background preloader

Souriez, vous êtes pistés

Souriez, vous êtes pistés
La gestion de nos traces est au coeur des réflexions actuelles autour de la notion d'identité numérique. Il est bien difficile d'avoir une connaissance globale de cette identité, éparpillée ici et là sur les réseaux numériques. Seuls les opérateurs, les régies publicitaires, les moteurs de recherche, les plateformes de réseautage social, pour ne citer que ces quelques exemples, ont la capacité d'effectuer des croisements et des recoupements de données correspondant à nos pérégrinations numériques. L'un des moyens de lutte contre cette forme de spoliation identitaire est d'apprendre à gérer ses traces, notamment celles que nous laissons de manière non consciente. Observer ses traces numériques L'extension Collusion pour Firefox et Chrome permet de construire en temps réel un graphe des interactions entre l'utilisateur et les sites qu'il visite au cours de sa navigation en ligne. Collusion pour Chrome Comment ne pas être traqué Sources Related:  Maîtriser son identité numériqueTraces numériques

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Etude avec explicitation en images Geoffrey Dorne, graphiste designer, propose les résultats d’un travail de recherche mené en 2009 et 2012 dans le cadre de l’EnsadLab, laboratoire de l’École Nationale des Arts Décoratifs, sur la thématique de l’identité numérique. Ce dossier de 37 pages présente une vision de l’identité numérique qui capitalise des articles de blogs, des écrits de chercheurs et paroles d’experts. La qualité de cette étude est de proposer une mise en forme visuelle des données et des concepts ce qui facilite l’appropriation de l’expression polysémique « identité numérique ». Expliquer l’identité numérique en images Les implications socio-économiques de la notion d’identité numérique font l’objet d’un chapitre où il est aussi question d’un regard citoyen sur cette thématique. Dernière interrogation de cette étude : que devient donc l’intimité et le personnel dans un mode connecté qui pousse à l’exposition voire à la surexposition ? Sommaire de l’étude sur l’identité numérique 1. 2. 3. Licence :

Oublier l'oubli : mémoire et traçabilité numérique Cycle de conférences PACA-Marseille "L'Internet change-t-il le temps ?", 31 mars 2011 Une conférence de Louise Merzeau, organisée par l'ADBS Paca, en partenariat avec l'Alcazar BMVR de Marseille, dans le cadre du cycle de conférences "L'Internet change-t-il le temps ?". Connexions, navigations, consultations, évaluations, relations : dans l'environnement numérique, tous nos agissements déposent une trace, souvent à notre insu. Louise Merzeau est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense, et membre du CRIS. Ses recherches portent sur les rapports entre mémoire et information en fonction des environnements techniques et médiatiques (photo, TV, Web...). Ancienne rédactrice en chef des Cahiers de médiologie, elle est actuellement membre du comité de rédaction de la revue MédiuM et membre du comité scientifique de la revue Documentaliste - Sciences de l'information et des éditions de l'ADBS.

Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009. Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. J’ai eu un peu peur, au début, d’avoir un problème de source. Alors, Marc. Revenons à toi. On n’a pas parlé de musique. J’ai triché, une fois : pour avoir accès à ton profil Facebook (ce qui m’a bien aidé pour la suite), j’ai créé un faux profil et je t’ai proposé de devenir mon « ami ». Je pense à l’année 1998, il y a dix ans, quand tout le monde fantasmait déjà sur la puissance d’Internet. À la demande de l’intéressé, ce texte a été entièrement anonymisé et modifié (villes, prénoms, lieux, etc.) à la différence de la version parue dans Le Tigre en papier, dont seuls les noms propres des personnes citées étaient anonymisés.

Oublier l'oubli : mémoire et traçabilité numérique Cycle de conférences PACA-Marseille "L'Internet change-t-il le temps ?", 31 mars 2011 Une conférence de Louise Merzeau, organisée par l'ADBS Paca, en partenariat avec l'Alcazar BMVR de Marseille, dans le cadre du cycle de conférences "L'Internet change-t-il le temps ?". Connexions, navigations, consultations, évaluations, relations : dans l'environnement numérique, tous nos agissements déposent une trace, souvent à notre insu. Moins que des signes, mais beaucoup plus que des données insignifiantes, ces traces n'affectent pas seulement les contours de notre présence individuelle. Louise Merzeau est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense, et membre du CRIS. Ses recherches portent sur les rapports entre mémoire et information en fonction des environnements techniques et médiatiques (photo, TV, Web...).

Traces numériques, qu’est-ce qu’une trace ? Premier cours autour des traces, il s’agit de mettre en avant ce concept. Pour introduire le sujet, je me balade dans la salle info en exagérant le mouvement de mes mains qui se posent lourdement sur les objets dans la salle. Je pose alors la question, si je commets un crime maintenant, comment le policier saura que j’étais là ? Par les traces que j’ai laissées et qu’il va reconstruire ! Premier apport Les traces sont inscrites dans un environnement, physique ou numérique ; elles sont produites par des humains dans des contextes définis ; elles s’inscrivent dans la matière. Par exemple, l’archéologue retrouve les traces qui vont lui permettre de reconstruire le contexte dans lesquelles elles ont été produites. Suite de l’activité Ensuite je me sers du jeu de la cnil pour parler de l’existant qu’ont les élèves. Ensuite je passe par un questionnaire sur les pratiques numériques des élèves. Deuxième apport Un des aspects intéressants également de ce questionnaire est l’acte final de l’élève.

MindMeld : anticiper vos désirs sur iPad ? Il y a une appli pour ça Une application pour tablettes iPad qui doit être lancée ce mois-ci promet d'anticiper les désirs de ses utilisateurs, en analysant leurs conversations en temps réel. « C'est la première application d'appel vocal et video pour iPad qui peut vraiment comprendre ce que vous dites et trouver des informations adaptées », a commenté Timothy Tittle, l'un des co-fondateurs du projet Expect Labs à l'origine de l'application. « Ca ressemble à de la science-fiction mais cela peut très bien fonctionner », a-t-il assuré. Le nom de l'application, « MindMeld » (« fusion mentale »), est une référence à une technique de télépathie utilisée par Spock dans Star Trek. Concrètement, les appels passés via l'application seront analysés par un système capable de comprendre ce que les gens disent et de chercher sur Internet des informations en rapport.

De l’identité à la présence numérique Quelles notions enseigner quand on enseigne l’identité numérique ? Comment faire pour, une fois le discours légitime des dangers d’Internet énoncé, aller au-delà et apprendre aux élèves à évoluer dans cet espace médiatique en exerçant une présence numérique assumée ? Comment conduire les élèves à l’acquisition d’une véritable culture informationnelle dont les objectifs sont de réussir à Réaliser, Réfléchir et Résister dans le contexte du numérique ? La lecture des travaux de Louise Merzeau[1] a été pour moi éclairante. Toutes nos activités sur le web laissent des traces, on parle aussi de traçabilité de l’individu qui est devenu une collection de traces. Par ailleurs, ces traces sont combinables par les grandes firmes : les données stockées, dupliquées, croisées par elles, forment alors des métadonnées qui permettent de profiler l’individu, on parle de redocumentarisation de l’individu. Pour exemple, avec la géolocalisation : Autre exemple, celui d’une recherche sur Google :

La notion de trace : séance pédagogique inaugurale en seconde Cette séance inaugure le cours que je donne en classe de seconde. L’objectif est de construire la notion de trace à partir d’exercices/exemples de la vie courante. Chaque exemple ajoute une couche de définitions supplémentaires. Il s’agit également de mettre en avant cette notion comme base de départ aux traces numériques et de montrer ce qui est permanent et ce qui change avec le numérique. Cette page sert également comme mémoire du cours à laquelle je renvoie pour l’exercice final. Dispositif L’ensemble du groupe autour d’une boite, on demande aux élèves de découvrir ce qu’il y a dans ces tiroirs et de nous dire ce que c’est. Explications Cette boite a été réalisée par des élèves de ce1 de l’école Victor Hugo à Laval en 2011-2012. réalisée par des élèves de ce1 de l’école Victor Hugo – Laval Comme vous venez de le voir, vous avez découvert assez rapidement qu’il s’agissait de trois contes, à partir des traces qui se trouvaient dans les tiroirs. Retenir 1. 2. Dispositifs Correction Réponses

Google : Search, plus Your World Le moteur de recherche de Google s'améliore encore légèrement. Dernière fonctionnalité en date : "Search, plus Your World". Celle-ci inclura dans les résultats le contenu publié par vos amis, entre autre. Des résultats personnalisés On le sait, la firme de Mountain View tient à faire de son petit dernier Google+ une référence, et n'hésite pas à le placer sur le devant la scène. Hier, Google dévoilait une nouvelle fonction utilisant et favorisant son réseau social, nommé "Search, plus Your World." Elle vous permettra, par le biais d'un petit interrupteur situé en haut à droite des résultats, de passer d'un contenu dit "classique", comme des pages web traditionnelles, à du contenu personnel. "Profiles in Search" Cette fonction, quant à elle, ressemble sensiblement à celle déjà présentée en novembre dernier lors de la sortie des Pages Google+, nommée Direct Connect. Brand Pages & Peoples (source)

23 ressources pour comprendre l’identité numérique, la e-réputation et agir L’identité numérique devient une thématique essentiel de préoccupation pour les internautes que l’on soit élève, étudiant, en recherche d’emploi ou tout simplement que l’on veuille maitriser ses traces laissées sur Internet. La responsabilité individuelle et collective est l’une des constantes pour contrôler ce que l’on appelle la e-réputation (ou réputation en ligne) tant l’image publique qui circule sur le Web associée à un prénom et à un nom, à des mentions d’une association, d’une entreprise ou d’une institution peuvent nuire ou porter préjudice là aussi que ce soit personnellement ou pour une organisation. Le site de professeurs documentalistes Docs pour Docs a regroupé des ressources sur l’identité numérique sous l’intitulé : Comprendre et enseigner l’identité numérique. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

Pinterest teste une page d’accueil personnalisée Pinterest est très en forme en ce moment. Preuve en est, le service vient précisément de déployer une nouvelle fonction chez certains de ses utilisateurs. Une fonction qui prend en réalité la forme d’une page d’accueil personnalisée capable de remonter des épingles choisies à partir de l’historique de navigation de l’internaute. Sur le papier, c’est plutôt prometteur, d’autant que cette page a également le droit à une présentation assez particulière, et rappelle par certains aspects ce que propose Flipboard. Comme indiqué un peu plus haut, cette fameuse page d’accueil personnalisée n’est pas disponible sur tous les comptes et il y a de fortes chances que vous ne puissiez pas en profiter chez vous. Quoi qu’il en soit, cette dernière ne manque pas d’intérêt. Cette dernière n’a qu’un seul objectif : afficher du contenu susceptible de nous plaire. Point intéressant, les épingles affichées sur cette page d’accueil ne sont pas présentées de la même manière que les épingles traditionnelles.

La face cachée de Google La face cachée de Google - Vu 33131 fois. Tout le monde connait Google, c'est même l'outil de recherche favori de beaucoup d'entre nous (je dois bien avouer que moi même, je l'utilise très souvent). Google domine sans réelle concurrence le marché des moteurs de recherche, il est ultra majoritaire et détient même un quasi monopole dans certains pays comme la France, où 90% des internautes l'utilisent exclusivement. Si vous avez l'impression de chercher une aiguille dans une botte de foin, Google sera votre chevalier servant : il se fera un plaisir de vous éclairer la voie, pourvu que vous disposiez d'un ou plusieurs mots clés.Plus ces derniers seront pertinents, plus vous aurez de chance de tomber sur la perle informative que vous convoitez. Car le revers de la médaille, c'est qu'on collecte des informations sur ce que vous pianotez, ces traces sont ensuite stockées, puis étudiées de près grâce à un système très pointu, ceci afin de définir votre profil de consommateur. Le résultat ?

L’identité numérique Stock.Xchng 1/ Définition Milad Doueihi identifie l’émergence d’une nouvelle identité inscrite au cœur du processus de numérisation de nos sociétés : l’identité numérique. Il la définit en trois points principaux[1] dans La Grande Conversion numérique : - L’identité numérique est transjuridictionnelle : elle traverse l’ensemble des juridictions. « L’identité numérique pose la question épineuse des relations entre les juridictions souveraines et celles basées sur le réseau » (page 85). L’article du Code pénal français qui interdit d’exhiber des emblèmes nazis, a été utilisé par la LICRA[2] pour intenter un procès à Yahoo. Résultat : « Le 16 novembre 2000, La LICRA a obtenu de la justice française qu’elle oblige Yahoo Inc [alors leader en matière de recherche sur le Web] à instaurer un filtrage des internautes français relatif à ces enchères [d’objets nazis] »[3] écrit la LICRA sur son site. En France, c’est l’exemple de la loi Hadopi. 2/ Le monde numérique

Supprimer les données de son smartphone en quelques étapes Chacun d’entre nous ou presque a été confronté à ce problème de suppression des données. Que l’on souhaite vendre, échanger ou donner notre smartphone, les données personnelles ne sont évidemment pas comprises dans la transaction, il en est de même lorsqu’on loue un terminal. Messages, coordonnées, photos et vidéos gênantes, voire compromettantes, sont quelques exemples de ce que l’on ne souhaite (surtout) pas divulguer. Afin d’effacer les données présentes sur un smartphone, il existe plusieurs possibilités, relativement simples. Rappelez vous de ce bon vieux 3310, téléphone portable avec lequel on s’amusait sur Snake ou Space Impact, où étaient enregistrés une cinquantaine de numéro tout au plus et nos données privées se situaient surtout dans nos sms. Et bien cette époque est révolue. 1. Pour formater votre carte SD, voici les opérations à suivre : Le tour est joué concernant la carte SD. 2. Ceux-ci disposent en effet d’une option de réinitialisation : 3. Via

Related: