background preloader

La pub, plus sexiste que jamais ?

La pub, plus sexiste que jamais ?
La représentation de la femme dans la publicité reste une affaire sensible. Pour preuve, la récente interdiction des pubs de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair – il est vrai, coutumière de la polémique. Des prix chauds comme l’équipage, pub Ryanair, 2011 Ryanair s’est attirée cette fois les foudres de certaines de ses employées, qui s’estimaient traitées comme des objets sexuels par leur propre entreprise. L’affaire fut portée en décembre 2011 devant l’Advertising Standarts Autority (autorité de surveillance de la publicité anglaise), qui a décidé de bannir la campagne il y a quelques jours. Certes, le message était à prendre au second degré, mais l’humour ne passe toujours pas en publicité quand il s’agit de représenter... la femme-objet. Années 50 et 60 : la ménagère Moulinex libère la femme, pub Moulinex, 1956 Et lorsque la femme sortait de sa cuisine, c’était souvent pour se ridiculiser. Années 90 : la femme-objet Une chose est sûre : le sexe attire l’attention. Sélection. Babette

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/vivelapub/2012/02/26/la-pub-plus-sexiste-que-jamais-226685

Related:  Sexualisation /Objetisation des femmesSemaine de la Presse

Nique les complexes ! Déclaration d’amour à mon nez busqué Cette madmoiZelle a un nez busqué. Pas toujours facile de vivre avec un complexe planté au... Les femmes se voient plus « laides » qu’en réalité Dove a lancé une campagne pour montrer que les femmes se dévalorisent toujours au niveau... Les Observateurs Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! {* #signInForm *} {* signInEmailAddress *} {* currentPassword *} {* /signInForm *}

Le sexisme dans la publicité en 45 affiches surprenantes Thème encore bien présent dans la société, le sexisme est une forme de discrimination de plus en plus critiquée mais toujours aussi présente. Inutile dès lors d'imaginer que la publicité n'ait pas eu un rôle dans la diffusion de clichés sexistes. La ménagère, la soumise, l'objet sexuel, autant de représentation de la femme qui ont connu un âge d'or dans la publicité d'antan. Mais le sexisme publicitaire fait-il vraiment parti que du passé ? La femme soumise C'est étonnant de commencer par cette catégorie, mais c'est un choix volontaire car parmi toutes les pubs sexistes vintage que j'ai pu voir, ce sont sûrement celles qui m'ont le plus interloqué.

L’égalité des sexes dès le plus jeune âge “Nous traitons les enfants comme des individus plutôt qu’en fonction de leur sexe”, explique Lotta Rajalin, la directrice d’Egalia. Car les écoles maternelles sont censées combattre la répartition traditionnelle des rôles entre les sexes, promouvoir l’égalité et laisser les enfants se forger librement leur propre identité. C’est ce que préconise la loi sur l’enseignement de la petite enfance de 1998. Mais, quinze ans après, la répartition traditionnelle des rôles entre les sexes perdure dans un grand nombre d’établissements. Les contrôles des écoles maternelles municipales effectués par l’inspection académique en 2009 et en 2010 ont révélé qu’une commune sur trois ne s’associait pas activement à l’application de cette pédagogie axée sur la prévention des stéréotypes et sur l’égalité des sexes, que prévoit le programme sur la petite enfance.

Barbie, canon avec une taille « normale » Barbie a été imaginée avec la taille moyenne d'une américaine de 19 ans : une représentation corporelle plus réaliste et néanmoins canon. Mise à jour le 9 juillet 2014 - Lammily, la « Barbie » aux mensurations dans la moyenne, a récolté plus de 500 000 dollars sur les 95 000 requis, comme nous l’apprend Golem13. Plus rien ne semble empêcher sa commercialisation, et elle sera d’ailleurs disponible au moins de novembre prochain ! Quels médias se cachent derrière les YouTubeurs ? De plus en plus de grands groupes médias investissent sur le web en créant des MCN, pour multi-channel networks ou réseaux de chaînes. Pour y voir plus clair, nous avons fait un panorama complet de ces nouveaux arrivants sur le paysage français. La semaine dernière, le site Clique.tv a publié une tribune de Guilhem Malissen titrée « Ce n’est que YouTube », où il y évoque l’affaire du Youtubeur plagieur mais aussi « la chute vertigineuse du niveau d’originalité des contenus proposés par les divertissements en France ». Il exprime un malaise ressenti par une partie de la jeune génération face à certains médias feignant d’ignorer l’importance grandissante d’internet et plus particulièrement Youtube et ses contenus. Les médias traditionnels perdent de l’audience quand internet et en particulier Youtube en gagne. À quoi sert un MCN ?

Ces publicités sexistes qui révoltent les féministes Partagez-moi ! La place de la femme dans la publicité est depuis longtemps un sujet très sensible. La récente polémique autour des publicités de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair en est une nouvelle fois la preuve. 8 mars – Journée des femmes : Ecolo sera sur le pont de la solidarité ! Dans le cadre de la campagne « Women for Women International », le Conseil des Femmes Francophones de Belgique, le Vrouwenraad et la Marche Mondiale des Femmes jettent symboliquement un pont entre toutes les femmes qui subissent la crise. Ecolo se joindra à cette action le 8 mars sur le pont Sainctelette à Bruxelles de 12h30 à 13h30, avec la présence notamment de ses parlementaires Zakia Khattabi, Anne Herscovici et Zoé Genot et du Secrétaire d’Etat bruxellois à l’égalité des chances Groen, Bruno De Lille. En occupant ce pont, ils diront « non » aux mesures d’austérité du Gouvernement fédéral dont l’impact particulier sur les femmes est catastrophique : Non au durcissement de l’accès aux crédit-temps : dans la tranche d’âge 25-49 ans, les femmes représentent 84 % des crédits-temps et elles recourent majoritairement aux interruptions de carrière pour raisons familiales. Ecolo exige l’égalité entre les hommes et les femmes, notamment en matière de rémunération et de pensions.

L'Homme, objet sexuel publicitaire En plus d'un demi-siècle, l'image de la femme s'est bien améliorée dans la publicité, il est évident qu'elle reste largement améliorable mais des progrès ont été fait. La femme n'est plus cette cruche fière de son ménage au service exclusif de son homme et de ses enfants. Elle est aujourd'hui (la plupart du temps) un peu plus libre mais encore largement asservi à son ménage.

représentations sexuées dans l'audiovisuel Propositions plus élaborées qui demandent un investissement sur la durée. A partir de grilles méthodologiques d’analyse et de fiches pédagogiques nous vous proposons : • L’analyse du stéréotype de la « blonde idiote » à travers Indiana Jones 2. L’image de la femme dans la pub et les médias. Un sondage IPSOS, commandé par le ministère de la Solidarité et le Service d’Information du Gouvernement sur la question de la place de la femme dans la publicité et les médias a été rendu publique. Rien de neuf sous le soleil: Les femmes interrogées s’estiment en grande majorité maltraitée par les publicitaires Voici les principales conclusions de cette étude. « L’image des femmes telle que véhiculée par la publicité est jugée dévalorisante pour les femmes (à 55%, contre 37%). Ce jugement est particulièrement porté par les femmes, 62/32 contre 47/43, pour les hommes), mais aussi par les 18-24 ans (65/35), les 70 ans et plus (60/27), les cadres supérieurs (63/34), et ceux qui possèdent un diplôme d’enseignement supérieur (60/30, contre 47/44 pour ceux qui ont un diplôme inférieur au baccalauréat).

Libérez les féministes punk ! Courrier international 8 mars 2012 | Partager : Le 8 mars, Journée internationale de la Femme, a lieu, en la Cathédrale Saint-Sauveur à Moscou, à l'appel de l'étudiant Pavel Arkhipov, une prière collective de soutien aux activistes du groupe féministe-punk russe Pussy Riot, arrêtées début mars, informe le quotidien en ligne Gazeta.ru. La veille, une lettre ouverte comportant 3500 signatures, de chrétiens orthodoxes ou de citoyens d'autres confessions, avait été adressée au Patriarche Kirill pour qu'il intercède en la faveur de Maria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova. Les deux jeunes femmes ont organisé, le 21 février avec d'autres militantes du groupe, un "Te Deum punk" dans la cathédrale du Christ-Sauveur. Détournant les paroles d'une prière, elles ont chanté "Vierge Marie, délivre-nous de Poutine", déclenchant l'ire des dignitaires religieux et des fidèles.

Related: