background preloader

The ThingBox Project

The ThingBox Project

http://thethingbox.io/

Related:  Objets Connectés / France - EuropeRaspberryInternet of Things

Busit, le service IFTTT à la francaise, annonce de nouveaux partenariats au #CES2015 Si vous vous intéressez à la domotique, vous connaissez sans doute le service IFTTT, qui permet d’interconnecter ensemble des services web, mais également des objets connectés, qui normalement ne savent pas communiquer ensemble. Allumer par exemple une ampoule Philips Hue sur détection d’un mouvement par un capteur Wemo, etc… Mais savez vous qu’un service français existe, encore plus puissant ? Tablettes, voitures, dispositifs médicaux, réseaux sociaux, applications… de plus en plus d’objets et de services connectés au Web rythment aujourd’hui notre quotidien. Le problème: tous ces objets et services ne savent pas communiquer ensemble. C’est un problème récurrent dans notre domaine, en effet. S’ils pouvaient communiquer entre eux, il serait possible d’analyser et utiliser les données des différents services et objets pour encore faciliter la vie de l’utilisateur.

Vocalys Vocalys dans Entreprendre ! 25 Novembre 2014 Trophée des EIPs : Résultat 23 Novembre 2014 LoRaWAN : le nouveau protocole LoRa pour l’Internet des objets A l’occasion du CES qui s’est tenu à Las Vegas la semaine dernière, les opérateurs télécoms ont annoncé la constitution de LoRa Alliance, un consortium mondial autour de l’internet des objets. Porté par de nombreux acteurs comme Cisco (aussi membre de l’AllSeen Alliance) ou IBM, la LoRa Alliance rassemble notamment Semtech, Actility, Bouygues Telecom, Eolane, FastNet, IMST, Kerlink, KPN, Microchip Technology, MultiTech, Proximus, Sagemcom, SingTel et Swisscom. L’alliance ainsi formée vise à permettre aux réseaux régionaux (dits WAN) de s’appuyer sur une connectivité longue-portée bi-directionnelle à faible consommation pour connecter des millions d’objets connectés de manière économique. A l’occasion de cette annonce, nous avions recueilli la réaction de Thomas Nicholls de Sigfox, sur les terrains de concurrence avec la technologie du français, qui développe rapidement son propre réseau, jusqu’en Californie.

Busit, la plateforme pour connecter notre vie numérique - Le Frenchy IFTTT Killer La plateforme d’automation à la française qui a de sérieux arguments face à IFTTT Tous les geeks et autres early adopters équipés d’objets connectés connaissent le service californien IFTTT. Pour les non initiés, IFTTT (If This Then That) est une plateforme qui permet de programmer des actions entre des services et des objets en fonction d’événements liés à notre activité digitale. Par exemple, l’utilisateur peut se logger avec ses réseaux sociaux et avec ses différents comptes liés à ses objets connectés, et grâce à ces connexions, il est possible de configurer des scénarii comme : allumer les ampoules Hue de la maison lorsque l’on a une nouvelle notification Facebook,envoyer un mail quand un nouveau post est disponible sur un flux RSS,mettre à jour son poids dans l’app UP ou Misfit lorsque que l’on se pèse avec sa balance connectée Withings,poster son activité physique sur Twitter lorsque l’on a atteint ses objectifs journaliers,et les combinaisons son presque illimitées…

La cité des objets connectés à Angers verra le jour en Janvier 2015 Invitée dans le cadre du premier Congrès des objets connectés qui se déroulait à Paris, Axelle Lemaire en a profité pour annoncer le lancement de la cité des objets connectés d’Angers en marge du CES 2015. Dans son discours d’ouverture du Congrès des objets connectés organisé par L’Usine Digitale, à Paris, ce mercredi 10 décembre, Axelle Lemaire, secrétaire d’état en charge du numérique a annoncé que la Cité des objets connectés serait lancé en janvier 2015 pendant le CES, le grand show de l’électronique grand public de Las Vegas. Depuis son annonce, le 18 juin 2014 dans le cadre du Plan Objets Connectés (emmené par Eric Carreel, fondateur de Withings) on avait peu entendu parler de la cité des objets connectés qui sera créée à Angers (Maine-et-Loire). Pour rappel, ce projet avait été lancé par Arnaud Montebourg en 2013 et validé en milieu d’année dans le cadre du plan de la « nouvelle France industrielle ».

La cité des objets connectés - la Nouvelle France Industrielle Le programme de la “Nouvelle France industrielle” a été lancé il y a un an et les premiers résultats commencent à être observé. Ce programme soutient 34 filières d’avenir, à fort potentiel de croissance afin de porter des projets ambitieux et innovants. La cité des Objets connectés : un projet collaboratif soutenu sur Angers… Utiliser la Raspberry Pi pour de la vidéo-surveillance en ligne ! Aujourd’hui, nous allons parler de sécurité physique et plus précisément de surveillance vidéo et de diffusion de vidéo-surveillance en ligne et en direct (bref du streaming). Vous ne vous êtes jamais demandé, « mais que se passe-t-il actuellement chez moi ? », un voleur ? Un incendie ? Un bébé qui sort de son lit ? Eh bien avec la Raspberry Pi, il est possible de le savoir en mettant en place de la vidéo surveillance accessible depuis internet.

Sigfox et Texas Instruments s’allient pour optimiser les performances M2M L’opérateur du réseau mondial dédié à l’Internet des Objets Sigfox et Texas Instruments, leader des solutions de connectivité sans-fil à basse consommation, annoncent leur collaboration pour optimiser les performances et la capacité du réseau de connectivité longue portée pour les objets connectés. Nous vous en parlons régulièrement, Sigfox est le premier réseau M2M international pour les objets connectés, offrant une solution de connectivité rentable, longue portée et basse-consommation dédiée à l’internet des objets. La société toulousaine annonce aujourd’hui avoir conclu un accord de partenariat avec Texas Instruments, géant de l’électronique basé à Dallas (Texas) pour augmenter les déploiements d’objets connectés utilisant les fréquences inférieures à 1 GHz. Le réseau M2M de Sigfox : Ces bandes de fréquences libre de droit sont utilisées par Sigfox pour faire communiquer des milliers d’objets connectés qui n’échangeant que de petits messages, plusieurs fois par jour.

Faire de la vidéo surveillance avec son Raspberry pi [vc_column_text]Ca parait un peu impressionnant à première vue, mais oui on peut faire de la vidéo surveillance avec son Raspberry pi. Vous savez surement que le marché des packs d’alarmes de protection et des caméras de surveillance se multiplient ,le prix moyen pour une caméra de surveillance pour domicile est à peux près de 70-80€ ce qui fait quand même un peu cher surtout si on veut en prendre plusieurs. Avec un Raspberry pi et une webcam ont peut facilement obtenir une bonne caméra de surveillance, je vais dans ce tutoriel vous guider pour que vous puissiez le faire. Alors, avant de commencer il vous faudra : Si vous avez tout ça, on peut commencer Alors, tous d’abord ouvrez un terminal ou connecter vous en ssh au Raspberry pi, comme vous voulez.

SMOCKEO - Détecteur de fumée connecté à vos habitudes Transformez vos bâtiments en plateforme de services Qui est INTENT TECHNOLOGIES? Intent Technologies est un éditeur indépendant de services numériques innovants ciblant les marchés de l’habitat, du bâtiment et de la ville intelligente. Nos clients sont à la fois les opérateurs urbains (bailleur privé, public, social, collectivité, foncière, syndicat de copropriété, etc.), les fournisseurs de services (énergie, multi-technique, maintien à domicile, mutuelle, ascenseur, sécurité, eau, etc.) et les fournisseurs d’équipements et d’objets connectés.

Kerberos.io : vidéosurveillance pour Raspberry Pi - MagdiBlog La vidéosurveillance est un sujet qui intéresse beaucoup de monde. Alors que les solutions « clé-en-main » vendues sur le marché nécessitent un budget élevé, de nombreux projets plus abordables ont vu le jour avec l’avènement du Raspberry Pi. Dans l’article Système de vidéo-surveillance abordable avec des Raspberry Pi je vous expliquais comment réaliser un système de vidéosurveillance sur mesure avec plusieurs Raspberry Pi.

Related: