background preloader

David Cronenberg : exposition virtuelle

David Cronenberg : exposition virtuelle

http://cronenbergmuseum.tiff.net/accueil-home-fra.html

Related:  Cinéma américain et canadien

Buster Keaton, le pionnier de l'extrême (1895 - 1966) Par Françoise Estèbe. Réalisation : Gislaine David. Attachée de production : Claire Poinsignon. Prise de son : Laurent Macchietti. Archives Ina : Amélie Briand-Le-Jeune. Avec la collaboration d'Annelise Signoret. Amos Gitai - Des territoires à venir Ainsi, les personnages rencontrés par Amos Gitai lors du tournage de Wadi en 1981, notamment Miriam et Youssouf, réapparaissent en 1991 (Wadi, dix ans après) et de nouveau en 2001 (Wadi Grand Canyon). Wadi Rushmia devient un lieu de coexistence où la caméra se focalise peu à peu sur le personnage de Miriam, suivie par la suite sur son nouveau lieu d’habitation, dans l’évolution de son rapport au Wadi. Mais plus que des suites, ces films sont l’approfondissement de thèmes fondamentaux dans l’univers du cinéaste.

Brune Blonde, l'exposition virtuelle Le cinéma a fait des cheveux de femmes un motif essentiel de son esthétique et de sa mythologie. Héritier de la peinture et de la littérature, il prolonge cette fascination pour la chevelure féminine et la gestuelle qui lui est liée. Dès son origine, les cinéastes et leurs chefs opérateurs ont vu tout le parti qu'ils pouvaient tirer des cheveux comme forme et matière privilégiées dans la construction plastique de leurs plans. Les grands cinéastes de la chevelure (Hitchcock, Mizoguchi, Buñuel, Antonioni, Bergman, Godard, Lynch, Fassbinder et d'autres) se sont emparés de la richesse émotionnelle des cheveux de femmes, auxquels était donnée pour la première fois la grâce du mouvement. Ce motif détenant dans leurs films une part du mystère de ce que leur création a de plus intime et singulier.

Frank Capra (1897-1991) - Une vie comme un scénario Par Perrine Kervran. Réalisation : Christine Diger. Attachée de production : Claire Poinsignon. Musée Gaumont - Visite dans un monde virtuel et ludique COLLECTIONS PERMANENTES | ACTUALITÉ DU MUSÉE | EXPOSITION TEMPORAIRE | CATALOGUE DU MUSÉE | BIBLIOTHÈQUE DU MUSÉEACCUEIL | INDEX | PLAN DU SITE | CONTACT | REVUE DE PRESSE | FAVORIS & AMIS | MENTIONS LÉGALES | FLASH© Gaumont 2007 - Collections Musée Gaumont

Frank Capra à travers ses films Né en 1897, Frank Capra a six ans lorsque sa famille quitte Palerme pour s'installer à Los Angeles. Malgré l’extrême pauvreté de celle-ci, il va au collège, puis au lycée, et parvient même à décrocher un diplôme d’ingénieur à force de sacrifices (il paye ses études et envoie de l’argent à sa mère en menant pas moins de trois métiers de front). Il s’engage dans l’armée (déçu, il ne part pas au front mais il est nommé instructeur) et, à la fin de la Première Guerre mondiale, se retrouve sans emploi. Martin Scorsese, histoires de New York 1999. À l'exception de quelques prises de vue pour Le Temps de l'innocence, Scorsese n'a pas tourné dans sa ville depuis Les Affranchis en 1989. C'est donc un New York transformé qu'il va mettre en scène dans À tombeau ouvert. D'emblée, il annonce la couleur, avec une phrase en exergue : « film The takes place in New York City ». Précision à première vue superflue, puisqu'il y tourne depuis les années soixante...

35 grands films québécois 1.J.A. Martin photographe Jean Beaudin (1976). Portail:Cinéma américain Lumière sur ... Clinton Elias Eastwood Jr, usuellement appelé Clint Eastwood (prononcé /klɪnt istwʊd/), est un acteur, réalisateur, producteur et compositeur américain, né le à San Francisco. D’abord reconnu pour ses rôles d’aliénés, moralement ambigus, ou encore d’anti-héros, dans des films d’action violents ou des westerns, il a ensuite endossé des rôles plus touchants dans des films empreints d’un certain classicisme, influencés par le cinéma de John Ford et de Howard Hawks. Il est également connu pour ses comédies telles que Doux, dur et dingue et Ça va cogner. Eastwood a ainsi été récompensé à de nombreuses reprises, remportant notamment quatre Oscars, cinq Golden Globes, trois Césars et la Palme des Palmes au Festival de Cannes en 2009. Lire la suite

Il était une fois le cinéma - La passion du cinema Le cinéma est devenu au XXème siècle la forme d’art la plus répandue, supplantant largement la peinture et la lecture, le théâtre et l’opéra. Chaque année, des milliards de spectateurs se pressent dans les salles obscures pour passer un moment de rêve et s’extraire de l’ordinaire. Toutes les classes sociales sont présentes, tous les âges, toutes les nationalités. Cadre de références communes, lieu d’échanges et d’apprentissage, ouverture aux autres cultures, le cinéma représente bien plus qu’un simple divertissement. En effet, et il est aussi une industrie. Une industrie du spectacle qui nécessite des moyens colossaux pour qu’une œuvre soit largement diffusée.

Cinéma canadien anglophone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cinéma canadien désigne l'ensemble de la production de films généralement tournés au Canada par les studios canadiens. Le Canada se manifeste parallèlement par des films qui ont du mérite à rester hors du modèle hollywoodien.

Related: