background preloader

Les impôts en Europe

Les impôts en Europe
Les systèmes fiscaux dans l'Union européenne diffèrent grandement d'un pays à l'autre. Il est néanmoins possible d'en comparer quelques éléments communs. Voir aussi : comparatif sur les taux de TVA pratiqués en Europe Le comparatif ci-dessus présente dans les 28 Etats membres les recettes fiscales en pourcentage du PIB, les taux maximums d'imposition sur le revenu et le taux normal de TVA en Europe. Total des recettes fiscales de l'Etat En 2012, les recettes fiscales dans l'Union européenne ont augmenté pour atteindre 39,4 % du PIB, contre 38,8% en 2011. Entre 2011 et 2012, les plus fortes hausses de la charge fiscale globale par rapport au PIB ont été enregistrées en Hongrie (de 37,3 à 39,2 %), en Italie (de 42,4 à 44 %), en France (43,7 à 45 %) et en Grèce (32,4 à 33,7 %). Les PECO (pays de l'Europe centrale et orientale, qui ont rejoint l'Union européenne en 2004 et 2007) font toujours partie des Etats percevant le moins de recettes fiscales en comparaison du PIB.

http://www.touteleurope.eu/actualite/les-impots-en-europe.html

Related:  Enseignement Moral et CiviqueFiPurobin06

OPEX Des militaires français sont engagés dans ce que l’on appelle les Opex, les opérations extérieures. Il s’agit d’interventions des forces militaires françaises en dehors du territoire national. Elles se déroulent en collaboration avec les organisations internationales (l’ONU et l’OTAN) et les armées locales. Le chef d’état-major des armées (CEMA) est responsable de l'emploi et de l’organisation des forces armées et assure le commandement des opérations militaires, dont les opérations extérieures. Face à la menace terroriste, Hollande renforce le budget de la défense Entre impératifs sécuritaires et nécessités budgétaires, le président a donc personnellement tranché, et a tenu à le mettre en scène. « La sécurité, la protection, l'indépendance sont des principes qui ne se négocient pas », a expliqué François Hollande pour évoquer l'arbitrage qu'il a personnellement présenté, mercredi 29 avril au matin, à l'issue d'un conseil de défense auquel étaient également conviés les ministres de l'économie et des finances, Emmanuel Macron et Michel Sapin. L'opération Sentinelle est pérennisée. « En 2015, les crédits du ministère de la défense, les 31,4 milliards, (…) sont sanctuarisés. Ce sont des crédits budgétaires, sans aucun appel à des ressources extérieures », a indiqué M. Hollande, signifiant par là que l'armée n'aura pas recours à des sociétés de projet.

Qui paie des impôts en France ?  - Les ressources de l'Etat Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Tous les agents économiques (personnes physiques ou morales participant à l’activité économique) paient des impôts en France. Les agents économiques payant des impôts sont appelés des redevables, tandis que les contribuables sont ceux qui supportent effectivement la charge de l’impôt. Ainsi pour la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), le redevable est l’entreprise qui verse le montant de la TVA au Trésor public, le contribuable étant le consommateur qui achète les produits ou services de cette entreprise à un prix incluant le montant de la TVA. Les ménages paient :

Le vote obligatoire changerait-il quelque chose ? Le député socialiste Philippe Doucet propose, à l'image de la Belgique ou de l'Australie, de rendre obligatoire le vote. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Madjid Zerrouky « Un apartheid territorial, social, ethnique » est à l'œuvre dans les quartiers populaires. Au lendemain des attentats de Paris, le premier ministre, Manuel Valls, avait voulu frapper un grand coup et rompre avec un discours convenu sur les banlieues. Alors que M.

Politique & Société - Les Echos.fr Le temps presse. Les collectivités victimes des emprunts toxiques ont jusqu’au 29 avril au soir pour déposer une demande d’aide auprès de Bercy afin de bénéficier du fonds de soutien mis en place en 2014. Face à l’aggravation de l’écart de taux entre l’euro et le francssuisse qui alourdit les échéances, le gouvernement a décidé, en février, de doubler le montant de ce fonds à 3 milliards d’euros sur quinze ans. Initialement fixé à 45 %, le taux maximal d’aide a été relevé à 75 %. Objectif : aider les communes et les départements les plus fragiles ou les plus endettés et éviter que les procès s’accumulent entre les banques et les élus. Des aides chaque année pendant 15 ans

Impôt sur le revenu : les différences entre déductions, réductions et crédits d'impôt Cotisations à un plan d'épargne retraite, investissement locatif, emploi d'un salarié à domicile… de nombreux dispositifs ouvrent droit à des avantages pour les ménages en matière d'impôt sur le revenu. Ces niches fiscales peuvent prendre différentes formes : déduction, réduction ou encore crédit d'impôt. Retour sur les spécificités de ces différents systèmes. > Les déductions Ce sont des sommes qu'il est possible de déduire de ses revenus, avant le calcul de l'impôt, ce qui permet donc de diminuer l'assiette fiscale. Par exemple, les versements sur un Plan d'épargne populaire (PERP) sont déductibles à hauteur de 10% de votre revenu imposable, dans la limite de 29.625 euros pour 2013.

Le droit de vote : une obligation pour certains pays  <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> La question du vote obligatoire se pose régulièrement dans un certain nombre d’Etats, dont la France, au vu de l’importance prise par l’abstentionAbstentionNon participation à un scrutin. Les théories du droit de vote dans le contexte français Pour mesurer les implications et la nature de ce débat, il faut revenir à l’époque révolutionnaire, où deux conceptions du vote s’opposent. Pour certains, qui s’appuient sur la pensée de Jean-Jacques Rousseau , le vote est un droit (théorie de "l’électorat-droit ") dont dispose tout citoyen. L’investissement des collectivités recule de 7,3 % en 2015 Ce n’est pas l’effondrement redouté, mais l’investissement va poursuivre sa baisse en 2015. Selon la Banque Postale, qui présentait, mardi 5 mai, sa note de conjoncture des finances locales pour 2015, l’investissement repasserait sous la barre symbolique des 50 milliards d’euros, à 48,9 milliards d’euros exactement, contre 57 milliards en 2013 - un record – et 52,8 milliards en 2014. C’est donc 7,3 % de moins que l’an dernier (-3,9 milliards), moins que les craintes de l’Association des maires de France (AMF) qui retient habituellement un recul de 10 %. De plus, cette chute s’enraye puisqu’elle était l’an dernier de 8,6 %.

Taxe foncière : mode d’emploi - vendredi 4 octobre 2013 12:30 | Mise à jour le jeudi 25 septembre 2014 17:26 Les propriétaires ou usufruitiers d'un bien immobilier ou d'un terrain au 1er janvier doivent payer la taxe foncière sur le bâti ou le non bâti.

Related: