background preloader

Et si les institutions publiques s’emparaient de Vine

Et si les institutions publiques s’emparaient de Vine
À l’occasion de la Semaine du Développement Durable, le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie a lancé avec la Netscouade une campagne créative sur Vine. Retour sur cette expérience originale. Vine va-t-il devenir le nouveau support privilégié pour les institutions publiques ? Si le réseau social lancé par Twitter en 2013 est déja largement adopté par les internautes et par de nombreuses marques, c’est le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie qui s’en empare dans le cadre de sa dernière campagne pour la Semaine du Développement Durable. La preuve que “contenu créatif” n’est pas antinomique avec “message sérieux” ? Vine, 6 secondes pour faire passer un message À moins d’être Thierry Crouzet et d’avoir vécu un an totalement déconnecté d’internet, impossible d’être passé à côté : Vine s’est très rapidement imposé comme un réseau social incontournable. Vine, nouvel espace d’expression pour les marques ? Pour aller plus loin : Related:  Marketing, Internet marketingRéseaux, guides et bonnes pratiques

Les 3 dynamiques sociales qui caractérisent une communauté Le pool, la connexion, le hub : voilà les 3 dynamiques sociales qui qualifient une communauté. Pour en construire une ou l’analyser, utilisez cette méthode. Qu’est-ce qui relie le MEDEF (Mouvement des Entreprises de France), Avaaz, et Sean Connery? Qu’est-ce qui les différencie? Les 300 mots qui suivent vous l’expliquent. Qualifier les membres et connaître leurs besoins permet de savoir sur quelles dynamiques on va s’appuyer stratégiquement. Le pool Groupement d’entreprises, groupe politique, religieux… les pools partagent des objectifs communs, et par extension des valeurs. Le lien qui les unit se caractérise par l’intérêt: ces acteurs ont tous un intérêt particulier à se regrouper. Par conséquent le lien qui unit ces membres n’est pas très fort, c’est l’inconvénient de cette dynamique sociale. On ne peut donc pas bâtir une stratégie communautaire qui se base uniquement sur le pool comme dynamique sociale. La connexion Le hub

Comment supprimer son nom et sa photo des publicités Google ? En octobre dernier, l’annonce avait fait grand bruit. Google avait mis à jour ses conditions d’utilisation, modifiant quelque peu l’usage des vos données. Ainsi, depuis le 11 novembre 2013, votre photo, votre prénom et votre nom peuvent être utilisés pour agrémenter les publicités Google. À l’époque, la grogne des utilisateurs avait eu raison de l’application de cette mesure. Mais depuis quelques jours, les premières publicités arborant votre identité fleurissent sur le moteur de recherche. Comment fonctionnent les recommandations partagées ? Les recommandations partagées existent sur de nombreux services Google : Google Maps, Google Play Musique… À tout moment, vous pouvez noter et laisser un commentaire sur une chanson, un lieu ou une application sur Google Play. Interdire à Google d’utiliser son identité dans les publicités Par défaut, vous acceptez tacitement l’affichage de votre identité dans les publicités Google (prénom, nom et photo de profil).

Les 4 types de communautés Ce billet a été lu 61 fois. À votre tour? Transaction, intérêt, relations et mondes virtuels: les 4 types de communautés se définissent par les motivations qui sont leur raison d’être. Cette nomenclature a été établie par A. … une façon de définir votre communauté pour mieux la connaître. Les communautés de transaction Il s’agit des communautés qui sont centrées sur des produits ou services. Un grand classique: leboncoin. Les communautés d’intérêt Les membres de ce type de communauté sont motivés par le partage de connaissances sur un sujet précis. Par exemple, les groupes de discussion sur Viadéo, comme celui-ci sur la rédaction. Les communautés relationnelles Ce qui intéressent ces gens? Par exemple, tubededentifrice.com. les communautés de mondes virtuels Ce sont des portes qui s’ouvrent vers de nouvelles réalités. Quelqu’un se souvient de Second Life? Allez plus loin en découvrant une 2e forme de classification: les 3 dynamiques qui mettent une communauté en mouvement. Related

BuzzSumo, pour trouver les tweets et influenceurs les plus populaires Les outils d’analyse des conversations sur les médias sociaux sont nombreux. Et pour cause, les volumes concernés sont gigantesques et nécessitent des filtres pour être appréhendés. Ils sont souvent dédiés à un seul réseau social, mais peuvent également être multiplateformes. Nous vous présentions il y a peu les 7 facteurs qui jouent le plus sur le succès d’un article. Cette étude était tirée d’un outil qui nous a semblé intéressant, BuzzSumo. Ce dernier vous propose de trouver les contenus les plus populaires sur les principaux réseaux sociaux, en nombre de partages cumulés : Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest et Google Plus. BuzzSumo propose deux entrées principales. La présentation des partages n’est pas sans rappeler celle d’un autre excellent outil, Social Share. La deuxième entrée concerne les influenceurs. Parmi les défauts du service, notons le fort taux de contenus en anglais.

Non, vos visiteurs n’arrivent pas par votre page d’accueil ! Evitez la page qui fait tout...mal. Si parfois, je l'admets bien volontiers, certains de vos visiteurs découvrent votre site à partir de la page d'accueil. Mais si votre site est assez conséquent, si vous proposez plusieurs services ou produits, et site le travail de référencement a été correctement effectué, une bonne part de vos visiteurs ne découvrira pas votre site à partir de la homepage. Pire, certains ne la verront même jamais, et pourtant, ce n'est pas pour cela qu'ils ne prendront pas contact avec vous, ce n'est pas pour cela qu'ils ne commanderont pas, mais souvent ils n'ont simplement jamais besoin de s'y rendre. La homepage est une page très importante, mais pas au détriment des autres. C'est sans doute le point sur lequel nous avons le plus d'échange au départ avec nos clients quand nous concevons un site, et ensuite à chaque souhait de modification. Dans de nombreux cas, cette page n'a pas d'utilité pour le visiteur. Évitez la page d'accueil fourre-tout Allez à l'essentiel

Twitter, Facebook et Google+ : Comment identifier les membres les plus actifs de sa communauté ? Que cela soit sur Facebook, Twitter, Google+ ou n’importe quel autre réseau social, il est indispensable d’identifier les influenceurs et membres les plus actifs de sa communauté. Même si tout bon community manager saura identifier de façon instinctive ces derniers, des outils existent pour les identifier de façon automatique. Quelquefois, vous verrez qu’il y-a des surprises entre ce que le CM pense et la réalité. Testons ensemble 3 outils pour Twitter, Facebook et Google+, c’est parti… Identifier les membres les plus actifs de sa communauté Twitter Pour Twitter, nous allons utiliser l’outil SocialRank. 3 types d’influenceurs sont mis en avant via cet outil : Pour chacun de ces classements, l’outil vous permet de filtrer par compte de marques et compte de personnes individuelles (option assez pratique pour adapter sa communication en fonction). A noter que SocialRank propose une version payante (25 dollars par mois) avec des options supplémentaires.

Si ça ne marche pas, ça ne marche pas! Je suis tombé il y a quelque jours sur une présentation de Seth Godin, faite en 2006 lors de la “Gel Conference”. Dans cette présentation, Seth Godin, entrepreneur, spécialiste du marketing, et auteur de nombreux livres à succès sur le sujet, nous explique pourquoi quelque chose ne fonctionne pas. Des panneaux inutiles ou incompréhensibles aux chaussures à talons en passant par les files d’attentes interminables, beaucoup de choses autour de nous ne fonctionnent pas comme elles le devraient. Dans sa présentation, Seth Godin identifie 7 causes principales à ces dysfonctionnements : Ce n’est pas mon boulotSupériorité égocentriqueLe monde a changé depuis qu’on l’a conçu“Je ne suis pas un poisson”Je ne savais pasLes contradictionsDysfonctionnement de par la nature même de l’objet Comme d’habitude, les exemples sont très parlants, biens choisis, et la présentation vivante et intéressante jusqu’au bout. A voir absolument, la vidéo dure 20 minutes. Si je pense que ça ne marche pas, ça ne marche pas

Les 10 outils qui simplifient la vie du community manager Publication, modération, suivi de l’e-réputation, gestion de campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux… le métier de community manager a de multiples facettes et nécessite d’avoir recours à certains outils pour être plus efficace. Les services proposés sont nombreux, je vous propose une sélection de 10 outils simplifiant la vie de nos chers community managers… 1 : Buffer : publier sur les réseaux sociaux au bon moment Je vous ai déjà parlé de Buffer, c’est un outil qui va vous faire gagner un temps fou dans votre planning éditorial. Il va vous permettre de poster au bon moment vos messages. Il fonctionne avec Twitter, Facebook et Linkedin. Vous pouvez retrouver le test complet ici : Animer ses comptes Twitter et Facebook avec efficacité grâce à Buffer. Et tester l’outil ici : Buffer. 2 : Power Editor : gérer plus facilement vos campagnes publicitaires Facebook Power Editor, c’est un peu l’Adwords Editor de Facebook. Pour en savoir plus, relisez les articles suivants : Lien : TweetDecK.

Devriez-vous avoir un pop-up sur votre site web? Imaginez-vous dans un petit café local hip & lounge. Vous êtes en train de dévorer le dernier livre de [insérer auteur préféré ici]. L’ambiance: une harmonie entre B.B. King et le brouhaha des étudiants stressés par leur fin de session… Vous êtes en plein dans votre livre, quand tout à coup, quelqu’un vous bloque la vue avec un prospectus! Il est là, il vous regarde. C’est trop beau pour être vrai! Vous allez pouvoir lui envoyer n’importe quoi, et il va vous répondre! Sans hésiter, vous dites: « Je ne savais même pas que ça existait! Les pop-ups sont-ils vos amis, ou vos ennemis. Je pense que vous voyez très bien où je m’en vais comme ça. Alors que les avis sur son utilisation sont partagés, tout le monde semble s’entendre sur un point: ils sont désagréables, très désagréables. Pourquoi le pop-up est-il le vilain? Un bon design vise à retirer toute entrave sur le chemin de l’utilisateur après tout! Je suis semi-d’accord avec tout ça, vous allez voir pourquoi dans un instant. Pas convaincu?

Thèmes

Related: