background preloader

La Troisième Vague

La Troisième Vague
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Préambule d'avertissement[modifier | modifier le code] Chronologie de l’expérience d’après Ron Jones[modifier | modifier le code] Lundi[modifier | modifier le code] Jones donne une allocution sur la discipline : comment elle est nécessaire aux athlètes, aux artistes, aux scientifiques, et comment, par la maîtrise de soi, elle assure la réussite des projets. Il passe ensuite aux travaux pratiques et indique une position assise susceptible de faciliter la concentration et la volonté : pieds à plat sur le sol, dos droit, mains croisées derrière le dos. Mardi[modifier | modifier le code] Mercredi[modifier | modifier le code] Jeudi[modifier | modifier le code] Vendredi[modifier | modifier le code] Le journal de l’école, le Cubberley Catamount, consacre à l’expérience une brève extrêmement courte (numéro du [1]) et un article de fond, pourtant assez peu détaillé (numéro du [2]). Réactions et suites de l’expérience[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_troisi%C3%A8me_vague

Related:  EXPERIENCE DE SOUMISSION A L'AUTORITEQuelques essentiels (Axes et Vidéos)

La Vague (film) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir La Vague. La Vague Expérience de Rosenhan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'étude de Rosenhan est composée de deux parties. La première implique la participation d'associés en bonne santé mentale, les « pseudo-patients », qui simulent des hallucinations auditives brèves dans le but d'être admis dans douze hôpitaux psychiatriques des États-Unis, répartis dans cinq États différents du pays. Ils ont tous été admis et reconnus souffrants de désordres psychiatriques. Après leur admission, ils agissent normalement et déclarent au personnel soignant qu'ils se sentent bien, et n'ont plus d'hallucination du tout. Le personnel de l'hôpital échoue dans chaque cas à détecter la supercherie, et reste au contraire persuadé que tous les pseudo-patients montrent les symptômes d'une maladie mentale.

La com, un monstre doux Bonjour à toutes et à tous ! Bonjour Marie-Christine ! 10 ans ... un tour du monde ... à la voile ... Variantes de l'expérience de Milgram Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Plusieurs variantes de l'expérience de Milgram ont été réalisées, permettant ainsi, en modifiant la situation, de définir les véritables éléments poussant une personne à obéir à une autorité qu'elle respecte et à maintenir cette obéissance. Proximité de l'élève[modifier | modifier le code]

Expérience de Stanford Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’expérience de Stanford (effet Lucifer) est une étude de psychologie expérimentale menée par Philip Zimbardo en 1971 sur les effets de la situation carcérale. Elle fut réalisée avec des étudiants qui jouaient des rôles de gardiens et de prisonniers. Elle visait à étudier le comportement de personnes ordinaires dans un tel contexte et eut pour effet de montrer que c'était la situation plutôt que la personnalité autoritaire des participants qui était à l'origine de comportements parfois à l'opposé des valeurs professées par les participants avant le début de l'étude. Les 18 sujets avaient été sélectionnés pour leur stabilité et leur maturité, et leurs rôles respectifs de gardiens ou de prisonniers leur avaient été assignés ostensiblement aléatoirement.

« On m’a dit que… il paraîtrait que, si j’en crois la rumeur sur France Culture » … « On m’a dit que… il paraîtrait que, si j’en crois la rumeur sur France Culture » … Retour sur un rendez-vous radiophonique en date du 7 Septembre 2011. Par Hervé, publié en commentaire R-News le 17 décembre 2012 Bruit de fond et causeries au coin du feu à France Culture pour l’anniversaire décennal des attentats du 11 septembre 2001. C’était notamment ce jour et par l’intermédiaire de Marie Richeux que la chaîne radiophonique de service public avait décidé d’effleurer sans y toucher, le travail d’analyse en cours tout en faisant diversion. « Leurs noms sont légions » lit-on sur le site de l’émission afin d’effrayer ou de faire sourire l’auditeur averti à qui on ne la fera pas. Si la journaliste de l’émission « Pas la Peine de crier » a choisi ce jour-là d’évoquer les attentats du 11 septembre 2001 par une entrée complice, c’est à dessein.

Répétition de l'expérience de Stanley Milgram L'expérience classique de Stanley Milgram à propos de la soumission à l'autorité a enfin été répétée de manière éthiquement acceptable! Le problème de l'expérience originelle et des réplications précédentes se situait d'un point de vue éthique: les sujets de ce protocole couraient en effet le risque d'être traumatisé en réalisant qu'ils pouvaient potentiellement être des tortionnaires, voir des assassins. Lorsque Stanley Milgram avait réalisé son expérience, les règles éthiques pour les expériences de psychologie n'étaient pas aussi strictes qu'aujourd'hui et, de plus, il ne s'attendait absolument pas aux résultats qu'il a obtenu! La répétition de Jerry Burger, à Santa Clara University, a été réalisée en suivant un protocole très strict d'un point de vue éthique, afin de prévenir tout problème psychologique à la suite de l'expérience chez les sujets. Les résultats confirment ceux obtenus par Stanley Milgram dans les années 1960!

Syndrome de Stockholm Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le syndrome de Stockholm désigne un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d'empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d'identification et de survie. Le terme « syndrome de Stockholm » a été créé par le psychiatre Nils Bejerot en 1973, mais le mécanisme était déjà bien connu et avait été décrit, entre autres, par des psychanalystes comme Sandor Ferenczi – qui parle d'« identification à l'agresseur » – comme modalité psychique d'adaptation à toutes sortes de situations traumatiques[1], ou par Janine Puget[2].

Naissance de la première Amip (Association pour le Maintien de l'Information Progressiste) Je fais de la pub pour une petite association dont je suis membre depuis peu, parce qu’elle vient d’être créée à Lille en s’inspirant du modèle des Amap, sous la houlette de mon ami Gilles Balbastre, coréalisateur du film « Les nouveaux chiens de garde ». Son premier projet est, justement, de prolonger ce film, dont le succès a dépassé les espérances, par un documentaire « Nous avons des armes » (d’où son sigle : Nada). Son tournage dépend de contributions de citoyens préfinançant de l’information « bio », « sans aucune trace de libéralisme ni de publicité, sans collusions ni connivences, fabriquée par des journalistes professionnels élevés en liberté, entièrement nourris à l’investigation, attentifs à la maturation complète de leurs enquêtes ». Voici d’abord le site, qui vient juste de démarrer : Vous trouverez à la fin de quoi souscrire ou préacheter un DVD. Ou plus si affinités. D’autres projets sont à l’état de graines.

- Pourquoi obéit-on ? L’expérience de Milgram et le Panoptique de Bentham. Soumission à l’autorité {*style:<b>(1974) de Stanley Milgram. Certainement l’ouvrage de psychologie expérimentale le plus connu et qui a suscité le plus de controverses. Réflexe de Pavlov Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pavlov. Le réflexe de Pavlov est un réflexe conditionnel mis en évidence par Ivan Petrovitch Pavlov qui lui a donné son nom.

Cette perle permet d'en savoir plus sur l'étude américaine dont le film de Gansel est inspiré. L'expérience est une preuve que le retour d'un régime autocratique n'est pas une chose impossible, puisque le professeur Ron Jones a réussi a manipuler une centaine d'élèves en l'espace d'une semaine scolaire. Cet atelier expérimental permet de nous éclairer sur la manière dont Hitler a, lui aussi, réussi à manipuler la totalité du peuple allemand. by cpl_dronfard Mar 11

Related: