background preloader

Le co-enseignement et si vous vous laissiez tenter?LeWebPédagogique

Le co-enseignement et si vous vous laissiez tenter?LeWebPédagogique
Bonjour à tous, Aujourd »hui nous allons parler de co-enseignement. La pratique se développe certes,mais reste sporadique dans bien des académies. Pourtant ses bénéfices pour les élèves comme pour les enseignants sont multiples. Or le plus souvent on n »ose pas ou peu, on se freine par les contraintes qu »une telle pratique impose. Éclairage sur tout-ceci. 1. Il s »agit d »intervenir au sein d »une même classe à deux enseignants. Il s »agit en effet de tout mutualiser qu »il s »agisse des élèves, des moyens, des locaux, du matériel. Co-enseigner signifie que deux adultes ayant une mission d »enseignement interviennent dans un même espace, un même temps, en direction des mêmes élèves. 2. Ils sont multiples. Tout d »abord le co-enseignement permet d »individualiser et différencier les apprentissages beaucoup plus efficacement. Lors de moments de décrochage on peut rebondir plus vite auprès d »un élève, réexpliquer, conseiller au niveau méthodologique. 3. Il en existe aussi.

http://lewebpedagogique.com/blog/le-co-enseignement-et-si-vous-testiez/

Related:  Plus de maîtresCoenseignement / co-interventionà lireCoopération

Les postures enseignantes Une posture est une structure pré-construite (schème) du « penser-dire-faire », qu’un sujet convoque en réponse à une situation ou à une tâche scolaire donnée. Les sujets peuvent changer de posture au cours de la tâche selon le sens nouveau qu’ils lui attribuent. La posture est donc à la fois du côté du sujet dans un contexte donné, mais aussi de l’objet et de la situation, ce qui rend la saisie difficile et interdit tout étiquetage des sujets. Les « postures d’étayage » permettent de rendre compte de la diversité des conduites de l’activité des élèves par les maîtres pendant la classe : Une posture de contrôle : elle vise à mettre en place un certain cadrage de la situation : par un pilotage serré de l’avancée des tâches, l’enseignant cherche à faire avancer tout le groupe en synchronie.

Non au taylorisme pédagogique ! L'enseignement est et doit demeurer un artisanat, plaide ce lecteur, professeur à Sup de Co La Rochelle, qui cite en modèle... l'enseignement de la musique. Les partisans du taylorisme pédagogique ont le vent en poupe. Dans une récente analyse du Monde, le 23 novembre, on pouvait lire : «En finir avec l'idée qu'enseigner est un art et pas une science». Le retour de la science à la place de l'enseignement n'est pas sans rappeler ce que Frederic W Taylor stipulait dès 1912 : il fallait en finir avec les méthodes artisanales et remplacer les artisans par des exécutants sans savoir, obéissant aux ordres des ingénieurs, seuls détenteurs du savoir utile, la science. La co-intervention devant élèves — 3-Ifé - Plateforme néo-titulaires - NéoPass@ction Le plan de relance de l’éducation prioritaire de 2006 a favorisé l’émergence de multiples formes de travail en équipe, dont la co-intervention en classe sur des projets disciplinaires ou transdisciplinaires. Luc Ria et Marie Estelle Rouve, IUFM d'Auvergne, laboratoire Paedi 1 L'étude des pratiques réelles de co-intervention

Université d'automne du Snuipp : Quel effet du plus de maître que de classe ? En quoi l'arrivée des plus de maitres que de classes (PDM) incite-t-elle les équipes d’écoles à penser autrement leurs pratiques habituelles ? Le 19 octobre, dans l'université d'automne du Snuipp, Marie Toullec-Théry, maîtresse de conférence en Sciences de l’Education à l’université de Nantes et Patrick Picard, directeur du centre Alain Savary, apportent leur analyse. Passer du je au nous : les différents acteurs doivent co-agir Les préoccupations des enseignants face à ce nouveau dispositif sont multiples. Apprendre/désapprendre. Sur la ligne de crête des apprentissages numériques Dossier13/12/2013 Pour qui s’intéresse, comme le fait le Digital Society Forum, aux relations entre les technologies et nos sociétés, la question de l’apprentissage est un vrai cas d’école. Dans ce domaine comme dans tant d’autres, il suffit de chercher à mesurer l’effet des technologies sur les performances scolaires pour ne rien trouver.

Trouver la bonne organisation De nombreux pédagogues soulignent les bénéfices apportés par le travail de groupe au sein de la classe. Chacun d’eux en préconise une organisation précise. Or, certaines organisations testées en classe ne sont pas toujours satisfaisantes. Nous en proposons une nouvelle approche à partir d’une expérience menée en classe de seconde. Dans un enseignement basé sur le travail de groupe, c’est la mise en activité des élèves qui est recherchée avant tout. D’après PIAGET, l’école active suppose [...] une communauté de travail avec alternance de travail individuel et du travail de groupe parce que la vie collective s’est révélée indispensable à l’épanouissement de la personnalité, sous ses aspects même les plus intellectuels.

Faire des mathématiques en co-enseignement : une aide pour penser les mathématiques Le bilan post-séance est l’occasion de revenir sur le cas d’élèves rencontrant des difficultés portant sur l’utilisation du vocabulaire institutionnel et d’orienter les futures tâches du rituel sur cet aspect : «J’ai vu qu’I. était bien perdu, de ce que cela voulait dire, et A., A. s’en est tiré finalement sur la fin mais pour I. c’était compliqué. Je sais pas, c’est quelque chose qu’on doit revoir, ça fait, comment, trois fois, non?» (MS). «Alors, je pense qu’on va continuer à donner des exercices en rituel» (MC).

Géoclip: mettre en oeuvre le programme de géographie de 6ème avec les Intelligences Multiples Utiliser les Intelligences Multiples (IM) pour rendre l'élève acteur de ses apprentissages et évaluer ses connaissances et compétences en géographie avec la réalisation d'un Géoclip.Le premier moment de ce travail fut la sortie dans le cadre du cours sur "Mon espace proche" où les élèves étaient répartis par groupe avec des tâches spécifiques à effectuer. Le travail de chaque groupe avait été conçu au prisme des Intelligences Multiples: telle tâche sollicitée d'avantage l'Intelligences Multiples musicale et interpersonnelle, une autre l'Intelligences Multiples visuo-spatiale et intrapersonnelle, etc... Lors de la leçon "Habiter la ville", les élèves ont étudié NewYork à partir du clip la chanson de Jay-Z et Alicia Keys, Empire State of Mind ( ). A la fin du cours le projet de réalisation du Géoclip a débuté.

Séminaire du « Staff LéA Triolet » autour de la problématique du co-enseignement – Le réseau des LéA Le Séminaire du 27 janvier 2017 a réuni les enseignants du collectif LéA autour de l’analyse de vidéo sur le co-enseignement. Réjane Monod-Ansaldi et Aristide Criquet étaient présents pour observer le fonctionnement du séminaire d’analyse du travail. Comme à l’habitude, le séminaire du « Staff LéA Triolet » s’est déroulé selon les étapes suivantes Présentation d’une étude de cas vidéoIdentification de la difficulté professionnelleAnalyse de cette difficulté à l’appui de l’extrait vidéoÉvocation d’hypothèses à propos de l’activité réalisée Précisément, au cours de ce séminaire, il s’agissait d’exposer une étude de cas liée à la problématique du co-enseignement en accompagnement personnalisé. Rappelons que depuis le mois de septembre la Réforme du collège institutionnalise trois heures hebdomadaires d’accompagnement personnalisé en 6e.

Actualités - « Plus de maîtres que de classes » Comité national de suivi "plus de maîtres que de classes" Présidé par madame Marie-Danièle Campion, rectrice de l'académie de Clermont-Ferrand, le comité national de suivi est constitué d'enseignants exerçant dans le premier degré, de formateurs (conseillers pédagogiques et maîtres formateurs), de représentants des organisations syndicales, de chercheurs, de cadres de l'éducation nationale. L'Inspection générale de l'éducation nationale et la Direction de l'évaluation, de la performance et de la prospective (DEPP) apportent également leur expertise aux travaux du comité qui a pour mission d'accompagner la mise en oeuvre de ce dispositif. Consulter leRapport du comité national de suivi du dispositif "plus de maitres que de classes" remis le 29 septembre 2015 à la ministre.

La p@sserelle -Histoire Géographie-Carte mentale : le monde depuis les années 1990 - La p@sserelle -Histoire Géographie- Grâce à cet article de la p@sserelle et aux dossiers du manuel, vous avez cerné l’évolution des relations internationales depuis les années 1990. Les mots-clés (dates, lieux, événements, notions, personnages) pris en notes devaient être réinjectés dans une carte mentale, une rédaction ou un dessin qui vous servira de trace écrite. Beaucoup d’entre vous ont choisi la carte mentale et j’ai pu observer des progrès notables (meilleure organisation, esprit de synthèse, bonnes illustrations). M. Develay : Plus de maîtres que de classes On dit que le diable, celui qui divise et qui détruit les harmonies, est dans les détails. Cela conduirait-il symétriquement à penser que la lumière qui apporte la vie et facilite la connaissance, cause d’harmonie, est dans l’essentiel ? Dans ce cas, que peut-on trouver comme puissance mythique dans le « plus de maîtres que de classes » ? Un détail ou l’essentiel pour refonder l’école ?

Des cartes heuristiques pour corriger un QCM [1ère partie] (3e De Gaulle et le renouveau du système républicain 1958-1969) Tout a été conçu pour que les élèves soient acteurs de leur apprentissage. 1re étape : RECHERCHE. Les élèves exploitent des documents. Les neurosciences en faveur de l'éducation bienveillante Catherine Gueguen est pédiatre et a publié le livre « Pour une enfance heureuse » que je cite régulièrement sur le blog :-). Je vous laisse découvrir son intervention sur les neurosciences affectives et l’éducation : Les émotions sont importantes à connaître et à reconnaître pour plusieurs raisons : les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles constituent une réaction biologique à un événement extérieur

Related: