background preloader

Qu'est-ce que l'entrepreneuriat social ?

Qu'est-ce que l'entrepreneuriat social ?
L’entrepreneuriat social consiste à créer une activité économique viable pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux (accès aux soins, aux énergies, au logement, gâchis à grande échelle, chômage de longue durée, circuits courts, bio, croissance verte, etc.) C’est un mouvement de fond mondial qui participe au renouvellement des modèles économiques dominants qui ont montré leurs limites – économie de marché financiarisée ou bien prédominance de l’Etat – en créant une troisième voie émancipatrice à mi-chemin entre ces deux pôles. Il cherche à mettre l’efficacité économique au service de l’intérêt général. Quelque soit le statut juridique qu’elles adoptent (association, coopérative, mutuelle, SA(RL), SAS, …), les entreprises sociales intègrent donc les objectifs de l’action publique tout en s’inscrivant pleinement dans le marché. Leurs dirigeants sont avant tout motivés par l’intérêt général. Le profit est pour eux un moyen, non une fin en soi. Un projet économique viable

http://mouves.org/l-entrepreneuriat-social

Related:  FABLABEntrepreneuriat social et solidaire

La réalité augmentée au CDI Qu’entend-t-on par réalité augmentée ? La réalité augmentée (ou RA) est la technologie qui permet d’ajouter des éléments virtuels (texte, image, vidéo, animation, son…) à notre environnement proche. Une nouvelle utilisation des tablettes numériques au CDI : Développer la réalité augmentée au CDI permet de proposer aux élèves une utilisation des tablettes tactiles qui dépasse la simple consultation Internet. Cette technologie peut apporter une valeur ajoutée pour les utilisateurs du CDI et touche du doigt notre objectif qui est celui de reconnaître la culture juvénile, de nous réapproprier les outils numériques utilisés par nos élèves. L’objectif étant de « coloniser positivement les outils numériques » (S.

L'entrepreneuriat solidaire comme modèle économique LE MONDE | • Mis à jour le | Jean-Luc Perron (Fondation Grameen Crédit agricole) La crise a révélé les excès d'un modèle d'entreprise fondé essentiellement sur la dimension égoïste de l'investisseur ou de l'entrepreneur et la maximisation de leurs gains. Il existe un autre modèle, reposant sur l'altruisme : les "entreprises solidaires de développement", dont la réussite se mesure à l'aune de leur impact dans la lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion, et où l'essentiel, voire la totalité des profits est réinvesti dans l'entreprise pour en accentuer l'impact social. Dans les pays en développement, les opportunités de bâtir de telles entreprises ne manquent pas, qu'il s'agisse de donner aux plus pauvres accès aux biens et services essentiels - la nourriture, l'eau, le logement, l'énergie, la santé, l'éducation ou les services financiers - ou de développer à leur profit des chaînes de valeur inclusive.

Permettre aux élèves de construire leur démarche de veille numérique : les scénarios pédagogiques Les scénarios pédagogiques 1. 1er scénario : en collège, une veille sur le sport avec une classe relais 2. 2e scénario : en collège, une veille sur l’orientation avec des élèves de 4e 3. 3e scénario : en collège, avec des classes de 3e, une veille pour la réalisation d’exposés en SVT sur le thème « Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement »

Comment créer une entreprise sociale et solidaire Auteur : Valérie Froger avril 2011 La création d’une entreprise sociale et solidaire diffère peu d’un projet de création d’entreprise classique. Les étapes sont similaires mais des nuances existent. Commerce équitable, développement durable, services aux personnes, recyclage… l’entrepreneuriat social est depuis quelques années en plein développement. Écriture collaborative - Exemples concrets L’écriture collaborative, ou EtherPad, est un outil permettant la rédaction d’un texte par plusieurs utilisateurs, chaque frappe au clavier étant visible en temps réel et enregistrée automatiquement. En un mot : tous les élèves connectés peuvent écrire au tableau en même temps ! Comment ?

10 projets d'entrepreneuriat social d'une compétition de l'ESSEC Business school 1/ L'intégration sociale des femmes issues de l'immigration, via la cuisine Constat: Parmi la population immigrée en France, les femmes sont celles qui sont le plus victimes d'exclusion et de discrimination. Moins diplômées et souvent confinées à la sphère domestique, elles sont fortement touchées par le chômage et la pauvreté. Nombre d'entre elles ont des savoir-faire remarquables non-reconnus sur le marché du travail. Canva. Un studio graphique à la portée de tous Canva est un studio graphique en ligne qui permet de créer facilement toute une série de documents de toute sorte. De la bannière à l’affiche en passant par le journal ou la simple citation illustrée, Canva est le couteau suisse graphique pour tout faire et tout faire…bien. Canva est le genre d’outil en ligne qui mérite toute sa place dans votre boîte à outils numériques. Particulièrement puissant ce service se destine pourtant à un très large public du débutant à l’expert et de 7 à 77 ans. Tout est facile dans Canva et pourtant le résultat est à la hauteur d’une création professionnelle. Tout ici se fait par glisser déposer de manière très intuitive et assisté par une aide en ligne jamais prise en défaut.

L’entreprenariat social: Les initiatives de l’entreprenariat social et le secteur culturel Si les entrepreneurs sociaux ne sont pas guidés par l’argent mais bien par la cause, la prise de risque, l’application d’idées novatrices et la réalisation de missions sociales, pourrait-on considérer les artistes comme un type d’entrepreneur social ? Peintres, acteurs, musiciens, écrivains, et tous les autres professionnels de la culture regardent toujours au-delà de l’usuel, ils créent et agissent en utilisant leur imagination pour faire quelque chose de nouveau. Il est important de souligner que les entrepreneurs ne sont pas uniquement ceux qui inventent et mettent une idée novatrice en œuvre, mais aussi qui l’accomplissent avec un succès économique, si l’on considère la durabilité du marché et l’impact financier positif sur les membres de la communauté. Image: Young players at Ladywood Games, par Social Enterprise Coalition

Ne pas confondre veille et curation Il apparait aujourd’hui deux termes bien distincts dans le lexique des community managers : la veille et la curation. Ces termes mettent en évidence deux pratiques ayant pour but la diffusion de contenu à un public visé, mais par des biais différents. La veille médiatique consiste en une surveillance d’un sujet donné sur les médias et leurs productions liées à l’actualité. Elle peut être le cas échéant rétrospective pour augmenter la profondeur de vue et décrypter un évènement médiatisé.Elle peut être orientée voire mixée avec d’autres veilles (comme la veille concurrentielle qui pourra déborder sur une veille « média » de la concurrence et être incorporée dans la veille concurrentielle par exemple dans une logique de benchmarking).Dans les pays anglo-saxons, on traduit ce terme par « media monitoring« .

Related: