background preloader

Quels repères pour développer une Pédagogie 3.0 ? En quoi les MOOCs et la classe inversée sont-ils des leviers pour apprendre autrement ?ANDEP

Quels repères pour développer une Pédagogie 3.0 ? En quoi les MOOCs et la classe inversée sont-ils des leviers pour apprendre autrement ?ANDEP
MARCEL LEBRUN, Docteur en Sciences, Professeur en technologies de l’éducation et conseiller pédagogique à l’Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias (IPM) de l’UCL (Université catholique de Louvain, Belgique). Marcel Lebrun a abordé sa conférence en rappelant le rapport historique que l’homme entretient avec les technologies. Ainsi, il a insisté sur le discours de Socrate, relaté par Platon (Phèdre 274e-275a), « savoir et mémoire viennent de l’écriture ». Et rappelant la parole du roi d’Egypte face au dieu Theuth, inventeur de l’écriture, il insiste sur la part d’appréhension, voire de rejet, qu’entraine l’avènement de toute nouvelle technologie. Père des caractères de l’écriture, tu es en train, par complaisance, de leur attribuer un pouvoir contraire à celui qu’ils ont. Quel principe de cohérence ? Cette équation propose de distinguer la diversité des champs investis dans l’apprentissage, fondement de ce principe de cohérence : Objectifs : apprendre et enseigner [1] Biggs.

Les MOOC ou l’illusion de la démocratisation ? Les Massive Open Online Courses, ces cours en ligne interactifs, gratuits, et ouverts à tous, défraient la chronique depuis quelques mois. Certains MOOC réunissent jusqu’à plusieurs centaines de milliers de participants. La portée de ces cours, le prestige des établissements qui en sont à l’origine, l’engouement engendré par la gratuité des formations, tout laisse à penser que nous assistons à une véritable révolution de l’enseignement supérieur. Que signifie ce goût subit pour la diffusion gratuite du savoir ? Est-on en train d’assister à la fin de notre élitisme républicain, à un début de démocratisation de l’éducation ? Nos établissements de prestige, pourtant réputés pour leur élitisme séculaire, auraient-ils pris conscience de la noblesse de leur mission de service public et décidé de sortir de la logique malthusienne qui a été la leur jusqu’à présent ? Cependant, l’obstacle n’est pas uniquement d’ordre financier, mais également d’ordre culturel.

TICMooc : un cours sur l’intégration des outils numériques en enseignement Audrey Miller, publié le 28 mai 2014 TICMooc est un mooc (cours en ligne gratuit et ouvert à tous) sur l’intégration des outils numériques en enseignement au service des apprentissages des élèves qui se prépare pour l’automne prochain. Il est dès maintenant possible de s’y inscrire. L’acronyme « Mooc » vient de Massive Open Online Course. Un cours en ligne ouvert. En bref, c’est un cours qu’on peut suivre à distance (qui qu’on soit, d’où qu’on soit) et il est totalement gratuit. Tel qu’indiqué sur le site, « TICMooc est une initiative d’enseignants pour des enseignants qui souhaitent intégrer les outils numériques à leur enseignement au service des apprentissages des élèves. » D’ailleurs, les responsables se disent des « artisans » du Mooc et tentent une première édition. Parmi les tuteurs, on compte des gens de la France et du Québec. Pour s’inscrire, c’est par ici. À propos de l'auteur Audrey Miller Audrey est rédactrice en chef d'Infobourg.com et directrice de l'OBSL L'École branchée.

Les MOOC, quelques réflexions sur les stratégies à engager | 1. Introduction Le phénomène des Moocs relève à la fois du mouvement de mode et de l’injonction ministérielle, aussi orientons nous tous notre regard dans la même direction, celle qui est techno centrée. En faisant pivoter de quelques degrés notre axe de visée, nous revenons aux fondamentaux, la formation, l’enseignement et l’apprentissage. Nous regardons du côté de la technologie quand c’est le cœur du métier qui doit être convoqué (le Droit, pour la composante qui me concerne). Les Moocs sont avant tout destinés à former des cohortes d’étudiants qu’ils soient en formation initiale ou inscrits dans un processus de formation continue voire des VAE. 2. Les missions de l’Université sont précisées dans le code de l’éducation. « Les missions du service public de l’enseignement supérieur sont : 1° La formation initiale et continue ; 2° La recherche scientifique et technologique, la diffusion et la valorisation de ses résultats ; 3° L’orientation et l’insertion professionnelle ; 3. 4. A. B. C. 5.

Tu mourras moins bête TICMooc : un cours sur l’intégration des outils numériques en enseignement TICMooc est un mooc (cours en ligne gratuit et ouvert à tous) sur l’intégration des outils numériques en enseignement au service des apprentissages des élèves qui se prépare pour l’automne prochain. Il est dès maintenant possible de s’y inscrire. L’acronyme « Mooc » vient de Massive Open Online Course. Un cours en ligne ouvert. En bref, c’est un cours qu’on peut suivre à distance (qui qu’on soit, d’où qu’on soit) et il est totalement gratuit. Tel qu’indiqué sur le site, « TICMooc est une initiative d’enseignants pour des enseignants qui souhaitent intégrer les outils numériques à leur enseignement au service des apprentissages des élèves. » D’ailleurs, les responsables se disent des « artisans » du Mooc et tentent une première édition. Parmi les tuteurs, on compte des gens de la France et du Québec.

OpenClassrooms, Le Site du Zéro - Les cours les plus ouverts du Web MOOC : définir son public cible Un des grands classiques quand on se lance dans un projet de MOOC, c’est de ne pas vraiment réfléchir à son public cible, de se dire “le MOOC c’est une vitrine et peu importe qui s’inscrit au fond, l’important c’est de le faire”. C’est une des erreurs les plus répandues dans le numérique éducatif. On pense trop souvent que ce qui a de la valeur, ce sont les ressources. Alors que ce qui a vraiment de la valeur, ce sont les usages. Ce n’est pas parce que l’on transpose en ligne un cours que l’on fait d’habitude devant ses étudiants qu’automatiquement des milliers de personnes vont s’inscrire; même si on le poste sur Coursera. Une des premières choses à faire donc, c’est d’identifier le public que l’on vise, et de chercher à estimer le public que l’on va probablement avoir. Un cours que l’on donne habituellement à des étudiants attirera probablement essentiellement des gens qui ont déjà terminé leurs études. Quel est le Public cible ? Rapidement.

Monter un MOOC de A à Z Le MOOC Monter un MOOC de A à Z, permet d’appréhender en cinq semaines les principaux aspects de la conception d’un MOOC, de la propriété intellectuelle à l’ingénierie pédagogique en passant par la gestion de projet. La formation est essentiellement axée autour de problèmes pratiques; elle s’adresse à toute personne qui souhaite organiser un MOOC, indépendamment de la plate-forme, mais également à tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin au phénomène. Inscription * Organisateur ENS Cachan Enseignants : - Mathieu Cisel fait son doctorat en sciences de l’éducation sur les MOOC; il tient le blog « La Révolution MOOC ». Durée 5 semaines Début : Dimanche 11 mai 2014 Fin : Dimanche 29 juin 2014 Pré-requis Comme pour tout MOOC, cette formation nécessite une bonne connexion Internet, mais aussi d’être à l’aise avec les outils informatiques. Charge de travail 4 à 10 heures / semaine Coût Gratuit Certification Déroulement Programme Semaine 1 : Définition et cadrage Partie 1 : Qu’est-ce qu’un MOOC ?

MOOC: comment choisir sa plate-forme? A moins que vous n’enseigniez dans un établissements prestigieux, vous pouvez d’ores et déjà faire une croix sur Coursera ou edX. Vous aurez beau être le meilleur pédagogue du monde, cela n’y changera pas grand chose car les plates-formes américaines sont avant tout dans une logique de marketing. Coursera et à plus forte raison edX cherchent à se construire une image de marque, et la pédagogie n’est pas leur première préoccupation (tout au moins pour Coursera). Ceci dit, cela n’engage à rien de contacter ces plates-formes: Daphne Koller, la fondatrice de Coursera, s’est fait une spécialité d’apprendre à refuser poliment ce genre de demande. Le choix de la plate-forme est un élément déterminant car il va imposer un certain nombre de contraintes liées à ses fonctionnalités. Passer par une entreprise spécialisée Blackboard, Udemy ou Instructure sont désormais des grands noms du e-learning. Nous sommes restés jusqu’à présent dans une approche LMS très orientée xMOOC.

Related: