background preloader

Thème : Formation

Thème : Formation
Related:  bibliographie

Bienvenue sur le site du Théatre en miettes et de la Théatrerie Animation Culturelle (diplôme d’Etat niveau 4) Objectifs : Les animatrices et les animateurs formés seront capables d’inscrire leur intervention dans une logique d’éducation populaire et de : concevoir des projets et conduire des actions d’animation dans le domaine culturel participer à la mise en oeuvre de partenariats locaux dans le domaine de l’animation culturelle favoriser l’accompagnement et la rencontre des publics avec différentes formes culturelles (spectacles, expositions, installations, image …) et patrimoniales animer des ateliers de créativité et d’expression : Théâtre, rythme et écriture mettre en scène des spectacles d’initiation tout en assurant l’accompagnement technique de ces ateliers d’expression (lumières, décors, costumes, son). participer à l’accueil, au fonctionnement, à la communication et la promotion de leur structure et de ses activités. Public concerné : Contenus de formation : Calendrier de la formation : Côut de la formation

À plusieurs voix sur Portrait de l'artiste en travailleur Avec une ambition et un affichage médiatique sans doute plus limités, La République des idées, présidée par P. Rosanvallon, prolonge néanmoins la défunte Fondation St-Simon, creuset intellectuel du social-libéralisme des années 1980-1990. À défaut d’en partager les termes, ce n’est pas dans une revue comme Mouvements qu’on regrettera ce choix d’un engagement intellectuel affirmé. Au regard de son objet, les artistes, le livre de P.-M. On laissera ici de côté tout ce que l’ouvrage compte de développements, au demeurant fort intéressants et documentés, sur les artistes, l’hétérogénéité de leur travail et de leur statut et la myriade de représentations contradictoires dont ils ont pu faire l’objet, pour ne s’intéresser qu’à la thèse centrale de l’ouvrage, selon laquelle c’est l’artiste, avec y compris la précarité de son emploi (l’intermittence), qui dessine le portrait du travailleur de demain. D’où cependant un premier malaise à la lecture de P. Mais revenons à l’instabilité de l’emploi.

Touch-arts.com - Site de promotion artistique - Tous les arts et artistes du moment DNSEP L’objectif du second cycle intitulé «phase projet », est de conforter l’étudiant dans son parcours, de le conduire vers une autonomie de pensée et de travail et de l’accompagner dans l’inscription d’une démarche singulière et personnelle dans le champ de la création contemporaine. Pour ce faire, l’étudiant doit optimiser les compétences techniques, pratiques et théoriques acquises durant le premier cycle et acquérir les compétences complémentaires nécessaires à sa démarche. La quatrième année est l’année où l’étudiant peut commencer à préparer la période qui suivra sa sortie de l’école et son intégration professionnelle. L’obtention des 240 crédits donne droit au CESAP (Certificat d’Etudes Supérieures en Arts Plastiques). Coordinateur : Maxence Alcalde .PÔLE PROJET PLASTIQUE PROSPECTIVE, MÉTHODOLOGIE, PRODUCTIONSemestre 7: 20 crédits / Semestre 8: 20 crédits U.E. U.E. Choisir deux ateliers parmi les propositions suivantes : Choisir un cours ou atelier parmi les propositions suivantes :

L’animation professionnelle – BPJEPS | {*style:<b> Date limite de dépôt </b>*} : 31 mai 2012 : 11 et 12 juin : 25 et 26 juin 17 au 21 septembre Cette spécialité répond à l’intérêt croissant de la part de publics variés pour la culture et la patrimoine. Au sein de structures généralistes de l’animation ou plus spécifiquement tournées vers l’action culturelle, l’animateur élaborera des projets d’accompagnement culturel, de mise en activité des publics vers l’expression et la créativité, de soutien aux pratiques amateurs individuelles ou collectives. Le confère des compétences permettant de concevoir, mettre en œuvre et évaluer des projets d’animation, de coordonner de petites équipes d’encadrement, de participer au fonctionnement de la structure. Il s’inscrit dans une logique d’éducation populaire participant à l’évolution globale des personnes, au développement du lien social, à la transformation des pratiques éducatives. Une formation en alternance sur 13 mois Accompagnement du parcours personnel d’animation culturelle. : Toulouse

invention du social Fiche de lecture (plutôt résumé !), Martine Gatineau, août 04 Jacques DONZELOT L’invention du social Essai sur le déclin des passions politiques Edition du Seuil, mai 1994 (Première édition, Librairie Arthème Fayard, 1984) Présentation de l’auteur Jacques DONZELOT est Maître de conférence en sociologie à l’université de Nanterre, évaluateur de la politique de la ville entre 1990 et 1993, il est actuellement conseiller scientifique au Plan Urbanisme Construction Architecture. Introduction Selon Jacques Donzelot, nous vivons actuellement une lente extinction des passions politiques. La désillusion qui fit suite aux événements de Mai 1968 amena une certaine morosité : aucune alternative politique ne semblant possible. Ce désengagement politique de la part des individus serait du à la trop grande place prise par le « social ». Exit le sentiment de souveraineté remplacé par celui de la morale de la solidarité. La question sociale 1. 2. 3. L’invention de la solidarité 1 Ibid. 2 Ibid. 3 Ibid.

Formations  Le projet pédagogique 1-Grandes lignes du projet éducatif : Ø Permettre l’épanouissement de chaque enfant par le biais d’animation et de la vie en collectivité Ø Accompagner l’enfant vers l’autonomie et la responsabilité Ø Favoriser l’ouverture d’esprit et la curiosité Ø Promouvoir le partage, l’entraide et la solidarité chez l’enfant Ø Accompagner l’enfant à exprimer ses idées Ø Favoriser l’accès à la culture et aux nouvelles technologies Ø Encourager la découverte et le respect de l’environnement Ø Encourager la découverte de l’environnement local Ø Ouvrir l’enfant sur le monde qui l’entour notamment sur le monde géographique, l’europe et ses langues, ses populations, ses cultures différentes des notres. Ø Assurer la sécurité physique et morale 2-Caractéristiques de l’accueil : L’accueil fonctionne en périscolaire de 7h à 8h20 – 11h15 à 13h20 et 16h à 19h ainsi que les mercredis et vacances de 7h à 19h . Possibilité de restauration sur place . Journée type : 7h00 Arrivée des animateurs et préparation de l’accueil Appel

Luc BOLTANSKI, Laurent THEVENOT Origine LES FICHES DE LECTURE de la Chaire D.S.O. 1 - Biographie des auteurs 2 - La ou les questions posées par les auteurs 3 - Les postulats 4 - Les idées clés 5 - Le résumé 6 - Illustration par des questions d’actualité Luc BOLTANSKI est sociologue. Il enseigne à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales En 1982 il écrit "les cadres" Ces principaux ouvrages sont : Les Cadres. Laurent THEVENOT est économiste. Les auteurs ont co-écrit les livres suivants : Les économies de la grandeur * De la justification. Le sujet général de l’ouvrage porte sur la relation et les enjeux entre accord et discorde. Les auteurs vont poser les questions suivantes : * Quelles sont "Les opérations critiques aux quelles se livrent les acteurs lorsqu’ils veulent manifester leur désaccord sans recourir à la violence" ? Les idées clés contenues dans ces travaux de recherches sont clairement exposées dans le résumé. Première partie Deuxième partie Les cités

EFET Architecture Intérieure Formation destinée aux auditeurs bacheliers ou titulaires d’un diplôme de spécialité dans les métiers du cadre bâti, du design, de la gestion immobilière ou de l’assistance à maîtrise d’ouvrage ou maîtrise d’œuvre. Les candidats devront avoir une formation artistique préalable ou une culture et des dispositions affirmées pour les Arts Plastiques et Arts Appliqués et devront disposer d’une expérience professionnelle initiale dans les métiers pré-cités. Durée du cycle : 1 an. Formation d’octobre à octobre Objectifs Acquérir un champ élargi de compétences dans les métiers de l’architecture intérieure, du design, de la maîtrise d’œuvre et de l’assistance à maîtrise d’ouvrage, afin que, sous la responsabilité d’une direction d’agence ou d’un responsable de projet, l’auditeur puisse assurer la réalisation et le suivi d’un dossier.Les études intègrent deux mois de stage professionnel effectués en fin de cycle et une soutenance d’un projet personnel avec présentation du rapport de stage.

Pathologies de l'œil Certaines pathologies de l’œil, comme la cataracte ou le glaucome, sont plus fréquentes avec l’avancée en âge. La presbytie et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) sont quant à elles dues au vieillissement de l’œil. La presbytie La presbytie est un trouble de la vision dû au vieillissement du cristallin, sorte de lentille à l’avant de l’œil qui permet d’accommoder et de bien voir les objets quelle que soit leur distance. Avec l’âge, le cristallin durcit et perd en souplesse. Cette détérioration du cristallin rend la lecture ou le travail de près difficile. La presbytie débute aux environs de 45 ans. La cataracte La cataracte est une maladie du cristallin. Les symptômes de la cataracte sont des éblouissements ou une vision double en présence de lumières vives, une baisse de la luminosité des objets, et une diminution progressive de la vue malgré les changements de lunettes. Un tiers des Français de plus de 75 ans souffrent de cette maladie. Le glaucome Le glaucome ne se soigne pas.

theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2001.courteix_s&part=41825 Monographies et Articles Adam S., et , 1999, D’un établissement public à l’autre, naissance d’une maison d’accueil spécialisée, Actes des 26 èmes Journées TNH ’Mieux articuler le sanitaire et le médico-social en psychiatrie : pourquoi et comment ?’, les 8 et 9 juin 1999, , n° 38, 1999, pp. 89-94. Ailane David M.O., 1991, , Saint-Paul-de-Varax, M.A.S. Montplai-sant, ADAPEI de l’Ain, , 76 p. Allain G., 1981, , Paris, Université de la Sorbonne nouvelle. Alric C., et , 1980, (dossier : 48 photos), Lyon, Ed. du Chalet. Altman I., 1975, , Monterey, Brooks/Cole. André-Fustier F., 1997, L’approche psychanalytique de la famille à l’épreuve de l’institution, André-Fustier F. et coll., 1997, , Lyon, Publications du C.R.I. André-Fustier F., et coll., 1997, , Lyon, Publications du C.R.I. Anzieu A., 1977, L’heure de la répétition, , n° 15, 1977, pp. 163-175. Anzieu D., 1970, Freud et la mythologie, , n° 1, 1970, pp.114-145. Anzieu D., 1974, Le Moi-peau, , Le dedans et le dehors, n° 9, pp. 195-208.

Comment évaluer la perte d'autonomie ? La perte d’autonomie des personnes âgées est évaluée selon des critères précis, à l’aide d’une grille "Autonomie gérontologie groupes iso-ressources" (Aggir). L’évaluation est faite par des professionnels de la prise en charge des plus âgés. C’est à l’issue de cette évaluation qu’est déterminée l’éligibilité d’une personne à bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa). Les grilles utilisées par les professionnels : Aggir et les Gir L’évaluation à l’aide de la grille Aggir permet aux professionnels de déterminer le degré de dépendance d’une personne âgée. La grille Aggir Aggir est un sigle qui signifie « autonomie gérontologie groupes iso-ressources ». Cohérence : la personne âgée est-elle capable de converser et/ou de se comporter de façon logique et sensée ? Pour chacune des variables ci-dessus, l'observateur attribue l'une des trois notes suivantes : Les groupes iso-ressources (Gir) Les Gir vont de 1 à 6, du moins autonome au plus autonome. Alimentation, repas Mémoire

Related: