background preloader

L'essence de la permaculture , vivrecru.org

L'essence de la permaculture , vivrecru.org
Related:  La permaculture

Comment monter une couche chaude ? Par Jacques Subra Les graines des légumes exigeants en chaleur ( tomates, poivrons, piments, aubergines…) ont besoin d’une température de 20 à 25° pour leur germination. Si l’on ne dispose pas d’une serre chauffée, il faut créer une zone chaude artificielle. Voici comment je procède pour monter une couche chaude : Dans ma serre tunnel de 48m2 j’ai creusé une fosse de 1mx2m rehaussée par des planches pour obtenir une profondeur totale de 70cm. préparation de la couche chaude : la fosse est comblée par un mélange de déchets verts tassés. Je remplis cette fosse de fumier de cheval pailleux mélangé à des déchets verts ( tontes + brf frais ) que je tasse pour provoquer une fermentation ensuite je termine par une épaisseur de 5cm du compost récupéré de la couche de l’année précédente. Ce mélange est ensuite recouvert par une couche de compost. Lorsque que la température convient, on peut y installer les semis en godets ! En cas de froid et la nuit une bâche plastique recouvre la couche pour protéger les semis.

Permaculture sans frontières | L'efficacité + l'éthique Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain Des melons mûrs à Paris dès le mois d’avril, des tonnes de légumes sur une surface pas plus grande qu’un terrain de foot, jusqu’à huit récoltes en une seule année… Ces performances agricoles incroyables ne sont le fruit ni d’engrais chimiques, ni de modifications génétiques, ni même de connaissances scientifiques de pointe. Et pour cause, ces prouesses datent du XIXe siècle et sont l’œuvre des quelques centaines de jardiniers-maraîchers parisiens qui assuraient alors l’autosuffisance de la capitale en légumes. Longtemps oubliés, ces savoir-faire sont aujourd’hui accessibles à tous à travers un manuel, publié en 1844 et récemment numérisé (merci au site Paysansansfrontieres.com de l’avoir partagé ici). Son nom : Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris. Pour ceux qui n’auraient pas le temps d’une telle lecture, nous publions à la fin de cet article quelques morceaux choisis. Passage de témoin La suite se passe de l’autre côté de l’Atlantique. Morceaux choisis : A lire aussi :

Éric Escoffier | Permaculture sans frontières version 1.9 - 10/03/13 Après des études de mathématiques et une expérience dans l'humanitaire (à Paris auprès des personnes sans abri, au Rwanda après le génocide, et en Géorgie, Caucase, lors de la guerre civile), j'ai eu l'occasion de pratiquer divers métiers (formateur en mathématiques, élagage et entretien de jardins, animateur d'escalade...). J'ai ensuite décidé de vivre en forêt (tropicale en Martinique, et méditerranéenne sèche dans le sud-est de la France) et j'ai rapidement réalisé l'état catastrophique de notre planète et de notre humanité. Ont donc suivi 10 années de pratique et de formation, d'observation des écosystèmes sauvages tropicaux et tempérés, d'expérimentations de terrain en divers climats, et d'apprentissage direct auprès de personnes exceptionnelles, botanistes, ethnobotanistes, écologues, pépiniéristes spécialisés, collectionneurs, agronomes et pionniers... J'ai ensuite décidé de me former plus spécifiquement à la permaculture. Éric

Le Walipini? Oui, c’est une serre souterraine pour cultiver toute l’année! Terre – Social : Pour quelques 250 euros, il est possible de construire une serre souterraine qui vous permettra de jardiner toute l’année durant, malgré et au-delà du froid. Cette serre s’appelle un Walipini ou Walipinas. Le Walipini est une alternative abordable et efficace aux serres en verre. Tout d’abord développée il y a 20 ans pour les régions montagneuses froides d’Amérique du Sud, cette méthode permet aux agriculteurs du monde entier de maintenir un potager productif toute l’année, même lorsque le climat est froid. (src) © Benson Institute Si vous voulez en construire un, je vous propose un guide gratuit (PDF)>>> Clic Clic Clic En outre, j’ai trouvé un site très très très complet qui devraient répondre à beaucoup de questions. Il est en anglais mais vous pouvez traduire le texte en passant par Google Chrome ou par Firefox… Clic droit et traduction de la page. Voici une réalisation formidable en Bolivie.

Eric Escoffier, enseignant et designer en permaculture Eric Escoffier propose Ateliers, formations, conseil en design, implémentation de programmes, en France et en Afrique (en français ou anglais) : reforestation, réhabilitation des sols, permaculture, foodforests et écosystèmes vivriers pérennes, sécurité alimentaire et sanitaire. Climats tempéré, tropical et méditerranéen très sec. Possibilité de chantiers pédagogiques sur mon lieu d’expérimentations (centre Var). Ces activités sont basées sur une synthèse de ce que j’ai appris par plus de 10 ans d’observation des écosystèmes sauvages et d’expérimentations en divers climats, de lectures, d’apprentissage direct par des pionniers (tels que Marc Bonfils, Maurice Chaudière ou Gérard Ducerf), ainsi que plus récemment au cours des 3 PDCs (Permaculture Design Certificate) que j’ai passés (John Nzira/Joel Glanzberg, puis Rosemary Morrow, et Robyn Francis). Formations en permaculture : les éléments majeurs abordés Agronomie alternative selon travaux de Marc Bonfils et M. "CV" en permaculture Contacts

Une carotte à la fois J’ai fait un peu exprès pour me perdre dans ce coin de pays où j’ai laissé filer mon enfance à l’ombre du mont Pinacle. C’était là, Les Jardins de la Grelinette, cachés sur le chemin Guthrie, une fermette comme on n’en croise plus tellement après des kilomètres de champs de maïs sous un soleil de plomb. La grelinette est un instrument aratoire, une longue fourche à plusieurs dents en forme de U, emblème de la petite ferme bio de Jean-Martin Fortier et Maude-Hélène Desroches, deux trentenaires établis à Saint-Armand, en Estrie. C’est ici qu’ils ont pris racine en 2005 après deux ans à se salir les mains au Nouveau-Mexique et avoir vécu deux autres années sous un tipi à Frelighsburg. Ici aussi qu’ils sont devenus convaincus qu’on pouvait vivre d’une microferme alors que se meurt le modèle des petites fermes familiales. Depuis, ils élèvent leurs deux enfants dans un ancien clapier transformé en maison. « Si j’avais étudié en agronomie, on m’aurait enseigné que ce modèle n’est pas viable.

La permaculture renverse les dogmes de l'agronomie traditionnelle Hi all Permaculture Permaculture is a systemic science which aims the design, planning and the realization of human societies ecologically sustainable, socially equitable, and economically viable. It is based on an ethic, which derive principles and techniques for integration of human activities with the ecosystems. The origin of what is called permaculture dates back to the Neolithic, the origins of agriculture. The humans of the time, share their very limited resources are left a partnership with Nature based on respect, knowledge, and observation. The main principles No Labour When it comes to working the soil, immediately the image of mechanical or manual of the soil labour comes to mind. A need to retain a permanent ground cover, whether it's green manure, mulch (plant material died constituting a 'mat')Planting of 'protected' seeds: the seeds are moistened and rolled in clay before 'no-till' powder, which protects them from the outside. No fertilizer No pesticides No weeding

Cours de permaculture urbaine | Le 26,27,28 avril 2013 Description du cours de permaculture urbaine La permaculture est un système d’aménagement visant à construire des communauté humaine durable. Le « design » de permaculture, son principal outils, est basé sur des éthiques, des principes, issues de l’observation des modèles naturels. Découvrez, à travers ce cours, les éthiques, les principes de permaculture qui en sont le fondement. Vous constaterez que la ville est pleine de ressources, tant humaines qu’énergétiques, et que beaucoup d’actions sont possibles pour produire de la nourriture, préserver les ressources en eau, en énergies, créer du lien social et travailler ensemble, créer une entreprise respectueuse de l’environnement, et bien d’autres sujets encore… Contenu du cours Ce cours sera agrémenté d’exercices pratique de design, ainsi que de mise en pratique d’une ou plusieurs techniques. Plus d’infos Nous serons accueillis chez Julien et Aurélie, dans Bordeaux centre près du stade Chaban Delmas. Votre formateur

L'huile de neem L'huile de neem, de quoi s'agit-il ? Le neem, aussi appelé "margousier" ou "lilas de Perse" pour la couleur violette de ses fleurs, est un arbre issu de la famille des méliacées. Ses graines, broyées, produisent une huile utilisée depuis des siècles par les Indiens. Le neem s’adapte bien au climat semi-aride, semi humide et même aux climats aux précipitations inférieures à 500 mm. Le neem peut atteindre trente mètres de haut et plus de deux mètres de circonférence en Inde et il peut vivre deux siècles. L’huile de neem est biodégradable, ne créer pas de résistance chez les insectes et elle est très économique. Utilisable en agriculture biologique, horticulture, culture maraichère, jardinage, l’huile de Neem est écologique pour les animaux et la nature, tout en étant non toxique pour l’homme, les animaux et les insectes utiles. Quelle est le mode d’action de l’huile de neem ? Quelques domaines d’application Comment utiliser l’huile de neem ? L’huile de Neem en France Lire aussi

La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Matériel nécessaire bêche pelle transplantoir truelle de maçon pierres ou briques résistants au gel petit bassin ou film plastique étanche gravats grossiers compost sable ciment (seulement si maçonnerie) Réalisation de la forme Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé. Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond. Dessinez la forme de votre spirale à l'aide d'une traînée de sable. Montage de la spirale Commencez le montage au centre de la spirale avec un mur sec ou maçonné. Remplissez le centre de la spirale d'une couche drainante faite de gravats et de pierres.

Permaculture et "foodforest" : un exemple d'aridiculture en climat méditerranéen très sec | Permaculture sans frontières version 3.2 - 02/04/12 Permaculture et "foodforest" : un exemple d'aridiculture en climat méditerranéen très sec (centre Var, France) par Sylvaine Anani et Éric Escoffier Lieu : "Bélinarde", sur un terrain de famille à 83510 Lorgues, dans le Var, France, où nous expérimentons, avec des moyens très limités et à petite échelle, une petite "foodforest" (forêt alimentaire ou jardin-forêt) en aridiculture (environ 300 arbres). Sol argilo-calcaire. On pourrait se contenter de dire que ça pousse à son rythme, c'est-à-dire très lentement au début si on compare à des vergers irrigués. Donc, les fruitiers et fruitiers rares que nous avons plantés poussent lentement au début. On a les tout premiers fruits : de bonnes mûres blanches, quelques figues, pêches, azéroles et cornouilles. Les ombrières, ce sont des sacs de jute (récupérés à une usine de café Malongo) et enfilés verticalement sur 2 tuteurs ou fers à béton plantés verticalement de manière à ce que le sac ombre l'arbre par le sud. - l'ombre

Related: