background preloader

La pub, plus sexiste que jamais ?

La pub, plus sexiste que jamais ?
La représentation de la femme dans la publicité reste une affaire sensible. Pour preuve, la récente interdiction des pubs de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair – il est vrai, coutumière de la polémique. Des prix chauds comme l’équipage, pub Ryanair, 2011 Ryanair s’est attirée cette fois les foudres de certaines de ses employées, qui s’estimaient traitées comme des objets sexuels par leur propre entreprise. L’affaire fut portée en décembre 2011 devant l’Advertising Standarts Autority (autorité de surveillance de la publicité anglaise), qui a décidé de bannir la campagne il y a quelques jours. Certes, le message était à prendre au second degré, mais l’humour ne passe toujours pas en publicité quand il s’agit de représenter... la femme-objet. Années 50 et 60 : la ménagère Moulinex libère la femme, pub Moulinex, 1956 Et lorsque la femme sortait de sa cuisine, c’était souvent pour se ridiculiser. Années 90 : la femme-objet Une chose est sûre : le sexe attire l’attention. Sélection. Babette Related:  Sexualisation /Objetisation des femmesSemaine de la Presse

Nique les complexes ! Déclaration d’amour à mon nez busqué Cette madmoiZelle a un nez busqué. Pas toujours facile de vivre avec un complexe planté au... Les femmes se voient plus « laides » qu’en réalité Dove a lancé une campagne pour montrer que les femmes se dévalorisent toujours au niveau... J’ai été dans un centre pour adolescents en état d’obésité – Témoignage L’année de sa 3ème, cette madmoiZelle a passé plusieurs mois dans un centre pour... Le hammam marocain, pour joindre l’utile à l’agréable Le hammam marocain « traditionnel » est bien loin des équivalents onéreux qu’on... De l’inconvénient d’avoir des gros seins Alfrédette a des gros seins. Laci Green (Sex+) : « Ne cessez jamais de vous aimer et d’aimer les autres » Jack Parker a interviewé Laci Green, jeune Américaine spécialiste de la sexualité positive... Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard : « quitte à être imparfaites, autant bien le faire ! Anne-Sophie et Marie-Aldine sont soeurs jumelles mais elles ont surtout co-écrit ce livre... Assumez !

Le sexisme dans la publicité en 45 affiches surprenantes Thème encore bien présent dans la société, le sexisme est une forme de discrimination de plus en plus critiquée mais toujours aussi présente. Inutile dès lors d'imaginer que la publicité n'ait pas eu un rôle dans la diffusion de clichés sexistes. La ménagère, la soumise, l'objet sexuel, autant de représentation de la femme qui ont connu un âge d'or dans la publicité d'antan. Mais le sexisme publicitaire fait-il vraiment parti que du passé ? La femme soumise C'est étonnant de commencer par cette catégorie, mais c'est un choix volontaire car parmi toutes les pubs sexistes vintage que j'ai pu voir, ce sont sûrement celles qui m'ont le plus interloqué. Van Heusen, démonstration même du sexisme pur et dur ET physique : 1964 Vendre du café, avec un argument bien ... particulier - Chase & Sanborn Coffee : 1962 "C'est bien d'avoir une fille autour de la maison" : Au moins c'est dit ... - Dacron : 1961 "Une femme, une pipe, un pull" - Paul Fourticq : 1970 Mountain Grown - Années 1960 "Épouses.

Des brosses à dents « elle et lui » pour nos bouches si différentes | Rue69 Le saviez-vous ? Un homme et une femme, ça n’a pas la même bouche, ni les mêmes besoins en brosses à dents. C’est Sanogyl qui nous l’apprend avec sa dernière campagne qui traîne depuis quelques mois sur Internet. Une campagne qui ne cesse de ravir les internautes. On y voit d’abord un monsieur et une madame qui sourient très grand. pour lui, du noir costaud et viril ; pour elle, du rose doux et féminin. Capture d’écran de la campagne de Sanogyl Sur son site, Sanogyl nous fait une petite explication de texte. « Ce n’est pas un scoop, les hommes et les femmes sont vraiment différents... Aux goûts et à la morphologie de chacun ? « Manche épais » vs « tête fine » Dans la partie « pour lui », on apprend qu’il lui faudra une brosse à dents avec un « manche plus épais », un « design sport et technique ». Les mots-clés pour lui sont donc : sport, technique, manche épais et plaque dentaire. Pour elle, « finesse et élégance » Et l’important, c’est de gentiment respecter les gencives. Zut !

1jour1actu Et ma pub, elle est sexiste, ma pub ? Stabilo Neon ? Sexiste ! Une femme, une pipe, un pull ? Sexiste ! Decathlon vendant des palmes à une femme qui sauve un homme des requins ? Sexiste ! Le site Stéréopub, lancé par des élèves de l’école de journalisme de Sciences-Po, propose de manière ludique d’évaluer, par vous-même, si vous trouvez une publicité sexiste ou non. Après chaque réponse, vous obtenez deux camemberts qui calculent la répartition des votes selon l’âge et le sexe des internautes (rien ne vous empêche de mentir sur ces informations avant de commencer le test, cela dit). De manière générale, les réponses sont souvent évidentes et des majorités fortes se dégagent. Malheureusement, le site n’indique pas combien de personnes ont déjà fait le test. La majorité des votants, dans notre catégorie d’âge, les 26-35 ans, ont considéré qu’elle était sexiste. Après tout, dans notre optique de 2014, c’est logique : elle est en cuisine, avec un tablier, c’est caricatural. Quentin Girard

Barbie, canon avec une taille « normale » Barbie a été imaginée avec la taille moyenne d'une américaine de 19 ans : une représentation corporelle plus réaliste et néanmoins canon. Mise à jour le 9 juillet 2014 - Lammily, la « Barbie » aux mensurations dans la moyenne, a récolté plus de 500 000 dollars sur les 95 000 requis, comme nous l’apprend Golem13. Plus rien ne semble empêcher sa commercialisation, et elle sera d’ailleurs disponible au moins de novembre prochain ! Tu peux même la précommander dès aujourd’hui pour une réception au onzième mois de l’année. Mise à jour le 6 mars 2014 – Tu te souviens de Nickolay Lamm, l’homme qui avait décidé de montrer à quoi une Barbie ressemblerait avec les mensurations de l’Américaine moyenne ? Il réclame 95 000$ et a déjà atteint 81 000$, un petit mois avant la date limite de participation au projet. La création porte le nom de Lammily, et prône des standards de beauté réalistes et un mode de vie sain. Alors, convaincues par Lammily ?

Ces publicités sexistes qui révoltent les féministes Partagez-moi ! La place de la femme dans la publicité est depuis longtemps un sujet très sensible. La récente polémique autour des publicités de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair en est une nouvelle fois la preuve. Des prix chauds, tout comme l’équipage !!! Ryanair, qui n’en est pas à sa première polémique, s’est attirée cette fois les foudres de certaines de ses employées, se voyant traitées comme des « objets sexuels » par leur propre entreprise. Le message est certes à prendre au second degré, mais l’humour ne passe toujours pas en publicité quand il s’agit de la représenter la femme-objet. Moulinex libère la femme – 1956 Hoover – 1960 – le matin de noël, elle sera plus heureuse avec un Hoover. Boites sous vide Fowlers Vacola – 1960 – le cadeau idéal pour toutes les occasions. Robot multifonctions Kenwood – 1960 – Le Chef fait tout sauf la cuisine, les femmes sont faites pour ça ! Et lorsque la femme sortait de sa cuisine, c’était souvent pour se ridiculiser. Telex Datacomp – 1962 1.

Le féminin l’emporte Les Observateurs Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! {* #signInForm *} {* signInEmailAddress *} {* currentPassword *} {* /signInForm *} Votre compte a été désactivé Vous devez vérifier votre adresse email pour finaliser votre inscription. {* #resendVerificationForm *} {* signInEmailAddress *}{* /resendVerificationForm *} Merci de confirmer les informations ci-dessous avant de vous connecter {* #socialRegistrationForm *} {* firstName *} {* lastName *} {* emailAddress *} {* displayName *} {* phone *} {* addressCity *} {* addressCountry *} En cliquant sur "Créer un compte", vous confirmez que vous acceptez nos conditions générales et que vous avez lu et approuvé la politique de protection de données personnelles.{* /socialRegistrationForm *} Merci de confirmer les informations ci-dessous avant de vous connecter Nous vous avons envoyé un email de confirmation à l'adresse suivante {* emailAddressData *}. Nous vous enverrons un lien pour créer un nouveau mot de passe {| moreInfoText |}

Top 10 des meilleurs sites d'infos parodiques, les sites d'infaux (Le Gorafi, The Onion, etc...) "Ils y ont cru, ces cons !". Vous vous êtes sûrement dit ça quand vous avez vu un article du Gorafi partagé comme une vraie info. Sachez que Le Gorafi est loin d'être le seul à publier de fausses infos qui ont l'air vraies, et après la lecture de ce top, vous serez plus intelligents que les gros naïfs qui publient des infos parodiques qu'ils prennent pour vraies. The Onion S'il ne devait en rester qu'un, ce serait The Onion. Véritable institution de la presse papier avant de devenir un des sites d'humour les plus influents du monde, The Onion est LA référence du site d'infaux. Sans lui, pas de reste du top. N'hésitez pas à mentionner ceux qui vous plaisent dans les commentaires. Top co-écrit par Pavlov

L'Homme, objet sexuel publicitaire En plus d'un demi-siècle, l'image de la femme s'est bien améliorée dans la publicité, il est évident qu'elle reste largement améliorable mais des progrès ont été fait. La femme n'est plus cette cruche fière de son ménage au service exclusif de son homme et de ses enfants. Elle est aujourd'hui (la plupart du temps) un peu plus libre mais encore largement asservi à son ménage. Pour la femme, il y a évolution certes mais encore beaucoup de progrès à faire. Le monde du parfum : prémices d'une transformation Tout commence dans le monde du parfum. Au début, ce qu'il faut vendre, c'est l'homme dominant (et macho) Et moustachu On peut dire que l'apparition de l'homme totalement nu est enclenchée par Dior et largement diffusé par Yves Saint-Laurent et son M7 (Inutile de vous dire l'impact de la campagne sur les moeurs de l'époque). Eau Sauvage : 1982 - Yves Saint Laurent lui-même photographié par Jean-Loup Sieff Dior et Calvin Klein Cacharel et Lacoste Gucci L'homme perdu au milieu des femmes Voodoo

L’image de la femme dans la pub et les médias. | Immédias Un sondage IPSOS, commandé par le ministère de la Solidarité et le Service d’Information du Gouvernement sur la question de la place de la femme dans la publicité et les médias a été rendu publique. Rien de neuf sous le soleil: Les femmes interrogées s’estiment en grande majorité maltraitée par les publicitaires Voici les principales conclusions de cette étude. « L’image des femmes telle que véhiculée par la publicité est jugée dévalorisante pour les femmes (à 55%, contre 37%). Ce jugement est particulièrement porté par les femmes, 62/32 contre 47/43, pour les hommes), mais aussi par les 18-24 ans (65/35), les 70 ans et plus (60/27), les cadres supérieurs (63/34), et ceux qui possèdent un diplôme d’enseignement supérieur (60/30, contre 47/44 pour ceux qui ont un diplôme inférieur au baccalauréat). Seuls les ouvriers ne partagent pas ce jugement : 48% trouvent l’image de la femme valorisante, contre 46% dévalorisante. ● Dans le monde du travail : ● Dans les médias : ● Dans la vie politique :

Related: