background preloader

Cyber addiction Cyberaddiction Cyberdependance

Cyber addiction Cyberaddiction Cyberdependance

http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=161596

Related:  Collaborations C2ILes comportements addictifs liés à l’usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l’usage du numériquekrnic_groupeb_psymonoy_groupeb_psy

VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène... Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude. C’est ce lundi que l’université de Nantes lance un Mooc sur l’addiction au numérique. L’occasion pour 20 minutes de faire le point sur ce fléau avec Didier Acier, professeur de psychologie clinique à l’université de Nantes. Addictions autres que par drogue / Site de l'Hôpital Marmottan Au Centre Médical Marmottan nous avons développé depuis le début des années 2000 un accueil spécifique pour des personnes en butte à certaines addictions sans drogue. Dans le cadre de cette consultation nous recevons principalement des joueurs de jeux vidéo, des joueurs d’argent et de hasard et des usagers de sites pornographiques. Qu’est-ce qu’une addiction sans drogue ? Une addiction commence quand une personne veut arrêter une conduite et qu’elle n’y arrive pas. L’addiction, c’est la « perte de la liberté de s’abstenir » (P. Fouquet).

ÉCRANS & NUMÉRIQUE : L’ADDICTION, ON EN PARLE ? L’avis du Dr Bruno Rocher, psychiatre Hôpital de jour, centre de soins ambulatoires en addictologie espace Barbara, Pôle hospitalo-universitaire psychiatrie et santé mentale du CHU de Nantes. Que pouvez-vous nous dire sur l’addiction, et plus particulièrement l’addiction aux écrans ? Est-ce une addiction qui diffère des autres ? Dépendance au smartphone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance ou l'addiction au smartphone est un phénomène qui apparaît entre 2000 et 2010 avec la large diffusion des smartphones. Il relève, au moins en partie, de la cyberaddiction (dépendance à Internet) qui peut se développer, notamment dans le cadre du nomadisme numérique, ou révèle souvent d'autres addictions[1]. Les problèmes liés à l'addiction au jeu vidéo / GameAddict Je suis accro... enfin complètement addict quoi ! Accro à une série, addict à la musique... quelle différence ?Y en a t il seulement une ?Avant de tenter une approche qui aura pour but de sensibiliser à la question de l'addiction au jeu (jeu dit pathologique) il est intéressant d'observer la confusion qui règne dans nos propres propos.

Addiction au numérique : apprenez à vous déconnecter Téléphone portable, réseaux sociaux, jeux vidéo... Aujourd'hui, nous sommes de plus en plus connectés, que ce soit dans notre vie professionnelle ou dans la sphère privée. Si ces nouveaux outils sont utiles et ouvrent des perspectives, l'hyperconnexion peut aussi avoir des conséquences néfastes. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le , mis à jour le Déviance et Société / Revue Attention : Cette offre est accessible par login et mot de passe sur votre compte "Mon Cairn.info", pour un seul accès simultané. Les prix ici indiqués sont les prix TTC. Pour plus d'informations, veuillez consulter les conditions générales de vente. Cette offre est exclusivement réservée aux particuliers.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer.

L'addiction au web modifie le cerveau, selon une étude chinoise - Pépites Le cerveau des accros à internet subit des modifications à celui des toxicomanes et des alcooliques, avancent des experts chinois dans les résultats préliminaires d'une étude publiée dans la revue Plos One. Si les travaux portant sur l'addiction à internet sont souvent peu appréciés par les technophiles, au motif qu'ils diabolisent le web en tant que média, il est intéressant de se pencher sur les recherches effectuées par l'Académie chinoise des Sciences de Wuhan, qui a passé au scanner le cerveau de 17 jeunes individus souffrant de cyberdépendance, et découvert que leur substance blanche (partie du cerveau responsable de la propagation des informations dans le système nerveux) s'en trouvait affectée. Chacun des groupes a ensuite passé une IRM, et les résultats ont été comparés. Ce qui a permis de constater que le cerveau des addicts au net avait subi des modifications au niveau de sa substance blanche.

Stress numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [2] [archive] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1]. Le stress numérique concerne près d'un salarié sur trois [2]. Du stress au burnout ou syndrome d'épuisement professionnel (état d’une personne soumise à des facteurs de stress organisationnels permanents et répétitifs qui altèrent son bien-être et épuisent ses ressources)[3] et d'usages libres aux dépendances numériques (voire à l'association des deux), les enjeux sont multiples.

Yann Leroux : « Il n’y a pas d’addiction aux jeux vidéo » On ne présente plus vraiment Yann Leroux sur internet, parce qu’il est l’un des rares psychanalystes à twitter et à avoir un blog. Membre de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines, joueur invétéré, Yann Leroux s’intéresse au virtuel depuis qu’il est tombé dedans. C’est assurément son expérience de joueur qui l’a amené à porter un autre regard sur le jeu. A son exemple, des psychanalystes, et non des moindres, comme Serge Tisseron, sont de plus en plus nombreux à dénoncer l’utilisation de la notion d’addiction appliquée aux jeux vidéos. Cette position, forcément iconoclaste, nous intéresse.

Ce forum a été créé afin de pouvoir orienter les cyberdépendants vers les personnes susceptibles de les soigner. Il est ouvert à tous. by krnic_groupeb_psy Mar 2

Related: