans tout dossier d’opportunités, d’innovation ou plan de lancement de produit nouveau, le SWOT est le pivot entre l’analyse et la prise de décision marketing. Voici 10 conseils utiles pour optimiser cette analyse: swot, shutterstock 1- Distinguer l’Externe de l’Interne Les faits externes sont ceux qui expliquent le marché et son environnement.

Les 5 (+1) forces de Porter Le modèle des cinq forces concurrentielles de Porter est un outil d’analyse stratégique de l’environnement concurrentiel d’une entreprise. L’auteur, M.E. Porter, part du postulat selon lequel la “performance” de l’entreprise dépend de sa capacité à affronter, influencer et résister aux pressions de sont environnement concurrentiel. En effet, l’objectif principal d’une entreprise doit être d’obtenir un avantage concurrentiel sur son marché, ce qui se mesure in fine par sa capacité à générer du profit (sa performance). Ce modèle a pour but de permettre d’identifier les forces en présence dans l’environnement concurrentiel et leurs intensités, d’adapter sa stratégie pour obtenir un avantage concurrentiel et ainsi, de réaliser des profits supérieurs à la moyenne du secteur. Les cinq forces concurrentielles de Porter

Les apports de Henri Mintzberg L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations Dominique GROOTAERS, Le GRAIN asbl, 14 décembre 2005 Henry Mintzberg est une figure de référence internationale dans le domaine de la sociologie des organisations. Les modèles qu’il a élaborés permettent de mieux comprendre le fonctionnement d’une organisation. Le canadien Henri Mintzberg est apparu depuis les années 70 et 80 comme le théoricien de référence dans le domaine de l’analyse des organisations. Mintzberg s’est nourri du concept moderne de système qui est né dans les années 40 et l’a intégré dans son étude des organisations, initiant ainsi le courant systémique en sociologie et management.

Pourquoi le brainstorming ne fonctionne pas Atlantico : Une expérience menée dans le Minnesota avec les employés d'une agence publicitaire a mis en compétition des équipes de quatre avec des personnes isolées, sur un même problème. Ces dernières ont apporté deux fois plus de solutions que les groupes, et celles-ci ont été jugées plus "réalisables" et "effectives". D'autres études sont allées dans le même sens par la suite. Comment l'expliquer ? Mehdi Moussaïd : L'expérience consistait à confronter deux types de groupes : d'un côté des groupes qui fonctionnaient selon les principes du brainstorming, de l'autre des personnes isolées dont les résultats ont ensuite été agrégés (une formule en deux étapes, donc, contrairement à la première).

Pestel & Forces concurrentielles PORTER Introduction : On ne peut concevoir l’entreprise comme une entité isolée du milieu dans lequel elle agit. L’entreprise doit surveiller en permanence son environnement car, d’une part, elle s’intègre dans cet environnement et, d’autre part, elle agit sur ce même environnement. L’entreprise peut être influencée par son environnement de manière positive (opportunités environnementales) ou de manière négative (contraintes environnementales). L’entreprise doit surveiller de manière permanence l’évolution des marchés, l’évolution de la concurrence et des technologies. L'approche systémique Cours no 10: Le point de vue systémique et communautaire Distinguer ces approches des autres et en intégrer certains concepts L'approche systémique L'approche systémique se distingue des autres approches par sa façon de comprendre les relations humaines. En effet, la personne n'est pas le seul élément analysé dans la démarche. L'intervenant accorde aussi une importance aux différents systèmes dont elle fait partie (familial, professionnel, social, etc.).

Identifiez le sens des 9 types d’objections Loin d’être un frein, les objections rencontrées au cours du processus de la relation dessinent l’attitude de l’interlocuteur et son orientation. L’objection exprime un type de résistance et nous allons décrypter son intention. Dans la série « Les 9 clés de la Personnalité » article 24/41 Les origines des objections Les 5 forces de Porter L'analyse des 5 forces de porter permet de simuler une situation de concurrence. Elle se rapproche d'autres mathodes telles que l'analyse PEST mais se concentre plutôt sur un seul DAS (Domaine d'Activité Stratégique). plutôt que sur un produit ou une gamme de produit. Quelles sont ces 5 forces (menaces) ? - L'intensité de la concurrence

L'approche systémique - Anableps Par pcy, le mercredi 27 janvier 2010 à 11:52 | Systémique L’approche systémique permet de mieux envisager le monde de façon globale, de fixer des objectifs précis et réalistes, et d’éviter certaines erreurs dans la prise de décision. Elle ouvre à d'autres logiques plus efficaces pour résoudre des problèmes complexes. En facilitant la modélisation des systèmes complexes et en s'appuyant sur une vision dynamique de la réalité, elle bouleverse les modes de pensées traditionnels et induit l'émergence d'une nouvelle vision d'entreprise et de nouvelles pratiques de management favorisant l'innovation et la performance du travail en réseau. D’un point de vue systémique, une entreprise est un système, c’est-à-dire « un ensemble d'éléments en interaction dynamique, organisés en fonction d'un but » (Joël de Rosnay, Le Macroscope, 1975).

Ses outils - Université du Nous Outils et bien commun L’UdN a choisi de mettre au bien commun tout le fruit de sa recherche et sa production. Elle oeuvre ainsi en cohérence avec ses valeurs et sa raison d’être en offrant à l’humanité la possibilité de s’emparer pleinement ce qu’elle souhaite partager, en permettant ainsi la pollénisation de ses pratiques. De ce fait elle a choisi d’apposer sur toutes ses productions la licence créative commons CC-BY-SA.

Related: