background preloader

Crowdsourcing for innovative sports products - Open Oxylane, open innovation platform

Crowdsourcing for innovative sports products - Open Oxylane, open innovation platform
Related:  Chapitre 4 : la démarche mercatique

La co-création permet d'innover Le « made in client ». C'est la nouvelle approche adoptée par le groupe Oxylane, propriétaire de Décathlon. Touché par le virus du collaboratif, le Lillois vient de lancer la plateforme de co-création de produits Open Oxylane. Une initiative à travers laquelle le groupe cherche à augmenter la satisfaction client et à accélérer dans l'innovation. Les chiffres clés - Chiffre d'affaires 2013 : 7,4 milliards d'euros. 58,2% du chiffre d'affaires est réalisé à l'international. - L'enseigne Décathlon est présente dans 20 pays. - 2800 produits ont été créés en 2013. - 23 brevets ont été déposés en 2013. - Le groupe compte 530 ingénieurs, 150 designers et 50 chercheurs. Vincent Textoris - open innovation manager chez Oxylane Bio express Agé de 32 ans, Vincent Textoris est responsable du projet Open Oxylane. Son twitter : @vtextoris Pouvez-vous nous présenter la plateforme Open Oxylane ? Comment cette idée a-t-elle germé ? V.T. : « Il y a eu plusieurs détonateurs. Pouvez-vous nous donner un exemple ?

Le projet | Les coulisses de l'open data Sélectionné par la Fondation Mines-Telecom dans le cadre de l’appel à projets "Futurs et Ruptures", soutenu au département Sciences Humaines et Sociales de Télécom ParisTech, le projet de thèse "les coulisses de l’open data : sociologie de la production et de la liberation de données publiques" vise à documenter d’un point de vue sociologique la fabrique et les conditions concrètes de la libération de données publiques (« Open Data »). Fondé sur une ethnographie des coulisses de différents projets d’ouverture de données, il se pose en rupture des travaux qui ne s’intéressent presque exclusivement qu’à l’aval du processus (réutilisation, impact). Cette étude prendra particulièrement en compte le travail politique et technique que nécessite l’ouverture des données publiques afin de décrire les principaux écueils et les meilleurs pratiques qui émergent des processus très variés de libération de données dans les collectivités, les institutions et les entreprises. Like this:

SportBusiness360.com - L'actualité du Sport Business gratuite et 2.0 Le Club Med se lance dans la cocréation Du nom du village à son logo et design en passant par les activités proposées, les fans du Club Med peuvent voter, chaque semaine, pour coconstruire le futur Club Med 4 tridents de Val Thorens. Il suffit de se rendre sur l'appli Facebook " My Val Thorens " et de " liker " la page pour participer. L'agence conseil social media, KRDS, a été choisie à l'issue d'une consultation. Première semaine, les fans ont préféré le nom " Val Thorens Sensations " à " Val Thorens Titanium " ; la seconde, ils ont choisi le mur d'escalade au design épuré ; la 3e, le VTT sur neige au pilotage sur glace... Pour inciter les fans à voter, chaque semaine, le Club Med a prévu de tirer au sort un vainqueur qui remportera un séjour pour deux dans le village, et les incite à inviter leurs amis à participer.

Les meilleurs livres blancs et cours sur le Big Data l Data-Business.fr Vous trouverez ci-dessous une sélection de livres blancs sur le Big Data, les Analytics et la DataViz en pdf. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez faire référencer votre livre blanc ou si vous cherchez plus d’informations. Si vous cherchez plus d’informations sur les formations académiques et les MOOCs autour du Big Data (Data-science, programmation en R, Python), découvrez notre guide :Devenir Data-Scientist : les meilleures formations et MOOCs Big Data Les livres blancs Big Data sont au format pdf et sont disponibles en téléchargement gratuit. Catégories Antvoice – La Recommandation personnalisée, nouvelle grande tendance dans le web Ce nouveau livre blanc, sorti à l’occasion du lancement de Netflix en France a vocation à apporter un éclairage complet sur l’utilisation de techniques de recommandation personnalisée. Big Data Paris – Guide du Big Data à destination des utilisateurs Makazi : Livre Blanc du Data Marketing Big Data – Avis d’experts Darrell M. Partagez la page

Le foot, miroir des mutations de la mobilité urbaine Alors que la finale de la Ligue des Champions a lieu ce samedi soir, Philippe Gargov fait le parallèle sur 40 ans entre les déplacements des joueurs sur un terrain de foot et ceux du citadin lambda. Arsenal vs Liverpool ; Cesc Fabregas et Steven Gerrard. Vous avez bien lu : le foot est un formidable témoin de notre rapport à la mobilité. 1970-2000 : l’essor de la valeur « mouvement » La première similitude tient dans l’évolution remarquable des valeurs « positives » attachées tant au football qu’à la mobilité. Nos sociétés sont fondées sur l’idée que le mouvement – qu’il soit rapide ou non, soutenable ou non, vivable ou non – est nécessairement positif. Cette valorisation du mouvement – dont je critique l’hégémonie, cf. paragraphe suivant – se vérifie dans nos mobilités (cf. la « saine mobilité » et « l’injonction au mouvement » de Scriptopolis), et plus généralement dans l’ensemble de notre société occidentale, de la flexibilité du travail au butinage amoureux. Image CC Flickr toksuede

Le crowdsourcing: les bonnes idées sont dans la foule Comment trouver la boisson rafraîchissante qui fera un carton cet été ou le prochain plat préparé préféré des consommateurs? En demandant aux internautes! En marketing, cela s'appelle du “crowdsourcing”. Le mot « crowdsourcing » est apparu pour la première fois dans le magazine en 2006. A l’époque, ce concept marketing proposait une idée géniale et pas chère: solliciter sa communauté autour d’une problématique donnée. Dans le monde du web 2.0, ce type de marketing participatif a explosé grâce aux réseaux sociaux. Aujourd’hui, les marques l’ont intégré pour répondre aux attentes de nouveaux consommateurs. A ses débuts, le crowdsourcing relevait davantage du vote des consommateurs. En Suisse, c’est la jeune société bernoise Atizo qui propose à ses clients de bénéficier de leur plate-forme et de s’appuyer sur une communauté de 15'000 « innovateurs ». Une tendance qui porte ses fruits. Le marketing participatif n'a pourtant pas que des qualités.

Technology: The data deluge EIGHTEEN months ago, Li & Fung, a firm that manages supply chains for retailers, saw 100 gigabytes of information flow through its network each day. Now the amount has increased tenfold. During 2009, American drone aircraft flying over Iraq and Afghanistan sent back around 24 years' worth of video footage. Everywhere you look, the quantity of information in the world is soaring. Plucking the diamond from the waste A few industries have led the way in their ability to gather and exploit data. Mobile-phone operators, meanwhile, analyse subscribers' calling patterns to determine, for example, whether most of their frequent contacts are on a rival network. There's much further to go. Now for the bad news But the data deluge also poses risks. The best way to deal with these drawbacks of the data deluge is, paradoxically, to make more data available in the right way, by requiring greater transparency in several areas.

Domino's lance le crowdsourcing de pizzas: des clients sont rémunérés s'ils trouvent de bonnes idées de garnitures En Australie, la chaîne Domino's a lancé une application mobile qui permet à ses clients de créer de nouveaux concepts de pizza, de leur trouver un nom accrocheur, et d'en faire la promotion sur les réseaux sociaux. La différence par rapport à d'autres campagnes de publicités participatives, c'est que le «designer de pizza» gagne une commission lorsque son produit se vend bien, jusqu'à deux euros par vente, comme le souligne le Wall Street Journal. Depuis cet été, environ 30.000 Australiens ont participé à cette opération de «crowdsourcing» gastronomique, qui a donné naissance à des assemblages de garnitures particulièrement monstrueux, mais a permis à la marque de faire parler d'elle. Jusqu'ici, la pizza générée par utilisateur la plus vendue s'appelle Mega Fan de Viande (Mega Meat Lover en version originale). Comme l'écrivait récemment Emilie Laystary dans Slate.fr, le nouveau mot d'ordre des publicitaires est la personalisation et la participation:

Related: