background preloader

BoP: "la pauvreté au coeur de l'innovation"

BoP: "la pauvreté au coeur de l'innovation"
L'innovation est aujourd'hui dans tous les discours, sans forcément être clairement reliée aux enjeux sociétaux et notamment à ceux de la base de la pyramide (BoP). Pourtant, le sujet de la pauvreté recèle un potentiel énorme d'innovations en tant qu'objet mais aussi en tant que démarche. Son champ inspire des solutions inédites -il est propice à l'émergence d'innovations (source)- et interpelle la pratique de l'innovation qu'il enrichit et renouvelle (catalyseur). Le BoP, source d'innovation En mettant à jour une réalité cachée (les milliards de consommateurs pauvres, au potentiel largement sous-exploré), le BoP élargit le champ des possibles, en forçant l'innovation sur toute la chaîne de valeur de l'entreprise face à de nouveaux clients, besoins, usages (révélés) tendant vers des produits ou services et des business models inédits. 1/ Une nouvelle lecture des business models 2/ Une rupture avec les "routines" de l'entreprise 3/ Un changement de regard sur les clients pauvres Related:  IPLN SOURCES

Social Enterprise Distribution Model | Scaling Social Enterprise | Ennovent Blog Prashant Yadav | NextBillion | 12 December 2012 Over the last six to seven years, in almost every meeting related to access to medicines that I have participated in, someone has asked the following question: Why does Coca-Cola get to the remotest parts of the world, but essential medicines remain out of reach for many? It draws very varied and interesting responses from people. So a few years ago, together with two colleagues at INSEAD, I set on the task of deciphering this question, hoping to find answers that could help make this debate more constructive. Coke’s “Secret Formula” We found that Coca-Cola’s system of production and distribution is built very strongly around information and incentives. Yes, medicines need regulatory oversight much more than Coca-Cola. Health care service provision in the developing world has seen remarkable benefits from social innovation in the last decade. However, there are very few examples of social enterprises focused on improving access to medicines.

Innovation collaborative: à qui profite vraiment la création "low cost"? "Jouir de la foule est un art", écrivait Charles Baudelaire. Depuis quelques années, certains s'en sont même fait une profession. Leur fonds de commerce? La "co-creation" ou "crowd innovation", en anglais, participation collective à la conception voire la réalisation d'un projet. Le principe : demander à une communauté, le plus souvent d'internautes, de partager, plus ou moins gratuitement ses bonnes idées afin de développer ensuite un produit, un programme informatique, un logo, une publicité... Plusieurs types de concours existent : certains sont lancés à l'intérieur de l'entreprise, auprès des employés, ce qui permettrait de resserrer les liens entre eux, tout en faisant émerger de nouvelles idées. "Expérimenter de nouvelles idées en dépensant peu" L'avantage majeur de ce type d'opérations : faire des économies de recherche et développement. Gagner du temps Deux façons de s'offrir de la matière grise low-cost Ces outils simplifient en effet l'accès à la matière grise de deux manières.

L'Observatoire du BoP | Entreprise, Pauvreté, Développement Welcome to the Experience Economy How do economies change? The entire history of economic progress can be recapitulated in the four-stage evolution of the birthday cake. As a vestige of the agrarian economy, mothers made birthday cakes from scratch, mixing farm commodities (flour, sugar, butter, and eggs) that together cost mere dimes. As the goods-based industrial economy advanced, moms paid a dollar or two to Betty Crocker for premixed ingredients. Later, when the service economy took hold, busy parents ordered cakes from the bakery or grocery store, which, at $10 or $15, cost ten times as much as the packaged ingredients. Economists have typically lumped experiences in with services, but experiences are a distinct economic offering, as different from services as services are from goods. The Progression of Economic Value An experience is not an amorphous construct; it is as real an offering as any service, good, or commodity. Staging Experiences that Sell Economic Distinctions You Are What You Charge For

La « tirelire  Toyola Energy : une stratégie marketing efficace pour approcher les marchés BoP | «L Toyola Energy fabrique et vend des cuisinières au charbon de bois éco-énergétiques sur l’ensemble du territoire ghanéen. Face à des consommateurs qui ne peuvent pas prendre le risque d’acheter un bien qui ne leur soit pas d’une réelle utilité, l’entreprise a eu l’idée de faire tester son produit pendant un mois par le consommateur afin que celui-ci se rende compte concrètement des économies qu’il réalise en plaçant l’argent non dépensé dans une tirelire : la "Toyola box". Avec plus de 150 000 cuisinières vendues à travers le Ghana auprès de 35 000 foyers, Toyola Energy s’est donné pour mission de permettre aux ménages pauvres de cuisiner de manière plus écologique et économique. Ces cuisinières, fonctionnant au charbon de bois, sont en effet 40% plus économes en énergie que les cuisinières classiques utilisées dans la région. C’est autant de réduction d’émissions de gaz à effet de serre pour la planète que d’économies réalisées pour les familles. Like this: J'aime chargement…

Crée ton FabLab : jeu coopératif pour mieux comprendre les fab labs Une équipe de 3 étudiantes en licence professionnelle des métiers de l’édition à l’IUT de La Roche-sur-Yon (Noémie Mouchet, Adeline Fraissange et Mélanie Magourou) ont conçu et réalisé le jeu à imprimer Crée ton FabLab pour faire découvrir les fab labs aux jeunes de 8-15 ans, notamment dans le cadre d’ateliers d’animation. Pour ce projet innovant, le blog MEDIT moi un FabLab a été créé. Cet espace Web montre l’avancement de ce projet dans un but de partage (avec un contenu diffusé sous licence Creative Commons CC-BY-SA). Fiches et tutoriels viennent compléter ce blog. Jeu d’équipe en coopération pour créer un fab lab Le jeu Crée Ton FabLab (à partir de 8 ans, pour 2 à 8 joueurs), jeu de plateau coopératif à imprimer, est disponible depuis le 10 mars 2013 dans une version 1.0. Objectif du jeu « Les joueurs ont un objectif commun à atteindre : regrouper les éléments indispensables au bon fonctionnement d’un FabLab (matériel et réputation) et ce dans le temps imparti par le contexte.

Idée reçue: "Les pauvres n'ont pas les moyens d'acheter des biens durables" Aux Etats-Unis, les annonceurs dépensent chaque année la somme stupéfiante de 140 milliard de dollars -selon Kantar Media Intelligence- dans l'objectif de convaincre les consommateurs américains de changer ou d'adopter une nouvelle marque (soit 440 dollars par personne). Le marketing aux familles du bas de la pyramide (BoP) est une toute autre problématique. Il ne s'agit pas de préférer une marque de lanternes solaires à une autre, mais de décider de remplacer une lampe à pétrole polluante et coûteuse mais familière par une lanterne solaire lumineuse et propre. Comme cet investissement doit se faire dans les contraintes étroites d'un budget mensuel de 100 dollars (dont 70% sont dépensés en nourriture), la vraie question est de savoir si un investissement de 10 à 25 dollars remplacera de manière positive les 2 à 3 dollars dépensés chaque mois en pétrole, bougies, piles, ainsi que les autres biens sacrifiés pour effectuer l'achat. Idée reçue n°1: pas les moyens d'acheter?

Que coûte et que rapporte l’entreprise libérée ? La masse salariale augmente, les activités supports se multiplient, mais l’entreprise s’y retrouve. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Isaac Getz (Professeur à l’ESCP Europe) Hyacinthe Dubreuil (1883-1971), le premier auteur français qui, dans les années 1930-1940 a postulé la liberté d’action de l’ouvrier comme le principe fondamental de l’organisation de l’entreprise, aimait citer un grand zoologiste du XIXe siècle : « Toutes les fois qu’un fait nouveau et saisissant se produit dans la science, les gens disent d’abord : Ce n’est pas vrai. Ensuite : C’est contraire à l’ordre et à la religion. Et à la fin : Il y a longtemps que tout le monde le savait ! Lire aussi Faire confiance est-il vraiment dangereux? Exemple d’évidence : la surperformance des entreprises libérées serait due à une réduction de coûts salariaux, conséquence du départ des cadres et de leur remplacement par des responsables payés à des salaires de non-cadres. Mobilité professionnelle Pas chez FAVI, ni chez Chrono Flex.

Related: