background preloader

Choisir ses outils de curation web

Choisir ses outils de curation web
Diigo, Netvibes, Pearltrees, etc. Ces plates-formes de favoris existent depuis plusieurs années, mais font leur grand retour avec la curation web (lire notre article « La curation… Kezako ? » du 12 avril 2011). Elles ont été rejointes par des petits nouveaux comme Scoop.it, Storify ou Paper.li. Tous ces outils font désormais partie de la grande « famille » des outils de content curation (plus de 50 au total). Si leur finalité reste sensiblement la même – sélectionner, qualifier et partager de l’information sur le web – leur usage diffère parfois. Les agrégateurs de flux RSS pour la veille Les (+) populaires : Netvibes, Google Reader, MonYahoo! Il est possible de suivre la globalité ou une rubrique précise d’un site mais pas d’isoler des articles. Dans quels cas les utiliser ? Les marque-pages pour le stockage En un clic, vous bookmarkez votre article, lui ajoutez un descriptif, des tags et le rangez dans une catégorie de votre base sans quitter votre page. Dans quels cas les utiliser ?

http://editoile.fr/choisir-ses-outils-de-curation-web/

Related:  La curation ?

La curation… kesako ? La curation est le mot à la mode en 2011. Si vous n’en avez pas encore entendu parler, cela ne va pas tarder ! Désormais on ne veille plus… on « cure » le Web. Une façon de qualifier l’information pour éviter de se noyer au milieu des quelque milliards de pages référencées sur Google. Fait pour durée ou phénomène de mode ? Qu’est-ce que la curation ? Les grandes écoles et universités à l'assaut des réseaux sociaux - Universités Nouvelle source d'information et de dialogue avec les étudiants... les écoles et universités prennent la parole sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont devenus une mine d’informations sur les établissements d’enseignement supérieur, de plus en plus nombreux à y être présents et surtout actifs. Les grandes écoles sont en passe de devenir des pros du twitt et du tag. Les unes après les autres, elles investissent les réseaux sociaux car ils sont souvent considérés comme les outils des 18/25 ans, et donc des candidats potentiels à l’intégration de ces établissements.

curation Fondé en décembre 2009 par Patrice Lamothe, Pearltrees n’en finit pas de s’étendre sur le net. Réunissant au départ quelques centaines de geeks, cet outil de « curation », est désormais visité par plus d’un million d’internautes par mois, tandis que plus de 350 000 personnes contribuent à son enrichissement. Pour comprendre le succès grandissant de Pearltrees, je me suis entretenu avec Antoine Msika. Diplômé de l’EDHEC Business School de Lille en 2009, il est depuis Juin 2010 le Community Manager français de Pearltrees. "Cultiver ses intérêts"

La diffusion plus importante que la collecte La veille est souvent présentée en un cycle en 4 étapes : définition des objectifs, collecte, analyse et diffusion. La collecte fait l’objet de nombreux articles (surtout au niveau outil), mais il arrive parfois de ne pas assez mettre l’accent sur la diffusion (enfin, au-delà de l’outil encore une fois). Allons plus loin en partant de ce postulat : et si la collecte d’informations, et encore plus d’opinions, devait être pensée en fonction de la diffusion et non des capacités de collecte et de traitement ?!... Tout d’abord, concentrons nous sur la veille en e-réputation (et/ou d’opinions) qui, comme le souligne Christophe, diffère souvent en terme de fonctionnement et d’objectifs de la veille dite stratégique (concurrentielle, brevets, juridique, etc.). De plus, et il est toujours intéressant de le rappeler, l’information devient stratégique par son utilisation (elle ne l’est pas par nature) et une veille doit servir d’appui à une prise de décision.

14 outils en ligne pour une veille professionnelle sur les réseaux sociaux Pour qui s’intéresse aux modes de communication numérique innovants, le blog SIGLab (Service d’information du Gouvernement) est une mine d’informations sur la communication publique et institutionnelle, plus particulièrement sur les modes stratégiques afin d’envisager une veille spécifique et les réseaux sociaux pour un projet. Ainsi, dans la rubrique Ressources, on s’intéressera à deux dossiers récents qui permettent d’identifier des outils en ligne performants pour mener à bien une communication numérique pensée et mise en oeuvre avec qualité : Le kit du veilleur dans la jungle des Internets

Curation de contenu La curation de contenu (étymologiquement du latin curare : prendre soin et de l'anglais content curation ou data curation) est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. La curation est utilisée et revendiquée par des sites qui souhaitent offrir une plus grande visibilité et une meilleure lisibilité à des contenus (textes, documents, images, vidéos, sons…) qu'ils jugent utiles aux internautes et dont le partage peut les aider ou les intéresser. La curation est également une manière rapide et peu coûteuse d'alimenter un site sans produire soi-même de contenu. Le contenu ainsi mis en avant permet non seulement d'alimenter le site — même si dans la plupart des cas le site renvoie sur la source originale — mais également d'obtenir un meilleur référencement du site de curation par les moteurs de recherche. Historique[modifier | modifier le code] Le terme curation est un néologisme en français.

Réseaux sociaux : Path, 50 amis et puis c'est tout Nouveau réseau social fraîchement arrivé sur le Web, Path part d'un postulat à contre-courant de la concurrence : limiter le nombre de contacts associé à un profil pour renforcer les liens entre l'utilisateur et ses « amis ». Co-fondé par le créateur de Napster Shawn Fanning et Dave Morin, ancien de Facebook, Path se base sur une étude menée par Robin Dunbar, professeur de psychologie évolutionniste à l'université d'Oxford. « Il a laissé entendre que le nombre maximum de relations sociales que le cerveau humain est capable de supporter à un moment donné est de 150 » commente sur le blog du site Dave Morin. « Les recherches de Dunbar montrent également que les relations personnelles tendent à s'étendre d'un facteur 3. Donc nous pouvons considérer 5 personnes comme étant des amis proches, et 20 avec lesquels on entretien des contacts réguliers. 50 est, en gros, la frontière de nos réseaux personnels ».

Comparatif des plates-formes de curation Comparateur collaboratif S'inscrire Se connecter Déconnexion Mon Espace - Plates-formes de curation Internet > Communications > Curation J'aime 28 oct. 2020 23:33:04

Related: