background preloader

NORMAN - LES AVENTURES HIPSTERS

NORMAN - LES AVENTURES HIPSTERS
Related:  Youth culture

Six attitudes à éviter absolument pendant les soldes Vendredi 27 juin 2014, 17:35 Mehdi Fedouach AFP Elle vous parle de bonnes manières dans les transports, puis en Europe et avec son téléphone mobile. >> Vous avez une idée de sujet pour Juliette? Être très désagréable avec la vendeuse parce qu’il n’y a plus la taille Si je résume: vous avez attendu les soldes pour vous offrir la veste de vos rêves. Demander sa taille en téléphonant Si je résume en pire: vous êtes en train de téléphoner à une copine, sans raccrocher vous demandez s’il y a votre taille, le vendeur vous répond que non, vous commentez la scène dans le combiné en levant les yeux au ciel et vous partez. Faire les soldes avec son sandwich J’avais déjà rappelé la règle de base: on ne mange pas en public. Confondre le magasin avec un vestiaire Je sais ce que vous allez me répondre: «Je n’ai pas le temps de faire la queue pour accéder aux cabines d’essayage». Se jeter sur les bonnes affaires comme si on avait trouvé de l’or Dérober la sélection de quelqu’un et disparaître avec

Le normcore, tendance mode normale ou simple buzz média? Perçue comme une micro-tendance en vogue chez certains hipsters new-yorkais blasés, le “normcore”, mix-oxymore entre “normal” et “hardcore” est devenu - en l’espace d’un article paru dans un supplément du New York Magazine, de quelques partages et de reprises à toutes les sauces par les ¾ des journaux du monde entier (GQ y compris) - le nouveau phénomène de mode sur-médiatique. Théorisé par le bureau de tendances K-Hole dans son rapport au titre très évocateur “Youth Mode : The death of age”, le normcore est la résultante de l’ère de “Mass Indie” dans laquelle nous vivons : cultiver sa différence étant devenu la norme, le jusqu’au-boutisme voudrait donc que l’on devienne parfaitement normal, si ce n'est banal, voire ringard, pour être différent. (Le carré sémiotique du normcore selon K-Hole) (Un look de la collection automne-hiver 2014 de Goscha Rubchinskiy)

Le normcore: plus hipster que les plus hipsters, soyez fou: soyez normal Peut-être avez-vous remarqué le retour du non-style: jeans délavés, polaires et baskets lâches. Derrière cela se cache un concept. Les hipsters ont bouclé la boucle. A force de chercher la singularité, ils ont atteint une nouvelle frontière. Un horizon lointain, totalement exotique: la normalité. Ainsi est le normcore, une esthétique de la normalité, un refus apparent de la mode au nom d’un retour à l’âge pré-adolescent où le vêtement n’était pas encore un enjeu social. Le normcore a explosé à la face du monde à l’occasion d’un article du New York Mag publié le 26 février. Cette «fadeur stylisée» et «consciente d’elle-même», c’est le normcore. Dans la foulée de l’article du New York Mag, le magazine GQ publie les 10 essentiels du normcore. Un buzzword est né. Comme toujours avec ces mots surgis de nulle part, il est difficile de distinguer s’ils recoupent exactement une tendance ou si c’est le mot lui-même, par sa perfection formelle, qui génère cette tendance. Le paradoxe du hipster

Le normcore, la nouvelle non-tendance mode complètement WTF Pondu par PerrineP le 20 mars 2014 Depuis quelques années, c’est le look hipster qui règne chez les jeunes branchouilles : une tendance qui se veut cool, hype, avant-gardiste et décalée dont les limites sont parfois difficiles à définir tellement le milieu est complexe. Mais comme toutes les tendances, le temps passe et la mode se démode ! La nouvelle génération post-hipsters est fatiguée de l’omniprésence des moustachus en chemises à carreaux et lance une nouvelle tendance à contre-courant : le normcore. Prends un siège et respire un bon coup, le concept risque d’emmêler tes méninges. Le normcore, kézako ? Dans l’idée, le normcore prône un retour à l’essentiel et au basique. Gap, la marque de basiques par excellence qui twitte en février « Nous nous occupons de vos biens #normcore depuis 1969 » : le buzz est lancé Les précurseurs du mouvement normcore Pour ma part, je sens que je vais avoir beaucoup de mal à différencier les normcore des touristes d’âge moyen. Plus de PerrineP sur le web :

Hipster Cup Vous êtes seul, pourquoi ne pas louer un ami? SOCIETE - Un site français permet aux internautes de louer des «amis» taillés sur mesure pour leurs activités favorites... Les Français, de plus en plus seuls. Mercredi, l’Onu célébrait la «journée mondiale de l’amitié» pour promouvoir notamment, la solidarité. Mais dans l’hexagone, le sentiment d’abandon progresse. Venue du Japon, la location d’amis Le site Book-a-friend tente d’apporter une (cynique?) L’idée vient du Japon. Le casting de l’ami idéal Le principe est simple. Le site a deux cibles: les personnes isolées, et celles qui recherchent une compétence particulière. «On n’achète pas un sentiment» Mais qui dit location, dit versement d’argent. Spécialisée dans les rapports amicaux, la psychanalyste Danièle Brun prévient. Chercheur de fantômes, petite amie factice… Cécile a 19 ans et propose d’accompagner une personne au cinéma ou au restaurant. Le bric-à-brac d’offres proposées laisse sans voix. Thibaut Le Gal

Comment Lilly Wood and the Prick a conquis l'Europe MUSIQUE - Le duo français a connu un succès inattendu grâce au remix d’une de leurs chansons de 2010... Un groupe qui part en tournée. Rien de plus banal. Porté par le succès du remix d’un de leurs vieux titres, «Prayer in C», le duo français s’est retrouvé en tête des charts un peu partout en Europe. «Pas oublié mais presque» «C’est un peu fou ce qui nous arrive depuis quelques semaines, explique la chanteuse Nili Hadida. «Ce morceau date de 2009 pour nous. Une tournée un peu remixée «On ne s’est pas senti dépossédé du morceau parce qu’il ne l’a pas trop modifié finalement, estime Nili Hadida. «Prayer in C» version remixée a été intégrée aux morceaux que jouait le groupe lors de sa plus récente tournée pour ce retour sur les routes. De retour d’Afrique Si la nouvelle notoriété européenne du groupe va nécessairement faire changer d’échelle le marketing et la distribution du prochain album, le duo essaye de ne pas trop y penser. Plus d'informations sur ce sujet en vidéo

Related: