background preloader

L'erreur, grande absente de l'expérimentation scientifique en classe

L'erreur, grande absente de l'expérimentation scientifique en classe
Au début de l'année 2009, Les Cahiers Pédagogiques ont eu la bonne idée de rééditer un article de Jean-Pierre Astolfi (récemment décédé), publié sept ans auparavant. L'article s'intitule "L'oeil, la main, la tête. Expérimentation et apprentissage". Jean-Pierre Astolfi était professeur en Sciences de l'éducation à l'Université de Rouen. Il a travaillé pendant plusieurs années sur le statut de l'erreur dans le système éducatif, et cet article fournit un bon exemple de sa position à ce sujet. Constater n'est pas comprendre Depuis la fin du XIXe siècle en France, l'enseignement scientifique est essentiellement expérimental. L'expérimentation telle qu'elle se pratique en classe représente la "partie visible" de la science, censée faciliter la compréhension de phénomènes physiques, chimiques... qu'on peut constater à l'aide d'instruments d'observation et de mesure adéquats. Une pratique sans surprise, qui ne se suffit pas à elle-même De plus, J.P. L'erreur fait partie de l'expérience J.P. Related:  De l'erreur

Calaméo - Pour une éducation cognitive autour de l'erreur à l'école ! Quelle place pour la programmation ?. Michèle Drechsler, Inspectrice chargée de mission pré-élémentaire, 01 Juillet 2011 Programmer, « déboguer » . Pour une éducation cognitive autour de l erreur à l école ! 1. L erreur au centre du processus d'apprentissage. La façon de... More Michèle Drechsler, Inspectrice chargée de mission pré-élémentaire, 01 Juillet 2011 Programmer, « déboguer » .

10 recettes Soupes et Veloutés potiron/citrouille Source : La cuisine de Bernard - voir la recette soupe Potiron et Gingembre Pour donner plus de goût à votre soupe vous pouvez rajouter du bouillon de volaille. Source : Toulon.org - voir la recette soupe citrouille potiron Source : Recettes simples - voir recette Velouté de citrouille Source : Paris- Alep - voir recette velouté de Potiron Source : lasgorceix.blogspot.fr - voir recette Velouté potiron aux châtaignes Source : Toqués2cuisine - voir recette soupe Potiron châtaignes Source : Blog de recettes - voir recette Velouté potiron et croustilles de Cantal Source : www.supertoinette.com - voir recette Velouté de citrouille au chèvre Source : www.chezmoka.com - voir recette Velouté potiron cappuccino safrané Vous pouvez sublimer cette soupe en rajoutant 2 portions de vache qui rit. Voir aussi : tartes et gratins à la citrouille

Remédiation scolaire: et si on changeait le statut de l'erreur? On le sait, l’échec scolaire préoccupe beaucoup les enseignants, les parents et le politique. Plus besoin de rappeler qu’il coûte très cher à la collectivité et que ses bienfaits sur les enfants sont plus que relatifs. Du coup, il est à la mode de parler de remédiation scolaire. Nous pensons que les coachings payants ne prennent une telle ampleur que parce que l’École échoue dans ses missions. Une remédiation efficace Ont-ils interrogé des enseignants et des remédiateurs? Partir de l’élève Mais comment mettre en place une remédiation efficace? Pour mesurer le chemin parcouru par un élève, qu’il soit en difficulté ou non, on peut regarder la distance qu’il lui reste à parcourir pour atteindre l’objectif ou regarder la distance qu’il a parcourue depuis le départ. Se tromper, c’est positif! Dans un deuxième temps, le CGé suggère de changer le statut de l’erreur puisque « pour apprendre vraiment, il faut pouvoir se tromper. Encourager le travail en équipe Restructurer?

Chapitre I – L’eau dans notre environnement - Physique-Chimie au Collège Quel rôle l’eau joue-t-elle dans notre environnement et dans notre alimentation ? I – Importance de l’eau. Environ les 3/4 de notre planète ( 70,7% ) sont recouverts par les mers et les océans.Le volume de l’eau sur Terre est évalué à 1 400 millions de km3 ( 360 641 000 km2 ).L’ensemble des réserves d’eau de la Terre s’appelle l’hydrosphère.L’eau se répartit de la manière suivante : II – L’eau autour de nous. Sur Terre, l’eau est omniprésente. Elle existe sous trois états : Solide : glace, givre, neige, grêle….Liquide : pluie, rosée, brouillard, buée ….Gazeux : vapeur d’eau (invisible). III – Le cycle de l’eau sur Terre. Au cours du cycle : L’eau change d’état physique : solide, liquide et gaz.L’eau ne se fabrique pas et ne disparaît pas. IV- Test de reconnaissance de l’eau Expérience : On chauffe du sulfate de cuivre hydraté(bleu) dans un tube à essai et on obtient une poudre blanche. Le sulfate de cuivre anhydre devient bleu en présence d’eau : c’est donc un détecteur de l’eau Observations :

Provoquer l’erreur pour apprendre Mes élèves ne font pas d’erreurs, m’a dit un jour un enseignant. C’est quand même surprenant comme affirmation. Après tout, il y a tellement d’expressions dans la langue française qui nous appellent à faire preuve d’humilité! Voyant sans doute mon étonnement, il a rapidement enchaîné en précisant sa pensée. Si j’écris garson, c’est une erreur en fonction d’une norme qui, par convention, s’écrit garçon. Du point de vue de l’enseignant que j’ai rencontré, l’erreur est souhaitable sans quoi il ne pourrait pas faire progresser ses élèves. Mais chaque fois qu’un élève se trompe, c’est un moment pour apprendre autant pour l’enseignant que pour l’élève. Malheureusement, beaucoup d’enfants et même des adultes se voient paralysés à l’idée même de se tromper. La sanction qui accompagne l’erreur bloque le processus d’apprentissage. La façon bien spéciale de cet enseignant de concevoir l’erreur ne doit certainement pas provoquer la peur chez ses élèves. Il y a aussi des erreurs qui n’en sont pas.

Aide-mémoire, changer ses habitudes : 29 facons de réussir à enraciner un comportement « Nous sommes ce que nous répétons chaque jour. L’excellence n’est alors plus un acte, mais une habitude. » – Aristote Note : cet article est une traduction de l’article The Habit Change Cheatsheet: 29 Ways to Successfully Ingrain a Behavior de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article ! Nos vies quotidiennes sont souvent une série d’habitudes que nous répétons chaque jour, une existence entravée, enchaînée par une lente accumulation de nos actions précédentes. Mais les habitudes peuvent changer, aussi difficile que cela puisse paraître par moments. J’en suis un exemple vivant : avec de toutes petites, d’infinitésimales étapes, j’ai changé une liste interminable d’habitudes. C’est possible. Et bien que j’aie écrit sur les changement d’habitudes de nombreuses fois au cours de la vie de ce blog, aujourd’hui je vais réunir les meilleurs conseils en un seul aide-mémoire, pour ceux qui sont nouveaux sur le blog et pour ceux qui pourraient trouver ces rappels utiles.

Que signifient les erreurs des apprenants ? La linguistique et la psychologie sont actuellement, selon les termes de CHOMSKY (1966), dans une période de « mouvement » et d'« agitation ». Ce qui passait voilà quelques années pour doctrine bien établie fait maintenant l'objet d'un large débat, dont les conséquences pour l'enseignement des langues s'annoncent capitales, et dont nous commençons sans doute à peine à ressentir les effets. L'un de ces effets a peut- être été de déplacer les préoccupations, l'accent étant mis moins sur l'enseignement que sur les recherches sur l'apprentissage. Ceci s'est d'abord manifesté par un regain d'intérêt pour le problème de l'acquisition de la Ll, ce qui a forcément conduit à s'interroger sur les similitudes entre les processus d'acquisition de la Ll et l'apprentissage d'une LE. L'utilité de cette distinction entre acquisition et apprentissage a été mise en évidence par LAMBERT (1966).

La classe inversée, une piste d’avenir pour la France ? A l'heure du décrochement sensible de la France dans les grands classements éducatifs internationaux, repenser le mariage entre pédagogie et TICE (les Technologies de l'Information et de la Communication appliquées à l'Enseignement) est essentiel. Non seulement ces dernières peuvent permettre aux enseignants et aux apprenants de développer des compétences utiles aux élèves - créativité et autonomie, capacités de résolution de problèmes et de raisonnement, capacités de sélection de l'information et de communication, etc. - mais elles peuvent en plus renouveler nos approches pédagogiques. Pour cela, il convient cependant d'éviter deux écueils : ne pas voir les TICE comme un élément central dans un processus d'apprentissage global (et donc les intégrer de façon décrochée à la pédagogie) et consécutivement mettre en place la technologie d'abord et seulement ensuite songer aux applications pédagogiques de cette technologie. Libérer du temps pour une éducation individualisée

La valeur de l’erreur Il est interdit de se tromper Même si cette règle n’est pas explicite, nous l’avons tous intégrée. Nous savons qu’il est préférable d’éviter le mot « faute » qui est chargé de culpabilité alors que l’erreur se corrige et permet l’apprentissage, mais malgré cette prise de conscience, nous n’avons toujours pas le droit à l’erreur. Combien d’enfants et d’adultes préfèrent ne pas faire plutôt que de mal faire ? Face à la douleur de l’erreur, « c’est pas moi, c’est les autres » Notre culture est aussi celle de la culpabilité. Et si évaluer, c’était donner de la valeur ? Dès la maternelle, des bonhommes pas contents ou contents viennent souvent évaluer les productions des touts petits. Le point rouge et la remarque « ton tracé manque beaucoup de précision et d’assurance » ne sont pas accusateurs mais l’enfant risque de se sentir frustré, angoissé, surtout s’il a mis toute son énergie pour s’appliquer et faire plaisir à sa maîtresse. La boutique de Jack Koch L’impuissance acquise Commentaires

Panser l'erreur à l'école Quelle place donner à l'erreur dans le système éducatif ? On sait que la peur de se tromper est un tel frein chez les élèves français que c'est un élément d'explication pour nos mauvais résultats dans PISA. Yves Reuter, professeur en didactique du français à Lille 3 et fondateur du laboratoire Théodile, lui consacre un petit ouvrage plein de finesse qui vise à disséquer la bête pour mieux la connaître. Yves Reuter découvre ainsi que l'erreur est plutôt un dysfonctionnnement, un terme plus propre à l'étude. Il nous fait découvrir qu'il a un sens, qu'elle nous apprend beaucoup de choses sur nos disciplines et nos façons d'enseigner. En 150 pages, c'est un sacré voyage que nous fait faire Yves Reuter. Dans votre ouvrage vous ne parlez pas d'erreur mais de dysfonctionnement. Le terme de dysfonctionnement renvoie à une catégorie de problèmes vastes alors que le mot erreur suppose qu'il y ait un problème. Vous dites de l'erreur que c'est une notion peu construite.

Quelle place accorder à l’erreur dans sa pratique pédagogique ? Au plus près des besoins de l’enfant – Accompagner l’élève Quelle place accorder à l’erreur dans sa pratique pédagogique ? Un texte de Daniel Calin À l’école, les erreurs ont longtemps été des fautes. Quel est le problème ? Selon le modèle pédagogique actuellement dominant, le terme même de faute serait à proscrire, du fait de sa connotation morale négative. Alain anticipe ainsi remarquablement sur la philosophie bachelardienne, dont on s’accorde d’ordinaire à faire l’inspiratrice des pédagogies de l’erreur(3). Qu’on ne s’y trompe cependant pas. Il est d’ailleurs loin d’être assuré que la substitution de la sanction des fautes par un travail de rectification des erreurs évite de blesser l’élève. Le problème essentiel ici n’est pas d’adoucir la relation à l’élève. En cela, le travail sur la faute ou l’erreur, peu importe le mot, n’est pas un moment de la pédagogie, c’est l’essentiel de la pédagogie. Daniel CalinSeptembre 2006 Propositions bibliographiques Notes (5) Idem. (6) Idem.

Erreur et apprentissage - SAPEA Information Auteur : Philippe Dessus, Espé & LSE, Univ. Grenoble Alpes. Le quizz a été réalisé par Émilie Besse, projet ReflexPro. Date de création : Janvier 2006. Date de modification : 15 octobre 2017. Statut du document : Terminé. Résumé : On a accordé récemment à l’élève un “droit à l’erreur”, et les programmes officiels ont mentionné que cette dernière était “l’outil privilégié du maître”. Licence : Document placé sous licence Creative Commons : BY-NC-SA. Introduction¶ Voici un florilège de citations à propos de l’erreur. “Tout le monde commence par faire des erreurs, et un peintre qui ne comprendrait pas les erreurs qu’il fait ne pourrait jamais les corriger”. À la lecture de ces mots, il est flagrant, d’une part, que l’erreur (et leur compréhension) est une part importante du processus d’apprentissage. Les seconds se sont principalement intéressés à des situations dans lesquelles une bonne réponse était à trouver. Ce que l’on sait¶ L’erreur d’un point de vue philosophique¶ Inattention

Related: