background preloader

Enterprise service bus

Enterprise service bus
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir ESB. L'enterprise service bus (ESB) est une technique informatique intergicielle. Son but est avant tout de permettre la communication des applications qui n'ont pas été conçues pour fonctionner ensemble (par exemple deux progiciels de gestion intégrés provenant d'éditeurs différents). Roy Schulte de la société Gartner inc, en fait la description suivante : « L'ESB est une nouvelle architecture qui exploite les services web, les systèmes orientés messages, le routage intelligent et la transformation. L'ESB agit comme une colonne vertébrale légère et omniprésente de l'intégration à travers laquelle les services logiciels et les composants applicatifs circulent ». L'ESB peut être considérée comme une nouvelle génération d'intégration d'applications d'entreprise (EAI) construite sur des standards comme XML, Java Message Service (JMS) ou encore les services web. Les principes[modifier | modifier le code] Related:  EAI vs ESB vs SOA

Difference between SOA, EAI and ESB | Manoj Purohit's Blog Difference between SOA, EAI and ESB This was second time when I got into a debate with some senior architects in Bank about the core differences in SOA, EAI and ESB (First one was really drastic in San Francisco over dinner when I was half drunk with more than a couple of litres of beer) Now with no beer today, let me see if I can try to point some good difference between EAI & ESB and perhaps SOA as all this is closely tied together while explaining how they are linked to each other too. SOA (Service Oriented Architecture) is an approach is to have software resources available (& discoverable) on network as independent services and these services should achieve a business objective. Like this: Like Loading... About manojpurohit Technical Evangelist & Chief Solution Architect - FSI

Excel : optimiser l'affichage - Fiche pratique Séparer l'écran en deux Parfois, il est nécessaire de travailler sur plusieurs cellules en parallèle. Lorsque celles-ci se trouvent aux extrémités supérieures et inférieures du tableau, ce n'est pas une mince affaire. Excel offre la possibilité de diviser l'écran en deux parties verticalement et horizontalement. Il suffit de tirer sur les repères situés en haut et en bas de l'ascenseur vertical. La feuille se divise alors en deux parties dont la taille est réglable à volonté. On peut par ailleurs utiliser cette fonction pour ne pas perdre de vue l'intitulé des colonnes ou le contenu d'une première colonne en bloquant le défilement, très utile si un tableau s'étale sur de nombreuses lignes. Une autre manière d'y arriver est de placer votre curseur sur une cellule, disons B4 par exemple. Eviter les '####' dans une celluleLorsqu'une colonne est trop étroite pour afficher une valeur à l'écran, Excel y affiche une suite de '####'.

Capability Maturity Model Integration Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. CMMI, sigle de Capability Maturity Model + Integration, est un modèle de référence, un ensemble structuré de bonnes pratiques, destiné à appréhender, évaluer et améliorer les activités des entreprises d'ingénierie. CMMI a été développé par le Software Engineering Institute de l'université Carnegie-Mellon, initialement pour appréhender et mesurer la qualité des services rendus par les fournisseurs de logiciels informatiques du département de la Défense des États-Unis(DoD). Il est maintenant largement employé par les entreprises d'ingénierie informatique, les directeurs des systèmes informatiques et les industriels pour évaluer et améliorer leurs propres développements de produits[1]. Le modèle CMMI[modifier | modifier le code] CMMI est un cadre générique de processus qui se décline en trois modèles (appelés constellations) : Maturité[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] « Initial » (niveau de maturité 1)

The difference between EAI and an ESB What's the difference between an ESB and EAI technology? By submitting your personal information, you agree to receive emails regarding relevant products and special offers from TechTarget and its partners. You also agree that your personal information may be transferred and processed in the United States, and that you have read and agree to the Terms of Use and the Privacy Policy. Based on some feedback after my last article regarding using an ESB successfully, as well as reviewing a debate entitled "To ESB or not ESB ... that is the question" on the LinkedIn SOA Special Interest Group, I thought it would be useful to discuss ESB and EAI technology. EAI, or enterprise application integration, technology was around long before the term ESB was coined. Along came SOA and with it, ESB technology. First, integration is still necessary, and always will be. Second, remember that integration logic must be developed. My advice is two-fold:

Les principes SOLID A l’heure où de nombreux débats font rages sur l’éventuel successeur du langage Java, le XKE (Xebia Knowledge Exchange) de Mars a été l’occasion de faire un retour sur les fondamentaux de la conception Orienté Objet. Faisons un petit sondage dans la communauté : quels arguments avanceriez-vous en faveur du langage Java ? Parmi les principaux arguments, il est fort à parier que les réponses seront en majorité les applets (heu… non plus maintenant… mais souvenez vous dans les années 90), la JVM, le cross-platform, le monde Open Source et la Communauté, les nombreux frameworks, la simplicité d’écriture et la gestion de la mémoire, les IDEs, etc. Nous nous apercevons que le fait même que Java soit un langage objet est secondaire. Alors pourquoi programme-t-on en Java ou dans un langage objet ? La conception objet Au premier abord les concepts objets ne sont pas simples à appréhender. Mais comment caractériser l’intolérance au changement ? Les principes SOLID Single Responsibilty Principle

Microsoft Project Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Microsoft Project (ou MS Project ou MSP) est un logiciel de gestion de projets édité par Microsoft. Il permet aux chefs de projet et aux planificateurs de planifier et piloter les projets, de gérer les ressources et le budget, ainsi que d'analyser et communiquer les données des projets[1]. Utilisé aujourd'hui (2011) par plus de 20 millions de chefs de projet, Microsoft Project est le logiciel de gestion de projet le plus utilisé au monde[2],[3]. Histoire[modifier | modifier le code] 1984 : naissance de Microsoft Project pour DOS[modifier | modifier le code] Microsoft Project fut initialement proposé par Alan Boyd (responsable du développement chez Microsoft) comme un outil interne pour aider à la gestion des nombreux projets de développements de logiciels développés en simultanés. La première version commerciale de Microsoft Project (alors pour DOS) est sortie en 1984. Depuis 1990 : Microsoft Project pour Windows[modifier | modifier le code]

Understanding Enterprise Application Integration - The Benefits of ESB for EAI | MuleSoft In today's enterprise infrastructure, system and application integration is more and more frequently a mission critical concern. The wide variety of approaches and ideologies aimed at achieving this goal are proof of this fact. When you're just getting started researching application and data integration solutions, it's easy to get lost in a sea of acronyms, opinions, and confusing marketing language. Rapid advancements in EAI technology to meet the increasing demand for integration in the enterprise often results in arguments about what EAI is or isn't, or how the small differences between one proprietary approach or another make it the only viable solution. In this article, we'll clear up the confusion, with an easy to understand, clearly organized look at the evolution of EAI. Table of Contents I. A. B. II. A. B. III. A. B. C. I. When Point-To-Point Integration Isn't Good Enough The EAI Approach To Integration EAI loosens the tightly coupled connections of point to point integration. II.

ESB & démarche SOA « Architecture, processus et gouvernance du SI Contrairement à une idée reçue encore largement répandue, l’utilisation d’un ESB ne va pas forcément de pair avec une démarche SOA. Cette idée vient sans doute du fait que la notion d’ESB a émergé dans le même temps que celle de SOA, et qu’une majorité de schémas d’architecture SOA contiennent un ESB en point central. Soyons clair : Il est possible d’utiliser un ESB sans suivre de démarche SOA, et à l’inverse, il est possible de construire sa SOA sans utiliser d’ESB. Cet article s’intéressera au premier point évoqué ci-dessus, à savoir l’utilisation d’un ESB hors d’un contexte SOA ; Afin de mettre en parallèle deux types de démarches – l’une SOA, l’autre non – j’utiliserais deux exemples de projets utilisant un ESB développés chez l’un de nos clients. Projet A Nouvelle application, basée sur l’architecture standard SOA définie par la société : division de l’application en trois couches principales : Projet B La différence d’approche : Articles qui devraient vous intéresser IAM – 5.

Microsoft SharePoint Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ancien logo SharePoint est une série de logiciels pour applications Web et portails développée par Microsoft. Les fonctionnalités des produits SharePoint sont la gestion de contenu, les moteurs de recherche, la gestion électronique de documents, les forums, la possibilité de créer des formulaires et des statistiques décisionnelles[1]. En particulier, SharePoint fait référence à deux produits complémentaires du même auteur, et qui ont été rebaptisés plusieurs fois entre 2001 et 2007[2]. Windows SharePoint Services (abrégé WSS), auparavant appelé Sharepoint Team Services: C'est un logiciel moteur de groupware et de sites web dynamiques qui permet aux utilisateurs de partager des documents et des messages électroniques. Les produits SharePoint utilisent le moteur d'exécution ASP.Net, le serveur web Internet Information Services (IIS) , et le système de gestion de base de données SQL Server, de Microsoft. Historique[modifier | modifier le code]

Difference Between ESB and EAI ESB vs EAI ESB (Enterprise Service Bus) is a piece of infrastructure software that provides a software architecture construct for providing basic services for complex architectures. EAI (Enterprise Application Integration) is an integration framework that can be used to integrate a set of computer systems. What is ESB? ESB is a piece of infrastructure software that provides a software architecture construct for providing basic services for complex architectures. The use of the term “bus” in ESB is due to the fact that ESB does provide a very similar function to the physical computer bus, but at a much higher level of abstraction. What is EAI? EAI is an integration framework that can be used to integrate a set of computer systems. What is the difference between ESB and EAI? There are some key differences between ESB and EAI.

Related: