background preloader

Grèce : Les secrets du passé - Les Minoens

Grèce : Les secrets du passé - Les Minoens
Il est virtuellement impossible d'aborder l'histoire de la Grèce antique sans mentionner les Minoens. Les Minoens n'étaient pas Grecs, et ils ne semblent pas avoir été étroitement apparentés à ces derniers. Ce qui semble clair, cependant, c'est qu'ils ont contribué au développement de la civilisation de la Grèce antique, qu'Homère et d'autres poètes grecs ont immortalisée. Les Minoens ont laissé un legs visuel stupéfiant (peintures, palais sophistiqués et œuvres d'art variées) et de nombreux documents écrits. Malheureusement, contrairement aux écrits des Égyptiens, des Hittites et des Babyloniens, qui nous renseignent notamment sur l'organisation sociale, les croyances religieuses et les évènements historiques, les écrits minoens qui ont été découverts jusqu'ici ne sont que des inventaires, détaillés et abondants, bien sûr, mais pas aussi révélateurs que ce qu'on aurait pu espérer. Le système de gouvernement était une monarchie appuyée par une bureaucratie bien organisée. Vers 1450 av. Related:  Civilisation minoenne

Les Minoens Origines et développement À la fois continentale, péninsulaire (Péloponnèse) et insulaire (îles Ioniennes, Cyclades, Sporades, Crête) la Grèce est un pays montagneux où dès le néolithique des peuples d’origines septentrionales occupèrent la Thessalie (centre de la Grèce) et la Crête et y développèrent une civilisation agraire. La première grande civilisation de la mer Égée fut crée par les Minoens de Crête. Selon Homère (Poète Grec de la fin du VIIIe siècle), la Crète comptait 90 villes, dont Cnossos était la plus importante. Selon quelques spécialistes, l'île était divisée en quatre unités politiques : Le Nord était gouvernée par Cnossos, le Sud (La Messara) par Phaistos, (La plaine de Lassithipar) par Malia et l'Est par Zakros. Cette civilisation de l’âge de bronze doit son nom au Roi légendaire Minos. Pourtant malgré toutes ces activités commerciales, nous n'avons pas de trace que les Minoens aient possédé une monnaie, le commerce se faisait donc uniquement sur l'échange. L'écriture

Une éruption volcanique à Théra (Santorin) En 1646 av. J.-C., une immense éruption volcanique, possiblement une des plus grandes que l'être humain ait jamais connues, a lieu à Théra (actuellement Santorin), une île de la mer Égée située près de la Crète. L'explosion, qu'on estime équivalente à environ 40 bombes atomiques, soit environ 100 fois plus forte que l'éruption qui a détruit Pompéi, fait sauter l'intérieur de l'île, transformant à jamais la topographie. Elle aura fait quelque 20 000 victimes. Pendant plus de 3500 ans, cette ville ancienne de l'âge du bronze reste cachée — un des nombreux secrets du passé que détient la Grèce. Le site révèle des choses surprenantes. On n'a pas trouvé de vastes quantités d'or, d'argent ou de bronze à Akrotiri, au moins pas les quantités qu'on s'attendrait à trouver si les habitants avaient été pris au dépourvu. Les historiens essaient depuis des années de préciser la date de l'éruption majeure à Théra. La plupart des historiens avaient situé l'éruption un siècle plus tard.

Civilisation minoenne Une éruption volcanique à l'origine du déclin d'une des plus anciennes civilisations européennes ? L'éruption du volcan islandais Eyjafjöll (2010), avec ses volutes de fumées et de cendres qui s'élevaient au-dessus de nos têtes, a fait remonter à nos mémoires l'histoire d'un autre volcan européen qu'on avait failli oublier : celui de l'île de Santorin (Thera), dans la mer Egée. Les conséquences en chaîne de cette éruption et les diverses perturbations qui en ont découlé auraient entraîné la disparition d'une civilisation extrêmement en avance et florissante mais relativement méconnue : celle des Minoens. Cette première grande civilisation européenne prospère et raffinée va pourtant disparaître assez brutalement. La civilisation minoenne tient son nom du légendaire Minos, fils de Zeus et d'Europe, une princesse phénicienne. Les Minoens ont vécu en Crète et dans la mer Egée à partir du IIIe millénaire av. Visite indispensable : le site d'Akrotiri de nouveau ouvert depuis avril 2012

Platon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Platon (Πλάτων) Grèce Antiquité Platon (en grec ancien Πλάτων / Plátôn, né à Athènes en 428/427 av. Il est généralement considéré comme l'un des premiers philosophes occidentaux, sinon comme l’inventeur de la philosophie[3], au point que Whitehead ait pu dire : « la philosophie occidentale n'est qu’une suite de notes de bas de page aux dialogues de Platon »[4]. Biographie[modifier | modifier le code] À part quelques données certifiées, dont la chronologie est d'ailleurs incertaine, la vie de Platon est mal connue[7]. Jeunesse[modifier | modifier le code] Platon est l’élève de Théodore de Cyrène[16], précepteur de Socrate, de Théétète qui lui enseigne les mathématiques, et de l’historien Timée de Tauroménion, selon Cicéron. Platon et sa famille Buste de Platon. Malade, il n'assista pas à la mort de Socrate[p. 20] en -399.

le volcan Santorin Santorinet le mythe de l'Atlantide (Grèce) Latitude : 36, 40 °NordLongitude : 25, 40 °EstAltitude : 564 m Le volcan Santorin, composé aujourd'hui de cinq îles distinctes, se situe dans l'archipel des Cyclades au sud-est de la Grèce, il appartient à l'arc insulaire de la mer Égée, au même titre que les îles volcaniques de Methana, Milos, Kos et Nysiros. Platon et le mythe de l'Atlantide Platon philosophe grec, du quatrième siècle av. « Or dans cette île, l'Atlantide, s'était constituée un empire vaste et merveilleux que gouvernait des rois dont le pouvoir s'étendait non seulement sur cette île toute entière, mais aussi sur beaucoup d'autres îles et sur les parties du continent. A la lecture de ce texte et des découvertes archéologiques réalisées sur l'île de Théra, de nombreux savants, archéologues, hellénistes et volcanologues pensent que l'Atlantide correspondrait à la civilisation minoenne, à la fin de l'âge du Bronze. Akrotiri, une ville antique ensevelie L'éruption minoenne Vers av.

Civilisation minoenne Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». La civilisation minoenne s'est développée sur les îles de Crète et de Santorin au sud de la Grèce de 2700 à 1200 av. J. Tirant sa dénomination moderne du nom du roi légendaire Minos, elle a été révélée par l'archéologue anglais Arthur John Evans au début du XXe siècle. Géographie et environnement[modifier | modifier le code] Carte des principaux sites minoens Un autre changement dans la configuration des côtes de l'île est dû à l'élévation progressive de toute la côte occidentale. La Crète est une île montagneuse, dominée par trois massifs culminant à 2 456 mètres. De nos jours, environ les deux tiers de la surface totale de l'île sont des zones rocheuses et arides, mais était-ce déjà le cas à l'époque minoenne ? L'île ne possédait pas de rivière navigable. Histoire[modifier | modifier le code] Chronologie[modifier | modifier le code] Statue d'Arthur Evans, fondateur de l'archéologie minoenne

Santorin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite de l'île de Santorin. Pour l'archipel dans son ensemble voir Archipel de Santorin. Santorin, en grec Σαντορίνη / Santoríni, aussi appelée Théra ou Thíra, Θήρα / Thíra, est une île de Grèce située en mer Égée. Elle est l'île la plus grande et la plus peuplée d'un petit archipel volcanique comprenant quatre autres îles, auquel on donne parfois son nom (voir archipel de Santorin). Toponymie[modifier | modifier le code] Le nom de Santorin est donné à l'île par les Vénitiens au XIIIe siècle en référence à Sainte Irène, la Aghia Irini que les marins étrangers appellent Santa Irini. Après le rattachement de l'archipel à la Grèce en 1840, celui-ci reprend officiellement le nom antique de Théra mais le nom de Santorin est toujours largement utilisé. Géographie[modifier | modifier le code] Vue de Oia (au fond à gauche) et Fira (à droite) Administration[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Archipel de Santorin

La civilisation minoenne La civilisation minoenne, considérée comme la première civilisation européenne, se situe principalement en mer Egée, en Crète. Cet épanouissement eut lieu vers 2000 avant J.-C, et fût à l'origine de l'âge de bronze dont des vestiges nous sont parvenus. La civilisation minoenne est à l'origine de bien des mythes et légendes de l'antiquité grecque, et aujourd'hui les preuves se sont suffisamment accumulées pour confirmer son existence. Un monde commerçant Sir Arthur Evans, archéologue britannique, découvre dans les années 1900 après J-C. le palais de Knossos. C'est l'agriculture qui permît l'essor des minoens. La découverte de divers palais, par les archéologues, montre qu'aux alentours de 2000 avant J. Une civilisation en adéquation avec son environnement Les crétois minoens parlaient une langue inconnue. Dans les palais et maisons de la Crète minoenne, ainsi que dans les habitations des îles proches, des fresques et représentations iconographiques restent aujourd'hui très bien conservées.

Atlantide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte fantaisiste de l'Atlantide (1665) de : Athanasius Kircher, Mundus Subterraneus (le nord est en bas). Récit du Timée[modifier | modifier le code] Selon Critias, son arrière-grand-père Dropidès[1] s'est vu confier par le législateur Solon (VIe siècle av. J. Aux dires du prêtre, « En ce temps-là, on pouvait traverser cette mer Atlantique. — trad. Le prêtre entreprend ensuite de narrer la lutte des Hellènes menés par Athènes, puis d'Athènes seule, contre les soldats atlantes venus des îles « du fond de la mer Atlantique », événements qu'il situe 9000 ans avant son époque. « Dans l'espace d'un seul jour et d'une nuit terribles, toute votre armée athénienne fut engloutie d'un seul coup sous la terre et, de même, l'île Atlantide s'abîma dans la mer et disparut. Le Timée donne ensuite une description générale de la civilisation atlante, de son expansion, de la guerre contre Athènes et de la destruction finale de l'Atlantide. C.

Related: