background preloader

Les capsules des élèves : la démarche 

Les capsules des élèves : la démarche 
Je trouve intéressant de revenir sur la démarche de création des capsules par les élèves car elle évolue et se peaufine gentiment. Tout d’abord, je distingue bien les capsules des webdocumentaires. Les webdocumentaires sont réalisés en grand groupe. Ils sont obligatoires (la participation n’est pas forcément visible sur la vidéo mais tous participent à l’élaboration de la production). Les élèves sont aussi guidés par des propositions d’expérience ou des questions de recherche. Les capsules d’élèves sont facultatives et sur la base du volontariat. L’intervention de l’enseignant se limite à 2 choses. L’aide à la correction des parties écrites, s’il y en aLa présidence du débat sur la validation Car une capsule doit être validée par la classe avant d’être publiée. Il y a des critères bien précis (choisis en grand groupe) pour valider une capsule. Les élèves s’inscrivent dont pour réaliser leur capsules, puis se mettent au travail en totale autonomie. Puis le groupe statue selon les critères.

http://sicestpasmalheureux.com/2014/04/10/les-capsules-des-eleves-la-demarche/

Related:  Classe inverséecapsulesVaria - utile pour Tout le MONDE

Une nouvelle pédagogie émerge... et l’apprentissage en ligne en est un facteur contributif Dans toutes les discussion au sujet des systèmes de gestion de l'apprentissage (SGA), des ressources éducatives ouvertes (REO), des cours en ligne largement ouverts (massive open online courses, ou MOOC) et des avantages et défis de l’apprentissage en ligne, les enjeux les plus cruciaux sont peut-être ceux qui touchent la manière dont la technologie change notre façon d’enseigner et, plus important encore, la manière dont les étudiantes et étudiants apprennent. Faute d’avoir un meilleur terme pour le désigner, nous appelons cela la « pédagogie ». Il est évident que les changements majeurs dans la manière dont nous enseignons aux étudiantes et étudiants du niveau postsecondaire sont déclenchés par l’apprentissage en ligne et les nouvelles technologies, qui augmentent la flexibilité et l’accès à l’égard de l’éducation postsecondaire. Mais cela n’est que la première étape.

Presentious: un service en ligne totalement gratuit pour créer vos capsules vidéos commentées Je ne suis pas très fan des powerpoints mais bon il est parfois plus judicieux de présenter vos idées avec vos propres commentaires et ce service propose d’ajouter de la voix à vos présentations, ce qui redonne un peu de sens au concept. Le service est tout d’abord totalement gratuit. c’est un plus car de nombreux services similaires existent mais avec des limitations qui poussent à passer au payant. Il propose donc d’uploader facilement vos présentations et de leur ajouter de la voix. Et comme le développeur est très attentif aux retours, alors qu’au départ, seuls les pdf étaient importables, et bien désormais (ce jour le 8 novembre 2014) il vient d’ajouter la possibilité d’importer des présentations powerpoint (pptx) ou libre office (odp).

Apprendre avec Twitter : dossier pédagogique Infobourg (agence de presse pédagogique au Canada) et Carrefour Education (portail éducatif avec des ressources didactiques pour les enseignants québécois) ont publié le 11 juin un dossier en commun consacré à Twitter pour l’éducation : Ces enseignants qui tweetent (12 pages, au format pdf). Ce dossier met en avant des dispositifs pédagogiques d’apprentissage mis en place par 6 enseignants en France, au Québec et en Belgique. Le dossier Ces enseignants qui tweetent fait le point sur les utilisations possibles de Twitter dans un contexte pédagogique avec des liens vers les expérimentations et des ressources en ligne. Analyse, prise de recul, avantages et limites de l’apprentissage avec Twitter sont mis en perspective dans ce document établi par Julie Beaupré. À noter que les différents articles de ce dossier sont également consultables en ligne : Licence :

Classe Inversée Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée. Exemple de classe inversée Ce concept connait un succès grandissant : de plus en plus de professeurs à travers le monde modifient leur façon de “faire la classe” pour passer à un modèle plus pratique et plus humain. Ce modèle part d’une idée très simple : le précieux temps de classe serait mieux utilisé si on s’en servait pour interagir et travailler ensemble plutôt que de laisser une seule personne parler. Elèves auteurs & réalisation de capsules : vers la clarté cognitive Bon, c’est bien mignon ce bel article sur les bienfaits cognitifs de l’app Adobe Voice, mais dans la pratique, ça donne quoi ? Et bien ça donne ça. Ce matin j’ai présenté à mes élèves la dite application. « Wahhh, mais c’est super simple !

Cours en ligne : passez au multimédia enrichi, gratuitement L'assemblage de ressources constitue une piste des plus prometteuses pour l'apprentissage en ligne. Il ne suffit pas en effet d'entreposer pêle-mêle des dizaines de vidéos, textes, sons... dans un grand sac et de les sortir au petit bonheur la chance. L'agencement de ces ressources en un parcours cohérent s'impose. Pour ce faire, certains outils s'avèrent précieux et permettent de réaliser des montages fluides. WebMédia2 est l'un de ces outils. Gratuit et open source, il est de plus en plus utilisé. REALISER ET PUBLIER DE COURTES ANIMATION Validation de l'enregistrement par le professeur Sauvegarde et/ou envoi par mail des séquences Partage du Gami réalisé sur un mur virtuel Padlet Les outils qui rendent possible la classe inversée 1. Introduction à l’infonuagique Quiconque a déjà travaillé avec la vidéo sait à quel point ce média est « lourd » côté informatique. Un enregistrement d’une minute de bonne qualité occupe beaucoup d’espace sur l’ordinateur. C’est pourquoi on a recours à un service comme YouTube. On dépose la vidéo une première fois, mais le visionnement devient ensuite très simple et rapide.

Circonscription Éducation nationale Le Grand-Quevilly - La pédagogie inversée La pédagogie inversée est une stratégie pédagogique consistant à concentrer le temps de classe afin réaliser les travaux pratiques en évacuant le temps requis pour l’exposé magistral. En réalité, ce n’est pas la pédagogie qui est inversée mais davantage la démarche d’enseignement. Puisque les élèves sont habituellement passifs lors des exposés magistraux de leur enseignant, ces derniers peuvent consulter le tout au moment et à l’endroit qui leur convient le mieux, via des canaux de communication issus des médias sociaux. Le tout implique que les élèves peuvent utiliser leur téléphone intelligent ou tablette électronique afin d’accéder au contenu publié par leur enseignant dans des médias comme YouTube, Didacti ou des portails institutionnels. Autrement dit, l’enseignant n’a plus à répéter d’une classe à l’autre son cours.

Des comptines et.. Adobe Voice Vous le savez, je suis un grand fan d’Adobe Voice (disponible malheureusement exclusivement sur iPad) et lorsque j’étais dans une classe cycle 3, mes élèves prenaient grand plaisir à créer des petites capsules explicatives (quelques exemples sur jerevisealamaison.com). Arrivé en maternelle, je ne pouvais pas laisser de coté cette formidable application. Il me fallait quand même réussir à trouver une idée qui impliquerait mes jeunes élèves (MS) dans la création.

La pédagogie inversée La pédagogie inversée : les flipped classrooms : de nouveaux espaces-temps pour enseigner et apprendre à l'ère numérique Conférence de Marcel Lebrun, professeur à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'éducation de l'UCL de Louvain ; Le mercredi 3 Octobre 2012 lors du Forum@tice Document support de la conférenceLe blog de Marcel Lebrun A propos de la pédagogie inversée Qu'est-ce que c'est ? La pédagogie inversée Crédit : Fabrice Landry La pédagogie inversée est une stratégie pédagogique consistant à concentrer le temps de classe afin réaliser les travaux pratiques en évacuant le temps requis pour l’exposé magistral. En réalité, ce n’est pas la pédagogie qui est inversée mais davantage la démarche d’enseignement. Puisque les élèves sont habituellement passifs lors des exposés magistraux de leur enseignant, ces derniers peuvent consulter le tout au moment et à l’endroit qui leur convient le mieux, via des canaux de communication issus des médias sociaux. Le tout implique que les élèves peuvent utiliser leur téléphone intelligent ou tablette électronique afin d’accéder au contenu publié par leur enseignant dans des médias comme YouTube, Didacti ou des portails institutionnels. Autrement dit, l’enseignant n’a plus à répéter d’une classe à l’autre son cours.

De la réalisation d’une vidéo pédagogique à son efficience : l’accompagnement La réalisation d’un MOOC procède par la succession d’une série d’étapes qui pourraient être intitulées comme suit[1] : Mais si toutes ces étapes sont nécessaires, elles ne sont pas suffisantes pour garantir la qualité d’un tel cours. En effet, cette conduite, bien qu’adoptée par bon nombre de concepteurs de MOOCs – lesquels sont souvent réalisés dans une perspective technocentriste – oublie de mentionner, à chaque niveau, l’accompagnement (techno)pédagogique. Ce n’est pas le tout d’un MOOC qu’il soit réalisable ou réalisé ; il n’aura de pertinence que s’il est pédagogiquement efficace.

Related: