background preloader

Définition, construction et retombées de l'identité numérique : interview de Jean-François Ruiz

Définition, construction et retombées de l'identité numérique : interview de Jean-François Ruiz
Ce billet marque l’ouverture de la semaine spéciale Identité numérique sur ce blog, qui donnera la parole à de nombreux spécialistes. Si vous êtes lecteur de ce blog, vous connaissez sûrement Jean-François Ruiz. Membre du jury de notre dernier Concours des blogs emploi, il co-anime avec brio le blog Révolution Web 2.0 en Live ! depuis plus de trois ans. Directeur général de Ziki France pendant deux ans, il a récemment monté PowerOn, agence Webmarketing 360° qui propose des solutions en matière d’évènementiel, de marketing communautaire, de conseils ou encore de création de contenus. L’identité numérique fait beaucoup parler en ce moment. L’identité numérique est devenue un sens commun. On ne compte plus le nombre de bad buzzs qui font suite à une mauvaise gestion de son e-reputation. Effectivement, les médias multiplient les mauvais échos, mais ce sont des cas qui permettent à l’opinion de se rendre compte du phénomène. Cela peut-il aider dans la recherche d’un emploi ? Related:  Construction de l'identité virtuelle

Vie Privée 2020 : quelle régulation pour les réseaux sociaux ? Réunis par la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) dans l'auditorium du journal Le Monde le 30 Novembre dernier, de nombreux experts du numérique ont débattu des enjeux de la vie privée à l'horizon 2020. Données personnelles, régulation, libertés, autant de réflexions pour « construire ensemble, le cadre éthique de l'univers numérique de demain. » Et les problématiques étaient nombreuses. Après vous avoir fait vivre les échanges en direct sur Twitter, retour sur la gestion des données, leur monétisation et la régulation des réseaux sociaux par les utilisateurs. > Quand le public se dévoile Aujourd'hui, Facebook compte plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde. Alors les individus sont-ils devenus des « peoples » élaborant des stratégies d'image pour mieux se mettre en valeur ? « Cette nouvelle expressivité n'est plus celle du blogueur lettré qui sait faire des textes mais celle de tout le monde. > Pour une régulation collective des réseaux sociaux

Et sur le web, je ressemble à quoi ? L’identité, c’est d’abord une carte en plastique de 10,5cm sur 7,5cm. Et puis, ça se décline par une identité physique, génétique, qui s’appelle l’ADN. Il y a aussi ce qu’on voudrait voir être notre identité, au-delà d’une date de naissance, d’une photo, d’une taille, d’un ou plusieurs prénoms. Mais là, ça relève surtout de la personnalité. Et depuis quelques années, on peut se créer une (ou même plusieurs !) identités numérique, digitales, virtuelles (pas de mention inutile)… Et cette identité numérique peut être rigolote, originale, dédoublée et même utile ! L’identité numérique aujourd’hui, c’est un nombre incroyable de comptes créés sur différents sites et réseaux… Ceux qui ressortent en premier ? Mettez-vous à la place du recruteur… Vous faites du sport ? Parce que l’identité numérique mérite une réflexion en amont. Le plus important est de contrôler cette identité. Conseils de bloggeuse… Sarah Perrier Ou Gazou Orangina, on ne sait pas. Références :

Veille, Doc. et Péda.: Identité virtuelle versus identité sociale Identité virtuelle versus identité sociale : devenons-nous fous ? Le développement incessant d'Internet pousse toujours plus de personnes à rejoindre de plus en plus fidèlement le réseau. Le nombre d'heures de connexions ne cessent de croître, fruit de l'attractivité d'Internet. Les gouvernements, les associations, les gens appellent la population mondiale à rejoindre Internet. Aussi, en rejoignant Internet on se crée plus ou moins consciemment au moins une identité virtuelle. 1) Identité virtuelle : une construction plus ou moins consciente1.1) Une construction automatiqueDès que l'on rejoint Internet, a fortiori avec l'avènement du web 2.0, on se crée son identité virtuelle. 2) Identité sociale, je te hais ! 2.2) Les "no-life" ou l'identité virtuelle mortelleConcrètement, observons les "no-life", ces individus qui n'ont (pratiquement) plus de vie sociale. 3) Du commun des mortels au commun des immortels ? 3.2) Vers une identité socio-virtuelle ?

Peut-on devenir anonyme en publiant tout de soi Par Hubert Guillaud le 18/02/11 | 9 commentaires | 3,680 lectures | Impression L’histoire qu’Hasan Elahi est venu raconter sur la scène de Lift commence à être connue. Elle a été notamment popularisée par Albert-Laszlo Barabasi en introduction de son dernier livre, Bursts et par les nombreuses expositions du travail d’Hasan Elahi. Hasan Elahi (Wikipédia) est un artiste américain dont la vie a basculé le 19 juin 2002, à l’aéroport de Détroit, alors qu’il rentrait d’une exposition en Afrique de l’Ouest et qu’un douanier l’arrête et l’emmène au centre de détention des services d’immigration de l’aéroport. C’est étrange pour un citoyen américain de se retrouver dans cet endroit qui transpire la peur, où sont retenus des gens en provenance du monde entier. Image : Hasan Elahi sur la scène de Lift, photographié par ivo Näpfli. Le FBI a fini par le laisser rentrer chez lui. A la fin de cette désagréable aventure, il a vainement demandé à obtenir une lettre le lavant de tout soupçon.

Identité virtuelle L'engagement en apprentissage est une question centrale qui se pose forcément à un moment donné pour tout concepteur de dispositif de formation. Comme le rappelle Etienne Bourgeois(1998) cette question de l'engagement peut être traité à deux niveaux, dans un premier temps l'engagement en tant que processus poussant un individu à entrée en formation à un certain moment de son histoire de vie, puis dans un second temps, l'engagement en tant qu'implication et investissement de l'individu dans le processus d'apprentissage. C'est sur ce second niveau que nous avons choisi d'axer notre problématique et c'est de lui que nous parlerons lorsque nous emploierons le terme d'"engagement". Dans le contexte des sciences de l'éducation nous nous demandons alors comment cette redéfinition de l'identité influent sur l'engagement en apprentissage dans ces dispositif de formation toujours plus immersif. 3 IDENTITÉ et ENGAGEMENT en SCIENCES de L'EDUCATION 5 DISCUSSION et CONCLUSION BARBIER, J.M. 1996.

Dans cette première section, Il s'agit de répertorier... L’identité numérique pour les néophytes L’identité numérique pour les nuls… Sous ce titre quelque provocateur, Laurent Dulout (étudiant en Master 2 Documentation et systèmes d’information à l’IUFM de Pau) dresse une présentation didactique sur ce que recouvre aujourd’hui cette notion très discutée et ainsi définie par l’auteur : « l’identité numérique, c’est l’ensemble des traces que laisse un utilisateur sur Internet. » En 38 diapositives, il est ainsi passé au crible le paradigme des traces laissées sur Internet par les internautes et les mobinautes avec un leitmotiv d’attitude : utiliser l’Internet de façon responsable. Ainsi, il est question via les outils et les plates-formes en ligne : d’affirmer sa personnalité, de « se » créer une identité professionnelle (en étant présent sur des réseaux sociaux professionnels). L’identité numérique est-elle maîtrisable ? L’identité numérique « se fait sur ce que l’on dit, mais surtout ce que l’on dit de nous ». Ressources : séquences pédagogiques et liens de référence Licence :

L'identité et ses enjeux en contexte numérique Un profil pro sur Viadeo, un blog sur votre passion pour les jeux vidéo, un profil Facebook pour votre famille, et un autre, sur Facebook encore, pour vos amis. Votre identité en ligne recouvre presque toutes les facettes de votre personnalité… L’identité à l’heure du numérique provoque des pratiques et des stratégies originales. Dans le cadre de la Social Media Week, le 9 février dernier, Curiouser, un cabinet d'études, a invité Julien Pierre, doctorant au Laboratoire GRESEC et auteur du blog Identités Numeriques, à s’exprimer sur « l’identité et ses usages en contexte numérique ». Retour sur l’identité vue à la lumière du numérique, une conférence donnée à l’IRI, l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou. > « Connais-toi toi-même », en mode numérique Julien Pierre a commencé son intervention par l’aspect réflexif de l’identité en ligne. Autre point d’évolution notable : les traces de notre passé numérique, construisant notre identité, s’accumulent peu à peu.

Identité numérique (Internet) L'identité numérique (IDN) peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (personne, organisme ou entreprise) et des entités virtuelles (sa ou ses représentation(s) numériques). Le développement et l'évolution des moyens de communication, au travers notamment de la multiplication des blogs et des réseaux sociaux, changent le rapport de l'individu à autrui. Ainsi, l'identité numérique permet l'identification de l'individu en ligne et la mise en relation de celui-ci avec cet ensemble de communautés virtuelles qu'est Internet. Dès lors, l'identité numérique peut être divisée en trois catégories (cf. Modèle de l'Identité Numérique, Georges, 2009) : Le décalage ou du moins les divergences qui peuvent subsister entre l'identité déclarative et l'identité agissante soulèvent une question majeure. Ce modèle permet une approche qualitative quantifiée ("quali-quanti") de l'identité numérique et des visualisation par graphes égocentrés. Le Paravent Le Clair-Obscur Le Phare

Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web? « Avez-vous une pièce d’identité? » est une question qui prend une importance insoupçonnée lorsqu’il est question de l’univers numérique. En effet, au-delà du fait d’avoir ou non une adresse de courriel ou un compte Facebook, toutes les traces que nous laissons contribuent à forger notre identité numérique. Définir l’identité numérique est tout de même difficile en soi. Dans le milieu scolaire, il semble particulièrement important d’aborder la question avec les élèves. « En surfant sur le web, nous laissons derrière nous une traînée de données numériques que d’autres peuvent copier, coupler, analyser, détourner ou même vendre, souvent à notre insu et sans notre accord. Afin de faire le tour de la question, nous vous présentons un dossier conjoint d’Infobourg.com et de Carrefour-éducation qui traitera de différents aspects de l’identité numérique. - Qu’est-ce que l’identité numérique? - Pourquoi faut-il se préoccuper de son identité numérique?

La e-réputation, une résultante de notre identité numérique (Module 3.1.1) - Compétences numériques Avec le web aujourd’hui, nous nous connectons non seulement pour aller chercher desinformations mais également pour participer sur des réseaux sociaux, pour afficher notrecv, écrire un blog, poser ou répondre à des questions sur des forums et bien plus encore.A chaque fois nous envoyons quelque chose sur le web, un texte, une photo, une vidéopar exemple, ces contenus nous sont immédiatement associés. Les autres ont donc uneimage de nous à travers les contenus et ressources que nous diffusons.Cette vision qu’on les autres de nous, est ce qu’on appelle la e-réputation.Comme dans la vie de tous les jours, cette réputation peut être un atout mais peut devenirégalement un calvaire si nous ne faisons pas attention à ce que nous diffusons oucomment nous le diffusons.Prenons un exemple qui a défrayé la chronique fin 2008. Le tigre, magazine d’actualité, apublié un article sur Marc L***, le nom a été modifié depuis suite à la demande del’intéressé.

L'identité numérique en question: 10 scénarios pour la maîtrise juridique de ... - Olivier Iteanu

Related: